logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/09/2014

JE SIGNE POUR LA VIe REPUBLIQUE

Capture politique à gauche.PNG


N° 140 - 19 septembre 2014  
6e République :
Objectif 100 000 signatures !
En une semaine, plus de 25 000 personnes ont signé pour la 6e République ! C'est un succès ! Il faut désormais l'amplifier. Pour cela, signez et faites signer autour de vous !
Je signe ou je fais signer...
   
6e République : la souveraineté populaire jusqu'au bout
Dans une tribune publiée le vendredi 19 septembre dans « Le Monde », Jean-Luc Mélenchon appelle à une 6e République pour libérer l'économie de la finance et reconquérir la souveraineté populaire dans tous les domaines.

Lire la tribune...
 

Je signe pour la 6e République

Changez la Constitution pour rendre le pouvoir aux citoyens !

N’attendez pas les consignes !

Les initiateurs de notre mouvement sont ceux qui décident, à cet instant, d’agir ensemble.

Notre mouvement commence comme un réseau social. La « toile » est la plus grande place publique de notre pays.

Ici, place au peuple !

Je demande l’élection d’une assemblée constituante qui fonde avec les citoyens la 6e République. Une République débarrassée de la monarchie présidentielle et fondant les nouveaux droits personnels, écologiques et sociaux dont notre pays a besoin.

Je recevrai par mail les informations sur le Mouvement pour la 6e République.

 

Je demande l'élection d'une assemblée constituante

Lire le texte
Je signe !

Partager cet appel avec vos amis :

   

31841 signatures

***

*

J'ai signé... J'ai reçu ce mail

 

Cher partisan de la 6e République,

Vous avez signé pour la 6e République. Comme vous, nous sommes plusieurs dizaines de milliers de citoyens à l’avoir fait en quelques jours. Continuons, pour que nous soyons 100 000 !

Ce mouvement de société ne fait que commencer. D’ici quelques semaines, la plateforme m6r.fr vous permettra de participer directement aux prochaines étapes de ce réseau citoyen. Bientôt, nous pourrons y débattre et voter sur les propositions qui seront avancées par les participants.

D’ici-là, vous pouvez déjà agir :

– En invitant vos amis ou contacts à signer en ligne pour la 6eRépublique en leur envoyant ce lien : www.m6r.fr/je-signe
– En faisant connaître notre réseau citoyen grâce à des bannières internet, des affiches papier à imprimer  et à coller là où vous vivez, ou encore des petits tracts à imprimer et à déposer dans les boîtes aux lettres de vos voisins.
– En nous signalant vos talents, métiers ou activités que vous voudriez mettre bénévolement à disposition de notre réseau, en cliquant ici.

Nos seules forces, nous les trouverons en nous-mêmes.

« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue »

Victor Hugo

Jean-Luc Mélenchon

***

*

D'ici quelques semaines

 m6r.fr m6r.fr m6r.fr m6r.fr m6r.fr m6r.fr m6r.fr

 

DES TEMOINS ACCABLENT ISRAEL

crimes de guerre, crimes contre l'humanité ...

Le tableau dressé par le tribunal RUSSELL montre qu'ISRAEL n'a pas respecté le droit international.

Dans son fonc­tion­nement, le Tri­bunal Russell sur la Palestine se base sur des Comités d’Experts et de Témoins, chargés d’établir les faits et l’argumentaire juri­dique qui est soumis au Tri­bunal. Des Comités Nationaux d’Appui prennent en charge la pré­pa­ration de rap­ports d’expertise, assurent la mobi­li­sation popu­laire et média­tique autour du projet et le déve­lop­pement des moyens et des res­sources du Tribunal.

Ses promoteurs sont Ken Coates, président de la Fondation Bertrand Russell pour la Paix, Nurit Peled, une israélienne enseignant à l'Université Hébraïque de Jérusalem, et Leila Shahid, déléguée générale de l'Autorité Palestinienne auprès de l'Union Européenne.

Eran Efrati, ex-sergent israélien, se confie à la télé russe…

Eran Efrati est un ancien sergent des forces armées israéliennes. Il s’est fait connaître en enquêtant sur l’utilisation par l’armée israélienne d’armes interdites, notamment à Gaza.

Ses commentaires sur Facebook lui avaient notamment valu d’être arrêté et interrogé par les services de renseignement israélien.

Voici une vidéo de la télévision russe Russia Today durant laquelle il témoigne à propos des méfaits de l’armée israélienne.

"Le témoignage d'Eran EFRATI, anciens sergent de l'armée israélienne,

Ex Directeur du Groupe de recherche BREAKING THE SILENCE

composé d'anciens vétérans, continue de donner la nausée.

l'ex soldat raconte, vidéo à l'appui, l'histoire de Salem Shamaly,

un jeune Gazaoui de vingt ans : "C'était le lendemain de l'intrusion de Tsahal dans Shujaiyya avec des M-13 américains, racontre Eran.

Ce jeune et d'autres venaient s'enquérir des familles alentour.

Sur la vidéo, une première balle touche le jeune homme sur le flanc gauche, qui s'écroule dans les gravats.

Il tente de se relever. Deux autres tirs secs résonnent et l'achèvent.

Après enquête, Eran EFRATI obtient le témoignage de soldats.

"En réalité, le sniper a demandé par deux fois à son officier l'autorisation de tirer. Par deux fois l'officier a donné son autorisation alors qu'il n'y avait aucun danger. Mais tout cela n'a rien d'extraordinaire, prévient l'ex-sergent, "car Tsahal n'a qu'un but : terroriser les habitants de Gaza pour briser toute résistance ... Et croyez-moi d'autres attaques auront lieu bientôt".

Une technique que Michaël MANSFIELD, membre du jury et professeur de droit à Londres, explique par la doctrine de la Dahyia utilisée par Israël depuis 2006 : "Il s'agit en réalité de punir de manière disproportionnée une population civile pour les actes commis par la résistance intérieure. Ce qui est un crime, Israël ne combat pas un Etat mais un peuple enfermé. La loi internationale le dit en tant que tel.

Imaginez 700 tonnes de munitions lâchées sur un petit territoire comme Gaza."

...

David SHEEN, journaliste au quotidien israélien HAARETZ, explique comment le travail de sape de l'extrême droite religieuse a pénétré les esprits des Israéliens qui n'hésitent plus à afficher leur haine sur les réseaux sociaux.

"Ils sont encouragés" explique le journaliste. "Ayelet Shaked, du parti du foyer juif et membre de la Knesset, a dit un jour : "Derrière chaque terroriste se tiennent des douzaines d'hommes et de femmes. (...) Ils sont tous des combattants ennemis et ils devraient mourir. Ceci concerne aussi les mères de ces martyrs. Elles devraient donc subir le même sort que leurs fils".

Sans commentaire.

Après la session du tribunal, jurés comme témoins sont allés jeudi après-midi au Parlement européen, à l'invitation du groupe de la Gauche unitaire européenne, afin de rendre compte de leurs travaux, dans le but de sensibiliser députés et Etats membres.

Comme le rappelle la juriste française, Agnès Bertrand-Sanz, ces derniers ne sont pas loin, par leur politique de l'autruche, d'être complices de ces massacres.

Stéphane Aubouard"

Journal l'Humanité vendredi, 26, samedi 27 et dimanche 28 septembre 2014

*****

*

Non ce n'est pas une vue de l'esprit

de gauchistes, de communistes,

du Front de Gauche,

d'anti juifs

C'est une réalité qu'il faut assumer et dénoncer

**

*

BREAKING THE SILENCE

 d’anciens soldats israéliens racontent

Tsahal est une armée de conscription. Le service national est obligatoire pour tous les citoyens, hommes et femmes. L’appel sous les drapeaux peut durer jusqu’à trente mois pour les jeunes filles et jusqu’à trente-six mois pour les jeunes garçons. Pour ces derniers, la loi prévoit qu’ils peuvent être appelés à intégrer par la suite le service de réserve à des fins précises, dont l’entraînement en vue d’un état d’urgence, le maintien de la discipline et l’exécution de tâches opérationnelles. Les périodes de réserve peuvent être prolongées si l’état d’urgence est déclaré ou dans certaines conditions particulières. La plupart des jeunes appelés subissent durant les huit premiers mois de leur service un entraînement très difficile avant de servir, un M-16 en main, dans les territoires occupés. Pour eux, le service militaire ne relève pas seulement du devoir vis-à-vis de l’État d’Israël. C’est aussi un devoir religieux. N’oublions pas que les conscrits sont très majoritairement juifs, les citoyens d’autres religions n’étant pas tenus de servir dans l’armée. Mais ces jeunes appelés ne reviennent parfois jamais totalement indemnes de leur service national. Après le stress des missions à risques et de l’Intifada, certains vont s’éclater en Inde ou en Thaïlande à la recherche de paradis artificiels, se perdant parfois en route… quand d’autres s’occupent de façon plus constructive.

L’association Breaking the silence est composée d’anciens soldats qui n’arrivent pas à vivre avec le poids du mal qu’ils ont infligé aux populations palestiniennes dans les territoires occupés, et qui cherchent un peu de paix intérieure en racontant ce qu’ils ont fait.

Des visites guidées sur les lieux mêmes des combats sont même effectuées en autocars à partir de Jérusalem ; à l’intérieur du véhicule, quarante touristes occidentaux, le chauffeur et l’ex-soldat qui montre les lieux exacts où il opérait.

Certains n’hésitent pas à aller à Hébron, malgré les violences perpétrées par les colons israéliens au centre-ville, là où se trouve le tombeau d’Ibrahim (Abraham pour les chrétiens).

La peur et le dégoût se dessinent dans les récits de ces ex-soldats. Les jeunes de 20 ans préfèreraient fréquenter les plages de Tel-Aviv ou aller à l’université plutôt que de se retrouver à blesser d’autres personnes. Pourtant, ils l’ont fait. On leur a enseigné que les musulmans étaient dangereux et qu’ils pouvaient mettre en danger la sécurité d’Israël. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils se retrouvent, à Hébron ou ailleurs, à surveiller les terres que les colons fanatiques arrachent illégalement aux Palestiniens.

L’un de ces anciens conscrits a raconté que la bataille médiatique faisait rage… même en temps de paix.

Dans un jargon propre à Tsahal, on parle d’attaque « terroriste » lorsque les Arabes sont aux prises avec les Israéliens, mais il s’agit de « litiges » lorsque les colons s’attaquent à ces mêmes Arabes.

Israël est plus que jamais le pays des deux poids, deux mesures.

Mais ces jeunes Israéliens de l’association Breaking the silence espèrent changer les choses… Ils ont pourtant fort à faire face à l’actuelle classe politique et aux mentalités de la société israélienne. Beaucoup de ces ex-conscrits sont en effet considérés comme des traîtres, voire comme des lâches, y compris par leurs propres familles.

Mais ils sont peut-être les seuls en Israël à pouvoir dire « shalom » sans se renier.

Capitaine Martin

 

04/08/2014

ISRAELIENS SOLIDAIRES

 

 

GAZA.jpg

Ils ne pourront jamais pardonner à leurs bourreaux israeliens

comme les descendants de la shoah ne pourront jamais pardonner à leurs bourreaux nazis

gaza-guerre_0-1000x450.jpg

gaza,palestine,israeliens

gaza,palestine,israeliens

gaza,palestine,israeliens

 

gaza,palestine,israeliens

gaza,palestine,israeliens,l'humanité

01/08/2014

LA CAUSE DU PEUPLE PALESTINIEN

PETIT-FILS D'IMMIGRE JUIF

COMPAGNON DE ROUTE DE MANDELA

IL SAIT DE QUOI IL PARLE

img611.jpg

JAURES ASSASSINE le 31 juillet 1914

img604.jpg

img605.jpg

img606.jpg

img607.jpg

img608.jpg

img609.jpg

img610.jpg

"La guerre remuerait tous les bas-fonds de l'âme humaine

et une vase sanglante monterait dans les coeurs et dans les yeux !"

avait prévenu Jaurès en 1896.

Vingt ans plus tard ..

LA BOUCHERIE.

Les hommes envoyés à la boucherie de VERDUN en 1916...

La Première Guerre Mondiale va faire près de 10 millions de morts et 20 millions de blessés.

Cette guerre totale a mobilisé plus de soldats, causé plus de morts et de destructions

que toute autre guerre antérieure.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique