logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/03/2014

PAS VU A LA TELE

Capture JL M.PNG

 

"Je publie ces lignes comme un vaccin contre la morosité pour ceux qui ont abusé des médias hier, croyant y apprendre quelque chose d’utile. En vérité, ils auront tout juste consommé un potage préparé de longue main et tout juste servi tiède. Il s’agissait de la fameuse soupe au Front national et d’un breuvage médiatique un peu routinier mais qui reste le régal des fainéants et des gros malins. Certains médias ne travaillent plus du tout : ils reprennent purement et simplement les canevas du Front national. Je crois que c’est l’avenir.

Déjà, les partis fournissent très souvent aux télés les images qu’elles diffusent. On va tout doucement vers la fourniture du contenu des prompteurs. Marine Le Pen y est arrivé. Chapeau !

Voyons l’essentiel. L’abstention massive et la violence du recul des listes conduites par le PS sont spectaculaires.

Le lepénisme médiatique est lui aussi spectaculaire depuis 20 heures dimanche soir. Comme d’habitude, au mépris des faits et d’une information un tant soit peu équilibré, « le Monde » réalise un formidable service après-vente pour les listes d’extrême droite."

 

 ET LE FRONT DE GAUCHE ILS L'ONT PASSE A LA TRAPPE

COMME D'HABITUDE

 

"A consommer lentement, ça décoiffe ! C’est le post du « pas vu à la télé ».

 

Le Front national dépose un nombre record de listes autonomes ? Non.

Pas davantage qu’en 1995 et moins que nous !

594 pour eux plus de 600 pour nous !

 

 

Il y a un nombre record d’élus lepénistes au premier tour ?

Combien ? 473 !

Et nous ? Plus de deux mille.

 

 

Le Front national gagne une ville au premier tour,

Hénin Beaumont ?

Nous en gagnons 67 au premier tour.

A un cheveu près, nous passions le suivant, René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus !

 ***

*

Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ?

 

Ils n’ont pas été évoqués une seule fois ni dans la soirée électorale, ni le lendemain matin, ni midi, ni soir.

 

Et voici autre chose encore à savoir pour bien mesurer l’exploit accompli.

Notre résultat moyen est de 11,42 % pour nos plus de 600 listes.

Au total, 308 de nos listes dépassent les 10 %.

 

Le FN, « triomphal » selon le dernier publi-reportage de quatre pages dans le journal « le Monde », ne les dépasse que dans 316 villes.

Le triomphe du FN, c’est donc 8 listes de plus que nous à plus de 10 % !

Et voici une ultime info que vous ne risquez pas de trouver dans « Le Monde ».

Nos 82 listes avec EELV recueillent en moyenne

15,32 % de suffrages.

C’est infiniment plus que la moyenne du Front national !

 

C’est aussi bien davantage que les 9,69 % recueillis par les 95 listes où EELV s’était présentée seule.

 

Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois

l’opposition de gauche passer devant le PS.

 

La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble.

La leçon vaut ligne pour nous. 

 

NB : je retourne à mon poste de combat. J’écrirai quelques lignes de plus dès que je le pourrai, pour mentionner le nombre de cas où nos listes se seront maintenues face au sectarisme agressif des solfériniens et à leurs odieuses demandes d’abjuration et d’engagement à voter tous leurs budgets sur les six prochaines années, sans garantie ni réserve."

 

  • samedi 12 avril 2014

    14h00

    "Maintenant ça suffit !" - Marche du Ras-le-Bol de Gauche

 

24/03/2014

LE PARTI DE GAUCHE ANALYSE LA SITUATION


"La gauche gouvernementale subit une déroute... par lepartidegauche

 

Je suis d'accord parce qu'en désaccord

Cherchez l'erreur !

 


"Les gens ne caresseront pas la main qui les... par lepartidegauche

17/03/2014

DIABOLISATION MEDIATIQUE DE MELENCHON

 

melenchon,diabolisation médiatique,information,journalistes

Je me suis retrouvée par hasard

sur un "blog de surveillance de la diabolisation médiatique de Jean-Luc MELENCHON"

 

 http://opiam2012.wordpress.com/

Observatoire de la propagande et des inepties anti-Mélenchon

 

EDIFIANT !

Pas étonnant qu'il ne les ménage pas ces scribouillards

Et qu'il les ait traités récemment d'abrutis ne me fait pas grincer des dents !

 

 

 

 

Extraits

 

 

 ...." Sur la diabolisation de J.-L. Mélenchon au moyen de dispositifs visuels, lexicaux et thématiques, voir aussi l’excellente analyse d’Antoine Léaument : "Diabolisation de Mélenchon et nombrilisme journalistique : les errements du magazine du Monde"

"On peut ne pas s’en rendre compte, mais ce flot d’images peut aussi rester dans l’inconscient du lecteur, ce qui peut accentuer l’effet produit par les nombreuses autres accusations d’antisémitisme, de nazisme, de crime contre l’humanité, plus ou moins assumées, à l’encontre de Mélenchon.

Ces procédés d’assimilation, parce qu’ils sont insidieux et apparemment inoffensifs, peuvent être très efficaces."

"Cela peut paraître bénin, mais à moyen ou long terme, de manière répétée et diffuse, c’est d’un matraquage doux d’un message simple destiné à se glisser dans le cerveau disponible dont il s’agit."

 "À force de lire et d’entendre des mots en rapport avec la violence, prononcés à la suite du nom de Mélenchon, de voir son visage  accolé à celui d’une Le Pen (à ce propos, voir ou revoir le « Zapping Mélenchon » sur le populisme), d’un Hitler, du mot meurtre, et de voir des montages et des titres fabriquant un Mélenchon pire que Le Pen, le citoyen naïf finira peut-être par assimiler, plus ou moins consciemment, Jean-Luc Mélenchon à un meurtrier, à un Hitler, à quelqu’un de pire que Le Pen."

 

Image

Image

http://imageshack.us/a/img651/3117/93869130.jpg

Image

 

 

 

melenchon,diabolisation médiatique,information,journalistes

 

 melenchon,diabolisation médiatique,information,journalistes

melenchon,diabolisation médiatique,information,journalistes

 

Belle assimilation en effet !

De quoi faire flipper les petites cervelles

 

 **

 

Voilà le travail neutre, objectif et non populiste de ces journalistes...

 

 

 

"Voici un bel exercice de journalisme neutre-et-objectif : Mélenchon et la bouche béante, grande tendance depuis le mois de juin 2013. Une même illustration a été choisie trente fois depuis ce mois de juin, au minimum, pour l’ensemble de la presse écrite. Libération et Le Point l’ont utilisée quatre fois chacun :

Comme on l’avait vu dans le quatrième épisode de la série "Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias", "la laideur physique signifie la laideur morale et les déformations corporelles signalent la dangerosité. [...] Si l’image de la bouche béante a une portée symbolique déjà ancienne, la caricature politique de l’extrême fin du 18e siècle a su réemployer ce motif expressif à des fins de propagande, contribuant à établir des types physiques de l’ennemi en correspondance à sa laideur morale et à sa bestialité, dans tous les sens du terme. [...]

Ce qui ressort de ces quelques exemples de bouches criantes est à mettre en relation avec toutes les théories qui visent à décoder et interpréter les signes des débordements du corps, ceux de la mimique en particulier, censés permettre de démasquer et de dénoncer l’ennemi [...]. »

 

Capture MELENCHON 5.PNG

 

Illustration neutre et objective dans Le Télégramme

Illustration tout à fait innocente, neutre, objective et déontologique d’un article paru le 10 novembre dans le journal Le Télégramme, tiré à plus de 200 000 exemplaires :

 Ils n'ont sans doute pas d'autres photos plus agréables à publier

Ils n'ont qu'à demander

télégramme

 

"La caricature se définissant comme un dessin polémique partisan, sa finalité vise nécessairement à ridiculiser, choquer, provoquer et stigmatiser une situation ou une personne au moyen d’un langage visuel percutant. Il semblait donc naturel que pour attaquer leurs victimes, les caricaturistes se soient emparés du signe de la bouche béante, la donnant à voir sans ménagement. Sa représentation participe de toute évidence à l’entreprise de dégradation de l’adversaire et ce, quel que soit le degré de la charge"

Par Barbara Stentz

 ***

*

Tandis que LE PEN -FHAINE- est tout sourire

à côté du Candidat du Front de Gauche à la Présidentielle

http://opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/plantu.jpg?w=435&h=406

"un montage de RTL. Le journaliste choisit encore de présenter un Mélenchon ronchon, la bouche à l’envers, le regard plutôt noir – inquiet peut-être ? méprisant puisque dirigé vers le bas ? –, une partie du visage dans l’ombre, sur un fond entièrement noir ; et une Le Pen plutôt souriante, sans ombre sur son visage, le regard au loin (vers l’avenir ? vers l’espoir ?), un rayon de lumière suit la direction de son regard à l’horizon."

Je pense qu'ils étaient à deux doigts de lui coller la croix gammée

plutôt que le poing serré sur la manche

 

 

 

 

 http://opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/vomidejournalistes.jpg?w=640&h=540

 "Le match des extrêmes : Le Pen convainc plus que Mélenchon", le 5 mai 2013 dans Le JDD

 **

*

Ce sont eux qui me font vomir ces fouille-m.... et gratte-c...

le montage des deux  extrêmes ?

Je suis du Front de Gauche et je ne suis pas une extrêmiste

 

 

 

 Montage du Figaro, 23/02/12

"Le plus souvent, Le Pen est choisie sous son bon jour, contrairement à Mélenchon, qui est choisi crispé et grimaçant."

"Plutôt Le Pen que Mélenchon" ?

"Plutôt Hitler que Blum" ?

"Plutôt Hitler que le Front populaire" ?

 

 

"Au début du mois de mai 2013, le journaliste de Libération Lilian Alemagna dénonçait trois fois en huit jours "les excès" de J.-L. Mélenchon. Et voici quelle était la première phrase d’un article de Lilian Alemagna, paru le 20 octobre 2010 dans Libération ("Jean-Luc Mélenchon, la vox populiste") :"

"Le verbe haut, fourni, toujours excessif : Jean-Luc Mélenchon est l’attraction médiatique de cet automne politique."

Le clown n'est pas celui qu'on croit Lilian ALEMAGNA

 

Et voici quel était le dernier paragraphe :

"«Il clive». [en gras dans le texte] Reste à se faire accepter des communistes… et de l’opinion. Car malgré ses gesticulations médiatiques, il «a encore un déficit de notoriété et peine à dépasser les 60%, explique François Miquet-Marty, directeur associé de l’institut de sondages Viavoice. Il tire bénéfice de sa sincérité, de sa franchise, de son absence de langue de bois, mais il clive.» Résultat, en progression, il plafonne cependant à 22% d’opinion favorables et 35% de défavorables . Encore loin de la popularité des ténors de son ancienne famille."

CLIVER = fendre - séparer - diviser - couper - disjoindre - entrouvrir - fêler - tailler - craqueler - crevasser - fendiller - fissurer - gercer - lézarder

Celui qui clive c'est  le journaliste

un bouffon !

 

 

Selon le journaliste Tristan Berteloot, "Mélenchon = Le Pen"

BMFTV

  Dans son article du 13 février 2013, le journaliste Tristan Berteloot a retranscrit les mots du vice-président du Front national, Louis Aliot, interrogé sur le plateau de BFMTV. Voici sa conclusion :

"Il y a aujourd’hui des syndicalistes, y compris de la CGT, qui ont leur carte au Front national, lorsqu’ils ne sont pas détectés et virés" a assuré Louis Aliot, avançant le chiffre de "quelques centaines», avant d’en rajouter une couche
"le peuple Français finira dans la rue pour remettre sa souveraineté en place ! ». Mélenchon / Le Pen, même combat ? »

On remarquera une fois de plus que l’injure se situe en conclusion de l’article, histoire que le lecteur reste sur une bonne impression.
Tristan Berteloot / Marine Le Pen, même combat ?

 

 

 

 

 

melenchon,diabolisation médiatique,information,journalistes

Sur le thème "Mélenchon = pire que Le Pen", voir aussi :

1. "Mélenchon est le pire des xénophobes" (Yves Thréard sur France5, le 09/12/12)

2.  "Le match des extrêmes : Le Pen convainc plus que Mélenchon", de Bruno Jeudy et Nicolas Prissette, 5 mai 2013, Le Journal du Dimanche.

3. "Le match des extrêmes : avantage Le Pen", 4 mai 2013, Le Journal du Dimanche et Europe1.

5. "Mélenchon plus "sectaire" que Le Pen", Europe1,  5 mai 2013.

6. "Le Pen "moins sectaire" que Mélenchon", BFN TV, 5 mai 2013.

7. "Des médias qui préfèrent Marine Le Pen à la marée citoyenne", F. Delapierre, 03/05/13

8. "Mélenchon "encore moins crédible" que Le Pen", OPIAM (voir "Le risque de la grande panne politique
", Jean-Michel Helvig, 6 mai 2012, La République des Pyrénées)

9. "Selon un journaliste, Mélenchon est pire que Le Pen", OPIAM ("un Jean-Luc Mélenchon ayant atteint un niveau d’insulte et de mépris à l’égard de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault que même le Front national ne s’autorise pas.") : voir Jean-Michel Helvig, "[Edito] Traité budgétaire européen : un avertissement parlementaire".

 

**

 

Et l'injure se situe aussi en fin d'émission télévisée

quand Melenchon quitte le plateau

 

La manipulation des cerveaux faibles se porte bien

A-t-elle encore de beaux jours devant elle ?

*

 

JAURES aussi a été bien servi

 

http://www.dreyfus.culture.fr/upload/m_file/555_146_image_mhv_42_jaures.jpg

 

 Si certains pouvaient un peu faire travailler leurs méninges et réfléchir

avant de sauter sur l'information comme un crapaud sur une pelle chaude

 

Je n'ai pas perdu mon temps à lire ces articles

 

24/01/2014

GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE

img226.jpg

img227.jpg

 

Il n'existe qu'en langue anglaise et est classé "UE diffusion restreinte"

 

Des fois que les peuples concernés se mêlent de ce qui les regarde !

*

Discuté dans le plus grand secret, caché aux peuples, le projet de marché transatlantique n'a qu'un seul but : servir les multinationales.


Non seulement il se donne l'objectif de supprimer toutes les barrières douanières entre l'Union européenne et les Etats-Unis, mais il veut harmoniser toutes les "mesures sociales, éthiques, sanitaires, environnementales".


On ne parle que de marché. Pas de bien-être humain.

 

21/12/2013

MELENCHON, L'HONNEUR DE LA VRAIE GAUCHE

 http://www.agoravox.fr/actualites/politique

par Ariane Walter jeudi 19 décembre 2013 -
42%
D'accord avec l'article ?
 
58%

Mélenchon, l’honneur de la vraie gauche

Extraits

Ce grand rêve des puissants, parfaitement à l’œuvre aux US, ce bipartisme qui permet de voter pour bonnets blancs et blancs bonnets, faisant croire à la démocratie, est au plus mal en France. UMP et PS sont tellement rongés de scandales, de soumission au libéralisme le plus dur, d’abandon de la Nation à un fédéralisme voué aux multinationales, qu’ils vont jeter une masse d’électeurs dans les bras de l’abstention et du FN.

C’est à ce géant moribond que Mélenchon et le PG, dénonçant l’alliance PC/PS de Laurent, suspendant leur participation au parti de la gauche européenne, ont jeté la pierre de David à un Moloch qui bouffe tout , achète tout, se paie politiques et syndicalistes dans une vie politique d’une amoralité jamais vue. Et pourtant…

Le Ps, le parti des fauxcialistes, est perdu.

Il soulève dans le pays avec ses mensonges, ses fausses promesses, ses impôts, ses carambars et ses douze euros distribués au peuple, pendant que les ministères se partagent des millions, une haine inimaginable. Parlez avec vos commerçants, et vous prendrez la température du Français moyen. Avant, avec des inconnus, on ne parlait pas politique, maintenant le sujet jaillit dès les premiers mots. Et toute la boutique s’y met. Les Français haïssent Hollande, le PS et l’Europe. 

Que faire… Disent les communicants PS, puisque la com est leur seule activité. Pour la politique, ils reçoivent des textos de Bruxelles.

Ils se sentent tellement en danger qu’Ils utilisent tout. Le racisme, les guerres en Afrique, le foot, les coups fourrés, les prostates, les cancers, les faux calculs. Ils doivent avoir un comité. Le comité Titanic qui cherche, l’iceberg étant à mi-flanc, comment sauver le capitaine.

....

Mais il y a aussi le cas Mélenchon. C’est qu’il leur pique des voix le bougre ! Et ils sont tellement ric-rac qu’ils comptent tout.

 Comment le liquider ? Christophe Barbier avait posé la question directement. Dans les coulisses de l’Elysée, on ne doit pas mettre davantage de gants.

La premier scud contre le FDG a donc été tiré cet été, Pierre Laurent s’alliant dès le premier tour avec Hidalgo, laquelle, depuis, s’est alliée à des modems et à une UMP Versini, qui voulait supprimer l’AME. Une FN, tendance Valls va-t-elle rejoindre le groupe ? Rien n’est fini. Ne doutons de rien. Seule la victoire est morale.

...

Ce scud a fait grand dommage au vaisseau FDG impactant aussi le PC dont beaucoup de membres n’ont pas apprécié la manœuvre.

La réplique de Mélenchon a été de promouvoir sa conception des municipales. Aucune alliance avec le PS au premier tour. Or ne voilà-t-il pas que de très nombreuses villes le suivent. Et que dans une ville comme Toulouse par exemple, la liste FDG risque de faire perdre beaucoup de voix à la liste PS/PC !!

Les fauxcialistes tremblent. Branle-bas de combat. Tout le monde sur le pont. Que faire ?

C’est alors qu’ils ont l’idée d’une campagne de dénigrement dont la puissance de tir stupéfait. A ce point ? Tout le monde s’y met. C’est la curée.

Il faut bien qu’il représente quelque chose Mélenchon pour être ainsi traité.


Que représente Mélenchon, en effet ?

En cette fin d’année 2013, il est tout d’abord l’homme politique le plus rabaissé, insulté, ridiculisé, même. Il est « le chef » qu’il faut abattre.

Il est le seul à faire de la politique réellement anti-libérale. L’un expliquant l’autre.

Cela s’est donc passé lors d’un congrès de la Gauche européenne, organisme très peu connu dont personne n’aurait parlé si le PG n’avait pas fait front pour s’opposer, d’’une part à la réélection de Pierre Laurent, ce qu’il n’a pas réussi à faire, et enfin pour se dissocier de ce parti jusqu’au municipales, leur représentant étant allié avec les socios-libéraux...

 

....

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique