logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/09/2016

SIGNEZ CETTE PETITION : NOUS SOUTENONS J.Luc MELENCHON pour 2017

Signez cette pétition : Communistes, nous soutenons Jean-Luc Mélenchon pour 2017
de : Francis PARNY
jeudi 30 juin 2016

 

 

Oui, rassemblons-nous, rassemblons-nous autour de la seule candidature d’alternative a ce que les peuples d’Europe rejettent de plus en plus.

Les propos de Pierre Laurent au Sénat après le Brexit et les propositions qu’il fait sont semblables aux propos de Jean-Luc Mélenchon : retirer immédiatement la loi travail Defense des services publics stop à la dérégulation de notre société Fonds européen .., Oui Jean luc Mélenchon est le candidat déclaré qui porte nos idées N’attendons pas la fin de l’année Prenons position maintenant en invitant les communistes à faire ce choix pour une grande Fete de l’humanité de l’unité et la diversité des insoumis

Signez cette pétition : https://www.change.org/p/communiste...

Pour 2017 les communistes doivent sans attendre s’engager pour gagner, avec la seule candidature d’alternative déclarée celle de Jean-Luc Mélenchon.

Les présidentielles c’est maintenant qu’elles se jouent. La bataille est engagée. Nous ne pouvons plus tergiverser.

Comme des millions de personnes nous souhaitons que notre vote aux prochaines élections présidentielles soit un vote positif qui permette de véritables et nouvelles avancées démocratiques, culturelles et sociales pour nous toutes et nous tous.

Cela suppose de rompre avec les combinaisons politiciennes, avec le bipartisme qui pérennise une alternance destructrice entre le PS et la droite à la tête de l’Etat.

Comme ailleurs en Europe nous voulons que s’ouvre une autre voie, seule à même de rompre avec la gestion libérale de notre société et d’empêcher ainsi, la montée de l’extrême droite dans notre pays.

Aujourd’hui, la candidature de Jean -Luc Mélenchon est la seule à porter cette alternative.

Elle restera la seule candidature de ce type jusqu’au mois de mai 2017.

C’est pourquoi sans tarder davantage nous avons décidé de la soutenir.

Nous souhaitons que le PCF quitte le processus des primaires qui constitue une impasse.

Nous demandons à la direction du PCF de proposer aux communistes de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Nous lui demandons de discuter au plus vite avec lui, avec l’ensemble des forces du front de gauche, partis et société civile, pour qu’un large rassemblement populaire et citoyen accompagne cette candidature.

A partir d’aujourd’hui, tous les actes militants doivent converger dans la construction de ce rassemblement pour le faire gagner.

Signez cette pétition : https://www.change.org/p/communiste...

 

 

 

  • Comment porter l’avenir des idées communistes en 2017

    3 juil. 2016 | Par FRANCIS PARNY
    Des milliers de communistes décident de s’engager hors parti en soutenant la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Est-ce un crime ? Non C’est la révélation que la forme « parti » n’est plus à même de s’imposer sans convaincre à la conscience de chacun. Avec « la France insoumise » 2017 va expérimenter des formes politiques nouvelles. En tant que communistes, nous voulons en être.

 

06/09/2016

FETE DE L'HUMA : LES REFUGIES s'exposent

 

3 expositions sur ces hommes et femmes en exil

L’Humanité Reporter

Depuis 2014, 10 000 personnes ont trouvé la mort en essayant de traversér la Méditerranée, dont plus de 3 000 dans les six premiers mois de 2016. À la fin de l’été, près de 265 000 femmes, hommes et enfants auront rejoint les rives de l’Europe-forteresse par la mer, depuis le début de l’année. La plupart s’en vont maintenant peupler des camps de fortune comme à Calais, Vintimille ou Idoméni.


À chaque étape de ces parcours d’exils, les photojournalistes et reporters de l’Humanité vont à la rencontre des réfugiés. Ils tentent de donner un visage à ceux que nos gouvernements ne voient que comme une masse déshumanisée. Ils rendent compte de la solidarité dont font preuve les populations européennes. Ils donnent, aussi, des outils d’analyses et de droit à ceux qui se battent pour un changement des politiques migratoires des pays membres de l’UE.


L’exposition propose au public une sélection des photos de réfugiés prises en 2015 par les reporters de l’Humanité : David Pauwels, Patrick Nussbaum, Julien Jaulin, Stefania Mizara, Hugo Aymar, Frédéric Lafargue, David Pauwels, Olivier Touron, Angélique Lylaire, Franck Crusiaux.


Avec le soutien de

La vie continue

La place des réfugiés palestiniens

L’œuvre
La Vie continue est une fresque réalisée à l’initiative du collectif La Forge, par les graphistes de Nous travaillons ensemble (série de posters) et l’artiste plasticienne Marie-Claude Quignon (œuvres textiles : formes en tissu noir brodées, représentant des cartes de Palestine).

Réfugié, exilé, expulsé, absent, absent-présent, occupé, colonisé : tous ces termes recouvrent la réalité du peuple palestinien. Né d’une injustice majeure, le statut de réfugié palestinien est celui de plus de la moitié de la population palestinienne. Sandrine Mansour, Historienne au Centre de recherche en histoire internationale et atlantique (CRHIA), Université de Nantes, auteure de L’histoire occultée des Palestiniens, 1947-1953 (ed. Privat-2013)

Le collectif la Forge
Sandrine Mansour a apporté son regard de scientifique à la création de La vie de continue. L’historienne est membre du collectif La Forge, qui réunit artistes et scientifiques, dans le but de produire des œuvres donnant à voir, à entendre, les marges de notre société qui sont tues.

Depuis 2010, le collectif travaille notamment sur la notion d’"Habiter ?" et s’interroge particulièrement sur un bord de monde : habiter un camp de réfugiés palestiniens ?

Les oiseaux de passage

Exposition photographique de Dragan Lekic

 

Partir, tout quitter, émigrer vers une autre terre. La terre rêvée. La terre accueillante dont la richesse nous tend les bras. Celui qui s’exile de sa terre natale, devenue trop inhospitalière, dangereuse, raconte une histoire immuable : celle des voyageurs migrants, éternels étrangers, forcés à risquer leurs vies par leur quête d’un ailleurs qu’ils pensent meilleur. Ces migrants sont ceux qui franchissent des murs de barbelés, ceux qui marchent inlassablement sous un soleil de plomb, ceux qui récoltent les gouttes d’eau de pluie pour étancher leur soif, ceux qui dorment sur des quais de gare et qui construisent des abris de fortune, ré-inventent chaque jour leur vie. Ce sont des hommes qui brulent leur vie dans l’exil, avec pour seul bagage, l’espoir d’une autre vie.

FETE DE L'HUMA : LEVES AVANT LE JOUR

25 euros pour 3 jours de fête (vignette achetée aux militants)

35 euros (vignette achetée sur le Net, en boutique, aux abords de la fête)

 

Une exposition ACER-ONACVG

L’exposition est réalisée conjointement par l’ACER (les Amis des Combattants en Espagne Républicaine) et l’ONAC (Office National des Anciens combattants), à l’occasion du 80ème anniversaire de la création des Brigades internationales.

35000 volontaires internationaux sont venus de plus de 50 pays pour combattre de 1936 à 1939 aux côtés des républicains espagnols la rébellion franquiste appuyée massivement par le fascisme européen.

Cette exposition fait le lien entre l’engagement des volontaires des Brigades internationales en Espagne et celui dans la Résistance en France et en Europe pendant la seconde guerre mondiale.

 

 

« Levés avant le jour : les Brigades internationales, de l’Espagne à la Résistance »

Tous les jours

 

Crédit photo Musée de la Résistance nationale de Champigny

En 1936, la République espagnole était attaquée par des généraux menés par FRANCO. Pour la rétablir dans ses droits, des jeunes gens de toutes nationalités se sont engagés.

L'Office nationale des anciens combattants et victimes de guerre et l'association des amis des combattants en Espagne républicaine, leur rendent hommage, à l'occasion des 80 ans de la création des Brigades Internationales.

Ils montrent le lien entre leurs engagements, au travers d'une exposition intitulée "Levés avant le jour, les Brigades internationales de l'Espagne à la Résistance".

80E ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DES BRIGADES INTERNATIONALES

Publié par Cercle Jean Moulin sur 6 Septembre 2016, 08:51am

Catégories : #guerre d'espagne, #Brigades Internationales

 

 

POURQUOI JE ME MELE DE POLITIQUE

20/04/2012

POURQUOI JE ME MELE DE POLITIQUE,

Mais qu'est-ce qu'elle a, qu'est-ce qui fait que la Miche elle nous gonfle aujourd'hui encore, avec sa politique ?

Hier, on me posait cette question-ci, en devinant la réponse : "Vous aimez la politique Michelle ?"

-Oui, je m'y suis toujours intéressée, j'ai baigné dedans de bonne heure

Je suivais mon père dans les bureaux de vote au dépouillement et je vivais les résultats comme lui.

Et à la campagne, avec les listes aux noms rayés, ce n'était pas triste !

*

*

Je suis, comme beaucoup d'autres, une enfant de la guerre,

une enfant qui a été familiarisée très tôt aux mots et maux

de

RESISTANTS,

de MAQUISARDS,

de DEPORTES,

de REFUGIES,

d'EXODE

de JUIFS

d'ETOILE JAUNE,

de CAMPS de CONCENTRATION

Maman était ardennaise, elle a connu l'exode et "l'immigration",  on l'appelait "la réfugiée"

Elle a ainsi connu mon père dans le Cher

il était communiste, réquisitionné pour le S.T.O. ; il a réussi à s'échapper pendant l'appel.

Il a pris le maquis. Recherché par la Gestapo, il s'est caché pendant 2 ans à Saugy (Cher) où je suis née, et mon frère également.

Mon oncle Georges, communiste, était passeur à VIERZON. Il a été déporté politique

Pendant une fugue, alors qu'il était attendu de pied ferme par les Allemands, croyant le voir réapparaître dans la famille, ma tante a été violée par ces bourreaux

J'étais donc bien partie pour Résister... c'était inscrit dans mes gênes

*

*

Plus tard, bien plus tard, j'ai appris le mot "Justes"

parce qu'Ida, la fille de Samuel ROZENBERG que mon père cachait dans son atelier d'ébénisterie,

a rendu un vibrant hommage à ces hommes et femmes courageux

de Châteaumeillant (Cher)

qui avaient pris des risques pour leur éviter le pire, la mort

***

*

Du coup, j'ai aussi appris les mots

 

de TRAITRES

de COLLABOS

de MARCHE NOIR

de DENONCIATEURS

de PETAINISTES

de FASCISTES

*

Ces mots, on me les a expliqués très tôt

Je les ai bien retenus, je les ai fait miens pour l'Avenir

****

 

Pour que ça ne recommence plus jamais

Pour que la bête immonde ne refasse plus jamais surface

Hier les Juifs, aujourd'hui les Musulmans avec la blonde LE PEN et la droite sarkozyenne

================================================================

Dans mon BERRY natal

J'ai vu inscrit sur les MURS DES MAISONS

"US GO HOME"

Après la guerre, les américains avaient encore une base militaire à Chateauroux,

telle une armée d'occupation

*

"LIBEREZ Henri MARTIN", "LIBEREZ Henri MARTIN"

mon héros, après mon oncle Georges

Henri MARTIN, arrêté à Toulon en mars 1950 par la Gendarmerie militaire pour avoir dénoncé la guerre, menée sous la IVe Republique soutenue par le  M.R.P. et tolérée par la majorité du Parti Socialiste S.F.I.O.

 

Durant trois années, ce jeune militant communiste sera emprisonné pour avoir, simplement, demandé la liberté pour le peuple vietnamien, la cessation de la « sale guerre » que lui imposait la France officielle. Ce déni de justice a été baptisé par certains, Affaire Dreyfus de la IVème République.

 

La guerre d’Indochine s'est déroulée à partir de 1946 et jusqu'en 1954. Elle a opposé les forces françaises du Corps Expéditionnaire aux forces du Vietminh, nationaliste et communiste, soutenu par la Chine et l'Union soviétique. Elle s'est conclue par la victoire du Viêt Minh, sous la conduite d'Ho Chi Minh.


Pour défendre Henri Martin, les organisations communistes, au premier rang, ont multiplié les initiatives. Mais, au-delà, une masse considérable de femmes et d'hommes de bonne volonté ont uni leurs efforts. Certains grands intellectuels, comme Jean-Paul Sartre, ont également élevé la voix.
D'autres emprisonnements, comme celui de Raymonde Dien,
arrêtée, pour s’être couchée à Saint-Pierre-des-Corps devant un train chargé de matériel militaire à destination de l’Indochine, ont soulevé des tempêtes de protestations.

*

J'ai connu les mots et les maux de la GUERRE D'ALGERIE qui n'osait pas dire son nom

qu'on appelait conflit

De 1954 à 1962, un nombre grandissant d'appelés du contingent  fut envoyé dans les départements français d'Algérie et ceux du Sahara (Algérie française) pour participer au maintien de l'ordre à la suite des attentats du F.L.N.  durant la Toussaint Rouge, le 1er novembre 1954. Officiellement il n'était alors pas question de parler de guerre d'Algérie (il faudra attendre 1999).

On terminait une guerre en Indochine, on en faisait une autre en Algérie.

**

Pendant les trois premières années de la guerre d’Algérie 1954-1957, François Mitterrand, futur président de la République, est tour à tour ministre de l’Intérieur puis ministre de la Justice. Il est l’un des personnages de premier plan des gouvernements de la IVeme République qui appliquent en Algérie une politique particulièrement répressive. Un formidable non-dit entoure ces trois longues années, parmi les plus terribles de cette guerre.

*

*

LEA

J'ai croisé le chemin de Léa, une institutrice, militante communiste, "déplacée" dans un trou du Cantal, mutée à cause de son engagement politique.

Elle me prenait sous son aile dans les années 55 et 56 quand j'étais à l'Internat, loin de mes parents exilés à Paris. J'étais impressionnée par la pile de journaux qu'elle conservait précieusement dans cette pièce à tout faire, des Huma entassés près du lit. Elle recevait un Inspecteur d'Académie et quand ils chuchotaient les horreurs commises en Algérie par l'Armée Française, je dressais mes oreilles de petite gamine et j'entendais  : "Ils ont jeté des algériens des hélicoptères ; ils leur ont coupé les oreilles, etc."

*

Pendant ce temps-là, à Villeneuve-St-Georges, une maman peurait son fils, tué dans les Aurès. C'était la nounou de ma petite soeur pendant une longue hospitalisation parisienne de maman.

**

A 15 ans, en 1958, j'étais en 3ème en Seine-St-Denis. Un prof d'économie "déplacé" lui aussi, "rétrogradé " me passe sous le manteau", parce qu'interdit de diffusion, un livre : "LA QUESTION", écrit par Maurice ALLEG, directeur d'Alger Républicain.

Maurice Audin, né en TUNISIE était Assistant de Mathématiques Français à l'Université d'ALGER, membre du Parti Communiste Algérien (PCA) et militant de la cause anticoloniste. Il fut torturé et tué par les services français car il était militant de la cause de l'indépendance algérienne.

******

A la maison on parlait

de

L'APPEL de STOCKHOLM

(pétition contre l'armement nucléaire lancée en 1950 par le Mouvement mondial des partisans de la paix -

d'inspiration communiste et par Frédéric Joliot-Curie

 

de

l'IMPERIALISME AMERICAIN

des

DEUX BLOCS

de

LA GUERRE FROIDE

et

LA CHASSE AUX SORCIERES

J'ai souvenir de mon camarade FRISCHMANN des P.T.T., révoqué de la Fonction Publique

... À la CGT, il devient rapidement un militant actif. Il participe en 1947 aux grèves de novembre-décembre,

violemment réprimée aux PTT par le ministre socialiste Eugène THOMAS.

En ces débuts de la "guerre froide", cela lui vaut notamment une sanction administrative : de Paris 15, il est "déplacé" d'office dans un bureau de poste de Seine-et-Oise, Herblay.

En décembre 1950, le congrès national de la Fédération postale le promut secrétaire général. Détaché des PTT, il devint permanent.

Ce qui n’empêcha point l’administration postale de le révoquer en février 1951 (il ne fut amnistié qu’en 1981).

du

KU-KLUX-KLAN

Papa me parlait de

LA REVOLUTION INSTANTANEE d'OCTOBRE  1917

qui renversait le régime tsariste de Russie

objet de sympathies et d'immenses espoirs pour les uns,

objet de critiques, voire de peurs et de haine viscérale pour les autres

de

CUBA

cette petite île qui a tenu tête au géant américain

dont les luttes pour l'indépendance remontent au milieu du XIXe siècle avec la guerre des 10 ans qui débuta en 1868

Les Etats-Unis intervinrent dans la guerre d'indépendance cubaine qui avait fait 200 000 morts depuis 1895 (soit 1/8 de la population) et occupèrent l'île de 1898 à 1902, puis de 1905 à 1909. Les États-Unis poursuivirent une ingérence marquée jusqu'en 1934.

Fidel CASTRO prend la tête d'une armée rebelle en 1956 et renverse le dictateur BATISTA le 1er janvier 1959. Il dirige Cuba jusqu'au 31 juillet 2006 puis c'est son frère Raul qui, après avoir assuré l'intérim du pouvoir, est élu le 24 février 2008 président du Conseil d'État et du Conseil des ministres par l'Assemblée nationale.

Les États-Unis sont, en 1959, l'une des premières nations à reconnaître diplomatiquement le nouveau gouvernement, mais les rapports entre les deux pays se gâtent dès le mois de mai de la même année, lors de la nationalisation des avoirs étrangers (dont ceux de United Fruit Co) à Cuba.

Carte indiquant la baie des Cochons

Par la suite, du 17 au 19 avril 1961 eut lieu la fameuse tentative de débarquement à la baie des Cochons de 1 400 réfugiés, recrutés, payés et entraînés par la CIA  américaine, qui se solda par un échec. Les États-Unis mirent alors en place un EMBARGO économique en 1962, mais renoncèrent à toute invasion de Cuba aux termes d'un accord signé pour conclure l'affaire des missiles de CUBA.

***

Maman me parlait

des EPOUX ROSENBERG

Ethel, Julius, un couple de juifs new-yorkais communistes arrêtés en juillet 50, en pleine guerre froide, pour espionnage au profit de l'URSS. Exécutés sur la chaise électrique en juin 53, bien qu'ayant toujours clamé leur innocence.

 

de SACCO et VANZETTI

L'affaire Sacco et Vanzetti est le nom d'un scandale judiciaire survenu dans les années 1920 aux Etats-Unis, et dont les victimes furent les anarchistes  d'origine italienne,  Nicola SACCO et Bartolomeo VANZETTI immigrés aux Etats-Unis, exécutés en 1927 après avoir été accusés à tort de braquage et responsables de la mort des convoyeurs.

Le Juge qui n'aimait ni les italiens, ni les anarchistes, a refusé de rouvrir le dossier, suite à l'aveu d'un condamné à mort dans une autre affaire.

Malgré une mobilisation internationale intense et le report à plusieurs reprises de l'exécution, SACCO et VANZETTI ont été passés à la chaise électrique.

 

*

*

MISERE ! J'allais oublier  LE FRONT POPULAIRE

1936

LES GREVES LONGUES ET DURES

LES PREMIERS CONGES PAYES

**

*

A la maison,  j'écoutais la T.S.F. sans dire un mot pendant le repas

la Geneviève TABOUIS à la voix inimitable

sinon, hop ! le mètre déplié du menuisier-ébéniste nous tapotait la tête pour imposer le silence

-Nous étions 6 enfants autour de la table-

j'étais informée, j'apprenais, j'engrangeais et j'aimais ça

*

*

Après tout cela, on grandit un peu

*

Puis vient le monde du travail, la vie familiale

 

Je me suis syndiquée à la C.G.T.

J'ai fait grève pour de meilleures conditions de vie au travail, pour l'augmentation des salaires, pour le droit à la retraite à 60 ans, contre l'exploitation, pour la dignité, le respect, pour la diminution des horaires de travail,

pour vivre égales et libres

Pour le droit à l'IVG et son remboursement .... que la LE PEN veut supprimer aujourd'hui

*

J'ai fait 3 semaines de grève en 1968 aux P.T.T.

10 millions de grévistes

*

J'ai remis ma carte d'adhésion au Parti Communiste Français en 1968, à mon père

*

Je suis allée fleurir à PARIS la mémoire de l'irlandais Bobby SANDS

MORT EN PRISON sous le régime de la  "DAME DE FER", TATCHER,  après 66 jours de grève de la faim.

Elle a refusé de leur donner un statut de prisonnier politique et les a laissés crever

En plus de Bobby Sands, six autres membres de l'IRA et trois de l'INLA moururent des suites de la grève de la faim

*

J'ai adopté la coiffure d'ANGELA DAVIS en solidarité

militante américaine des Droits de l'Homme, du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, proche du Black Panther Party

Elle fut poursuivie par la justice à la suite de la tentative d’évasion de trois prisonniers, surnommés les Frères de Soledad, qui se solda par la mort d’un juge californien en août 1970. Emprisonnée seize mois à New York puis en Californie, condamnée à mort, elle fut finalement acquittée en 1972 sous la pression internationale.

Rebelle à la politique de son propre pays.

Elle enseigne aujourd'hui l'Histoire de la Prise de conscience dans une université californienne.

**

J'ai pleuré les morts du dictateur FRANCO

Versé des larmes après l'exécution au petit matin,  de jeunes opposants garottés. On avait protesté, pétitionné, on espérait ...en vain

*

Et dans le désordre, mes oreilles ont entendu "le bruit des bottes, l'ordre en kaki" chanté par FERRAT

"C'est partout le bruit des bottes, c'est partout l'ordre en kaki, on vous garotte en Espagne, on vous étripe au Chili, ne me dites pas qu'en France on peut dormir à l'abri, des Pinochet en puissance travaillent aussi du képi.."

Des coups montés, des coups d'Etat fomentés par la C.I.A.

des assassinats, des emprisonnés, des torturés

L'assassinat de Patrice LUMUMBA Premier Ministre de la République Démocratique du Congo de juin à septembre 1960

Assassiné par les responsables de l'Etat du KATANGA, avec la complicité de la sûreté de l'Etat belge, puissance coloniale du Congo,

et des services secrets de la C.I.A. des Etats-Unis d'Amérique

 

la mort de GUEVARA, assassiné par la dictature bolivienne

*

MANDELA

qui luttait au sein de l'ANC -Congrès national africain- contre la domination politique de la minorité blanche et la ségrégation raciale en Afrique du Sud

 

Relâché après 27 ans d'emprisonnement, dans des conditions parfois très dures

*

LE REGIME DES COLONELS EN GRECE avec l'aide de la C.I.A.

*

Coup d'Etat contre le CHILI avec le dictateur PINOCHET

Fomenté par les services secrets américains, la C.I.A.

Assassinat de Salvador ALLENDE... Des milliers de chiliens disparus

Certains avaient fui la mort, la torture et s'étaient exilés en FRANCE. Je pense à Hugo, Elsa, Soltchill

**

 

 

Alors, si j'en exaspère certains et si j'en ravis d'autres,

les raisons viennent de là

 

**********************************************************************************************************************

J'ai voté NON à Maastricht, NON au Traité de Lisbonne

NON à l'Europe du Capital, Oui à l'Europe des Travailleurs

J'ai rejeté SARKOZY en 2007

*

C'est ce petit Napoléon  qui m'a fait remettre le pied à l'étrier. Je voulais "vivre en paix"

déçue par les hommes qui  font la politique et ceux qui laissent faire.

Marre de me battre pour des chiffes molles, des j'men foutistes

 

MAIS LA POLITIQUE MENEE par le PRESIDENT DES RICHES M'A FAIT me remettre en selle

ET ME REVOILOU pour MELENCHOU

*

*

J'ai toujours entendu Papa pester contre les socialistes :

"Ils nous ont trahi, ils nous trahiront toujours"

-Mais non Papa, ils ont changé lui disais-je en 1977 pendant que je militais pour le PROGRAMME COMMUN

-Mais non Papa, ils ont changé lui disais-je en 1981, quand je votais pour MITTERRAND.

Il est mort le 13 juillet de cette année-là. Heureusement qu'il n'a pas vu la suite ...

il en aurait rajouté une couche !

*

 

je voterai pour le PROGRAMME DU FRONT DE GAUCHE DIMANCHE

"L'HUMAIN D'ABORD"

c'est celui qui me correspond

Parce qu'on ne vote pas pour un bonhomme, si brillant soit-il, mais pour un programme

Et advienne que pourra ! Qui vivra verra

Quoi qu'il en soit

On chassera la droite au second tour

et la haine au premier tour

Mais il faut placer la F HAINE derrière MELENCHON, loin derrière

Ce serait trop de déshonneur pour la France de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité

 

**

*

Et quel que soit le résultat, on ne lâchera rien !

Pour nos ancêtres, pour nos anciens, pour nos jeunes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Super note Miche, en la lisant j'ai repassé toute ma vie, mon père aussi pour échapper au STO s'est engagé dans le maquis, nous étions à Gennevilliers mais il a été envoyé dans l'yonne à Saint sauveur où maman l'a rejoint, j'étais toute petite. Après la guerre, de retour à Gennevilliers, les manifs contre la guerre d'indochine, et après la guerre d'Algérie, je me souviens d'une chanson "Henri Martin, Raymonde Dien veulent pas qu'on tue les Vietnamiens..." et aussi le "Attendez vous de Geneviève Tabouis".
Ma grand mère a perdu une fille de 17 ans et son fils de 7 ans pendant la dernière guerre, alors j'aime autant te dire que dans la famille nousavons toujours combattu contre le facisme et contre toutes guerres.
Je suis toujours adhérente au PC, mais j'ai levé le pied. Je t'admire d'être toujours aussi combative. J'ai aussi été déléguée syndicale.
Bon vote Dimanche
Merci pour cette note, elle remet les choses en place.
Je t'embrasse Jacqueline

Écrit par : bernard | 20/04/2012

Merci infiniment. Tu me gâtes... Tu sais, les commentaires sont rares sur les notes politiques, même si j'ai des centaines de visiteurs par jour et c'est normal.. Mon blog n'est pas un blog politique, mais il est la vie dans tous les sens et ça en fait largement partie, ça occupe une grande place. Alors, je suis faite ainsi et n'y puis rien changer. Et puis on a le droit d'avoir des opinions différentes, divergentes. C'est la démocratie. Et moi j'aime bien les débats contradictoires. Bises à toi et bon vote. Miche

Écrit par : miche | 20/04/2012

Nos pères, Maurice Chaussé et Samuel Rozenberg sont des héros. Nous les enfants nous pouvons être fiers.
Ils nous ont donné une ligne de conduite, que nous avons suivi toute notre vie.
Notre tête et notre coeur penchent à gauche.
Alors, personnellement, je ferai dimanche comme mon père un vote pour Hollande.
Je te serre très fort.
Ida

Écrit par : APELOIG-ROZENBERG Ida | 20/04/2012

Miche, tu nous a fait en une page le tour d'un demi siècle de la bêtise et de la cupidité des hommes, mais aussi de l'espoir inébranlable de certains.
Cette note est très belle par sa haute tenue et par la pudeur de ses mots.

Bises militantes

Écrit par : Serge ® | 20/04/2012

Bon week-end et bizoux de moi !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 20/04/2012

Bizarre, cette idée d'un vote "utile"... Un peu comme si il y avait des votes inutiles, des expressions inutiles, des gens inutiles... Bizarres ces gens qui voteront "par défaut", non pas pour un programme, mais parce qu'ils ont peur... "N'ayez pas peur, nous ne sommes pas "dangerous"déclame Hollande à Londres! Toute proportion gardée, c'est le Munich de la finance... Rien sur son opposition au F Haine... Lamentable!
Peut être qu'il serait temps de ne plus courber l'échine, et de regarder devant soi... Ne serait ce qu'en souvenir de ceux qui ont luttés, soufferts, mais jamais lâchés. De ceux qui nous permettent de voter aujourd'hui. Et croyez moi, c'étaient pas des tièdes, ces gens là. Et "dangerous", ils l'étaient.
Heureusement pour nous, pour notre démocratie.

Tchô maman, à dimanche dans les urnes.

Écrit par : calou | 20/04/2012

Merci mon Calou.. Je suis émue à te lire.. Je te remercie. Je sais ce que ça veut dire à mon égard. Je n'ai pas perdu mon temps. Bisous. Je t'aime. Et mes trois fils voteront MELENCHON dimanche.. A DIMANCHE ! tu vas me faire pleurer. La mère

Écrit par : miche | 20/04/2012

Merci Ida. Je te serre très fort... Ida elle serre. Moi j'embrasse. Mais serrer, j'aime, c'est fort ! bisous. Miche

Écrit par : miche | 20/04/2012

Serge, merci ! je sais qui tu es... je ressens bien les choses, les gens...même quand ils ne s'épanchent pas... trop.. Bises à toi. Miche

Écrit par : miche | 20/04/2012

Merci miche, j'ai regardé la dernière prise de parole de mr Mélenchon à Paris ,magnifique discours, tout était clair.
Aucune hésitation,et encore bravo pour vos écrits.

Écrit par : francoise | 21/04/2012

Pour quelle raison ne devriez pas vous meler de politique ,surtout que vous le faites de bien belle manière ......
Quant à ceux que cela gonfle je suppose que vous ne leur imposez pas la lecture de votre blog ?? Ils y viennent pour la vie locale que trancrivez avec talent , ils n' ont qu'aller sur Sud Ouest !!!! ils n 'auront pas le meme résultat mais faut savoir ce que l' on veut dans la vie .
Continuez à les gonfler ça ne peut que leur être salutaire .
Sur-ce on va voter sans se tromper FDG bien entendue !!!!!

Écrit par : Lucien | 22/04/2012

merci Lucien que je ne connais pas... ça me touche vraiment !! bises rougissantes de Miche

Écrit par : miche | 22/04/2012

 
 
 
 
 
 
 

26/07/2016

JUSQU'A QUAND ??? MEDIAPART pose la question

Mensonges, propagande et terrorisme : jusqu'à quand ?

- les dirigeants français ont besoin du terrorisme pour mettre en oeuvre leur politique liberticide et guerrière - les organisations terroristes ont besoin de ces dirigeants français irresponsables qui leur assurent une couverture médiatique permanente et un recrutement tous azimuts. Combien faudra-t-il de morts pour que des voix s'élèvent enfin contre cet engrenage de l'horreur ?
 

- jeudi 14 juillet au soir : un camion de 19 tonnes fonce dans la foule à Nice tuant 84 personnes et faisant de très nombreux blessés.

- vendredi 3 h 45 : le Président de la République François Hollande évoque « une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié ». Et il ajoute : « C’est toute la France qui est sous la menace du terrorisme islamiste. ». Il n'a à ce moment là strictement aucun élément pour affirmer une chose pareille. Il ment donc aux Français ! 

- vendredi matin : François Hollande annonce la prolongation de l'état d'urgence et ajoute « nous allons renforcer nos actions en Syrie et en Irak. Nous allons continuer à frapper ceux qui nous attaquent dans leur repaire ». Diantre ! A-t-il connaissance de nouveaux éléments qui accréditeraient son mensonge originel ? Que nenni !

- vendredi après-midi : le Procureur de Paris François Molins, assure que le tueur est « totalement inconnu » des services de renseignement

- vendredi 20 h sur France 2 : le Premier Ministre Manuel Valls affirme à propos du conducteur du camion que « c’est un terroriste sans doute lié à l’islamisme radical d'une manière ou d'une autre », sans donner plus de détails. On notera le "sans doute" qui laisse justement planer un doute. Et le "d'une manière ou d'une autre" qui nous prévient d'avance que ce "lien" devra être  trouvé coûte que coûte. Du genre le copain d'un cousin qui connait quelqu'un qui peut-être ... 

- vendredi 20 h sur TF1 : « Est-ce que ce soir, vous êtes en mesure de nous dire qu’il est lié à l’islam radical ? – Non » répond Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur

- samedi matin : l'EI s'attribue enfin, bien que mollement, le massacre. Ouf ! On respire en haut lieu !

- samedi 13 h 30 : pour le même Bernard Cazeneuve  « il semble » désormais que l’auteur de l’attentat de Nice se soit « radicalisé très rapidement ». Là encore on aura noté le "il semble" qui laisse place à un rétropédalage "au cas où". En revanche une "radicalisation" en 24 heures et post mortem c'est effectivement très rapide et pour tout dire unique ! 

- 17 juillet dans un entretien au JDD : Valls précise "à l’heure où nous parlons, les antécédents du terroriste ne permettent pas de dire qu’il a eu un passé djihadiste". Bon ! "Mais dans le même temps, son mode opératoire répond point par point aux injonctions de l’État islamique". Mais tous les crimes de masse répondent aux injonctions de l'EI, fussent-ils commis par des déséquilibrés sans lien aucun avec le terrorisme islamique (comme celui de l'A 320 de Germanwings par exemple). Et il nous prévient que « la menace terroriste est désormais une question centrale, durable » et que « d’autres vies seront fauchées » 

- 18 juillet : le Ministre de l'Intérieur déclare que "les liens entre le tueur de Nice et les réseaux terroristes pour l'instant ne sont pas établis par l'enquête"  Aveu de taille qui nous confirme les mensonges de l'exécutif au plus haut niveau. Ainsi malgré les centaines d'enquêteurs à l'oeuvre il n'a toujours pas été possible de justifier la version officielle !

- 18 juillet« Il n'y a pas de preuves à ce stade d'allégeance à l'État islamique" ajoutera le Procureur Francois Molins

  Amère conclusion : 

- les dirigeants français ont besoin du terrorisme pour mettre en oeuvre leur politique liberticide et guerrière

- et les organisations terroristes ont besoin de ces dirigeants français irresponsables qui leur assurent une couverture médiatique permanente et un recrutement tous azimuts

Alors oui "d'autres vies seront fauchées". 

Et au bout du compte il importe peu que le tueur soit ou non un islamiste convaincu, ce qui importe c'est qu'au plus haut sommet de l'Etat on nous a menti pour accréditer la thèse qui arrangeait le pouvoir. 

Et que ces mensonges ont des conséquences : favoriser le recrutement de tueurs-fous d'une organisation terroriste, renforcer dans notre pays les haines et les communautarismes et offrir à des politiciens allumés de nouvelles mesures liberticides.

Il faudrait un réveil citoyen tout à fait extraordinaire face à la propagande, aux mensonges d'Etat et aux manipulations en tous genres pour mettre fin à ce règne de la terreur qui nous est imposé par ces apprentis sorciers qui sont au pouvoir !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique