logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/12/2008

TAGUEE par l'Alpin : souvenirs d'enfance

 Ayant été taguée par l'Alpin,( http://monvillage.blog50.com/)

à mon tour ... des souvenirs d'enfance.

Une 1ère note de "bouquin en préparation" publiée le 16.05.2006.



Ces années 50 ... 1. PAPA NOUS QUITTE POUR PARIS


Je me souviens de cette journée comme d' hier. J’étais à l’école primaire, en CM2, dans la classe de Madame Vilain. Cet après-midi-là, vers quinze Heures, je me dirigeai timidement vers le bureau de la maîtresse pour lui demander l’autorisation d’aller dire au revoir à mon père. Le train qui devait le conduire à Paris partait à 15 H 20.

Avec son accord, je m’enfuis à toutes jambes de la classe pour me rendre à la gare de Châteaumeillant. En cours de route, un point de côté  me fit grimacer, m'obligeant à ralentir le pas. J'étais inquiète, je craignais de rater son départ et cette pensée m'angoissait. Il me fallait absolument embrasser mon père avant de le laisser émigrer au pays de la Tour Eiffel.

J’arrivai essoufflée sur la petite place de la gare. Maman était auprès de lui, le visage blême. Quelques bons copains, artisans comme lui, qui  avaient tenu à l'accompagner jusque là, lui avaient malicieusement accroché des morceaux de paille sur ses deux valises en carton et joyeusement graffité sa caisse à outils, en souvenir de son Berry. Ils essayaient de détendre l’atmosphère.

Lorsque la « micheline » rouge arrivant de Châteauroux émit son sifflement strident en pointant son nez en gare de Châteaumeillant, les larmes ont coulé. Papa a donné des accolades et nous a embrassés maman et moi, ses yeux verts chargés d’émotion, avant de monter dans le train qui le conduisait vers d’autres horizons.

En quittant la gare, la famille GAY nous attendait sur le pas de la porte pour apporter un peu de réconfort à Maman. Nous fîmes donc une pause au Café de la Gare où j'avais l'habitude de me rendre lors des concours de belote. J'accompagnais mon père, le suivant de table en table, guettant les annonces ponctuées de grands claquements de cartes sur les tapis verts. Tierce Cinquante ! Cent ! Belote et Rebelote !  Dix de der ! J'aimais cette ambiance à la fois sérieuse et chaleureuse. Des petits "canons" dans des petits "ballons" venaient agrémenter la chose de temps en temps.

Le visage défait, ma mère évoquait ses problèmes de santé.  Elle avait de fréquents saignements de nez et  s'essoufflait à la montée des marches.  Madame GAY lui recommandait expressément de se rendre à Paris ausculter : « Il ne faut pas rester comme ça Madame CHAUSSE, vous n‘avez que trop attendu . Il y a de bons cardiologues à PARIS, prenez vite un rendez-vous".

Maman acquiesçait, consciente de la gravité de la situation mais elle redoutait de devoir nous quitter durant  plusieurs jours. Il fallait envisager notre placement pendant son absence et ce n'était pas une mince affaire car nous étions six enfants.

Sur le chemin du retour, je lui serrais la main et l'observais discrètement. Elle était oppressée et ses joues commençaient à bleuir.

En arrivant devant la maison, je levai les yeux au-dessus des persiennes de ma chambre, m’attardant un instant sur la plaque qui ornait en grosses lettres bleues la façade de la maison « CHAUSSE Maurice, MENUISIER-EBENISTE ». Puis nous traversâmes l’atelier  sans dire un mot.

Les deux établis avaient été vidés de tous leurs outils et instruments divers qui me fascinaient. Ils étaient rangés et Papa en avait emporté quelques-uns dans sa malle à outils. 

Je trainais souvent dans les jambes de Papa pour le contempler dans ce lieu magique où d'une vielle planche stockée dans la cour il réalisait un buffet, une armoire, des étagères, une commode, un guéridon, une table de salon. J’adorais sentir l'odeur de la colle et des vernis luisants dégoûlinant sur les vieux pots. Je jouais à remuer les pinceaux,  ramasser des brassées de copeaux pour faire virevolter ces boucles blondes écloses des rabots glissant sur le bois.  

Je ne serais plus collée à lui à le regarder mesurer, assembler, serrer, ponçer, scier, limer, coller, cogner, le crayon sur l'oreille, le mégot au bout des lèvres.    

Il lui arrivait de fabriquer des cercueils et d'effectuer la mise en bière de ses occupants, une tâche dont il se serait bien passé, mais dans le village  cette mission délicate était confiée aux menuisiers.

 Nous vivions à l'étage et quand maman m'appelait pour faire les devoirs, j'avais bien du mal à quitter l'atelier.

 

****

Chez l'Alpin des maquettes à contempler

et un petit tour dans ses ruelles

ça détend 

***

**

Une anecdote 

la fille de Madame VILAIN, l'institutrice mentionnée dans cette note, m'a "retrouvée" récemment sur Trombi.com. Incroyable Internet !

Claudette, si tu passes par là, je t'embrasse

Gérard C. également qui a retrouvé par ce biais

mon frère, le Gégé 

Il lui a rendu visite récemment 

A vous mes petits camarades d'école, quelques photos de ce temps-là

à cliquer si le coeur vous en dit

 medium_ECOLE_PRIMAIRE_CHATEAUMEILLANT.JPG

medium_1270.jpg
medium_1270.2.jpg

 

L'institutrice s'appelait Madame LAURENT

 

medium_1273.jpg

les grosses bouilles pleines de bouillie à la phosphatine cacaotée

Morte de rire !

Gégé tu es beau avec ton bonnet chat tricoté par tante Alice 

medium_1273.2.jpg

 

L'institutrice s'appelait Madame BLONDEAU

Comme je savais lire couramment 

elle m'a fait "sauter" le cours Préparatoire

en  me donnant des "cours de perfectionnement"

en calcul 

après la classe.

medium_Copie_de_1283.jpg 


medium_1283.2.jpg

Gérard, Daniel (à gauche sur le banc)

Bernard et Guy (à droite) ne sont plus là

(soupirs ! dur, dur ! de faire remonter ces souvenirs à la surface)

Qu'on était beaux avec nos peaux de lapin autour du cou, nos galoches et nos petits tabliers !

Alan, ça t'aurait plu d'avoir une culotte courte recouverte d'un tablier à carreaux et ces belles galoches aux pieds ? 

01/12/2008

JOYEUX ANNIVERSAIRE KIMOU

BASTIEN hier ! 20 ans !

KIM, la petite cousine a aujourd'hui ! 7 ans !

medium_carte_KIM.bmp.jpg

 

 Elle a déjà reçu sa carte

Il nous restera à l'appeler à la sortie de l'école

medium_kim_et_stella.jpg
medium_Kim1919.2.jpg 

 
 
 
 
 
 
 
 
BISOUS KIMOU 
 
 
medium_img-1011200mnzb.gif
 
 petite sorcière ou petite fée
Tantôt l'une et tantôt l'autre 
 
 
Elle dessine bien KIMOU
Un dessin reçu par mail ce jour pour son grand-père
 
Et moi alors ?
 
 
medium_num-risation0005.jpg
 
 

30/11/2008

JOYEUX ANNIVERSAIRE MON BASTIEN

medium_images.28.jpg
medium_redir.jpg
 
 

 ça commence comme ceci


medium_BASTIEN_1183.2.jpg

 On apprend à marcher et on touche à tout

medium_Bastien1060.jpg
medium_Bastien1058.jpg
Il faut en passer par là
 
 
medium_Bastien1070.jpg
Quand on est casse-cou on se protège
 
medium_Bastien1052.2.jpg
 
 
On doit subir tout ça
L'école..
 
medium_collage.24.jpg
 
les dents qui tombent...
 
 
medium_collage1.27.jpg
 
et qui repoussent, heureusement !
On devient un petit jeune homme 
 
medium_collage2.29.jpg
 
medium_bastien_0839.jpg
medium_BASTIEN_001.jpg
 
Les cheveux, on les veut courts, longs, avec une raie, sans raie
 
medium_IMGP0706.JPG
 

et ça se termine comme cela

medium_fareinheit.jpg

medium_BASTIEN.2.jpg
medium_ORTHEZ_155.3.jpg 

A VINGT ANS ! 

medium_DSC00282.JPG
 
Nous t'embrassons très très fort
Un gros mouchou à ta Caro 
 
medium_les_amoureux_de_PEYNET_11.2.jpg
 
 
 
Nous allons trinquer à distance
avec toute la famille
tous ceux qui t'aiment tendrement
BONNE SOIREE ! 
 
 
medium_gâteau.gif
 
medium_images.27.jpg
 
 EAGLES

podcast
You are not alone
 
 
podcast
 
What do I do with my heart 
 

28/11/2008

COUSIN CHANTEUR ... Années 70 ...BRAVO ALAIN !

Aujourd'hui, grâce à Chantal qui m'a dit : "Va faire un tour sur le site de Stéphane Delaroche"
 
tu entendras trois chansons d'Alain.
 
Je tape http://stdelarochelesite.free.fr/
 
 

Pages Stephane Delaroche

 

 

  imagestephane_jpeg_10cm.JPG (12258 octets)

Page 1

 
  Stéphane Delaroche, Mars 2004 à Paris    

Je est un autre
Arthur Rimbaud

 

Vous venez du [Site Non Officiel de Matioszek]

...Bienvenue !

JE CLIQUE SUR LA PAGE 1 
 

Pages Stephane Delaroche

Page 1

   
  • Ecoutez Delaroche Mp3's

  • Video (Entretien de 29 minutes)

  • Textes des "Matioszek" (parus)

  • Mp3's
    "Rainy night in Clichy"
    de Thierry Matioszek



  



 
  
 
Ecoutez Delaroche Mp3's
 
Et j'entends, émue, la voix mélodieuse d'Alain

 
Nom de Dieu..! La poésie du duo Delaroche/Chaussé c'est quelque chose! ça vient de loin! ça m'a marqué, ça m'a charmé et ça me charme encore.Alain Chaussé... c'est l'Amour!..ÇA m'a envahi... C'était Grandiose! Stephane et Alain, je vous aime encore et pour toujours... Didier Batard

Et Didier BATARD ce n'est pas n'importe qui. 

Et Stéphane DELAROCHE non plus.
 
 

Pas possible ! Mais si, mais si.

ça alors ! on ne peut pas dire qu'il soit vantard le cousin.

Tu exagères Alain ! J'allais ignorer tout ça...

Attends un peu quand je vais passer dans le BERRY

 

 
"Je veux te chanter d'abord"
 Texte Alain Chaussé  - Alain Chaussé
David Woods Hill (guitares)
medium_F4.jpg
Didier Batard (Basse)
 
Loin de Nalinscka

Musique et voix : Alain Chaussé
David Woods Hill (guitares)
Didier Batard (Basse)
Texte S. Delaroche

 

L'homme de la Somme
(Bande abimée)Musique et voix :  Alain Chaussé
David Woods Hill (guitares)
François Auger Percussions
Texte S. Delaroche

**** 

Autres chansons

Fabienne 3' 00 Texte Stephane Delaroche
Musique et voix : Alain Chaussé
Chanson dédiée à Fabienne dite "Cochise", Top model chez Nina Ricci dans les années 70... Photo ICI

Guitares Alain chaussé

 ***

La vie de la ville
Texte : Alain Chaussé Musique : Stephane Delaroche
Guitares  Alain Chaussé


 ******

ça fait quand même quelque chose !

Je vais les passer en boucle Alain, tu peux me croire 

Je sais de qui elle tient ma petite-fille

Vas-y Alicia, lance-toi

L 'occasion de la repasser

 Quand on aime, on ne compte pas


ALICIA
envoyé par mememiche

29/10/2008

AUTO-PORTRAIT PAR SOLENE

Avec l'aimable autorisation de Solène

J'avais bien aimé l'initiative du prof de "ENTRE LES MURS" qui avait demandé aux élèves de faire leur auto-portrait

pour mieux les connaître.

Le prof de Soso a fait de même et voilà comment elle se voit la petite 5ème B

medium_portrait_solène1888.jpg
medium_portrait_solène1889.2.jpg

Je m'appelle Solène CRECQ et j'ai 12 ans.

Je suis plutôt grande et assez forte pour mon âge.

Mon corps est recouvert de plaques d'eczéma (maladie...)

mais je ne les cache pas !

 J'ai les poignets plutôt épais et de grandes mains,

mes ongles sont courts, car je les ronge

(cela fait quelque temps que j'ai arrêté)

Je trouve mon nez trop gros et mes sourcils trop épais

mais j'aime beaucoup mes yeux qui sont couleur noisette

Mes lèvres sont fines, mais pas trop,

et mes oreilles sont percées.

Mon visage est souvent joyeux

mais il peut passer très vite triste ou en colère.

 

Mon caractère se voit sur mon visage !

Je suis très gaie mais aussi très souvent angoissée !

Lorsqu'on me fait un reproche je ne le prends pas mal

sauf lorsque c'est quelqu'un qui compte pour moi ...

 

Je n'aime pas décevoir ma famille ou mes amies

J'aime qu'on me dise que je rate

mais je n'aime pas qu'on me félicite !

Les gens qui m'entourent me connaissent comme je suis

car je n'aime pas les gens qui font cela !

 

Mes amies me disent que je suis belle

mais je n'aime pas trop mon visage.

 

medium_portrait_solène1890.jpg

 

Je suis là quand mes amies ont besoin d'aide !

 

Je n'aime pas que les gens critiquent ,

J'aime en revanche essayer de faire croire des histoires

aux gens qui ne m'intéressent pas... ça m'amuse !

mais le problème c'est que moi je crois souvent ce qu'on me dit.

 

Je n'aime pas les jaloux

et les gens qui font la différence

entre les français et les étrangers !

 

Voilà, vous me connaissez 

 

***

Observations du professeur

C'est un bon portrait, bien construit et qui donne une image, nuancée  de ce que vous êtes.

Vous avez bien imité les procédés étudiés

et votre vocabulaire est varié.

Attention cependant à la présentation (faites des paragraphes) 

********

 L'eczéma, ça s'en va et ça revient

On a droit à une jolie peau quand même Soso de temps en temps

 Tu ne risques pas de décevoir ceux qui t'aiment

Car tu es belle en dedans comme en dehors

Tant pis, j'l'ai dit

DROIT DANS LES YEUX

Par contre, tu grandis trop vite

Moi ça ne me rajeunit pas et ça me rapetisse 

***

Qu'est-ce qu'elle a dit Marina ?

Tu es devenue une belle jeune fille Solène

Qu'est-ce qu'elle a dit Alicia ?

Elle est devenue une belle jeune fille Solène 

saine, naturelle " 

Pas d'artifices chez Soso 

PROMIS, ON NE LE DIRA PLUS 

bisous 

 

medium_DSC05370.JPG
"On croit qu'un frère et une soeur qui se chamaillent se détestent
ce n'est pas vrai,  jtm (Je t'aime)"
Solène 
 
medium_DSC05369.3.JPG
 
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique