logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/11/2018

LA CHIENLIT C'EST LUI

Première diffusion il y a 6 heures
 
 
C'est le désordre dans le pays ? Mais où se trouve le fauteur de troubles ? À l'Elysée. Depuis 18 mois, par son injustice, son arrogance de l'injustice, le Président de la République déchire le contrat social. Humilie son propre peuple. La chienlit c'est lui ! J'étais l'invité de Ruth Elkrief sur BFM TV. Bon visionnage !

 

 
Je rêve ou pour une fois la propagandiste macronienne el grief, t'as laissé parler sans interruption, elle doit commencer à flipper , elle a peur de se faire tondre, pour collaboration avec l'ennemi de classe, par le peuple à la libération .
 
 
Merci Mr Ruffin, je vous suis infiniment reconnaissant pour tout vos combat.
 
 
Merci M. Ruffin ! Mille mercis !
 
 
bravo François un gros pouce bleu
 
 
Merci François, génial cette remise au point.
 
 
Les gilets jaunes d'un côté du pouvoir d'achat, les Carlos Gohn à l'opposé surfant sur leurs millions de salaire mensuel... Qui ne leurs suffisent pas (oui François Ruffin merci... , la justice japonaise n'a pas peur de s'attaquer aux puissants, à la différence de celle de France qui s'attaque aux vrais opposants de la majorité, pour la raison qu'ils réclament justice sociale et fiscale)... On nous dit que les gilets jaunes sont violents?! Ils sont en colère et ce qui se passe avec Gohn (l'arbre qui cache la forêt, cf:l'évasion ou l'optimisation fiscale en France) ne peut que nourrir cette colère. Fr. Ruffin entend tout ça, il ne fait pas qu'écouter, il va chercher à la racine les raisons de cette "chienlit". Et il y trouve les fauteurs de trouble que sont les financiers technocrates à la tête de notre pays. Merci encore M. Ruffin.
 
MERCI Monsieur !
 
Monsieur Ruffin bravo . Au nom du peuple merci et tenez bon

FAUSSES NOUVELLES ET QUELLES INVESTIGATIONS ?

 

Ajoutée le 20 nov. 2018
 
 
Motion de rejet déposée par le groupe France Insoumise dans le cadre de la discussion de la loi sur les "fake news", le 20 novembre 2018 à l'Assemblée nationale.
 
 

Jean-Luc Mélenchon s’en est pris nommément mardi, de la tribune de l’Assemblée nationale, à l’un des journalistes de Radio France qui enquêtent sur les comptes de sa campagne présidentielle.

« Expliquez-moi voir pourquoi un fonctionnaire du service public de la radio d’État peut prétendre diriger une prétendue cellule d’investigation et être en même temps l’animateur d’une société de communication, ce qui est le cas de M. Sylvain Tronchet », a accusé le député La France insoumise, dans l’hémicycle.

 
Vidéo intégrée
LCP
 
@LCP
 
 

.@JLMelenchon souhaite "des obligations déontologiques" pour les médias et s'attaque aux "journalissimes" et à leurs "soi-disant" services d'investigation et de décryptage. Cc @LibeDesintox @decodeurs

 
Après la diffusion d’une enquête de franceinfo sur des soupçons de surfacturation lors de sa campagne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait déjà traité les journalistes de la radio d'« abrutis », « menteurs et tricheurs », sur les réseaux sociaux, entraînant le dépôt d’une plainte par Radio France. Mardi, il s’exprimait à l’Assemblée à l’occasion du débat sur les propositions de loi « fake news ».

Mélenchon s’en prend aux « prétendus services d’investigation »

« Comment se fait-il que l’on ne saura jamais qui sont les autres clients de cet homme ? Pour qui il travaille ? », a lancé l’élu.

« J’en ai pris un, j’aurais pu en prendre dix comme ça. Il y a des paquets c’est-à-dire des gens qui ont une activité que plus personne ne contrôle », a-t-il encore dit. 

Joint par l’AFP, Sylvain Tronchet s’est refusé à tout commentaire, précisant juste avoir créé une société en auto-entrepreneur pour donner des cours en école de journalisme.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Moi aussi j'ai "investigué": voilà la société de Monsieur Sylvain TRONCHET

 

Renseignements juridiques

Dénomination MONSIEUR SYLVAIN TRONCHET
Adresse MONSIEUR SYLVAIN TRONCHET, 20 RUE DE NANTES 75019 PARIS
Téléphone Afficher le téléphone
SIREN 529 753 964
SIRET (siege) 52975396400038
N° de TVA Intracommunautaire
Activité (Code NAF ou APE) Conseil en relations publiques et communication (7021Z)
Forme juridique Affaire personnelle profession libérale
Date création entreprise 15-01-2011
Date de dernière mise à jour 01-01-2018
Tranche d'effectif 0 salarié (unités ayant eu des salariés au cours de l'année de référence mais plus d'effectif au 31/12)

Dernières informations sur l'entreprise : 01-01-2018

 MONSIEUR SYLVAIN TRONCHET

Société : 529753964

 Cartographie des Dirigeants d'entreprisE

Accédez au réseau d'influence de plus de 4 millions de dirigeants et près de 5 millions d'entreprises avec la Cartographie des Dirigeants.

- Carte dynamique de toutes les entreprises françaises (dont MONSIEUR SYLVAIN TRONCHET)
- Liste de tous les mandataires, co-mandataires et leurs connexions
- Mise en surveillance de n'importe quelle équipe manageriale.

*Abonnement valable sur societe.com et dirigeant.com

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A l’Assemblée, le leader de LFI s’en est pris aussi aux « prétendus services d’investigation de certains journaux qui n’investiguent rien du tout, qui se contentent de recopier les pièces qu’ils ont achetées par corruption à l’intérieur des services de justice et qui vous distribuent ça sans aucun recul ».

L’enquête de franceinfo porte sur des soupçons de surfacturations lors de la campagne présidentielle de 2017, de la part de la société Mediascop détenue par la directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chikirou.

****

*

 Explications claires, nettes et sans bavures de Gérard MILLER sur le sujet.

Et ça se veut auto-entrepreneur

pour donner des "cours en école de journalisme ?"

CHERCHEZ L'ERREUR ! Moi j'ai trouvé

 

... "On doit faire des choix" dit TRONCHET

On a vu !!

Comptes de campagne de @JLMelenchon : était-ce vraiment un sujet ? RDV à 20h30, pour 50 min d’entretien entre Gérard Miller et Sylvain Tronchet, journaliste de Radio France. Echange courtois, vif… et sans complaisanc

 

 Gérard MILLER : "j'avoue qu'à plusieurs reprises,

les bras m'en sont tombés"

 

 

MA REVUE DE PRESSE INSOUMISE

 

RUFFIN....A chaque fois que je l'écoute, mon esprit et mon coeur chantent: de l'intelligence, de l'intelligence et par dessus tout, du coeur et de l'honnêteté. Cet homme est exceptionnel, vraiment !
 
 
Jean-Raymond Sanchez
Ruth Elkriel hors d’elle !
 
 
Fabrice fabulus
Si les journaux et les journalistes arrêter de faire croire que ces un mouvement d'extrême droite se mouvement ne deviendra pas un mouvement d'extrémistes alors qu'ils arrêtent de faire de la désinformation
 
 
Pierrot
" convergences , émergences , poujadisme , extrémisme ..." Franck Lepage lui a prêté un jeu de cartes à La Ruth Elkrief Macron ( LREM ) pour pratiquer la langue ... limace :-)
 
 
Maurice Baboulin
F Ruffin égal à lui même, excellent face à la militante la REM égale à elle même : questions foireuses, petites phrases assassines, arguments à deux balles etc. Le dos au mur, dépassés par les évènements, démasqués, ils n'ont toujours pas trouvé d'autre argumentaire que le "comportement" de JLM, la "rivalité" entre FR et JLM,...
 
 
 
Michel Ull
Sooo... donc si je résume la pensée de Mme Elkrief, à la fin, les personnes qui sont rassemblés sous les gilets jaunes ont "succombés" à l'extrême droite, élisent MLP ou sa nièce ou sa belle mère, Le père Le Pen devient 1er ministre ou ministre de l'intérieur et la France devient le nouveau pays extreme droite, réalise un Frexit, le chaos et l'anarchie arrivent, les femmes et les bébés pleurent, les hommes deviennent des soldats et font la guerre sous les autres d'un trés ancien militaire et parent de la présidente de France.... euh ahahahahahaahhaahahahhaahahaha hahahahaahahahahahahahah Ou alors, avec la France Insoumise et ses députés... peu à peu, des solutions POSITIVES émergent, comme une augmentation de TOUS les salaires et aides sociales de 35%, activation d'une constituante qui crée une Constitution du XXIème siècle valider au printemps 2022 afin que le gouvernement et les suivants soit dans l'encadrement de cette Constitution du XXIéme (regle verte, droit de l'avortement, droit à l'euthanasie encadré, REVOCATION des élus ou haut fonctionnaires ou PDG à la tete des service public comme la SNCF, droit de commission d'enquête sur la gestion et les milliards alloués tel que le CICE etc.). Parfois, il est nécessaire de se disputer voire de se battre pour libérer les non-dits, les rancoeurs, les colères... et lorsque cela est encadré pour ne réduire les blessures et les dégats... à la fin, il y a RECONCILIATION, des COMPROMIS, des SOLUTIONS POSITIVES qui émergent et qui permettent un mieux vivre, un mieux faire, un mieux AVOIR, un mieux Être. Courage Mr Ruffin et à toutes les personnes qui participent au Gilets Jaunes... Gardez un but, une résolution POSITIVE, Humaniste, Sociale, Ecologique (et Spirituelle) à venir. Amitié,
Lire la suite
 
 
Pierrot
Ils ne sont pas cool ses copains à Ruth , ils lui ont refilé les vieilles fiches de la perquisition :-)
 
 
Anthony Coste-Fleury
ça devient chiant ce dialogue de sourd entre FI et extrêmes néolibéraux pro en marche ! ok, Ruffin a raison sur tous les points... mais il faut foutre des tartes aux contradicteurs qui inventent des arguments débiles... je pourrais dire lesquels sont débiles en face... mais en fait : TOUS ! Sans exception ! Il n'y aurait pas de compromis dans un rapport de force, donc arrêtons la discussion. Comme avec Bud Spencer et Terence Hill : distribuons les tartes !! des grosses grosses tartes !! la philosophie, l'explication, la rhétorique....... ça ne marche pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Lire la suite
 
Pierrot
Ah merci La Luciole , je l'attendais cette vidéo , je mets un pouce bleu d'avance , pour Ruth bien sûr :-) Bon j'écoute , je vais peut-être changer d'avis ... :-))
 
 
Unsoumis17
Ce n'est plus du journalisme, c'est de la lutte politique permanente. Dehors Mme, dehors
 
 
Fabrice fabulus
Elle m'énerve laisse le répondre EM n'as pas eu 15 perquisition et il n'y aura toute les chaines de désinformation qui se jette déçu pendant des semaines
 
 
 
6518135 la
ruth elkrief ton prénom et ton nom sont une insulte à la France ! BFM TV appartient à l'Israélien drahi qui aime tant la France qu'il a renié et rejeté la nationalité française après en avoir bien profité ! La cinquième colonne s'est appropriée les médias par la trahison et la corruption des politichiens depuis pompidou ! Tant que vous ne comprendrez pas que les médias sont les ennemis de la France et des français alors que c'est de la plus flagrante évidence, tant que vous donnerez un atome de crédit à ses aliénateurs c'est qu'humainement vous méritez votre condition ! Et au fait tous les partis et mouvement d'extrême droite en Europe ont des financement de la colonie juive en Palestine autoproclamé israel et ce depuis plus d'une décennie ...
Lire la suite
 
 
DurianObried
"C'est la révolution Française, le roi doit partir" ? Cette Ruth s'est révélée au grand jour ! On l'a savait pro Macroniste, là, on l'a voit clairement royaliste ! Une bonne saloperie quoi !
 
 
Pierrot
" Attendez je repositionne , où vous êtes ? " MDR .
 
 
Missi Miranda
Elle y va de tout son cœur, hein! Purée ! Une vraie fanatique du macronisme, c'est dingue! Et dire que nos impôts paient sa vie de luxe!
 
 
LIONEL YORK
Bonjour, je rêve du jour où Mr Ruffin aura le courage de lui rentrer dans le lard à la pseudo.....
 
 
soniaustralie
Incroyable cette vipère !! Pas une fois elle mentionne macron, même quand Ruffin le pointé comme la source des problèmes... elle l’évite !
 
NostalGeek
mais pauvre Ruth, a t'entendre tu as envie que tout exploses rien que pour taper sur FI . Le problème de la France ce n'est pas les gilets jaunes, c'est ton poudré adoré
 
 
Mickael Deucalion
Vous pouvez meme mettre le litre a 4€ ça changera pas le fait que l'on a besoin de nos voiture...
 
 
 
Djery Khornubis
Bravo et merci François! Chapeau pour avoir su éviter tous les pièges dElkrief. On lâche rien!
 
 
 

Adrien Quatennens Sortie le 20 nov. 2018 ABONNÉ 14 K Dans ce nouveau point politique, Adrien Quatennens revient sur la qualification au second tour de Farida Amrani, candidate France insoumise lors de l'élection législative partielle. Ensuite, il évoque la mobilisation des gilets jaunes et les raisons de sa présence dans la mobilisation Lillois. Il conclut sur le 18 novembre et les Rencontres Nationales des Quartiers Populaires à Épinay-sur-Seine à l'initiative de la France insoumise. #Evry #GiletsJaunes #QuartiersPopulaires #Epinay18Novembre #TaxesCarburants

Elle est Super Pinçon Charlot
 
MrSimaTai
merci pour ces interviews :) toujours un plaisir pour votre travail Fakir
 
 
fcimini
je les aime bien ces quatre la, mon dieu que la France serait belle si un peu de ces gens étaient dans le cœur de chaque français.
 
 
 
 

18/11/2018

LA FABRICATION DU CONSENTEMENT : Désinformation des médias et des élus

Dans La fabrication du consentement, Noam Chomsky et Edward Herman avancent l'idée que les médias diffusent avant tout une propagande au bénéfice d'un groupe de dominants. Loin de constituer un « quatrième pouvoir » en démocratie, la principale fonction des médias est, selon eux, de traiter et de manipuler l'information afin de servir les intérêts des élites politiques et économiques. En outre, ces mêmes élites possèdent et contrôlent les médias, soit directement à travers les financements (possession du capital des entreprises de presse, mais aussi subventions d'Etat), soit indirectement à travers les sources d'information reconnues par eux-mêmes commes seules officielles et crédibles.

Selon Chomsky et Herman, ce modèle de propagande s'exerce à travers cinq filtres:

1) la dimension économique du média -

2) le poids de la publicité -

3) le poids des sources officielles -

4) les pressions de diverses organisations ou individus sur les lignes éditoriales -

5) le filtre idéologique de la société (par exemple l'anticommunisme, l'islamophobie, etc) "anti-insoumis par exemple aujourd'hui"(écrit par moi)

 

Le modèle de propagande

Les cinq filtres pour comprendre les biais éditoriaux

Le modèle de propagande présente cinq « filtres » mis en place par les médias de masse eux-mêmes et à travers lesquels ils déforment l'information qu'ils communiquent à la population, de manière à fabriquer son consentement.

  1. Taille, actionnariat, et recherche du profit :  La taille d'un média résulte de sa capacité à attirer des investissements, et détermine en retour sa capacité à se doter des technologies nécessaires à l'obtention d'une audience effectivement massive. Sont pénalisés les médias dont les lignes éditoriales ne coïncident pas avec l'idéologie dominante parmi les potentiels actionnaires.
  2. La régulation par la publicité : Puisque la majorité des revenus des médias provient de la publicité, et non pas des ventes ou abonnements, ils ne sont pas économiquement viables sans le soutien des annonceurs, et les annonceurs agissent par conséquent, et de fait, comme une autorité de régulation permettant à tel ou tel média d'opérer ou non. Ainsi les médias se doivent-ils de tenir compte des vues économiques et politiques des annonceurs qui les financent. Sont pénalisés  médias dont les audiences ne sont pas rentables du point de vue des annonceurs.
  3. Les sources d'information : Les grandes entreprises et agences gouvernementales subventionnent les principaux médias et réduisent pour eux le coût d'accès à l'information en produisant eux-mêmes et de manière routinière de l'information, au travers de déclarations, dépêches, et conférences de presse notamment. Ainsi les médias ont-ils facilement accès à une information régulière qui satisfait le rythme de leurs productions éditoriales ; et les pourvoyeurs de cette information gagnent eux accès aux contenus éditoriaux ainsi produits et massivement diffusés. Sont pénalisées les sources d'information qui ne sont pas considérées comme habituelles ou propres à suivre le rythme de travail des médias de masse.
  4. Contre-feux et autres moyens de pression : Les « contre-feux » sont des réactions négatives au contenu éditorial produit par un média, et qui peuvent prendre la forme de déclarations ou de poursuites judiciaires par exemple. Plus la personne ou l'institution qui organise le contre-feux est puissante, et plus le contre-feux peut être coûteux et dévastateur pour le média ciblé. La perspective seule de provoquer un contre-feux de la part de certaines personnes ou institutions suffit à causer un phénomène d'auto-censure parmi les médias. Sont pénalisées les opinions qui seraient de nature à nuire aux intérêts de personnes ou institutions puissantes.
  5. L'anticommunisme : Ce filtre, introduit dans l'édition originale du livre, en 1988, consistait en la pression subie par les médias pour ne pas exprimer d'opinions qui puissent être, de près ou de loin, considérées comme favorables au communisme. La pression provenait tant des agences gouvernementales que des grandes entreprises et conduisait les médias, sinon à promouvoir, au moins à ne pas questionner le libéralisme économique et la politique étrangère des États-Unis dans le contexte de la Guerre froide. Selon Chomsky, la Guerre contre le terrorisme a depuis remplacé l'anticommunisme comme principal mécanisme de contrôle social

 

Publié le par Galaxien

La Fabrication du consentement, est un documentaire incontournable sur la propagande visant à diffuser la vision du monde des dominants sur le peuple afin de faire régner une forme particulière de désinformation organisée et d’asseoir leur pouvoir, de manipulation, d'endoctrinement, et d'esclavagisme moderne, qui sert les intérêts des élites politiques et économiques.

...Depuis le sortie de ce film qui date de pas mal d'années, tout a empiré, nos médias et nos gouvernements nous mentent encore plus, idem pour les sondages truqués ou orientés. Nous assistons, impuissants, aux événements qui secouent la France et d'autres pays, et les effets de ce déluge continuel d'informations et de cette homogénéisation de l'image à l'échelle mondiale se font de plus en plus sentir. Les peuples sont totalement manipulés, endoctrinés, spoliés, mis en esclavage moderne... !


La démocratie n'est plus qu'un mot encore utilisé pour nous le faire croire, alors que nos libertés et nos droits sont réduits plus que jamais, notre pouvoir d'achat, nos retraites, nos économies sont spoliées au profit des plus riches...
Et notre souveraineté ? Méditez là-dessus !

Vos parents, grands-parents et/ou arrières grands-parents se sont battus pour cela et nous, nous ne faisons rien !?

J'écris ceci sur la page d'accueil :

Aujourd'hui, même la Science, l'Histoire, et les médias, sont sous contrôle. Nous sommes dans un monde où seul l'argent est Roi. La finance dirige le monde, nous devons donc nous méfier de toute information, de nos médias traditionnels, de nos élus, et ouvrir nos yeux en grand en se renseignant via plusieurs sources.


"Tout humain reçoit deux sortes d’éducation :

L’une qui lui est donnée par les autres,

et l’autre, beaucoup plus importante, qu’il se donne à lui-même."

  Edward Gibbon

 

Liens intéressants parmi d'autres :
noam-chomsky.fr/la-fabrication-du-consentement/
noam-chomsky.fr/la-fabrication-du-consentement-2/   

Bien que

 

L'intelligence de RUFFIN

Le député LFI François Ruffin  présent dans la rue, le 17 novembre, pour «renifler» et «comprendre» cette mobilisation «biscornue», «un peu bizarre», pleine de «contradictions» et de «confusions». «J'y vais pour écouter, pour comprendre», a expliqué sur France inter l'ancien journaliste, qui s'est fixé comme objectif, dans son précédent métier, de «rendre visible la France invisible».

«Bricolage», «bidouillage»

François Ruffin n'a pas hésité à dresser une comparaison historique: «Le 14 juillet (1789), ce n'est pas parti de façon claire. Le matin du 14-Juillet, les gens ne se sont pas dit: ‘Ce matin, tiens, on va abattre ce symbole du despotisme qu'est la Bastille' (...). Ça se passe dans la confusion et dans les contradictions», poursuivant son parallèle avec les gilets jaunes.

 

Sur le fond, le député de la Somme a fustigé le plan présenté par l'exécutif. «Les mesures du gouvernement sur l'écologie, c'est du bricolage, du bidouillage», a-t-il taclé. Il regrette ne pas avoir entendu le mot «justice» dans la bouche du président de la République.

Côté propositions, François Ruffin s'est dit «pour la sortie du diesel, du glyphosate et du plastique», sans s'étendre sur les moyens d'y parvenir. Il a toutefois suggéré une taxation des «porte-conteneurs» pour rapprocher la production des lieux de consommation et fait remarquer que les dividendes touchés par les sociétés d'autoroute, soit «4,5 milliards d'euros», suffiraient à rendre gratuits les transports publics «dans toutes les villes de France». Il a également cité l'exemple du Danemark qui interdit la vente des voitures diesel.

Le président est aujourd'hui «haï»

Au passage, François Ruffin a réagi à l'interview d'Emmanuel Macron, mercredi soir, qui a admis ne pas avoir réussi «à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants». C'est une «litote», a souligné le parlementaire, comparable au «va, je ne te hais point de Racine», a poursuivi Ruffin, s'emmêlant les pinceaux avec la citation du Cid de Corneille. En sortant de l'Élysée, «Jupiter a constaté le divorce» avec les Français, après son itinérance mémorielle. «Le président est aujourd'hui haï», a asséné le député picard.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique