logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/05/2012

17 JUIN A GAUCHE TOUTES !

Une victoire qui ouvre un nouvel espoir en France et en Europe

En élisant François Hollande Président de la République, le peuple de France s'est libéré d'un pouvoir qui l'a méprisé et agressé pendant 5 ans. Je veux dire la joie des communistes qui ont combattu sans relâche Nicolas Sarkozy et sa politique et qui ont œuvré de toutes leurs forces à cette victoire.

Je veux féliciter François Hollande pour son élection. Les femmes et les hommes qui se sont rassemblés sur sa candidature
pour infliger à Nicolas Sarkozy la défaite qu'il méritait ont ouvert un nouvel espoir en France, et en Europe.

Je veux remercier les millions d'électrices et d'électeurs du Front de gauche qui ont apporté une contribution décisive à ce résultat.
Sans la campagne mobilisatrice menée par le Parti communiste français et ses partenaires du Front de gauche avec leur candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, sans les propositions de notre programme, L'Humain d'abord, sans notre engagement déterminé entre les deux tours, la victoire n'aurait pas été possible. Elle ouvre un nouveau chapitre pour notre pays.

François Hollande est le premier président élu par les électrices et les électeurs de gauche depuis 24 ans.


Il était indispensable de mettre un terme à une présidence au service des privilégiés, prenant systématiquement pour cible le monde du travail, ses droits sociaux et démocratiques, les libertés démocratiques.


Il était indispensable que le co-auteur, avec Angela Merkel, d'un traité européen promettant l'austérité à perpétuité aux peuples et les plein-pouvoirs au capitalisme financier, soit désavoué par son propre peuple.


À tous les peuples d'Europe qui attendaient ce signe de la France, je dis : ensemble, il redevient possible de faire reculer la dictature financière qui nous menace tous ; ensemble, nous pouvons relancer le combat pour une Europe démocratique, une Europe de justice sociale, de développement solidaire et écologique.


Oui, ce 6 mai 2012, nous avons remporté une première bataille capitale. Un président de gauche siège à l'Élysée.
La gauche doit sans tarder répondre aux urgences sociales qui n'attendront pas. Des mesures immédiates pour les salaires, pour la relance du pouvoir d'achat, pour la lutte contre le chômage et la renégociation d'un traité européen doivent être prises.

S'ouvre dans le même temps une nouvelle bataille, celle des élections législatives dont va maintenant dépendre la possibilité de maintenir grande ouverte la porte du changement.


Il faut maintenant élire à l'Assemblée nationale une majorité de gauche qui soit à la hauteur de la situation et compte pour cela en son sein les députés prêts à voter les lois sociales et démocratiques sans lesquelles le changement ne sera rien.

Il faut de très nombreux députés qui n'aient pas une seconde d'hésitation pour abroger les lois scélérates du quinquennat Sarkozy et des dix années de droite au pouvoir.


Il faut de très nombreux députés pour reprendre le pouvoir sur le secteur bancaire et financier, pour mettre en place un pôle public de la banque et du crédit.


Il faut de très nombreux députés favorables au relèvement significatif du SMIC et des salaires, décidés à engager le retour de la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, à interdire les licenciements boursiers, à relancer l'emploi industriel et les services publics.


Il faut de très nombreux députés qui aient le courage de soumettre au vote des droits nouveaux pour les salariés du public comme du privé, pour les travailleurs indépendants à l'avenir précaire, pour les jeunes qui méritent mieux que l'apprentissage à vie, pour les femmes dont les salaires sont toujours largement en deçà de ceux de leurs collègues masculins.


Les menaces de la droite et de l'extrême droite pour empêcher ces changements ne sont pas mortes avec la défaite de Nicolas Sarkozy
. Leurs candidats aux élections législatives doivent être partout battus, et il faut barrer la route à l'entrée du FN à l'Assemblée nationale. Partout où elle a eu cette possibilité en Europe, l'extrême droite a aggravé les reculs sociaux. Il n'en sera pas ainsi en France, le PCF et ses partenaires du Front de gauche s'y engagent.

Ce soir, j'appelle les candidates et candidats du Front de gauche aux élections législatives à repartir partout au combat pour rassembler autour de ces objectifs l'ensemble des électrices et des électeurs qui ont permis la victoire à l'élection présidentielle.


J'appelle l'ensemble de ces électrices et électeurs, pour garantir le changement, à mettre les candidats du Front de gauche en tête de la gauche dans le maximum de circonscriptions, le 10 juin, et à en élire ensuite le plus grand nombre, le 17 juin prochain.


Pierre Laurent
Secrétaire national du Parti communiste français

 

06/05/2012

BATTONS SARKOZY



LES CANDIDATS DU FRONT DE GAUCHE AUX LEGISLATIVES

DANS LES TROIS CIRCONSCRIPTIONS DES LANDES

APPELLENT A VOTER HOLLANDE CONTRE SARKOZY

img467.jpg
img466.jpg
*
*

Nous le savons, AUCUN PARTI n'est maître des voix des électeurs
chacun fait bien ce qui lui plaît
Mais on peut quand même conseiller, inviter gentiment ou fermement quand l'heure est grave
et elle l'est

Je le sais, je l'ai entendu.. certains hésitent, n'iront pas voter, voteront blanc
parce que voter pour le candidat P.S. ne les enthousiasme pas
D'autres se souviennent... on ne veut plus se faire avoir et j'en passe !

*

ATTENTION ! DANGER !
*
Si SARKOLEON, SARKOMERKEL est de nouveau élu
Adieu SECURITE SOCIALE, RETRAITES, ECOLE PUBLIQUE, SYNDICATS, SANTE, etc.

Vous voulez voir ce "petit corps malade" parader encore 5 ans à la T.V. ?
NOUS ENVAHIR, NOUS ETOUFFER, MENTIR, INSULTER, HUMILIER, SABRER, CASSER
NOUS LA JOUER A LA PETAIN... P.... !
?
moi, non !

*

Alors, pour chasser SARKO, votons HOLLANDE
L'HEURE EST VRAIMENT TROP GRAVE

Ce ne sera qu'un début...Ensuite, un bon coup à gauche aux Législatives
Ah mais ! croyez-en la Miche qui ne vous veut que du bien



05/05/2012

PESER SUR LES EVENEMENTS


Discours de Stalingrad par PlaceauPeuple

 

 

Extraits (J.luc MELENCHON)

 

"Il nous faut une ample défaite de Nicolas SARKOZY

Plus elle sera profonde, plus fort sera l'élan qui en résultera"

*

"Quand nous allons mettre notre bulletin

nous nous en débarrasserons"

*

"TOURNEZ LA PAGE !

Histoire que tu es longue, Histoire que tu es cruelle

Je m'adresse à chacun d'entre vous

AIDEZ LA FRANCE A TOURNER LA PAGE

Cette fois, la honte serait trop grande"

*

Nous tournerons cette page parce que c'est en la tournant

que nous réalisons la première des conditions dont nous avons besoin..

 

 

Capture Discours de stalingrad.JPG

 

"Notre force crée notre devoir

Ne pas s'en remettre aux voisins"

"Il faut comme un adulte responsable, lucide, conscient, faisant de la politique

prendre son bulletin de vote et voter.

Pouvoir se regarder ensuite dans la glace et dire : j'ai fait ce que le devoir commande".

*

Soyons les éclaireurs des chemins de crêtes

sans lésiner, sans traîner les pieds devant notre devoir

Soyons les passeurs du flambeau, soyons les passeurs du drapeau,

Le rouge du drapeau qui flotte au vent dans l'étendard de la patrie commune

 

"Si nous battons SARKOZY, nous allons provoquer un tremblement de terre

dans toute l'Europe dont tout le monde a besoin..."

Vous êtes appelés à la rescousse par tous les peuples d'Europe,

nous ferons notre devoir"

 

Capture discours de stalingrad 2.JPG

"Le Front de Gauche sera au pouvoir avant 10 ans

ce qui ne veut pas dire que nous allons attendre 10 ans ...

Nous serons appelés à des postes de combat bien avant..."

******

"La bataille va commencer lundi au matin. Si nous avons chassé SARKOZY ... 2 voies ...

CAPITULER OU RESISTER

ET POUR RESISTER NOUS SOMMES LA.."

***

Ensuite, la bataille des LEGISLATIVES ...

Rien n'est plus facile pour moi de retourner à mon poste de combat, celui qu'on voudra bien me confier...

VIVE LA REPUBLIQUE, VIVE LA FRANCE, VIVE LA REPUBLIQUE SOCIALE

**********************************************************************************************************************

 

Capture discours de stalingrad 6.JPG

 

 

Extraits - Pierre LAURENT - P.C.F.

*

*

... "S'ouvrira pour nous le chemin de nouvelles batailles, de nouvelles conquêtes"

... "Nous attend la bataille décisive, celle des LEGISLATIVES"

..." Nous serons la force qui tiendra bon... la force de proposition ...

 

****

" GARANTISSONS LA VICTOIRE !"

" NE NOUS LAISSONS PAS VOLER LA VICTOIRE !"

 

****

..." NOUS CONTINUONS DE DIRE CLAIREMENT : regardez ce qui vient de se passer quand le FN vient de se retrouver avec ses hauts scores.

"NON ! IL NE RESTE QU'UN SEUL ENNEMI COMMUN

LA DROITE ET A L'EXTREME DROITE "

QUAND LE FN EST LA...LE CAPITAL PEUT DORMIR SUR SES DEUX OREILLES...

 

 

Capture discours de stalingrad 5.JPG

OUVRIERS, EMPLOYES, TRAVAILLEURS DE FRANCE, NE VOUS TROMPEZ PAS !

SARKOZY et LE PEN SERVIRONT TOUJOURS LE MEME CAMP.

*

*

"UNE LARGE VICTOIRE EST NECESSAIRE

LA DEFAITE DE Nicolas SARKOZY

LA VICTOIRE DE François HOLLANDE !

OUVRIRA LE CHEMIN DE NOUVELLES BATAILLES, DE NOUVELLES CONQUETES.

TOUT CE QUE NOUS AVONS CONSTRUIT AVEC LE FRONT DE GAUCHE DEPUIS DES ANNEES,

CES DERNIERS MOIS, PRENDRA TOUTE SA FORCE."

*****

 

Moi qui ait voté pour mes convictions  Front de Gauche au 1er tour

Au second tour, mon vote ne sera pas un ralliement à François HOLLANDE

mais je voterai pour cette candidature pour chasser la "boule puante"

**

ce sera ouvrir le chemin vers de nouvelles batailles, de nouvelles conquêtes

Je n'aimerais pas dimanche soir, si l'autre repassait,  regretter d'avoir laissé faire les autres,

pour cinq années de plus à trinquer

Capture discours de stalingrad 4.JPG

 

 

 

par PlaceauPeuple


J.-L. Mélenchon - "BFMTV 2012" 04.05.12 par lepartidegauche

 

 

 

 

 

24/04/2012

LES CLEFS DU FUTUR AVEC LE FRONT DE GAUCHE

LETTRE HEBDO
24 avril 2012
« Une seule consigne : n'attendez pas les consignes !»

RÉSULTATS


Score de Jean-Luc Mélenchon
au 1er tour de l'élection présidentielle : 11,11%

Déclaration de Jean-Luc Mélenchon, dimanche 22 avril, place Stalingrad à Paris

Nous tenons les clefs du futur

Que vous êtes nombreux ! Mes amis, pour autant qu'elles soient fiables, les premières estimations qui nous sont données nous permettent de tirer quelques enseignements.

Le premier enseignement qui s'impose est que notre peuple semble bien déterminé à tourner la page des «années Sarkozy». Le total des voix des droites, dans toutes leurs composantes, recule par rapport à 2007. Mais l'extrême-droite est à un haut niveau : nous avons donc eu raison de concentrer notre campagne sur l'analyse et la critique radicale des propositions de l'extrême-droite. Nous avons eu raison de le faire, et si nous ne l'avions pas fait, peut-être le résultat, ce soir, serait-il encore plus alarmant.

Il l'est ! Alors c'est le moment pour moi de dire combien nous nous sommes sentis seuls, à certains moments, dans cette bataille : l'un imitait, l'autre ignorait. Nous avons porté sur notre dos l'essentiel du combat. Honte à ceux qui ont préféré nous tirer dessus plutôt que de nous aider ! Souvenez-vous pour toujours des noms de ceux qui ont refusé ce combat ou, pire, qui ont préféré relayer les arguments calomnieux et anti-communistes de l'extrême-droite contre nous.

A cette heure, c'est le score du Front de Gauche qui tient la clé du résultat final dans ses mains.

C'est donc vous tous – et non pas moi, bien sûr – qui avez cette décision car, à la vérité, nous aurons été la force politique nouvelle, la seule qui ait percé et qui soit née dans cette élection. C'est nous, dès lors, qui avons les clés du résultat.

Je vous appelle en conscience à assumer pleinement cette responsabilité sans vous occuper des commentaires, des impressions, des petits jeux de pronostics auxquels j'invite à ce que personne ne s'abandonne. Et je le redis très clairement : à cette heure, en conscience, il n'y a rien à négocier ! Notre engagement n'a besoin d'aucune autorisation ni d'aucune cajolerie pour se déployer dans toute sa force.

Je vous appelle à vous mobiliser aux rendez-vous qui vous sont donnés. Le premier mai derrière nos syndicats, avec la classe ouvrière dans la lutte, notre camp, notre famille politique : le monde du travail et de ses revendications ! Je vous appelle à vous retrouver le six mai – sans rien demander en échange ! – le six mai, pour battre Sarkozy !

Je vous demande de ne pas traîner les pieds, je vous demande de vous mobiliser comme s'il s'agissait de me faire gagner moi-même l'élection présidentielle.

Ne demandez rien en échange, seulement l'acte de votre conscience ! Pourquoi ?

La bataille que nous menons n'est pas une bataille personnelle, ni même une bataille dans un seul pays : il s'agit de retourner la table, de renverser la tendance qui en Europe maintient tous les peuples sous le joug de l'axe Sarkozy-Merkel. Il faut le briser en France !

Voilà ce que nous allons faire ! Et parce que nous allons le faire, alors, il sera clair, net et sans bavure que c'est nous qui faisons les décisions dorénavant, à gauche, et dans le pays !

Élevons-nous à la hauteur du pouvoir qui nous a été donné par notre rassemblement. Continuons tranquillement de marcher notre chemin, car je vous le dis : inéluctablement, l'Histoire vient à notre rencontre et nous allons à la sienne. Inéluctablement, les solutions que nous avons défendues, et principalement celles du partage des richesses et du changement de régime, seront mises à l'ordre du jour par les chocs qui s'annoncent.

Quel que soit le président de la République qui sera élu, la finance, d'ores et déjà, est déterminée à agresser le peuple français. Et alors, quel que soit le responsable, il n'aura d'autre choix que de se soumettre ou de résister : et pour ce qui est de résister, il n'y a qu'une force, la nôtre !

Ayez au cœur le sentiment du travail bien fait. N'oubliez jamais les images de la force de votre rassemblement. Ne vous laissez plus jamais éparpiller, disperser.

En une seule fois, nous sommes parvenus dans le peloton de tête : la prochaine sera celle de la conquête définitive du pouvoir, par les urnes et la démocratie.

Vive la République, vive la classe ouvrière, vive la France !


============================================================================================
Pour nous joindre : contact@placeaupeuple2012.fr - 01 55 82 01 50
Notre adresse : L'Usine, 8 rue Chassagnolle, Les Lilas

Pour en savoir plus sur la campagne et le Front de gauche : www.placeaupeuple2012.fr - www.frontdegauche.eu

Pour recevoir la lettre d'actu de campagne chaque semaine inscrivez-vous sur la liste d'appui ici
Pour vous désinscrire, suivez ce lien.

============================================================================================

 

Clair, net et sans bavures

Un discours de Chef

Un discours de Président

"Un jour futur..." Président du Front du Peuple

On ne lâche rien !

 

 

23/04/2012

SARKOZY DEHORS !

Capture Pierre LAURENT.JPG

Capture Pierre LAURENT 2.JPG
Capture Pierre LAURENT 3.JPG
Capture Pierre LAURENT 4.JPG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique