logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/11/2009

1. Retrouvailles familiales et RENDEZ-VOUS AVEC L'HISTOIRE

Me revoilà, enchantée de mon périple.

 En région parisienne d'abord,  pour des retrouvailles familiales entre cousins, cousines 

En bonne compagnie avec Eliane et Jacky

P1270404.JPG
P1270407.JPGP1270411.JPG
P1270412.JPGP1270413.JPG
P1270414.JPG

Saveurs, odeurs, couleurs 

 bonheur

*

*

et inévitables discussions sur un passé toujours vivace

que je désire partager avec les enfants, les petits-enfants

POUR LA MEMOIRE

*

On feuillette photos et documents

et j'en apprends encore

Mon oncle GEORGES, le père du cousin Jacky

avait été interné politique en France au camp de Mauzac en Dordogne

 du 12 août 42 au 30 juillet 44

avant sa déportation au camp de Buchenwald du 31 juillet 1944 au 12 mai 1945

 

ONCLE GEORGES, carte de déporté résistant.jpeg

Encore des lacunes ! jamais entendu parler du camp de MAUZAC en DORDOGNE

Je me suis donc renseignée sur le Net

... Dès le 29 août 1940, les cantonnements de Mauzac sont pressentis par le Ministre de l’Intérieur pour l’hébergement des réfugiés évacués d’Alsace-Lorraine. Le 28 septembre, Mauzac apparaît aux côtés de Bergerac, Rocamadour, Sainte-Livrade… sur une liste de « camps d’hébergement ». Enfin, le 16 octobre 1940, par télégramme, la Direction Générale de la Sûreté Nationale demande au préfet de prendre d’extrême urgence toutes dispositions en vue de la « création immédiate d’un camp d’indésirables français près de Bergerac. (…) Nombre total d’internés à prévoir deux mille ». Par « indésirables », on entend « les individus dangereux pour la défense nationale et la sécurité publique » (décret du 18 novembre 1939), ainsi que ceux connus pour « activité (...)

 

 oncle Georges décision PARQUET.jpeg

 

Coupable de "menées communistes" !

mais les collabos, les pétainistes coupables de trahison

n'étaient pas inquiétés

Oncle GEORGES JUGEMENT.jpeg
*
*
RAOUST !
Bises à vous deux, Eliane et Jacky

03/11/2009

NARUTO.. Les mangas et ALAN

AK POUR BAMAKO 018.JPG
Eh oui mon petit Alan, il faut réviser avant de partir
AK POUR BAMAKO 017.JPG
ça n'a pas duré bien longtemps
P1270010.JPG
C'est Pépé qui va s'ennuyer de son p'tit gars
Les filles n'étant pas là
on en a profité un peu plus
**
*
*
**
je ne connaissais pas Naruto mais maintenant c'est fait
J'y ai eu droit tous les jours
ça va me manquer mon p'tit bonhomme
Un peu tristounette de le ramener
Il a été sage comme une image
***
LES MANGAS D'ALAN
NARUTO
NARUTO.jpg

podcast
naruto_shippuden_original_soundtrack.jpg


podcast
naruto--shippuden.jpg


podcast
naruto-shippuden-y-rana.jpg

podcast
*
*
Je pense que pendant le trajet dans quelques heures
NARUTO aura la vedette
C'est ce qui nous rajeunit
**
BISES A TOUTES ET TOUS
Je vous retrouverai le 12 novembre
et j'aurai un grand tour à faire
Signée : l'infidèle

28/10/2009

C'était mon père et j'en suis fière

J'ai cessé d'écrire mais l'envie me reprend... je vais faire plaisir à Pascal, à Thomas qui en redemandent. Promis, je reprends la plume d'oie des Landes et je m'y recolle très bientôt.

Les anciens connaissent cet épisode (en bleu) pour en avoir parlé à maintes reprises.

24/05/2006

4. Ces années-là ... de 50 à 60 - LA VIE SANS PAPA

 

Dès son arrivée à PARIS, Papa avait été  hébergé provisoirement Boulevard Voltaire, chez un ébéniste du Faubourg Saint-Antoine, l’ami Samuel Rosenberg. Employé en cachette dans l’ébénisterie familiale à Châteaumeillant pendant les sombres années de l’occupation allemande, il offrait à son tour son gîte au provincial débarqué de son Berry.
Sa fille Ida, perdue de vue dans les années 60, n'a pas oublié. Elle a rendu  hommage aux Justes de Châteaumeillant, ces hommes et femmes  qui ont, au péril de leur vie, tendu la main, ouvert leur porte, leur coeur, aux juifs pourchassés par l'occupant.
 
Le p'tit Maurice comme on l'appelait familièrement dans le village, avait dû fermer l'ébénisterie après un accident de travail qui l'avait obligé à cesser toute activité professionnelle pendant une année. Il avait glissé malencontreusement dans l'atelier et s'était fracturé les deux poignets.
 
Les visites chez le rebouteux et le magnétiseur n'y avaient rien changé.
 
Papa étant artisan, la famille n'avait pas droit aux allocations familiales et les ressources s'amenuisaient. Nous n'avions plus les moyens de nous offrir Pif le Chien chaque semaine. L'argent ne rentrait plus à la maison et Papa dût se séparer de ses deux ouvriers. 
**
*
*
Cette semaine en surfant sur le Net, je suis tombée sur deux articles qui m'ont fait chaud au coeur. J'avais appris la démarche d'Ida APELOIG par hasard, sur une chaîne télévisée. Je l'avais reconnue après ces longues années et son discours m'avait ému. Je n'avais jamais osé la recontacter. Je crois bien que je vais le faire pour la remercier à mon tour. Ni l'une ni l'autre n'avions oublié.
Le petit Maurice CHAUSSE, c'était mon petit papa
Une plaque commémorative disant "merci" a été posée dans le village de Châteaumeillant. Entre 1940 et 1945, près de 140 juifs ont été sauvés par des "héros anonymes". Adoptés et protégés par le village, ils ont été employés dans les femres ou par les artisans et leurs enfants étudiaient à l'école communale.
(Libération)
*
*
Je ne savais pas.. Il me reste une photo à prendre à Châteaumeillant pour l'héritage "culturel".
*
*
SEGUALA A DIT QU'INTERNET était "la plus belle saloperie inventée par l'homme"
pour le coup, il se trompe NON ?
***

AVANT L'OUBLI.. IDA APELOIG.. PAPA -M. CHAUSSE-.jpg

Simonne et Jean-Pierre

P1260843.JPG
Il y a quelques années de cela
A la Sainte-Simonne (oui deux n sur le livret de famille)
nous souhaitions aussi l'anniversaire de son fils
mon Jean-Pierre, son Minou devenu le mien
*
*
Mamie Rika n'est plus là
et cette année pas de fête à souhaiter
Mais peut-être que la rose de ma voisine Angèle s'envolera vers elle
*
Hier, un anniversaire
67 ans
C'était calme, simple
Une fougnarde façon Mamie Rika
appréciée du fils et du petit-fils Alan
2009 HABAS Vacances octobre.jpg
Les anniversaires
on aimait les fêter tous ensemble
les quatre générations réunies
C'était du pur bonheur !
*
La famille a éclaté
*
*
Nous nous sommes éloignés
mais la porte est toujours ouverte
**
*
Il reste encore assez de vie en nous pour souffler les bougies
et se faire plaisir d'un rien, d'un petit rien
Hier, le cadeau du grand-père
c'était d'avoir Alan à ses côtés
mais ça ce n'est pas rien
**
*
Les smokings étaient rangés dans l'armoire
c'était soirée pyjama pour Pépé
P1260926.JPG
6 jaunes et 7 bleus = 67
Soufflées d'un coup (pffff)
**
*
*
La recette de la fougnarde façon Mamie Rika
des calories
mais tellement bon !
Mélanger 200 g de farine, 300 g de sucre et une bonne pincée de seil
Faire un puits, y incorporer 6 oeufs entiers
Mélanger doucement jusqu'à obtention d'une pâte lisse
Mettre 2 verres de lait et remuer
On peut ajouter du rhum
Beurrer un moule à tarte, y verser la pâte et rajouter dessus des petits morceaux de beurre
Mettre au four 20 à 30 mn, puissance 4 puis 3
....

15/10/2009

Bastien à la console

P1260003.JPG
Qu'est-ce que tu fais Bastien ?
Une console Louis-Philippe
Après les queues d'aronde, la console
ste luce sur loire 2.jpg
Il a limé, limé, limé, limé encore
P1260012.JPG
*
*
Une console Louis-Philippe
ça ressemble à ça
images.jpg
J'attends de voir la tienne Bastien
**
J'ai vu son petit nid douillet
un petit chez soi vaut mieux qu'un grand chez les autres n'est-ce pas ?
Ce qui donne l'occasion à Célia de prendre son vélo
et d'aller voir les amoureux
ste luce sur loire1.jpg
Bisous à vous deux
Caro et Bastien
Continuez !
ça fait chaud au coeur d'être reçus par les petits-enfants
*
*
Bastien sait que quoi qu'il dise, je flasherai
Alors il me donne à voir
Tu veux des photos mémé ? -Vas-y !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique