logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/10/2018

LA FRANCE INSOUMISE A BAYONNE vendredi 6 octobre...

A l'occasion de l'édition 2018 d'Alternatiba, nous recevons les député.es France Insoumise Loïc Prud'homme, Mathilde Panot, en charge des questions écologiques et environnementales et Clémentine Autain, ainsi que Martine Billard.

 

Programme au local GORRIAK,

40, rue Bourgneuf à Bayonne

 

SAMEDI 6 OCTOBRE

- 16h30 : départ du local Gorriak pour accueillir le Tour Alternatiba

- 19h au local Gorriak, échanges avec les député.es : EUROPE – ECOLOGIE – DEMOCRATIE, QUELLES ALTERNATIVES POLITIQUES ?

- 21h apéritif dînatoire

 

DIMANCHE 7 OCTOBRE

- à partir de 9h petit-déjeuner citoyen

- 10h30-12h30 Questions-réponses sur l’urgence climatique, questions locales, ...

- visite du village Alternatiba

 

Nous vous invitons à venir partager cet évènement

 

Les groupes d'action France Insoumise du Pays Basque

 

Alternatiba (« Alternative », en basque) est un mouvement citoyen de mobilisation sur le dérèglement climatique. Il promeut des initiatives concrètes qui visent à construire une société durable, tout en s’opposant aux projets qui entravent le développement de cette société.

Depuis 2013, Alternatiba varie les modes de mobilisation : « villages des alternatives », tour sur des vélos multiplaces pour valoriser les initiatives locales, ou encore actions de désobéissance civile non violente.

En 2018, le mouvement organise un nouveau Tour Alternatiba de 5800 km et 200 étapes, associant développement des alternatives et résistance non violente, du 9 juin au 6 octobre.

 

Arrivée du Tour Alternatiba

 

Après un périple de 4 mois sur des vélos 3 et 4 places, 5 800 km et 200 étapes, le Tour Alternatiba arrivera le samedi 6 octobre à Bayonne. L’arrivée du Tour Alternatiba sera un grand événement festif qui se déroulera jusqu’au dimanche 7 octobre. Au programme, une énorme vélorution de Biarritz à Bayonne, 50 conférences avec 200 intervenants, un village géant des alternatives, des concerts gratuits…

Consultez dès maintenant :

04/10/2018

JL MELENCHON EN DIRECT DE L'ASSEMBLEE à 19 H sur Youtube

 

Capture JL M.JPG

Jean-Luc Mélenchon prévoit de diffuser en direct de l'ASSEMBLEE NATIONALE à 19 Heures
 

EN DIRECT - PARTAGEZ - Institutions : le changement inévitable

Retrouvez cette vidéo sur YouTube : https://youtu.be/cc0tlAPkcG8

Partagez sur Twitter avec le hashtag #6eReplique

 

GARDE A VUE POUR UN JOURNALISTE... C'EST EN FRANCE que ça se passe

Aucune charge ne doit être retenue contre le journaliste Alexis Kraland

Mercredi 3 octobre 2018, le photo-journaliste Alexis Kraland a été placé en garde à vue dans le cadre de sa couverture de la manifestation de la place de la Contrescarpe, le 1er mai à Paris. Son portable a été confisqué. Nous, reporters, journalistes, photographes, pigistes ponctuels ou permanents, demandons qu'aucune charge ne soit retenue contre lui.

Mercredi 3 octobre 2018, notre collègue et ami, Alexis Kraland a été placé plusieurs heures en garde à vue et est de nouveau convoqué jeudi par la Sûreté territoriale.

Mercredi, la police l'a accusé de « violence avec arme contre personne dépositaire de l'autorité publique ».

Sa convocation jeudi concerne son refus de prélèvement ADN mais également son refus de donner le code pour accéder à mon téléphone portable.

Son téléphone portable a été placé sous scellé. C'est inacceptable. 

Alexis Kraland était convoqué pour expliquer les raisons de sa présence, lors de la manifestation parisienne du 1er mai 2018.

Manifestation qui, on s'en souvient, avait été durement réprimée, par la police, mais également par des proches non assermentés du président de la République, Vincent Crase et Alexandre Benalla.

Alexis Kraland était ce jour là, en soirée, place de la Contrescarpe, sensiblement au même moment que le duo Benalla – Crase. Il a d'ailleurs vendu une vidéo à l'émission « Quotidien » présentée par Yann Barthès. Ses images ont été diffusées dans l'édition du 20 Septembre 2018.

On y voit un groupe de CRS frappant et gazant à plusieurs reprises un petit groupe de manifestant.es. On distingue très clairement qu' Alexis Kraland, pourtant identifié comme reporter, caméra à la main, se fait gazer à plusieurs reprises, au visage et sur l'objectif de sa caméra. Dans cette séquence, on constate une volonté manifeste des agents de police de nuire à l'intégrité physique et au travail d'Alexis Kraland.

Plusieurs personnes étaient également convoquées pour des faits de « participation à une manifestation violente » mercredi. Parmi elles, plusieurs ont été placées en garde à vue.

Nous dénonçons vigoureusement ces méthodes de placement en garde à vue de journalistes, photographes, reporters, pour le seul motif de leur présence sur une manifestation, certes violente, mais qu'ils documentent par leur travail. Nous dénonçons ce qui s'apparente à du harcèlement policier, dont l'objectif reste de pousser les journalistes, photographes, reporters indépendants à cesser de couvrir ces événements, où, souvent, ils sont les seuls à rapporter la violence des forces de l'ordres.

Nous dénonçons cette méthode policière de plus en plus courante, qui consiste à nous empêcher physiquement et juridiquement de faire notre travail, d'effacer nos images, de détruire notre matériel, et ainsi nous empêcher de les diffuser sur tous supports de presse nationales ou internationales.

Au même titre qu'on ne reproche pas à un reporter de guerre d'être en zone de conflit, on ne peut reprocher à un reporter qui couvre une manifestation de « participer à une manifestation violente ». 

Nous, reporters, journalistes, photographes, pigistes ponctuels ou permanents, demandons qu'aucune charge ne soit retenue contre lui, que son portable lui soit restitué et plus largement, que ces situations cessent immédiatement. 

 Premiers signataires : 

Collectif OEIL,

Fumigène Magazine

Collectif La Meute,

Syndicat national des journalistes,

La Société des journalistes de Mediapart,

Revue Etats d'urgence

(d'autres signataires à venir...)

Note : le texte de cet appel a été modifié jeudi à 10 heures après qu'Alexis Kraland est sorti de garde à vue. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

INTERDIT D'INTERDIRE... OSEZ QUESTIONNER avec Frédéric TADDEI

Taddei SideOù nous regarder

    • Merci Fréderic Taddei pour cet exemple d'émission politique. Vous ne coupez jamais la parole à vos invités, et certains de vos confrères feraient bien de s'en inspirer. Je vous souhaite bonne continuation.
       
       
       
    •  
       
       
       
       
      Merci Emmanuel Todd d'avoir remis à sa place le jeune loup chantre de la libéralisation décomplexée qui prétendait que si 6 millions de personnes sont au chômage c'est du à leur faible niveau d'études. Une autre hallucination fut d'entendre que la souveraineté d'un pays n'était pas lié au fait de battre monnaie, là j'ai atteint l'extase...
       
       
       
      •  
         
        Les deux comiques de droite se sont en effet livrés à une surenchère d'inepties digne d'un festival.
         
         
         
      •  
         
        ILs seraient passés crème sur le mainstream mais là ce n'était pas possible. Il y a quelques années en arrière je n'aurais peut-être même pas compris grand-chose à ce débat malgré mon niveau scolaire, j'aurais peut-être zappé ou me serais endormi voire aurait été du côté des deux clowns en pensant : Oh mon Dieu Todd et Delaume veulent la mort de l'Europe donc ils veulent la guerre comme l'extrême droite !!! mdr
         
         
         
      •  
         C'était d'autant plus drôle que Todd et Delaume étaient modérés et en rien des ennemis.
         
         
         
        Un comble qu'un média russe soit l'un des rares à organiser des débats contradictoires dans le pays des droits de l'homme
         
         
         
        •  
           
           
           
          Enormissime en effet. Sans compter tous les syndicats (même de policiers...) qui s'expriment chez RT. C'est dire l'état de nos démocraties et de notre sacro-sainte liberté d'expression... Hé oui, apparemment il faut aller sur un média russe pour pouvoir librement s'exprimer, le monde à l'envers...
           
           
           
        •  
           
           
          Peu le savent, mais il y de vrais débats à la TV russe, parfois même très violents, surtout quand Jirinovski y présent.

 

  • Enfin on parle sur le fond. Le service public est ici.
     
     
     
    •  
       
       
       
      OUI, le comble, c'est qu'il faut passer par la Russie pour obtenir un vrai service public ! On comprend bien pourquoi tous les "bienpensants" sont russophobes .....
       
       
       
    •  
       
       
       
      On comprend surtout pourquoi Macron tient absolument à fermer R.T. et le plus risible pour manque de diversité d'opinion
       
       
      Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT. 
 

30/09/2018

FREDERIC TADDEI DE RETOUR... SUR RT FRANCE::: INTERDIT D'INTERDIRE

FREDERIC TADDEÏ SIGNE AU RUSSIA TODAY FRANCE

Dans un communiqué de presse daté du 16 juillet, Russia Today France, la sulfureuse chaîne d'information financée par l'Etat russe, annonce l'arrivée sur son antenne, pour la rentrée, du journaliste Frédéric TADDEÏ.

"Sa personnalité à part, son ouverture d'esprit, son engagement pour la liberté d'expression correspondent au style de RT et à notre mission principale : "Osez questionner", s'est gargarisée Xenia Fedorova, présidente et directrice de l'information de la chaîne.

"Dans un paysage télévisuel sinistré (...) où les vrais débats ont totalement disparu, c'est la seule chaîne de télévision qui m'ait donné carte blanche pour faire ce que je faisais dans "Ce soir ou jamais" : des émissions intelligentes", a de son côté expliqué Frédéric TADDEÏ, tout en modestie. (F.D.T. HUMANITE DIMANCHE du 26 juillet au 1er août 2018)

 

 

"CE SOIR OU JAMAIS"... N'A PLUS VOULU DE LUI PARCE QU'IL RECEVAIT DES INVITES DE TOUS BORDS POUR DE VRAIS DEBATS CONTRADICTOIRES...

IL EST PARTI ET LE REVOILA, LIBRE DE DEROULER SON EMISSION COMME IL LE SOUHAITE!

 

Bravo Taddeï. Ses émissions ont toujours été très intéressantes et sont le seul endroit où on peut voir de vrais débats de haut niveau.
 
 
kalichat4771
vous invitez bien des gros beaufs et vous les mettez autour de la table comme chroniqueurs.... non je vise personne il est juste là ;) vive la diversité ...je suivrai taddei. La différence entre Taddei et vos horribles commentateurs c'est que vous avez un avis sur tout même sur ce que vous ne connaissez pas
 
 
Mustang98
C'est pour moi une 1ère !!! J'ai regardé les GG jusqu'à la fin sans avoir eu envie de passer à autre chose... L'effet Taddéi sans doute !!! Vivement bientôt pour apprécier encore sa mesure et son talent d'animateur sur RT !!!
 
 
Joel Andre
Merci RT, là au moins il aura liberté de parler, on verra où se trouve la dictature, j'adore.
 
 
 
Stefzer
ils ont honte de rien ,face à Taddei qui donnait la parole à la diversité intellectuel. Mais la médiocrité fait plus de chiffre , beiiiiiii beiiiiiii beiiiiii
 
 
 
katarmor
Il a un sacré pouvoir, Tardéï : c'est la première fois que je trouve une émission des GG intéressante. Sur RT, comme disait Charles Grave : " Poutine joue aux échecs pendant que les autres jouent à la belote ;"
 
 
 
Didier LE CARRER
Frédéric Taddeï dénote au milieu de cette bande de beaufs incultes et pour le coup réellement populistes

RT France Diffusé en direct le 27 sept. 2018 Pour sa première édition, Interdit d'interdire s’attaque au libéralisme. Frédéric Taddeï en débattra avec l’essayiste Emmanuel Todd, la bloggeuse Coralie Delaume, l’économiste Nicolas Baverez et Ferghane Azihari, analyste en politique publique.

rguerenn
ne vous épuisez pas à vous expliquer mr taddei,préparez nous de belles emissions...
 
 
Jean Charles Sobieski Martel
Bravo mr taddei, un journaliste qui a enfin compris que les merdias étaient faussés. Mr taddei, un bon journaliste sans langue de bois et qui pose de vrais questions.
 
 
FACTOR
Taddei le dernier vrai journaliste
 
 
Farid Ouchene
Vraiment de la merde ces chroniqueurs des grandes gueules , obsédés par soral et dieudonne , ils prennent vraiment les gens pour des cons ..!
 
Valery Schollaert
RT est la chaîne la plus intéressante en français, surtout pour interviewer des gens intéressants.
 
une etincelle
J'adore les deux têtes de nœuds qui découvrent ce que c'est qu'un vrai boulot de journaliste impartial et démocrate.
 
 
algeria06700
Aïe aïe en va se régaler cet hiver avec des débats de très haut niveau

 

 

 

 

Jack Nouatin
C'est ce qu'on appelle un débat. T'es libre de parler et on ne te coupe pas la parole parce que tu parles de telle personne.
 
 
Paf LeGeek
Merci M. Taddeï. Heureux de vous revoir dans une très bonne émission de débat.
 
 
Jack Nouatin
RT france on a besoin de vous en Afrique pour contrer f24, rfi avec leurs mensonges sans limite sur un gouvernement non désiré par les occidentaux
 
 
Léo Satgé
Merci Taddeï, débat courtois et surtout intéressant et important ! Quelle honte qu'aucune chaîne française n'accepte cela sur ses ondes.
 
 
Zer Bad
Enfin une émissions de débat avec autre "chose" que des chroniqueurs.
 
 
Cat M
Ah. Enfin le retour de M. Taddei.
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique