logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/11/2014

PEUPLE DES DUNES

 Dans mes mails pour avoir signé en son temps

une pétition

***

PROJET D’EXTRACTION DE SABLE COQUILLIER

EN BAIE DE LANNION

 

Le 23 septembre dernier, par courrier postal, nous avons sollicité un entretien avec M. Emmanuel Macron, nouveau ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique.

Le 06 novembre, avec Mme Corinne Erhel, députée des Côtes d’Armor,  nous avons été reçus par les conseillers du ministre à Bercy.

Ce dossier est en instruction depuis 5 ans maintenant.

Nous avons développé tous nos arguments contre ce projet, les manquements, les omissions et les insuffisances du dossier d’enquête publique ; tous ces arguments sont maintenant parfaitement connus des services instructeurs. Les conseillers ont été attentifs, ont pris des notes. Depuis le début de ce dossier nous avons démontré notre sens des responsabilités et avons dialogué avec toute la chaîne d’instruction de ce dossier.

Nous avons précisé aux conseillers que la délivrance du titre minier à la CAN serait très mal perçue par les élus et parlementaires locaux, les citoyens- dont les impacts négatifs de cette extraction se feraient ressentir sur les activités et les loisirs de la population locale et de leurs enfants-, les professionnels de la mer, les responsables économiques, les membres du collectif (notamment les comités départementaux des pêches des Côtes d’Armor et du Finistère, le comité régional de la conchyliculture, la fédération nationale de la pêche plaisance, du tourisme, du nautisme….) et que des colères, que nous avons su canaliser jusqu’à présent,  pourraient s’exprimer .

Il nous a semblé que la décision pourrait être proche,  aussi, il convient de rester très mobilisés dans l’hypothèse  où le ministre délivrerait le titre minier à la Cie Armoricaine de Navigation.

Si tel était le cas, cette décision serait immédiatement contestée devant le Conseil d’Etat. Nos avocats sont prêts.

Par ailleurs, nous avons anticipé cette éventualité et  avons travaillé, depuis mai 2014, avec le maire de Lannion et ses services, à l’organisation d’une manifestation de grande ampleur  dans les 15 jours qui suivraient une décision favorable à la CAN.

 Extraction de sable. Peuple des dunes saisit le Parlement européen (LT) dans Luttes écolos en Bretagne peuple

Aussi, au nom du collectif, je vous demande de rester très mobilisés si nous devions mettre en place une telle manifestation. Nous avons utilisé tous les moyens média pour faire connaitre les dangers que représenterait ce gisement (récemment Paris-Match et le journal de 20 H de France 2), notamment les atteintes exorbitantes et irréversibles à la biodiversité, aux emplois locaux non délocalisables, au tourisme, au nautisme etc…

 

Restons vigilants

Soyons très nombreux à montrer notre détermination pour faire échouer ce projet destructeur

 

Alain Bidal

Président du Collectif Le Peuple des Dunes en Trégor

Maison des associations 22560 Trébeurden

Tél.: 02.96.23.67.60

http://peupledesdunesentregor.com

peupledesdunesentregor@gmail.com

 

 

 

Dans les côtes-d'Armor, près de Lannion, un projet d'extraction de sable coquillier menace des zones classées Natura 2000 dont celle de la réserve des sept iles.

Baie_de_LannionBaie de Lannion. Google Maps

Le projet, dont le pétitionnaire est la Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN) filiale du groupe Roullier, consiste à extraire 400000 m3 de sable coquillier par an sur une période de 20 ans, soit au total 8 millions de m3, d’une dune sous marine située à la « pointe de Lannion » (Côte d'Armor, 22) à moins d’un kilomètre de deux zones classées Natura 2000 dont celle de la réserve des sept iles, sanctuaire d’oiseaux marins.

Ce sable coquillier est censé servir à l’amendement des sols pour la culture maraîchère. La demande de la CAN fait suite à l’interdiction faite par l’Europe de l’extraction du maerl afin d’éviter la destruction d’habitats marins.

La zone que convoite la CAN est un endroit où vivent et se développent notamment les lançons qui sont à la base de la nourriture de nombreux oiseaux marins, de poissons tels le lieu jaune et le bar et des poissons plats tels la barbue et le turbot.

Cette zone est critique pour les pêcheurs professionnels qui y passent plus de la moitié de leur temps de pêche et y placent leurs casiers. Elle est également une zone fréquentée par les pêcheurs plaisanciers et les plongeurs soit plus de 10000 personnes par an.

Vous aussi, dites non à l'extraction de sable dans la baie de Lannion en signant la pétition.

En savoir plus : http://lepeupledesdunes.com

 

 http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/04/attention-a-la-destruction-de-la-baie-de-lannion

Quand le dernier oiseau de la réserve naturelle nationale des Sept-Iles, au large de Perros-Guirec (Côtes-d'Armor), disparaîtra-t-il du ciel ? Quand le dernier pêcheur de la baie de Lannion remisera-t-il ses filets ? Quand les plages de sable blanc qui ourlent le littoral du Trégor laisseront-elles place à des grèves de cailloux ? Si le projet de dragage d'un haut fond de sable coquillier situé entre deux zones Natura 2000 censées protéger le site de la baie de Lannion est autorisé par les pouvoirs publics, la réponse est: quelques dizaines d'années tout au plus.

Les habitants de cette extrémité ouest des Côtes-d'Armor et ceux qui, côté Finistère, vivent sur les bords de la baie de Lannion, ce "Peuple des dunes en Trégor", avec ses élus municipaux unanimes, tous s'y opposent.

Les amoureux du Trégor qui viennent de toute la France y passer leurs vacances, les millions de touristes qui arpentent le sentier des douaniers à Ploumanac'h et s'extasient devant les fous de Bassan de l'île Rouzic, personne ne se résigne au désastre environnemental et économique annoncé.

D'une part, la prospérité d'un des pays de la Bretagne Nord, le Trégor, assise sur l'exploitation raisonnée, pêche et tourisme, de son littoral, sur l'agriculture maraîchère et l'élevage, sur les industries nées des télécommunications dont Lannion est devenue la capitale en France. A la grande pauvreté qui a sévi jusqu'au début du XXe siècle a succédé, centans plus tard, une réussite régionale exceptionnelle.

D'autre part, le projet de la Compagnie armoricaine de navigation (CAN), filiale du Groupe Roullier de Saint-Malo : extraire 8 millions de mètres cubes de sable coquillier accumulé par des millénaires de sédimentation et le jeu des courants dans une dune sous-marine située par 35 m de fond à moins de 5 km des côtes, en plein milieu de la baie de Lannion.

Pas de garanties minimales On le sait maintenant : le sable est une ressource finie, non renouvelable à l'échelle humaine. Dragué en mer, il disparaît des rivages. La Californie, la Floride, la Malaisie en sont témoins. Qu'adviendra-t-il de la faune et de la flore, lorsque disparaîtra un maillon de la chaîne alimentaire ? En baie de Lannion, un minuscule poisson, le lançon, qui vit par millions dans des sables légers, tel le sable coquillier des hauts fonds, est le "fourrage" des poissons et des oiseaux marins.

Les hommes, pêcheurs, professionnels du nautisme, du tourisme, vivent eux aussi de cette ressource naturelle. Ils refusent l'extraction prédatrice des sables où elle prend naissance.

 

04/10/2014

Le maire divers-droite d'ELNE ne veut pas d'ELLES

À Elne, le maire préfère les montagnes aux héroïnes de l’Histoire

 

Par Marie-Laure Makouke
Publié le 3 octobre 2014

Lucie Aubrac, Rosa parks et Mère Teresa ont chacune marqué l'Histoire, à leur manière
© Fayolle/Sipa - Martel/Sipa - USPress/Sipa
 
1 Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
 
Elles devaient s'appeler Lucie Aubrac, Mère Teresa ou encore Rosa Parks. Elles seront finalement baptisées Canigou, Costabonne ou encore Fontfrède. À Elne, dans les Pyrénées-Orientales, le nouveau maire de la commune vient de prendre une décision surprenante : il a débaptisé des rues censées rendre hommage à des femmes célèbres pour leur donner des noms de montagnes.


Pourquoi baptiser une rue du nom d'une femme ayant marqué l'histoire quand on peut lui donner celui d'une montagne ? Une question à laquelle le nouveau maire divers-droite d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales, n'a visiblement pas trouvé la réponse, pourtant évidente.

Résultat, le 29 septembre dernier, lors d'un conseil municipal qu'il présidait, Yves Barniol – élu au printemps dernier à la tête de cette commune de 7 000 âmes – a décidé de débaptiser les rues d'un futur écoquartier qui devait faire hommage à neuf femmes célèbres.

Finalement Lucie Aubrac, Mère Teresa, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Olympe de Gouges pas plus que Rosa Parks n'auront donc de rues à leurs noms aux « Portes d'Illibéris ». Dans ce lotissement qui doit prochainement sortir de terre, Yves Barniol, « passionné de montagne », leur a en effet préféré des noms de pics pyrénéens : Canigou, Costabonne, Carlit ou encore Fontfrède.

Du côté de l'opposition, cette décision passe mal, d'autant que c'est l'ancienne majorité qui avait lancé cette initiative avec l'objectif de saluer la mémoire de femmes ayant joué un rôle essentiel dans l'histoire sociale, révolutionnaire, politique et progressiste de leur pays. Mais c'était sans compter l'intervention inattendue de la nouvelle équipe municipale.

 « Je suis choqué, je ne vois pas pourquoi on va débaptiser la rue "Mère Teresa" pour donner le nom du pic de Costabonne, c'est aberrant ! C'est la volonté de casser tout ce qui a été fait avant.

Moi j'ai voulu donner le nom d'une rue à Olympe de Gouges qui est une auteure de la Révolution française, qui a été guillotinée en 1793 et qui a fait la déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne », a-t-il réagi sur les ondes de France Bleu, furieux de voir son projet détricoté. Et d'ajouter : « L'idée c'est que les gens s'interrogent : "Tiens, qui était cette femme ?" et d'aller chercher. C'est important ! Ce n'est pas anodin quand on donne des noms de rues.

Moi je veux bien qu'on appelle les rues, la rue des noisetiers, la rue des oliviers, la rue des poiriers, c'est très joli ! Mais dans toute œuvre, il faut qu'on fasse de la pédagogie, qu'on transmette des valeurs. Et là, on transmettait à la fois les valeurs et l'histoire à toutes les générations ». En outre, dans un post publié sur son blog, l'ancien élu a fermement condamné « une délibération inacceptable qui n'honore pas celles et ceux qui l'ont voté et qui ne manquera pas de faire réagir les associations de résistants, de déportés, de défense de droits des femmes ».

Suite à la décision de débaptiser des rues d’Elne, notre commune est montrée du doigt.

Un vent d’indignation a traversé notre département et notre pays suite à la décision du nouveau maire d’Elne de débaptiser les rues auxquelles nous avions donné les noms de femmes ayant joué un rôle dans notre histoire sociale, politique, humanitaire, progressiste, révolutionnaire. Au delà des 4000 personnes qui ont visité ce blog en deux jours et des milliers qui en parlent sur les réseaux sociaux, les médias départementaux, nationaux (Humanité, France Inter, Nouvel Obs…), des associations nationales d’anciens combattants de la Résistance, de déportés, ATD-Quart-Monde… en ont fait des papiers souvent à charge de cette décision. De toute la France des individus s’indignent et proposent d’agir en se demandant comment. Toutes les suggestions sont les bienvenus et beaucoup y travaillent.

Nicolas Garcia

 

Réactions salutaires suite à la décision de la majorité municipale d’Elne de débaptiser des rues!

Heureusement dans ce pays il y a encore des gens qui peuvent massivement s’indigner devant l’injustice ou du moins la dénoncer. Ainsi suite à l’information parue hier sur mon blog concernant la décision de débaptiser les noms de rues d’Elne et de supprimer le poste de direction du pôle culture, mon blog a reçu 2190 visiteurs pour la seule journée d’hier. Ce matin nous en sommes déjà à plus de 400, sans compter les milliers de partages sur les réseaux sociaux. La presse locale s’est emparée du sujet, des associations de mémoire liées à la Résistance, à la Déportation ou aux anciens combattants, se réunissent pour examiner la réponse à donner à ce renoncement. Des dizaines de personnes m’écrivent, me téléphonent, pour savoir ce qu’elles peuvent faire pour faire reculer la nouvelle municipalité d’Elne au moins sur ce sujet. Jusqu’à l’association ATD-Quart-Monde, fondée et présidée un temps par Geneviève De Gaulle Anthonioz*, qui vient de m’écrire le courrier ci-dessous :

« Cher Monsieur,

Nous vous remercions beaucoup de partager avec nous cette nouvelle et, avec vous, nous ne pouvons que regretter que cette rue Geneviève de Gaulle-Anthonioz ait été débaptisée. Cette femme, grande résistante qui a choisi de mettre ses forces dans la défense des plus démunis en étant de longues années présidente de notre Mouvement, est porteuse de grandes valeurs humaines dont nous devons sans cesse nous rappeler : la tolérance, le respect de la dignité de chaque personne, le sens de l’accueil à l’autre,…
Vous le savez, Geneviève de Gaulle-Anthonioz rentrera au Panthéon le 27 mai prochain, sans doute l’occasion à ce moment là de marquer son esprit de résistance à la haine et pour l’éradication de la misère.

Avec mes cordiales salutations.

Pierre-Yves Madignier
Président du Mouvement Atd Quart Monde – France »

Ces réactions contribuent à conforter mon espoir et ma confiance dans les citoyennes et citoyens qui ne sont pas prêts à laisser faire n’importe quoi.

*Geneviève De Gaulle-Anthonioz est l’une des femmes qui avait donné son nom à une des rues débaptisées.

 

**

ELNE VAUT MIEUX QUE CETTE MEDIOCRITE

ELNE dont j'avais visité la Maternité Suisse... Souvenir inoubliable

  

La maternité d'Elne est un lieu à part dans l'histoire locale. Tout d'abord parce qu'elle concerne la seconde guerre mondiale, ensuite parce qu'il s'y est joué un grand moment d'humanité.

Tout d'abord il faut savoir que ce château fut construit par la famille Bardou en 1901-1902, la famille de l'industriel du papier à cigarettes "Le Nil".

La retirada avait poussée sur les routes les républicains espagnols fuyant le régime dictatorial de Franco. Ils furent parqués dans des camps de rétention, dont les plus importants des Pyrénées-Orientales étaient sur la plage d'Argelès, celle de St Cyprien, le camp Joffre et à Prats de Mollo. Bien sur l'hygiène dans ces camps étaient déplorable, la misère y avait une grande part. Les femmes enceintes redoutaient d'y accoucher tant les conditions y étaient terribles, et les nombreux cas d'enfants ou de mères morts durant l'accouchement avaient poussés des associations humanitaires américaines, françaises et suisses à créer une maternité digne de ce nom. Elles choisirent le château d'en Bardou, à Elne.

« Le château d'En Bardou, à Elne.

Rapidement la Croix rouge Suisse installa une équipe médicale dirigée par une personne qui restera dans l'histoire : Elisabeth Eidenbenz. Alors que la guerre faisait rage en France et que l'occupant allemand dictait sa loi aux habitants, cette simple personne qui n'avait fait que des études d'enseignants gérait son équipe  et assurait le contact humain au sein de son établissement. Elle fit venir un nombre de plus en plus important de femmes à la maternité, offrant ainsi un peu de réconfort. Son action grandit avec l'arrivée des femmes juives dans ces mêmes camps. Mme Eidenbenz est décédée le 23 mai 2011. Elle avait reçu en 2002 la médaille des "Justes parmi les nations".

La maternité d'Elne fut un exemple d'humanité dans un monde injuste. 600 enfants y sont nés dans le calme, de 22 nationalités différentes. Elle sera malheureusement fermée par les allemands en 1944. De nos jours le bâtiment fait l'objet d'un rachat par la mairie pour en faire un lieu de souvenir.

 

 

 
 

22/09/2014

DU GRAIN A MOUDRE à la FETE DE L'HUMANITE

En quittant le Parc de la Courneuve dimanche dernier, je pensais à tous ces journaleux consanguins, consensuels qui font et défont l'info à leur guise et je me disais que leur place était là, au milieu du peuple. Pas du peuple illettré, ignare, vulgaire, prolo et ... "sans dents", comme les plumitifs de salons aiment à le dépeindre.

Non, le peuple qui travaille ou qui chôme, celui qui pense et rêve L'HUMAIN D'ABORD et non le fric qui tue, qui mutile. Ils préfèrent blablater, nous endormir sur le retour de SARKO. Bien plus intéressant que la vie des milliers de gens que nous avons croisés le week-end dernier.

Je suis frustrée de n'avoir pas vu, ni entendu tout ce que j'aurais aimé voir et entendre, mais il faudrait la semaine ! Et j'aime tellement attarder mes regards sur les stands régionaux ou ceux du Village du Monde, ceux des associations et organisations que les expositions et les forums, tous les espaces offerts à notre vue et notre entendement n'ont pu être visités.

HEUREUSE D'AVOIR FAIT UN TOUR A LA FETE DE L'HUMANITE, AVEC LA PETITE FAMILLE

A arpenter les avenues depuis samedi midi

Re-belote dimanche après une grande pause-déjeûner à l'Auberge landaise

où nous avons festoyé joyeusement

 

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA18.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA19.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA20.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA21.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA22.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA23.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA24.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA25.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA26.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA27.jpg

ça sent la fin du week-end, les jeunes repartent avec leur tente

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA28.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA29.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA30.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA31.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA32.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA33.jpg

 

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA34.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA35.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA36.jpg

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA37.jpg

LES 10 DROITS DE L'ENFANT AU SECOURS POPULAIRE

fete de l'humanité 2014,stands,associations,régions,village du monde

 

1. Le droit d'être protégé contre toute forme de discrimination en raison de sa race, de sa religion, de son origine ou de son sexe

2. Le droit d’avoir un nom et une nationalité

 

3. Le droit à une alimentation suffisante et saine

 

4. Le droit d’être soigné(e) et de bénéficier de soins et de

 

traitement adaptés à l’âge

 

5. Le droit à l’éducation

 

6. Le droit d’être nourri, logé et de grandir dans de bonnes conditions

 

7. Le droit de jouer, de rire, de rêver

 

8. Le droit d’accéder à l’information, d’exprimer son avis et d’être entendu

 

9. Le droit d’être protégé de la violence

 

et de l’exploitation

 

10. Le droit à une protection spéciale pour tous les enfants réfugiés et / ou handicapés

 

 

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA38.jpg

 "Qu'est-ce qui se passe Marina ?"

-Il faut retourner au stand de MITRY-MORY,

je dois récupérer la tente à Juju".

Juju qui est reparti vers Nantes avec les cousins et les amis.

Bon, on peut encore marcher ?

Laurent repart avec sa petite famille tandis que Pascal, Jean-Mimi, mememiche et Marina

retournent, sans traîner les pieds, au stand de MITRY-MORY

 

*

 

 

 

LES BANDAS AU STAND DES LANDES

Captures d'écran94.jpg

En rouge et blanc avec les bandas du Sud-Ouest

à la FETE DE L'HUMANITE 2014

 

2014 FETE DE L'HUMA 182.JPG

 

ON A CHANTE

avec BANDA FESTAYRE

2014 FETE DE L'HUMA 151.JPG

un ANNIVERSAIRE joyeusement fêté...

 

Capture plein écran 20092014 170053.bmp.jpg

 LA PITXURI..

 

 

Capture plein écran 20092014 164517.bmp.jpg

 

L'AVIRON BAYONNAIS...

 

 

Capture plein écran 20092014 165025.bmp.jpg

 

LA PENIA BAIONA...

 

Capture plein écran 20092014 165025.bmp.jpg

 

et bien sûr

L'INTERNATIONALE

 

Captures d'écran95.jpg

 

Captures d'écran96.jpg

Captures d'écran98.jpg

Captures d'écran97.jpg

Capture plein écran 20092014 170300.bmp.jpg

***

*

W2G

Très intéressés par la mascotte qui n'a pas lâché LUCAS

-le bassiste du groupe W2G-de NANTES

durant ce long week-end

2014-09-14 2014 FETE DE L'HUMA13.jpg

"Fondé en 738 lors de la grande période de famine, W2G est un groupe de funk grégorien désireux de rapporter du baume au coeur des petites gens. Composé d'un Guitariste, un bassiste, un organiste, batteur et d'une section troubadours, W2G saura faire bouger vos fesses comme en l'an 40"

 

Et

le BATTEUR

c'est THOMAS, formé à l'école de musique de STE LUCE SUR LOIRE

Ce SAMEDI, le groupe W2G jouait dans le cadre du festival à PONTIVY

 

photos empruntées au site W2 G sur Facebook

W2G .. LA PETITE SCENE QUI MONTE, QUI MONTE, QUI MONTE

 

 

 

 

 

20/09/2014

C'était SAMEDI à la FETE de l'HUMANITE

Au PARC DE LA COURNEUVE DE 11 H à MINUIT... avec les filstons J.Mimi et Pascalou..

 

Ce n'est pas 24 Heures chrono, c'est 13 Heures d'affilée à la COURNEUVE... Si vous voulez me suivre, je vous emmène faire un grand tour.

Une journée comme ça, il faut la vivre quand l'envie est là, pour ne pas avoir de regrets

On se reposera les pieds plus tard

*

*

la FETE DE L'HUMANITE

c'est

3 jours de rencontres...de débats...de sports...d'expositions...de fraternité !

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI1.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI2.jpg

Il est midi... Rejoints par Alicia, Bastien et Camille, Thomas, Julien,

Nous déjeûnons au stand de Seine et Marne

 

fete de l'humanité 2014,samedi 13 septembre,rencontres,débats,sports,expositions,fraternité

 

où nous retrouvons d'anciennes camarades de MITRY-MORY

Françoise, Irène, Sonia

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI3.jpg

et nos camarades de Nîmes le trio " PAS POUR L'INSTANT"

qui ont eu bien du mérite de chanter Jaurès et l'Affiche Rouge

dans un environnement bruyant, remuant, dérangeant

fete de l'humanité 2014,samedi 13 septembre,rencontres,débats,sports,expositions,fraternité

Mais qu'importe, ceux qui étaient à l'écoute ont apprécié leur interprétation

 

fete de l'humanité 2014,samedi 13 septembre,rencontres,débats,sports,expositions,fraternité

 

Un Bella Ciao endiablé pour conclure

*

*

Ne nous attardons pas,  je veux écouter le couple délicieux de sociologues

Pinçon-Charlot

"Le Président des Riches" sous Sarko

et "La Violence des Riches" sous Hollande

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI4.jpg

Dans les allées de la Fête, le FRONT DE GAUCHE rassemble

Son stand fait le plein lors des débats.

Ici, au stand du P.C.F., 

avec les dirigeants des formations du Front de Gauche

les écologistes, les socialistes frondeurs

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI6.jpg

 J.Luc MELENCHON, au stand du Parti de Gauche,

a également promu son nouveau mouvement

en faveur d'une VIe République

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI19.jpg

***

Le fameux melon de MONCUQ dégusté chaque année par Bastien et Thomas

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI5.jpg

On poursuit notre chemin

Ici et là, ça pétitionne dur

PAIX ET JUSTICE POUR LA PALESTINE

DES SANCTIONS CONTRE ISRAEL

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI7.jpg

On débat à l'AGORA DE L'HUMANITE,

AUX AMIS DE L'HUMANITE,

AU FORUM SOCIAL,

AU VILLAGE DE L'ESS,

AU VILLAGE DU LIVRE que je n'ai pas eu le temps de visiter, hélas !

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI8.jpg

Que vois-je à l'horizon ?

 

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI13.jpg

Le stand des Landes et son Auberge où j'irai déjeûner en famille nombreuse, dimanche midi

Tiens ! une militante "montée" à Paris pour aider à la FETE

Une bise à la souriante Michèle

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI9.jpg

Nous nous dirigeons vers la GRANDE SCENE

totalement à l'opposé

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI10.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI11.jpg

 

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI12.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI14.jpg

Des JEUNES SOCIALISTES CONTRE L'AUSTERITE

tiennent pignon sur rue à la Fête de l'Humanité 2014

***

Un coup d'oeil au

VILLAGE DU SPORT

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI15.jpg

Des sportifs amateurs ou confirmés, découverte et participation à de nombreuses pratiques, animations FSGT, roller, basket, mountainboard, échasses urbaines ...que voici !

 

2014 FETE DE L'HUMA 151.JPG

 

**

 Un arrêt au stand des ARDENNES pour un rafraîchissement bien mérité

2014 FETE DE L'HUMA 249.JPG

2014 FETE DE L'HUMA 247.JPG

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI16.jpg

Et ça continue encore et encore

1 km à pied, ça use, ça use,

1 km à pied, ça use les souliers

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI17.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI18.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI20.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI22.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI21.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI23.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI24.jpg

LA GRANDE SCENE !

Nous y voilà.. Ouf !

Mais... comment trouver une place confortable ? En quel état j'erre ?

C'est AYO qui chante

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI25.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI26.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI27.jpg

Ou que j'aille

rien qui m'aille

Je ne vais tout de même pas monter sur les épaules de mes deux anges-gardien

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI28.jpg

Nous retraversons le

VILLAGE DU MONDE

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI29.jpg

LE VILLAGE DU MONDE

C'est

80 pays présents, politiques, cultures, gastronomies et traditions

5 continents à visiter en 3 jours

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI30.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI31.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI32.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI33.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI34.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI35.jpg

Alicia, Marina et leurs amies ont, comme nous, quitté la GRANDE SCENE

et nous ont retrouvés par hasard en suivant le mouvement

On se pose un moment

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI36.jpg

Tiens ! voilà l'autre équipe

Bastien et Camille, Thomas, Julien et leurs amis

Ils ont les visages bien fatigués ces jeunes gens !

 

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI39.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI37.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI38.jpg

A 19 heures, nous avons mangé d'un casse-croûte

garni d'un délicieux boudin blanc ardennais fait-maison

pas gras, aromatisé au Porto

****

Des forces pour retrouver

IAM sur la GRANDE SCENE

En me contorsionnant, j'arrive à voir sur grand écran

et prendre une ou deux photos sur scène

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI40.jpg

Dix minutes assise suffisent à mon postérieur.

Nous allons nous poser au stand du PCF 19ème pour prendre un café en attendant le passage de SCORPIONS

Blindé ! nous restons un moment et rebroussons chemin.

Dommage ! Jean-Michel et Pascal repartent, déçus

 

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI41.jpg

Il est tard, nous sommes quand même un peu fatigués et nous avons encore de la marche

pour nous rendre au parking. 

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI42.jpg

2014-09-13 2014 FETE DE L'HUMA SAMEDI43.jpg

BONNE NUIT... A DEMAIN A L'AUBERGE LANDAISE

POUR UN REPAS GASTRONOMIQUE

ET UNE BALADE AVEC LE RESTE DE LA FAMILLE

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique