logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/01/2013

Dans mes mails ...le P.C.F. communique sur LES RYTHMES SCOLAIRES

On en discutait dans le car des supporters en se disant que

c'était encore les communes qui allaient trinquer et elles sont déjà asphyxiées

 

Paris le 11 janvier 2013
le Réseau école du PCF communique



Communiqué de presse : "rythmes scolaires"



Après quelques semaines de concertation la réforme des rythmes scolaires va se mettre en place, sous forme de décrets, dès la rentrée 2013 pour les communes qui le souhaitent, à la rentrée 2014 pour toutes les autres.

 

Resituer la question dans le contexte général :

Les rythmes scolaires sont le cache-sexe toujours convoqué qui masque le refus de transformer une institution qui produit un échec scolaire socialement ségrégatif. Mais cette question ne peut être résolue que dans le cadre d’un projet politique clairement affiché, après que soient travaillés les contenus de savoirs à transmettre, une formation des maîtres qui soit véritablement professionnelle et interroge la question de la transmission en lien avec les travaux de la recherche universitaire et pédagogique. Ce n’est donc en aucun cas une urgence, et encore moins la question centrale pour une véritable refondation, d’autant moins que les réponses apportées doivent être des réponses nationales et non au gré des décisions politiques des municipalités, au regard de leurs choix ou de leurs budgets, très inégaux.

 

Idéologie

A travers les rythmes, est perpétuée une idéologie puissante dans tous les milieux, qui de l’égalité des chances au handicap socio-culturel, perpétue de fait une école à deux vitesses. L’échec scolaire des enfants des classes populaires n’est pas soluble dans les rythmes car, comme l’ennui à l’école, y compris des meilleurs, il n’est pas un phénomène biologique : aucune étude ne démontre l’influence directe des rythmes scolaires sur les résultats. Mieux encore réussissent le mieux ceux qui, issus de milieux socio-culturels dits favorisés, ont des emplois du temps particulièrement chargés en dehors de l’école. La logique des rythmes c’est l’individualisation des apprentissages et des cursus, au nom d’un bon sens qui n’est qu’apparent. Le vrai défi c’est de donner à tous les moyens de réussir car tous en sont capables. L’insistance sur les rythmes c’est aussi l’adaptation aux besoins supposés des élèves, le contraire même de la fonction de l‘école qui à travers les apprentissages participe au développement de tous.

Derrière les changements d’horaires, se dessine également une vision très inquiétante de la culture, cloisonnée en « fondamentaux » et disciplines qui pourraient s’inscrire hors l’école. Or faire du vélo à l’école et faire du vélo au centre aéré ne relève pas de la même activité car les finalités en sont fort différentes.

 

Eduquer à l’école

Si l’éducation d’un enfant ne se réduit pas aux apprentissages scolaires, l’école est cependant la seule institution qui a pour fonction sociale de transmettre un patrimoine culturel, hérité de l’histoire de l’humanité. C’est aussi le lieu qui engage dans un nouveau rapport au monde où il ne s’agit plus seulement de vivre des situations mais de les analyser, les modéliser pour construire son autonomie intellectuelle, s’émanciper de ses actes et de origines.

 

Education hors l’école

À travers cette refonte des rythmes, le gouvernement cherche à obtenir une implication plus grande des collectivités locales, sans rien préciser des financements qui pourraient rééquilibrer les inégalités territoriales. En articulation avec l’acte III de la décentralisation, le risque est grand de se diriger vers un service public plus municipal que national. Avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir en termes de politique scolaire et de creusement des inégalités. En effet de nombreuses collectivités territoriales ne pourront faire face à la situation créée et, soit ne proposeront pas de prise en charge des enfants, soit feront appel au privé, ou encore multiplieront des petits boulots, précaires, sous-payés et peu qualifiés, donc féminins en grande majorité. Les espaces d’animation se verraient détournés de leur vraie mission, en jouant le rôle d’école par défaut

12/01/2013

MALI...SOMALIE... DIEU QUE LA GUERRE EST JOLIE !

 

Sur le blog d'Eva R-sistons ...Une journaliste qui a horreur de la guerre

A MEDITER

La guerre n'existe plus officiellement.. Les médias l'ont tuée ! (eva R-sistons)

Guerre de l'information: Officiellement, il n'y a plus de guerre... Comment les citoyens sont bernés

Extraits (2010)

... Aujourd'hui, on tue discrètement. La France n'est pas en guerre, officiellement. Mais la réalité du terrain est toute autre. Et on entre "doucement" en guerre,pas après pas, sans bruit en quelque sorte, pour ne pas alerter l'opinion. L'horreur est la même, mais plus sournoise,hypocrite. Et tout repose sur la communication. A ce petit jeu sordide, Obama excelle.... Avec des hommes comme lui, le pire est apprivoisé, et rendu présentable. Tactique différente, objectifs identiques..."

On ne déclare plus la guerre, on y entre progressivement, sans alerter l'opinion, sans faire de bruit, sans provoquer de vagues, et donc de contestation, tout au plus les Médias font-ils état de bavures quand elles sont trop grosses,comme lorsque des bombes tombent en pleines nocesvillageoises (12) ... Le cynisme de l'Occident est tel que la guerre devient abstraite, lointaine, désincarnée, comme si elle n'existait pas... Et elle "n'existe plus" ! D'ailleurs, le lavage des cerveaux contre attentats souvent sous faux drapeaux,"terroristes" ou Talibans machistes est tel, que l'opinion ne s'inquiète même plus de ce que font nos armées dans ces régions... Et tandis que les bons peuples s'amusent d'apprendre que la photo de Carla nue va être vendue aux enchères ou s'indignent de savoir que le fils Sarkozy n'a même pas besoin de faire d'études pour décrocher le fruit de diplômes reconnus on bombarde, on détruit, on occupe des territoires entiers, on provoque des exodes massifs de populations, on déloge les habitants ou on les anéantit... Qui s'en émeut ? Plus personne, puisque la guerre "n'existe pas", puisque"la France n'est pas en guerre"...

*************************************************************************************************************************

« C'est le Mali qu'il faut reconstruire »

Le PCF exprime sa grande inquiétude devant la dégradation de la situation au Mali, la reprise de la confrontation militaire, l'offensive des groupes armés djihadistes. Tout doit être entrepris pour aider le Mali à sortir de la crise et éviter toute initiative déstabilisatrice pour le pays et l'ensemble de la région.

C'est le Mali qu'il faut reconstruire : son armée, ses institutions, sa souveraineté, et les conditions politiques, économiques et sociales de son développement. C'est en agissant dans cette voie que ce pays ami pourra surmonter la crise extrêmement grave qu'il traverse, reconquérir les territoires du Nord aujourd'hui aux mains de groupes armés rebelles aux pratiques inhumaines -et souvent liés aux réseaux du crime organisé- que le PCF condamne.

Une des conditions d'une telle reconstruction est la recherche déterminée d'un consensus politique national sur une solution nationale véritable, seul moyen d'asseoir une légitimité gouvernementale et une capacité d'action dans la durée. Le patriotisme et l'impatience compréhensibles qui s'expriment dans les rues de Bamako sont un atout pour une telle option.

Si l'urgence devait commander la mise en place d'un dispositif capable d'arrêter l'offensive armée des groupes djihadistes, c'est sous le drapeau de l'ONU, dans le cadre d'une mission clairement définie, dans le respect des principes de la Charte des Nations Unies, que des forces africaines et notamment maliennes, devraient être engagées.

La mise en œuvre d'une telle opération est immédiatement possible mais elle ne peut faire obstacle au dialogue nécessaire, pour une solution politique, avec les groupes de la rébellion non liés au terrorisme et respectueux de l'intégrité territoriale du Mali, avec le maximum d'acteurs concernés. C'est d'ailleurs ce que demandent les résolutions de l'ONU. Il faut respecter le peuple malien et l'aider à construire lui-même son avenir.

A voir aussi

********************************************************************************************************************************************************

Pourvu que ça ne dure pas aussi longtemps

que la guerre en Algérie !

 ***

LES FAMILLES D'OTAGES AU MALI

ONT DU SOUCI A SE FAIRE !

*

****

*

A l'instant sur BFM TV

Le Ministre de la Défense :

 "SYMPATHIE ATTRISTEE" à la famille de Denis ALEX, l'otage tué

"Le bilan n'est pas lourd" a-t-il ajouté 

 "Un bilan lourd c'est des pertes bien plus importantes que ça"

l'otage tué, 2 soldats tués, 1 soldat fait prisonnier

"L'opération va dans le bon sens"

"Nous perdons des hommes mais c'est la loi de la guerre"

OK ... C'est donc bien la guerre qui est déclarée

 Alors on ne va pas pleurer sur la mort des soldats

 et les familles n'ont qu'à se réjouir de leur héroïsme  !

***

 

 

    

07/01/2013

MELENCHON/CAHUZAC ce soir sur la 2 à 22 h 55 !!!

 

la note d'Ariane WALTER - LE GRAND SOIR-

m'a bien fait sourire ...

 

 URL de cet article 18861
http://www.legrandsoir.info/melenchon-vs-cahuzac.html

Claude Sérillon à l'Elysée, lors de la cérémonie d'investiture de François Hollande, le 15 mai 2012.Extraits

Et si Sérillon n’avait été engagé que pour coacher Cahuzac puisqu’il a lui-même rencontré Mélenchon ?
 

... Après s’être fait claquer le bec par le club des papis Mougeot, il a été également boqué par sa supposée banque Suisse a qui il a demandé de dire qu’ils ne s’étaient jamais vus et qui a refusé de lui rendre ce service. Encore une mandale dans le citron. Il y a eu aussi cet horrible article du « Canard » révélant que Cahuzac, en instance de divorce avec une ex qui n’a pas l’air de rigoler, laquelle a engagé des détectives privés, aurait reçu (elle) la visite « d’un inconnu » qui lui aurait proposé de lui donner le numéro du compte en banque de son futur ex à Singapour… Le pauvre a quand même dû passer des fêtes délicates….

Bref, après tous ces évènements, est-il sage de le laisser affronter Mélenchon dès lundi ?

Les amis des animaux s’inquiètent. On jetterait à un tigre du Bengale une chèvre paraplégique, on ne risquerait pas de spectacle plus tragique. Ecartez les enfants ! Brigitte Bardot, qui défend les éléphants tuberculeux et s’intéresse donc à Cahuzac pour cette raison, après avoir défendu Depardieu, va sans doute supplier de ne pas jeter Cahuzac à Mélenchon ! ( Laquelle BB demande aussi la nationalité Russe si les deux éléphants du zoo ne sont pas épargnés ! Comme quoi les stars sont toujours proches des trous noirs… Qu’ils s’en aillent tous en Russie » !!)

Cahuzac se mord peut-être les doigts, un jour où il était hors de portée des griffes du tigre, d’avoir déclaré que Mélenchon voulait la fin du PS. Là, il va le lui dire en face s’il arrive à finir la phrase...

 Sincèrement, si l’on me demande mon avis, cette émission me paraît plutôt un piège à chevrette pseudo-socialiste afin de favoriser ce fameux parti défunt de la droite maladroite qui n’en finit pas de ramer sans rameurs. Après le feuilleton Copé-Fillon qui s’est terminé par la victoire de l’homme que les Français considèrent comme le plus ridicule de tous les hommes politiques, ne voilà-t-il pas que ce Sarkozy qui portait tous les espoirs de son clan est victime de Tiakiedinne qui confirme que Kadhafi a arrosé sa campagne et ce pour être à son tour arrosé de pruneaux ce qui n’est quand même pas très cool....

Mélenchon ! Oh ! Mélenchon !

Que vas-tu faire de Cahuzac ?

Que va répondre Cahuzac ?

Va-t-il continuer à mentir avec cet aplomb insensé de celui qui feint de vouloir le bien du peuple alors qu’il travaille au bien des nantis ? Va-t-il prendre cet air sérieux et méprisant qui caractérise les petits marquis ? Va-t-il bien embobiner de phrases qui n’en finissent pas, les auditeurs vite lassés et peu capables d’attention ?

Face à lui, Mélenchon est la voix de ce que la raison constate : nous sommes du bétail mais aussi des richesses promises à d’autres. De plus en plus de gens le savent et ce malgré les mediamensonges de la mediacratie.

Cahuzac est donc mal parti sauf, sauf…la nouvelle vient à peine de sortir, s’il est sauvé par Serillon. Sérillon qui vient officiellement d’intégrer l’équipe de communication de Hollande !!

...

Une histoire de famille aussi. Puisque Cahuzac a pour compagne la belle-fille de Drucker, Stéphanie Jarre. Ah ! On reste entre nous ! Chic ! Et si Sérillon n’avait été engagé que pour coacher Cahuzac puisqu’il a lui-même rencontré Mélenchon ?? Allez savoir…Tout ce qui concerne cette grande politique nous échappe un peu, à nous pauvres clampins…

 

On attend donc avec impatience cette rencontre qui arrivera quand même bien tard vers 22h55, et plus tard encore si la chaîne, comme dans l’émission de Ruquier, prolonge ce qui précède de 45 mn.

J’avais demandé à la 2 la possibilité d’assister à cette émission mais ils m’ont répondu que pour cette fois ce ne serait pas possible. Ils ont peut-être eu peur que je lance de la farine sur Cahuzac ou que je crie pendant l’émission : Jean-Luuuuuuuuuuuuuuuuuuuc !!!!

 Quelle erreur…

 Il n’y a pas plus neutre que moi.

 Si ce n’est Calvi, bien sûr !

 Ariane Walter

 François Hollande, en 2012.

 

"La suffisance de Jérôme Cahuzac" - Le Point

www.lepoint.fr › Politique
il y a 3 heures – Jérôme Cahuzac est un homme politique d'une suffisance rare - hier soir, un conseiller de l'Élysée m'a dit qu'il était "raide, cassant, méchant, ...

"LA SUFFISANCE DE CAHUZAC"

Hollande ne l'apprécie pas, mais pas du tout. C'est pour lui rabattre le caquet qu'il a fait exprès de ne pas le nommer ministre plein - Cahuzac n'est "que" ministre délégué. Hollande l'a fait entrer au gouvernement parce qu'il le juge compétent malgré tout. D'ailleurs, la relation Hollande-Cahuzac tient dans ces deux mots : malgré tout. S'il est établi que Cahuzac a menti dans l'affaire du compte en Suisse, il sera viré, mais pas avant. Malgré tout, donc, Hollande n'est pas mécontent d'avoir Cahuzac pour donner la réplique à Jean-Luc Mélenchon ce soir, sur France 2. "En face de Mélenchon, il faut un très bon débatteur, fait valoir un ami du président. On n'en a pas beaucoup d'autres que Cahuzac." Ça s'appelle un compliment par défaut !

***

CAHUZAC

POLITIQUE – "Chacun sait bien que la stratégie de Jean-Luc Mélenchon est de tuer le parti socialiste. Faute pour celui-là d'avoir accepté M. Mélenchon comme premier secrétaire." C'est ce qu'a lancé le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, jeudi 4 octobre sur Public Sénat. "Nous n'attendons rien de bon de Jean-Luc Mélenchon dans la période à venir", a-t-il ajouté.

Le ministre estime que "Mélenchon est d'une certaine manière à gauche ce que Marine Le Pen est à droite (...) Marine Le Pen veut faire exploser l'UMP et récupérer son électorat". 

FTVi

 

"Ben dis donc, on a été un peu plus de 4 millions à penser comme lui alors !

Eh non mon garçon, on ne veut pas la fin du P.S. On le veut juste à gauche, menteur !

Ne fais pas semblant d'ignorer que c'est grâce à nos voix qu'il a été élu ton patron"

***

" P'tit Salopiaud ! va  " c'est  dit gentiment en berrichon

"méprisable"

Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent.
PROUDHON

Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent et pour les mêmes raisons
George Bernard Shaw

 

Un peu tard pour une heure de grande écoute ! mais on a l'habitude

 

c'est cela le service public 

 

 

 

04/01/2013

Rallumons les étoiles

 

Vidéo vœux PCF : « Réaction totalement disproportionnée d'Harlem Désir » (O.Dartigolles – porte-parole du PCF)

La vidéo humoristique du PCF rappelant les engagements de campagne de François Hollande vient de provoquer une réaction totalement disproportionnée du premier secrétaire du PS.

« Ce clip (…) de mauvaise foi, mensonger et caricatural: il est une faute contre la gauche (…) il est une honte pour ses auteurs » .

Notre clip, incitant à « rallumer les étoiles », ne mérite en rien l'usage d'une artillerie aussi lourde.

Nous convenons que cette vidéo peut susciter des réactions. Mais la première d'entre elle, la plus partagée, avec près de 200 000 visites dés les 2 premiers jours est tout simplement d'en sourire.

1566b2af.jpg

 

"Mieux vaut user aujourd'hui d'un droit de critique, qu'être contraint à un devoir d'inventaire dans 5 ans".

"Sur le fond, nous n'avons fait que reprendre les promesses publiques du candidat Hollande, sans rien bidouiller : ses promesses sur des marqueurs de gauche pour un changement « Maintenant » après 10 ans de droite"

Huit mois après, Harlem Désir devrait plutôt se demander pourquoi cette vidéo rencontre un tel succès. D'une certaine manière, ce clip est une invitation de fin d'année, certes légèrement impertinente, à rappeler à l'ensemble de la gauche que l'année 2013 doit être une année de conquêtes, de luttes face aux puissances de l'argent qui gouvernent, décrites par François Hollande lui même lors de son meeting de début de campagne au Bourget : « Mon véritable adversaire, scandait alors François Hollande, il n’a pas de nom, il n’a pas de visage, pas de parti, il ne sera pas élu, et pourtant il gouverne, cet adversaire, c’est le monde de la finance »

 

"Mieux vaut user aujourd'hui d'un droit de critique,

qu'être contraint à un devoir d'inventaire dans cinq ans". Olivier DARTIGOLLES

 

b9ba0396.jpg

 

Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, n'a pas mâché ses mots pour qualifier la vidéo réalisée par le PCF et postée sur Internet, dans laquelle François HOLLANDE égrène ses promesses non tenues sur fond de faux rires. Le clip s'achève sur des voeux de "bonne année de luttes pour 2013".

 

Devant la petite polémique née de la diffusion de ce clip, le secrétaire national du PCF a réagi sur France 2, afin de préciser la portée de cette critique adressée au président de la République.

 

"A travers ce message humoristique, adapté à la période fête, on envoie un message très sérieux aussi : il va vraiment falloir corriger le tir en 2013", a déclaré Pierre Laurent.

Le porte-parole du PCF, Olivier Dartigolles, avait déjà répondu à Harlem Désir par voie de communiqué.....

"Sur le fond, nous n'avons fait que reprendre les promesses publiques du candidat Hollande, sans rien bidouiller".

 

L'ex-candidat du Front de Gauche, Jean-Luc MELENCHON, s'est également fendu d'un communiqué pour critiquer vertement la réaction du premier secrétaire du PS.

"Au lieu de vociférer, il ferait mieux de se demander quelle part de vérité si évidente il contient pour que tout le monde rie de si bon coeur en regardant ce plaisant petit film", a réagi le coprésident du Parti de gauche..."

..."Un gouvernement qui roule à contresens"... "réguler le capitalisme est un objectif illusoire", tant ce dernier est incapable de répondre aux enjeux sociaux et que, "même habillé de vert, le capitalisme se moque de la planète".

***

ALTERNATIVE A GAUCHE ?

URGENCE !

Les deux principales composantes du Front de Gauche , le Parti Communiste et le Parti de Gauche, en pleine préparation de leurs congrès respectifs, planchent sur la question.

8191be71.jpg

 

02/01/2013

PRIX 2012 DES DROITS DE L'HOMME

Dans mes mails...

Michel Warchawski dans l’émission "Là-bas si j’y suis" de Daniel Mermet du 14/12/2012 sur France-Inter

mercredi 26 décembre 2012 par Michel Warschawski

En Israël, Avraham Burg, ancien président de la Knesset et président de l’Agence juive, le voit comme "un prophète qui prêche la voix de la paix et de la coexistence". Par contre, en France, le président du CRIF, monsieur Prasquier le dénonce comme un dangereux "antisioniste professionnel".

Lui, c’est notre ami Michel Warchawski, qui vient de recevoir le prix...des Droits de l’Homme du gouvernement français.* Journaliste et militant pacifiste, vivant à Jerusalem, il lutte depuis plus de quarante ans contre la politique colonialiste de l’Etat hébreu.

Malgré l’enlisement désespérant du conflit et le glissement du gouvernement israélien vers l’extrême droite, son combat continue.

Entretien Daniel Mermet France Inter 15 heures.

Michel Warschawski :" Ce qui est anti-israélien, c’est de laisser Israël dans l’impunité "

lundi 31 décembre 2012 par Michel Warschawski

Discours de Michel Warschawski lors de la remise du Prix 2012 des droits de l’homme de la République française au Centre d’Information Alternative

le 10/12/12

Madame la Garde des Sceaux, Mesdames et Messieurs les membres du Jury,

Permettez-moi, au nom de mes collègues et ami/es du Centre d’Information Alternative, Juifs et Arabes, Israéliens et Palestiniens, de vous remercier chaleureusement pour avoir bien voulu honorer notre action contre l’impunité.

Si c’est pour cette action spécifique que vous avez bien voulu nous donner ce prix, nous-même le recevons également comme un signe d’encouragement à notre engagement pour le vivre-ensemble et notre volonté de construire des ponts entre les peuples plutôt que des murs.

Nous en sommes d’autant plus honorés que c’est de vos mains, Madame la Garde des Sceaux, que nous recevons ce prix, vous qui, avec détermination, avez combattu pour que soient reconnus comme crimes contre l’humanité, donc imprescriptible, la traite négrière transatlantique et l’esclavage qui en a résulté, reconnaissance à travers cette loi qui porte votre nom et qui honore la France, que l’impunité peut durer pendant des siècles, mais qu’il ne faut jamais cesser de lutter contre elle.

Ne nous y trompons pas : le combat contre l’impunité (par rapport à l’esclavage, au génocide des Juifs d’Europe, à l’apartheid ou à l’occupation coloniale en Palestine) est UN et ne peut ni ne doit être hiérarchisé.

Ce combat s’appuie sur les leçons tirées du judéocide nazi par la communauté internationale tout entière. PLUS JAMAIS CA ! avait proclamé avec force la communauté des nations après la découverte des charniers de Treblinka et d’Auschwitz. Et pour que les enfants des rescapés des camps de la mort ne connaissent plus une barbarie de telle ampleur, cette communauté des Nations nous a armé du Droit International.

À commencer par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. La présence parmis nous de Christiane et Stéphane Hessel est aussi une façon de marquer ce combat pour le Droit International. Ils sont des amis proches du Centre d’Information Alternative, nos parrains, c’est-à-dire ceux dont la vie, l’action et les valeurs qu’ils défendent nous inspirent et nous guident dans notre combat. Stéphane Hessel nous a donne la DUDH, le devoir de la communauté internationale de juger les criminels de guerre et l’imprescriptibilité des crimes contre l’humanité. Le Traite de Rome et la constitution de la Cour Pénale Internationale ont parachevé cette œuvre pionnière.

Soixante-cinq ans plus tard ses enfants spirituels, que nous sommes, sont honorés par la République Française pour le combat que nous menons contre l’impunité des hommes politiques et des militaires israéliens soupçonnés d’avoir commis de tels crimes, à Gaza, à Jenine ou au Liban.

Madame la Garde des Sceaux, Mesdames et Messieurs membres du Jury,

Pourquoi l’impunité face à de tels crimes est-elle inacceptable ? Pourquoi en avons-nous fait un de nos combats prioritaires ? Pour trois raisons essentielles :


- D’abord pour une question d’hygiène internationale : un monde dans lequel les criminels de guerre peuvent vivre normalement et circuler librement serait un monde malade où n’existe aucune frontière entre le bien et le mal.


- Ensuite, parce que la pénalisation des crimes de l’occupation coloniale en Cisjordanie, dans la Bande de Gaza et au Liban, sont un moyen de faire justice, au moins un peu de justice, aux victimes palestiniennes et libanaises. Cette reconnaissance des crimes et leur pénalisation sont également la condition préalable à toute éventuelle réconciliation. L’ont compris nos camarades Sud-Africains quand ils ont mis en place le processus de Vérité et Réconciliation : vérité avant réconciliation, vérité pour qu’il puisse y avoir réconciliation.


- Mais il s’agit aussi, et c’est peut-être la raison la plus importante, d’un acte de libération pour mes propre concitoyen/nes. En effet, il en est des sociétés comme des individus : l’impunité est suicidaire. Rien ne semble pouvoir arrêter le criminel, qui ainsi court à sa propre perte. Qui aime bien, châtie bien, nous disait-on à l’école des Parents, et cette formule, certes un peu archaïque, est certainement valable aussi pour les Etats et les sociétés.

En dénonçant les crimes de l’occupation coloniale, en traitant les hommes politiques, les officiers et les soldats impliqués dans des crimes de guerre comme des criminels de guerre, et en leur refusant l’impunité, nous, en Israël comme à travers le monde, plaçons des barrières salutaires à l’Ubris, cette folie de la puissance qui menace ceux qui croient, méchamment mais aussi bêtement, à l’usage illimité de la force.

C’est dans cet esprit, que le Centre d’Information Alternative s’est pleinement impliqué dans la campagne BDS – Boycott, Désinvestissement, Sanctions – lancée par la société civile palestinienne et reprise par des dizaines de milliers d’individus, d’organisations, de syndicats et de partis politiques à travers le monde. Sanctionner le colonialisme israélien c’est aussi aider faire comprendre à mes concitoyens que pour leur propre bien il faut y mettre fin.

J’aime mon pays, c’est là que vivent mes enfants et grandissent mes petits enfants qui, pour certains d’entre eux, se trouvent avec nous aujourd’hui. Et parce que je l’aime, je me bats pour que la communauté internationale nous aide à mettre fin à son état d’impunité. Car ce qui est profondément anti-israélien c’est de le pousser à la faute et à la fuite en avant, en laissant notre pays dans l’impunité…

**

"Anti-sioniste professionnel ?" Je ne crois pas

Dur, dur, d'avoir des oeillères... ça me rappelle un temps où

les gens de la rue, les militants de base du P.C.F.

doutaient des goulags

J'en étais... je défendais mordicus que c'était une invention

des anti-cocos  parce qu'il fallait défendre la famille à tout prix

contre la droite colonialiste, capitaliste, anti-communiste épidermique,

J'avais tort

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique