logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/09/2015

C.G.T. 23 SEPTEMBRE : POUR LE RESPECT DES LIBERTES SYNDICALES

Accueil  >> Travail  >> Egalité au travail  >> Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !

Le 23 septembre 2015 la CGT organise une journée nationale pour le respect des libertés syndicales.

« Casser du militant », briser des élans sociaux, créer des peurs, menacer les Bourses du travail… la répression syndicale reste un des moyens patronal pour freiner le développement du syndicalisme. Ainsi, certains militantes et militants de la CGT, de par leur engagement, sont traités comme des délinquants. Ils sont trainés devant les tribunaux, dans des procédures de plusieurs années. Leur carrière est souvent brisée, leur vie bouleversée, leur famille affectée…

Les affaires judiciaires de Roanne, des « 5 d’EDF-GDF », l’inspectrice du travail à Annecy poursuivie par Tefal, de la Bourse du travail du Blanc-Mesnil, de Chartres, du Havre, de Villefranche-sur-Saône, de la Caisse d’Epargne de l’Ile de France… sont autant de preuves d’une volonté patronale et d’une partie du pouvoir judiciaire, de criminaliser l’action syndicale dans un contexte d’action collective (Grève, manifestation…).

Les sanctions en droit pénal, qui pèsent contre les militants syndicaux, traités comme des « voyous » par le patronat et certains procureurs, sont inadmissibles et n’ont rien à voir avec la réalité du fait syndical !

Pour la CGT, porter atteinte à un militant syndical, c’est porter atteinte à toute la CGT ! La lutte contre la criminalisation de l’action syndicale, s’inscrit dans la démarche générale de la CGT de lutte contre toutes les formes de discrimination.

 

Les mobilisations du 23 septembre 2015

auront lieu partout en France.

 

Dernière mise à jour : 15 septembre 2015

Journée nationale de solidarité et d’actions le 23 septembre

Une grande initiative nationale dans plusieurs villes de France pour les libertés syndicales le 23 septembre 2015. Ce même jour, cinq militants d’ERDF-GRDF comparaîtront au tribunal correctionnel de Paris pour avoir participé à un rassemblement de soutien à une mère célibataire menacée de licenciement. Voir le programme du rassemblement à Paris.

Pour renforcer les libertés syndicales, la CGT demande une audience au ministère de la Justice, pour porter ses exigences :

• Le vote de la loi d’amnistie pour tous les militants syndicalistes et associatifs ;
• de ne pas donner de suites judiciaires aux tentatives patronales de criminaliser de l’action syndicales ;
• De renforcer la protection des militants syndicaux, agissant dans l’intérêt général des salariés dans le cadre d’actions collectives, en modifiant d’une part le Code Pénal et d’autre part, en supprimant le prélèvement d’ADN de tous les militants.

Libertés syndicales : le combat victorieux des 5 de Roanne

Les 5 militants de Roanne ont eux vécu 4 ans de combat judiciaire pour avoir tagué en marge d’une manifestation en 2010. En mai 2014 ils ont obtenu victoire grâce à un soutien d’ampleur. Voici le reportage consacré à leur histoire :

 

 

Capture cgt libertés syndicales.JPG

Capture UD 64.JPG

Capture UD 40.JPG

01/07/2015

A LA BASTILLE ! SOUTENONS LE PEUPLE GREC

Photo de Jean-Luc Mélenchon.

Jeudi 2 juillet, rendez-vous à 18h30 place de la Bastille pour soutenir le peuple grec. Faites passer !

 

 
logo Solidaires

Les Unions régionales CGT - FO - FSU et Solidaires appellent à participer à la manifestation de soutien au peuple grec et au respect de sa souveraineté le jeudi 2 juillet à 18h30.

La Grèce est aujourd’hui dans une situation catastrophique, parce qu’elle a été un des laboratoires de l’ap- plication des politiques d’austérité imposées par le FMI, la Commission Européenne et la Banque centrale.

Vendredi dernier, ces mêmes institutions sont restées intransigeantes dans les négociations : application des politiques néolibérales ou rien. Le gouvernement grec ayant décidé de soumettre le projet d’accord au vote, l’Eurogroupe a réagi immédiatement en coupant les vivres le 30 juin, qualifiant le référendum grec de " coup de force " et en excluant le ministre grec des finances de la réunion !

Les masques sont tombés. Les dirigeants européens sont prêts à tout, y compris au mépris de l’expression populaire, pour empêcher la mise en place d’autres politiques que celle de l’austérité.

Les forces syndicales qui mènent la lutte contre l’instauration de politiques libérales qui remettent en cause les droits sociaux, détricotent les droits du travail et privilégient la finance au détriment des salarié-es et des privé-es d’emploi, ne peuvent rester passives.

Déjà le 9 avril, lors de la manifestation unitaire CGT- FO-FSU-Solidaires, nous avions installé un calicot géant " d’Athènes à Paris, dans toute l’Europe, non aux politiques d’austérité "

Manifester notre soutien au peuple grec qui s’est clairement prononcé le 25 janvier dernier pour refuser l’étranglement des politiques d’austérité, c’est refuser un nouveau déni de démocratie en Europe après ceux rejetant le vote contre le projet de traité constitutionnel européen en France en Irlande et aux Pays Bas.

Mais c’est aussi vital pour le mouvement syndical qui se bat pour couper le cou aux matraquages idéologi- ques, sans fondements, laissant entendre qu’il n’y a pas d’autres choix possibles, en France comme partout en Europe.

Respect des choix démocratiques des peuples et refus des politiques d’austérité sont deux mots d’ordre que portent les unions régionales d’Ile de France, CGT -FO - FSU- Solidaires.

Elles appellent à participer massivement à cette manifestation.

Paris, le 29 juin 2015
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

07/04/2015

TOUS EN GREVE LE 9 AVRIL

Capture manif mont de marsan.JPG

Capture manif 2.JPG

28/03/2015

LE BLOG DE GERALD BLONCOURT... UNE MINE D'OR

LE BLOG DE GERALD BLONCOURT

LE BLOG DE GERALD BLONCOURT

poèmes, écrits, photographies, digigraphies, haiti

Catégories

 

Archives

Articles récents

  • LE BLOG DE GERALD BLONCOURT

  • très émue de retrouver des syndicalistes rencontrés à l'époque où j'étais "détachée" à la Fédération des PTT au 213 rue Lafayette à PARIS.
  • C'est d'ailleurs à cette période que j'ai croisé Gérald BLONCOURT, dans les manifs, à inscrire dans le marbre les luttes diverses et variées menées par un peuple qui se battait, qui en voulait.
  • La rubrique : "En leur mémoire, nous vous invitons au silence ... "Bouleversant !

 

  Abonnement aux publications du blog bloncourtblog.net.  
 
     
 
 

Vous venez de vous abonner aux publications du blog bloncourtblog.net !

Pour confirmer votre inscription veuillez cliquer sur le lien suivant : JE CONFIRME MON INSCRIPTION

Si le lien ne fonctionne pas veuillez copier/coller l'adresse ci-dessous dans la barre d'adresse de votre navigateur.

http://bloncourtblog.net/mail/valid-00000000710010f125550...

Merci d'avoir visité bloncourtblog.net !

 
 
  L'équipe OverBlog
www.overblog.com
 
 

19/03/2015

Elle s'appelle Anne BOURGEOIS... Signez la pétition ...pour le retour à son poste initial

POUR LE RETOUR A SON POSTE INITIAL

Anne Bourgeois, éducatrice spécialisée, mère de 4 enfants, entame une grève de la faim !

12 mars 2015

Triste vision sur le parking du Carrefour Market à Fumay le long de la route RD 8051 d'une tente posée à même le sol, et d'une femme à l'allure fatiguée mais trés déterminée à faire respecter ses droits les plus élémentaires ....

 

La CGT du Conseil Général ne pouvait que venir apporter son soutien à cette femme courageuse, amenée à entamer une grève de la faim pour contraindre son employeur, une association d'insertion de travailleurs handicapés, à la réembaucher suite à un licenciement abusif.

 

Voici un résumé de son histoire sur la page où une pétition en sa faveur ( et que nous vous invitons à signer) est ouverte et rassemble ce jeudi en soirée près de 1800 signatures de soutien.

 

Pour avoir tenté d'alerter la direction de l'AFEIPH, qui est son employeur sur des dysfonctionnements graves dans la prise en charge des personnes handicapées, et pour avoir été témoin d'agissement tout aussi grave dans certains accompagnements éducatifs, Anne Bourgeois a fait l'objet d'une procédure de licenciement à la demande de son employeur. Il y a presque 1 an de cela... De par son statut de salarié protégé (déléguée du personnel), la direction a dû demander à l'inspection du travail l'autorisation de la licencier.
Le 17 novembre 2014, l'inspection du travail a donné sa décision refusant la demande d'autorisation de son licenciement.

Depuis cette date, la direction de l'AFEIPH refuse d'appliquer la décision de l'inspection du travail allant jusqu’à lui interdire l'accès à son poste initial en date du 26 janvier 2015, la menaçant d'une deuxième mise à pied conservatoire sans salaire.
La semaine dernière, la direction de l'AFEIPH a de nouveau refusé son retour et la remis en mise à pied conservatoire sans salaire.
Mère célibataire de 4 enfants, Anne Bourgeois a entamé une grève de la faim le lundi 09 Mars 2015 en protestation de la situation dans laquelle elle est entraînée par son employeur...

 

PETITION...Cliquez ICI

 

La CGT du CG s'étonne qu'une association vivant en partie de subventions, puisse à ce point jouer avec la loi pour essayer d'empêcher Anne BOURGEOIS de faire valoir son droit de réintégration.

Elle s'étonne d'autant plus lorsqu'en lisant les statuts de cette association, on peut constater que ce sont des élus qui en sont membres de droit. Le maire de Fumay, le maire de Revin et deux conseillers généraux mandatés par le CG !!!!!!

-sauf erreur de ma part, le maire de Fumay est Divers Droite depuis 2014-

Alors même si leurs voix ne sont statutairement que consultatives, nous ne doutons pas qu'ils peuvent être écoutés .... car ils ne peuvent pas de fait, être d'accord avec ce qu'il se passe ... que la loi soit ainsi violée .

Nous espérons que le Conseil Général pèse de tout son poids afin de faire évoluer la situation dans le bon sens !!!! Ce qui ne serait que logique. 

Nous poserons la question à Benoit Huré.

 

C'est une nouvelle fois une preuve manifeste que de telles missions (insertion d'adultes handicapés dans le cas présent) devrait faire partie d'une mission publique, et à ce titre être insérées dans une fonction publique digne de ce nom !!!!

 

En attendant une issue heureuse, courage Anne .... nous sommes de tout coeur avec toi, en tant que représentants CGT mais surtout en tant qu'humains.

Merci à toi d'être aussi déterminée et ainsi nous démontrer que dénoncer l'inacceptable est possible, et que seule la lutte peut faire bouger les choses ...

Il est inadmissible qu'en 2015, une personne licenciée abusivement, mère de 4 enfants soit obligée d'entamer une grève de la faim pour faire valoir ses droits .....

Si vous pouvez, allez lui montrer votre soutien, cela ne pourra que lui faire plaisir ...

Et merci aux camarades qui l'entourent ....

 

 Un petit mot poignant de Anne

 

Anne Bourgeois, éducatrice spécialisée, mère de 4 enfants, entame une grève de la faim !

Pour avoir tenté d'alerter la direction de l'AFEIPH, qui est son employeur sur des dysfonctionnements graves dans la prise en charge des personnes handicapées, et pour avoir été témoin d'agissement tout aussi grave dans certains accompagnements éducatifs, Anne Bourgeois a fait l'objet d'une procédure de licenciement à la demande de son employeur.

Il y a presque 1 an de cela...

De par son statut de salarié protégé (déléguée du personnel), la direction a dû demander à l'inspection du travail l'autorisation de la licencier.


Le 17 novembre 2014, l'inspection du travail a donné sa décision refusant la demande d'autorisation de son licenciement.

Depuis cette date, la direction de l'AFEIPH refuse d'appliquer la décision de l'inspection du travail allant jusqu’à lui interdire l'accès à son poste initial en date du 26 janvier 2015, la menaçant d'une deuxième mise à pied conservatoire sans salaire.

© Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
La semaine dernière, la direction de l'AFEIPH a de nouveau refusé son retour et la remis en mise à pied conservatoire sans salaire.


Mère célibataire de 4 enfants, Anne Bourgeois a entamé une grève de la faim le lundi 09 Mars 2015 en protestation de la situation dans laquelle elle est entraînée par son employeur...

 

 https://secure.avaaz.org/fr/petition/Direction_de_lAFEIPH_Le_retour_a_son_poste_initial_eradiquer_ces_pratiques_de_management/?cELpsab

 

c'est elle qui dénonce... c'est elle qui trinque ... c'est elle qu'on accuse

Anne Bourgeois, mère de quatre enfants veut dénoncer des dysfonctionnements grave de la direction de l'agefiph (association pour la formation l'emploi et l'insertion des personnes handicapés), dans la prise en charge de personnes handicapées.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique