logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/10/2016

POLITIS SUR LCI AUJOURD'HUI A 12 H 30

 

Aujourd'hui, à 12h30, retrouvez l'intervention de Michel Soudais, rédacteur en chef adjoint de Politis, sur LCI. Au programme :
• Les violences scolaires
• La manifestation des policiers
• Hollande et le PS.
Bonne écoute !

L'information au quotidien en continu en vidéo.
lci.fr
 
 
 
Politis
 

AU SOMMAIRE

Et s'il n'y allait pas ?

Accèder au site de l'éditeur

PRÉSENTATION DU MAG

Une autre façon de voir le monde. Avec POLITIS, retrouvez chaque jeudi un gros plan sur l'actualité française et internationale, une chronique économique "à contre-courant", un dossier, des pages culture et médias, des débats, des tribunes. Qu'est ce que POLITIS ? D'abord, un journal de résistance. Un espace rare d'information, de réflexion, de débats, et d'actions pour tous ceux qui ne tiennent pas pour acquise l'injustice du monde. Un journal pour lequel les mots "service public", "lutte sociale" et "projets de société" ont un sens. Un journal profondément indépendant, qui doit ses dix-sept ans d'existence en premier lieu à ses lecteurs, avec lesquels il entretient un rapport d'amitié, de confiance et de fidélité. Si vous croyez que la violence du monde a toujours une cause, si vous êtes préoccupés par l'injustice sociale, en France et ailleurs, si vous vous refusez à recevoir l'information comme un spectacle ou un produit de consommation, alors Politis est votre journal. Au cur du mouvement altermondialiste, c'est l'hebdo de l'action citoyenne. Magazine disponible en version numérique

 
 
 

15/10/2016

EN DIRECT JL MELENCHON A LILLE



Participez sur #LilleFi et par SMS au 06 44 63 41 00  !


En direct

11:26

La chorale insoumise fait ses gammes…

Illustration
10:55

Les premiers bus viennent d’arriver, les insoumis.e.s se retrouvent dans ce cadre exceptionnel des Halles de la filature. L’effervescence est palpable et déjà, dans les échanges captés ici ou là nous sentons la force d’imagination et d’invention des insoumis.e.s. Une perspective enthousiasmante pour ces deux journées.

Déroulé de la Convention

Samedi

13:30

Début du direct vidéo

14:00

Ouverture de la Convention

14:45

Faire face à l'urgence démocratique

16:00

Cogitation insoumise : comment convaincre le plus grand nombre ?

16:50

Faire face à l'urgence sociale

18:30

Cogitation insoumise : comment permettre à toutes et tous de s'impliquer dans la France insoumise ?

19:00

Faire face à l'urgence écologique

19:45

Cogitation insoumise : comment avoir 577 candidat.e.s insoumis.es aux élections législatives ?

Dimanche

9:00

Fin de la consultation sur les mesures symboliques de l'Avenir en Commun

9:45

Choisir la paix et le progrès humain

10:40

Une campagne pour fédérer le peuple

11:30

Discours de clotûre



 

Chère insoumise, cher insoumis,

La convention de la France insoumise a lieu ce weekend à Lille ! Afin que chacun.e puisse participer à cet événement, les deux journées seront diffusées en direct grâce à un dispositif en streaming.

Vous pourrez suivre cet événement

inédit en direct dès ce samedi à 13h30 sur notre site.

 

Jean-Luc Mélenchon prononcera un

discours de clôture le dimanche 16 octobre à 11h30.

Amitiés insoumises,

Équipe JLM 2017

 


 

Twitter
Facebook
Youtube
 

10/10/2016

SANS DOMICILE FISC

Sans domicile fisc

Évasion, optimisation fiscale et fraude font perdre chaque année entre 60 et 100 milliards d’euros au budget de la France et plus de 1 000 milliards en Europe. Conséquences de la lutte molle de nos gouvernements, l’école, la culture, l’hôpital, la justice, les équipements publics, les collectivités perdent des moyens pour répondre aux besoins des citoyens. Cette austérité qui mine l’État gangrène la démocratie et ouvre la porte aux extrémismes.

Et si l’on passait des paroles aux actes ? Deux frères, l’un député, l’autre sénateur, tous deux nordistes et maires de leurs communes, hommes politiques de terrain et militants engagés, font bouger les lignes dans le cadre de leur mission sur la piste des « sans domicile fisc ». Décryptage et démontage des paradis fiscaux par ces experts, tous deux rapporteurs de commissions d’enquête parlementaires sur le sujet, ce livre s’appuie, notamment, sur leur dialogue inédit avec des personnalités de toutes sensibilités, à travers une série d’interviews-témoignages. Au-dessus des positions partisanes, ils analysent ici des mécanismes de spéculation et préconisent des mesures directes concrètes pour la France, pour l’Europe, pour le monde.

 Sans domicile fisc

 

Préface: Jean ZIEGLER

" SANS DOMICILE FISC, l'ouvrage d'Eric et Alain BOCQUET, écrit avec la collaoration de Pierre GAUMETON, constitue une arme formidable dans la phase paroxystique de la lutte de classes que les oligarchies du capital financier globalité livrent aujourd'hui

aux peuples du monde.

Le livre est précieux par la clarté et la précision de sa langue, l'érudit qui le nourrit, les conclusions visionnaires qu'il énonce.

Au début de ce millénaire, nous vivons sous un ordre cannibale du monde.

Selon la Banque mondiale, les 500 plus puissantes sociétés transcontinentales privées, tous secteurs confondus -finance, commerce, industrie, services, etc.-

ont contrôlé l'année dernière 53%du Produit Mondial Brut, c'est-à-dire plus de la moitié de toutes les richesses (marchandises, capitaux, brevets, services) produits en une année sur la planète.

De très minces oligarchies capitalistes, infiniment puissantes et échappant presque totalement à tout contrôle étatique, syndical ou social, accaparent aujourd'hui l'essentiel des richesses de la planète et dictent leur loi aux Etats.

Toutes les cinq secondes, un enfant en-dessous de 10 ans meurt de faim ou de ses suites immédiates.

Or,le rapport annuel de la F.A.O. qui donne le chiffre des victimes, dit que l'agriculture mondiale, dans l'étape actuelle de ses forces de production, pourrait nourrir normalement, à raison de 2 200 calories par individu adulte par jour, 12 milliards d'être humains, soit presque le double de la population mondiale actuelle."

 


Jean Ziegler et l'ordre cannibal du monde

"Karl Marx est décédé paisiblement dans l'unique fauteuil de son modeste logement de Londres, le 14 mars 1883. Jusqu'à son dernier souffle, il est resté convaincu que le manque objectif -le couple maudit du maître et de l'esclave luttant entre eux pour le contrôle de biens insuffisants pour couvrir les besoins élémentaires de tous les hommes- allait encore accompagner l'humanité pendant des siècles.

Toute sa théorie de la lutte des classes, de la division internationale du travail, du caractère épiphénoménal de l'Etat est basée sur cette hypothèse de la permanence du manque objectif de biens.

Or, Marx s'est trompé. Depuis sa mort, l'humanité a connu une formidable succession de révolutions scientifiques, technologiques, électroniques, industrielles, qui ont potentialisé d'une manière extraordinaire et totalement imprévisible les forces de production à l'oeuvre sur la planète.

Pour la première fois dans l'histoire, le manque objectif est vaincu. Un enfant qui meurt de faim pendant que vous lisez ces lignes est assassiné.

 Sans domicile fisc

Devant le Conseil Economique et Social de l'O.N.U., les 23 organisation onusiennes, institutions spécialisées et autres agences et organes réunis, doivent chaque année présenter leur rapport de gestion :

 

l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) pour sa lutte contre la sous-alimentation et la faim ;

l'Organisation Météorologique Mondiale (O.M.M.) pour sa lutte contre les ouragans et les dévastations dues au climat ;

le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (P.N.U.E.) pour sa lutte contre la désertification des sols arables ;

l'U.N.I.C.E.F. (Fonds des Nations Unies pour l'Enfance, en anglais United Nations International Children's Emergengy Fund) pour sa lutte contre la mortalité infantile, etc.

En 2015, le nombre total des victimes tombées sur tous ces champs de bataille dépasse les 54 millions.

Par comparaison, morts civils et militaires confondus, la Deuxième guerre mondiale a fait 57 millions de victimes en six ans.

La Troisième guerre mondiale contre les peuples de l'hémisphère Sud a commencé depuis longtemps.

 Sans domicile fisc

Dans sa préface aux carnets de Victor Serge, Régis DEBRAY écrit : "le rôle de l'intellectuel n'est pas de distribuer des aménités, mais d'énoncer ce qui est. Son propos n'est pas de séduire, mais d'armer".

Eric et Alain BOCQUET assument magnifiquement cette tâche. Leur livre est une arme efficace dans la lutte contre l'ordre cannibale du monde.

 

INTERDIRE L'EVASION FISCALE C'EST POSSIBLE

(d'après les faits exposés par Alain et Eric BOCQUET, rapporteurs de commissions parlementaires

au sujet de l'évasion fiscale)

Le manque à gagner pour la République Française par le fait de l'évasion fiscale est de

60 à 80 milliards d'euros par an !

Le déficit budgétaire de la France en 2016 est de 73 milliards d'euros.

En 2016 l'impôt sur les sociétés n'a rapporté qu'une trentaine de milliards d'euros.

Sans domicile fisc 

L'économiste et chercheur Jean GADREY, cité par les frères BOCQUET, au sujet de l'évasion fiscale :

"Ce problème est crucial au sein de chaque Nation. Avec une fiscalité juste et progressive, sans évasion fiscale, nous n'aurions aucun problème de dette publique excessive, ni de "trou" de la Sécurité Sociale en France et dans la plupart des pays et nous pourrions dire adieu à l'austérité.

 

La répression de l'évasion fiscale dépend d'une volonté politique. Or, les fraudeurs bénéficient d'une indulgence qui leur permet de négocier à bon compte avec le ministère de l'économie et des finances.

Comment en sera-t-il autrement tant que des représentants des grandes Banques,

organisatrices de la fraude,

sont appelés par François HOLLANDE à siéger au sein du Haut Conseil des Finances Publiques (Organisme chargé de vérifier la cohérence du plan de retour à l'équilibre des finances publiques avec les engagements européens de la France) :

Mathilde Lemoine de la banque HSBC, Marguerite Bérard-Andrieu de la BPCE, Valérie Plagnol du Crédit Suisse ????

 

Capture AFFICHE.JPG

un petit clin d'oeil à mes camarades de TREMBLAY-EN-FRANCE

qui accueilleront demain mardi 11 octobre

les frères BOCQUET

pour la présentation de leur livre

et un petit clin d'oeil à mon camarade Michel

qui m'a demandé  de bien vouloir publier la préface de leur livre

par Jean ZIEGLER qu'il "affectionne" particulièrement.

Espérant qu'elle sera lue avec intérêt parce qu'elle le vaut bien

***

mission accomplie avec plaisir

un livre à lire quand on s'intéresse à ce qui se passe autour de soi

et ce n'est pas joli, joli

 

 
https://www.cherche-midi.com/livres/sans-domicile-fisc
17,50 €
Découvrez Sans domicile fisc de Alain BOCQUET, Eric BOCQUET édité par le Cherche Midi, en livre et ebook.
www.lepoint.fr/.../sans-domicile-fisc-ou-comment-les-multinationales-echappent-a-l-i...
16 sept. 2016 - Imaginez du papier toilette, en provenance de Chine, facturé 4 121 dollars le kilo. Des stylos billes qui quittent Trinité-et-Tobago à 8 500 dollars ...
https://www.amazon.fr/Sans-domicile-fisc-Alain-BOCQUET/dp/2749151082
Noté 0.0/5. Retrouvez Sans domicile fisc et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion.
 
www.publicsenat.fr/lcp/.../sans-domicile-fisc-livre-choc-paradis-fiscaux-22-1473849
6 sept. 2016 - Les frères Eric et Alain Bocquet, sénateur et député PCF, mettent en lumière le scandale des paradis fiscaux dans « Sans domicile fisc ».
 
www.lavoixdunord.fr › Sports › France-Monde › Dossiers
6 sept. 2016 - Lille le 2 09 2016, présentation du livre" sans domicile fisc" voyage dans le monde de l'evasion fiscale par les freres Bocquet Eric Deputé Maire ..
 
livre.fnac.com › ... › Coups de coeur Droit, économie & entreprise
À partir de 13,81 €
Sans domicile fisc, Alain Bocquet, Eric Bocquet, Jean Ziegler, Le Cherche-Midi. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec ...
 
www.humanite.fr/les-freres-bocquet-sattaquent-la-finance-mondiale-avec-sans-domici...

7 sept. 2016 - Un livre à la fête. Sans domicile fisc d'Alain et Éric Bocquet aux Éditions Cherche-Midi

 

« L’impôt est le prix à payer pour une société civilisée. »
(Henry Morgenthau)

12/09/2016

A MONT DE MARSAN : JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX

Download.html.png

Le MRAP40

voir la bande annonce du film

https://www.youtube.com/watch?v=C25tFqSIGl

09/09/2016

LE CHOIX DE L'INSOUMISSION

MELENCHON HUMANITE 001.jpg

 

Au commencement de ce qui sera sans doute sa dernière campagne électorale, Jean-Luc ...

9782021326543FS-cd66a.gif

À la rentrée de septembre paraitra au Seuil un « entretien biographique » que nous avons intitulé : « Le choix de l’insoumission ». C’est le journaliste Marc Endeweld qui mène le dialogue. Comme il est amusant de penser que son précédent ouvrage était consacré à Emmanuel Macron ! Quant à la forme, ce livre change donc des précédents dont j’ai pris la responsabilité puisque je ne n’y suis maître ni des thèmes choisis ni de ceux mis de côté. Tant mieux.

Car je dois dire que c’est un rude exercice que de revenir sur l’histoire de tant d’années consacrées à l’engagement politique. De plus il est tout à fait évident qu’il faut trier beaucoup dans la masse des évènements petits et grands auxquels j’ai participé de façon plus ou moins centrale. Et comme il ne pouvait être question d’en faire le catalogue des gens que j’ai rencontré et pratiqué, il y en a tant en Europe et dans le monde, il a fallu s’en tenir à l’essentiel de ce qui intervenait directement dans mon parcours. Mais à l’inverse, c’est toujours étrange de se voir enjamber des années, des gens et des circonstances sans s’y arrêter. Je ne le regrette pas. Je pense que les choix de mon interrogateur sont les bons. Ils sont radicalement « extérieurs » et n’impliquent pas de connivence ou de complaisances autres que celles qui surgissent naturellement de la conversation entre deux personnes qui s’intéressent à leur sujet.

Car ce fut une conversation. Longue. Dense. Ses questions m’ont aussi agacé, parfois, cela va de soi ! Peut-être le sentirez-vous entre les lignes… Je ne sais pas comment il a supporté l’exercice mais je suis certain qu’il a bien gagné ses vacances. Je ressortais de nos séances également épuisé et bizarrement tourneboulé par ces heures passées à raconter tant de choses personnelles. L’engagement politique a occupé toute ma vie. Le fil rouge qui l’a mené ne s’est jamais rompu et pas davantage le ressort qui tend ma manière d’être du fait de cet engagement. Le sentiment étrange et que toute personne peut avoir en se retournant sur son passé pour le raconter aux siens s’aggrave chez moi du souvenir précis de la fuite en avant du monde dans lequel je me suis impliqué depuis l’âge de 16 ans.

Ce livre est destiné à éclairer l’histoire des idées que je défends par le récit du parcours au cours duquel elles se sont forgées. Il m’a paru important de faire connaitre ma détermination actuelle comme le résultat d’un parcours de vie et d’expériences et non comme une posture de campagne. Ma cohérence vient de loin. Elle mêle les leçons de plusieurs décennies d’implication sur plusieurs continents, plus d’une dizaine de pays, de rencontre avec autant de chefs d’États, de gouvernements et de partis engagés dans la vie démocratique ou dans la lutte armée, et plusieurs milliers de femmes et d’hommes engagés anonymes, parlant quatre ou cinq langues, vivant ou morts de tant de façons différentes.

Mieux vaut savoir que je suis donc de ce fait hors de portée des intimidations du présent et des pressions habituelles du monde des importants des medias et de la communication que j’ai vu à l’œuvre dans assez de circonstances et de lieux pour en connaître les ressorts et l’inépuisable arrogance. Cet entretien ne fonctionne donc pas comme une justification des choix qui émaillent mon parcours mais comme un bilan raisonné pour en tirer tout le suc. En tant que tel, l’objet est un défi. Car dans notre temps d’infantilisation de tous les débats, de bipolarisation de toute question en noir et blanc, de vindicte ou d’adoration également sans nuance, l’art des bilans soupesé est bien perdu.

Publier cet entretien m’a semblé être une contribution utile pour le combat que j’entreprends en étant candidat à l’élection présidentielle de 2017 dans le but de changer le cours de l’histoire de notre pays. J’ai cru tout au long de mon engagement que ce grand retournement du cours de l’histoire était aussi nécessaire que juste. Ce que le monde a fait de lui-même confirme qu’il ne tient aucune des promesses au nom desquelles les choix progressistes ont été écartés. Penser de plus loin que depuis la dernière « Une » sensationnaliste du jour, du titre en teasing d’un article en ligne ou du dernier matraquage audiovisuel est une ardente obligation qui s’impose comme un devoir de musculation permanente pour notre cause.

Je crois en effet qu’il faut enraciner notre campagne dans une participation de chaque personne qui s’y engagera avec le devoir de garder les yeux grands ouverts. Car nous entreprenons bien davantage qu’une campagne électorale. Il s’agit de construire en commun une conscience et une pratique commune à des millions de personnes. Cela non seulement en vue de leur vote mais en préparation de leur implication personnelle dans le processus qui suivrait notre victoire. Ce que j’ai nommé « la révolution citoyenne » n’est pas un slogan mais un programme concret de gouvernement qui ne peut se mener à la façon traditionnelle du haut vers le bas.

Je conclus en replaçant ce livre dans le contexte éditorial qui l’inclut. Car ce livre d’entretien prend place dans un ensemble de parutions qui s’épaulent l’une l’autre. Le choix de l’insoumission, est un entretien biographique. Le livre rend compte d’un parcours. Ce n’est ni un livre programme, ni un livre de confidences intimes. Il est destiné à vous permettre de savoir si selon vous je suis ou non capable d’accomplir ce que j’annonce et de tenir bon au vu de ce qu’a été mon parcours et du bilan que j’en fais. Je vous envoie mon CV en quelque sorte. Mais cela n’a de sens qu’en relation avec le reste.

Le livre L’Ère du peuple reste l’énoncé du projet auquel se réfère mon action. Déjà vendu à 60 000 exemplaires, il existe dorénavant dans une édition sérieusement remaniée en poche au prix très accessible de trois euros. De son côté, Le Hareng de Bismarck, vendu à 70 000 exemplaires, va faire l’objet d’une nouvelle édition en poche aussi cette fois-ci. Je vais le replacer dans le contexte du « plan b » face à l’implosion en cours du modèle libéral de construction européenne. Car à mes yeux, vous le savez, la doctrine « ordolibérale » qui gouverne l’Europe et l’a transformée en une camisole de force contre les peuples a son origine, sa continuité et ses impératifs à Berlin dans un choix communs à la droite et au PS allemands.

Au mois de décembre paraîtra la version éditée du programme qui fait suite à L’Humain d’abord de 2012. Le texte sera issu des contributions en ligne, depuis février dernier, des auditions menées par Jacques généreux et Charlotte Girard depuis mai et des propositions des organisations politiques participantes à « la France insoumise » en septembre et octobre et enfin du vote de la première Convention de « la France insoumise ».

Je dis que ces livres s’épaulent. Mais en premier lieu ils font appel à la réflexion, à la connaissance, à la possibilité pour chacun non pas d’adhérer tout ce qui s’y trouve mais de décider si au total la personne qui les aura lu peut s’inclure dans le combat proposé compte tenu du nombre de ses points d’accords sur le projet, la méthode et la capacité du candidat à les mettre en œuvre compte tenu de son expérience. Mon projet avec cette parution c’est qu’en me rapprochant de qui me découvrira de cette façon, je puisse du même coup être mis à distance critique raisonnée par chacun.

 http://bellaciao.org/fr/s

Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique