logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/11/2018

L'ECOLE DE MUSIQUE A FETE SAINTE-CECILE à HABAS : Le Chant et la Musique à l'honneur

 L'ORCHESTRE DE L'ECOLE DE MUSIQUE NOUS A OFFERT UNE BELLE SOIREE

sous la direction de Serge DUTOURNIER.

BRAVO AUX ELEVES, SANS OUBLIER LES PROFESSEURS DE L'ECOLE DE MUSIQUE.

 

 Et Maintenant par Gilbert Becaud

Et maintenant, que vais-je faire
De tout ce temps que sera ma vie
De tous ces gens qui m'indiffèrent
Maintenant que tu es partie

Toutes ces nuits, pourquoi, pour qui
Et ce matin qui revient pour rien...

NON, JE NE REGRETTE RIEN d'Edith PIAF

Non, rien de rien, non, je ne regrette rien
Ni le bien qu'on m'a fait, ni le mal
Tout ça m'est bien égal
Non, rien de rien, non, je ne regrette rien
C'est payé, balayé, oublié, je me fous du passé
Avec mes souvenirs j'ai allumé le feu
Mes chagrins, mes plaisirs
Je n'ai plus besoin d'eux
Balayé les amours avec leurs trémolos
Balayé pour toujours
Je repars à zéro
Non, rien

L'AIGLE NOIR DE BARBARA

 Un beau jour ou peut-être une nuit

Près d'un lac, je m'étais endormie
Quand soudain, semblant crever le ciel
Et venant de nulle part surgit un aigle noir
Lentement, les ailes déployées
Lentement, je le vis tournoyer
Près de moi dans un bruissement d'ailes
Comme tombé du ciel, l'oiseau vint se poser
Il avait des yeux couleur rubis
Et des plumes couleur de la nuit
À son front brillant de mille feux
L'oiseau roi couronné portait un diamant bleu
De son bec, il a touché ma joue
Dans ma main il a glissé son cou
C'est alors que je l'ai reconnu
Surgissant du passé, il m'était revenu...

LE GENTLEMAN CAMBRIOLEUR de Jacques DUTRONC

C'est le plus grand des voleurs
Oui mais c'est un gentleman
Il s'empare de vos valeurs
Sans vous menacer d'une arme
Quand il détrousse une femme
Il lui fait porter des fleurs
Gentleman cambrioleur

 

joli cadeau !

 

 

CHANTS par l'ECOLE DE MUSIQUE EN DEBUT DE SOIREE

 

PANAME

 

LA SEINE

 

17/11/2018

LE CHOEUR DU GAVE nous a fait passer une bonne soirée

JE VIENS DU SUD (M. SARDOU)

 

MEDLEY BRASSENS

 

 

 

LA BALLADE NORD IRLANDAISE (Renaud Séchan)

 ARAGON ET CASTILLE (B. Lapointe)

 XALBADORREN HERIOT ZEAN (Hitzak Musika)

LA MADELON (L. Bousquet)

 

 DE COLORES - chanson traditionnelle mexicaine

 

L'Association Culture et Loisirs de Habas organisait

une rencontre des chorales.

En seconde partie de soirée lors de la 30ème rencontre des chorales à HABAS... LECHOEUR DU GAVE de Saint-Cricq-du-Gave invité par la Chorale des ARRIGANS de Mouscardès

- Chef de Choeur : Mylène MENDEZ.

 

15/11/2018

LA CHORALE DES ARRIGANS DE MOUSCARDES à la 30ème rencontre des chorales à HABAS

  L'Association Culture et Loisirs de Habas organisait

une rencontre des chorales.

Samedi 10 novembre, la Chorale des ARRIGANS DE MOUSCARDES

accueillait au foyer municipal de HABAS une autre chorale

"LE CHOEUR DU GAVE" de SAINT-CRICQ-du-GAVE

et invitait les habassais à participer à cette rencontre en chansons.

 

2018-11-10 CHORALES.jpg

CHORALES 002.JPG

 

 

CHORALES 004.JPG

LA CHORALE DES ARRIGANS ARRIVE SUR SCENE

AVEC LE CHEF DE CHOEUR

Daniel GRATALON

CHORALES 006.JPG

CHORALES 007.JPG

CHORALES 008.JPG

CHORALES 010.JPG

CHORALES 012.JPG

CHORALES 014.JPG

PREMIERE PARTIE

CHORALES 015.JPG

CHANTEUSES ET CHANTEURS

interprètent 9 chansons

Au-delà des Cèdres

Le Tango Corse

Goizian Argi Hastian

Signore delle cime

La Puce et le Pianiste

La Mer

Julietta

Simon

Les Comédiens

 

 

Au-delà des Cèdres - traditionnel écossais

 

LE TANGO CORSE de G. PIRAULT

GOIZIAN AFGI HASTIAN - chant basque-

SIGNORE DELLE CIME de G. de Marzi

LA PUCE ET LE PIANISTE

 

LA MER de Charles Trenet

 

 JULIETTA de M. Maffrand

 

 Dors, petit ange,
Dors, ma belle,
La nuit se charge de tant de rêves,
Souffle chandelle,
Allume étoile,
Serre mon doigt et ferme tes yeux.

Tu as un papa,
Un papa de musique,
Marchand de chatouilles,
Un peu fou,
Il peut te peindre
Une maison bleue,
Ou poser la lune
Sur ton drap.

Que seras tu?
Princesse ou bergère?
Montagne ou vallée,
Le coeur devant,

D'où seras tu?
Comment sera ton ombre?
D'ici ou du monde?
En liberté...

 

SIMON de M. Maffrand

 

Connaissez-vous Simon, qui est sur d’autres chemins ?
C’est le seul qui sait parler aux moulins.
Connaissez-vous Simon, celui qui chante si bien ?
Moi, j’ai la voix comme lui, mais je ne sais pas chanter.
Quelquefois, je vais sur son arbre à lui,
D’où je vois que le monde ne tourne pas trop rond,
Et j’enlève ma honte prison,

Et je chante, libre, libre comme Simon.
Chante, chante…
Connaissez-vous Simon, qui a un autre soleil,
D’autres étoiles, un autre rêve ?
Connaissez-vous Simon, celui qui vole si bien ?
Moi j’ai des bras comme lui, et je ne sais pas voler.
Quelquefois, je vais dans son pays,
Là-bas, quelque part, au fond du ciel tout gris,
Et j’enlève ma chemise prison,
Et je vole, libre, libre comme Simon.
Vole, vole …
Connaissez-vous Simon, celui qui danse toujours,
Qui se fout de la mode et du mauvais temps ?

Connaissez-vous Simon, celui qui danse si bien ?
Moi j’ai des pieds comme lui, et je ne sais pas danser.
Quelquefois, il m’invite à son bal,
Là où on fait tous les jours Carnaval,
Et j’enlève mes chaussures prison,
Et je danse, libre, libre comme Simon.
Danse, danse…

 

 

 

 

 les deux chorales interprètent deux chants communs : L'ENCANTADA et HEGOAK

 

L'ENCANTADA (M. Maffrand/D. Gratalon)

L'encantada est l'une des chansons les plus célèbres du groupe béarnais Nadau. Devenu très populaire dans toute l'Occitanie et notamment au Béarn, elle est devenue une chanson traditionnelle.

Le groupe Nadau nait en 1973, avec la volonté de résister pour faire perdurer la culture occitane. Michel Maffrand alias Joan de Nadau dit Yan.

 Si leurs chansons ne sont pas dans l'air du temps, en revanche elles sont "dans le coeur des gens". A l'image de "L'encantada"

 

 

 

HEGOAK

 

 

Txoria Txori, plus connu sous le nom de « Hegoak » est un poème en langue basque écrit par Joxean Artze. Véritable ode à la liberté et à l’amour, le poème est chanté pour la première fois à la fin des années soixante par Mikel Laboa.

L’histoire de la chanson veut qu’un soir dans un restaurant de Donostia, Mikel est tombé amoureux de ce poème, imprimé illégalement sur des serviettes pour résister au régime franquiste qui interdisait d’utiliser le basque.

Le poème devient alors une chanson et est désormais le chant de tout un peuple et de sa culture.

Traduites, le paroles sont tristes, mais fortes et nous emportent :

Si je lui avais coupé les ailes
Il aurait été à moi
Il ne serait pas parti

Oui mais voilà,
Il n’aurait plus été un oiseau

Oui mais moi,
C’était l’oiseau que j’aimais

Ce titre incontournable des fêtes des villages du Sud-Ouest est à retrouver dans notre programmation sur Radio Sud-Ouest, dans les catégories : « chants basques » et « musiques traditionnelles ».

 

 

BRAVO A TOUTES ET TOUS

 

En béarnais... L'ENCANTADA

Patapim, Patapam,
Non sèi don ei sortida,
Non ma pas briga espiat,
E mèi pergut suu pic,
E la hami e la set.
Patapim, Patapam,
Non sèi çò qui marriba,
E shens nada pieitat,
Quen va lo son camin,
Que camina tot dret.
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei lEncantada,
Tà la véder passar,
Jo quem hiqui ací,
Tot matin a largueit,
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei l'Encantada,
Non hèi pas qui pensar
E la nueit e lo dia
E lo dia e la nueit.

refrain :
Jo tostemps quavi sabut
E díser non e díser adiu,
Jo jamei navi volut,
Jamei pregar òmi ni Diu,
Ara quei plegat lo jolh,
Dehens la gleisa capbaishat,
Tà mendicar çò qui voi,
Aledar au son costat.

De la tèrra o deu cèu,
Tau com la periclada,
E tot a capvirat,
Arren non serà mei,
Non jamei com avans,
Ni lo hred de la nèu,
Ni lo verd de la prada,
Ni lo cant dun mainat,
Ni lanar deu sorelh
Qui hè córrer los ans.
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei lEncantada,
E si nei pas tà uei,
Tà doman quei segur,
Que lanirèi parlar,
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei lEncantada,
Doman queu diserèi,
Dinca ací quèi viscut
Sonque tà vencontrar.

 

Traduction

Patapim, Patapam,
Je ne sais d'où elle est sortie,
Elle ne ma même pas regardé,
Et j'ai perdu tout de suite
Et la faim et la soif.
Patapim, Patapam,
Je ne sais ce qui m'arrive,
Et sans aucune pitié,
Elle va son chemin,
Elle chemine tout droit,
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, cest l'Enchantée,
Pour la voir passer,
Moi, je me mets ici,
Tous les matins à la guetter,
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, cest l'Enchantée,
Je ne fais qu'y penser
Et la nuit et le jour
Et le jour et la nuit.

refrain :
Moi, toujours j'avais su,
Et dire non et dire adieu,
Moi, jamais je n'avais voulu,
Jamais prier homme ni Dieu,
Maintenant j'ai plié le genou,
Dans l'église, la tête baissée,
Pour mendier ce que je veux :
Respirer à côté d'elle.

De la terre ou du ciel,
Comme la foudre,
Et tout a chaviré,
Rien ne sera plus,
Non, jamais comme avant,
Ni le froid de la neige,
Ni le vert de la prairie,
Ni le chant d'un enfant,
Ni la marche du soleil
Qui fait courir les années.
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, c'est l'Enchantée,
Et si ce n'est pas aujourdhui,
Demain c'est sûr,
J'irai lui parler,
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, c'est l'Enchantée,
Demain je lui dirai,
Je nai vécu jusqu'ici
Que pour vous rencontrer

 

13/11/2018

HABAS a rendu, comme chaque année, hommage aux victimes des guerres (Première guerre mondiale et guerre d'Algérie)

 

Toute la population était conviée à la cérémonie au Monument aux Morts et elle a répondu présente.

 

2018-11-11 11 NOVEMBRE.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE1.jpg


LE DEFILE parti de l'Eglise à 11 H 30 arrive devant le Monument aux Morts

2018-11-11 11 NOVEMBRE2.jpg

11H45 : Cérémonie aux Monuments aux Morts - Dépôt de la gerbe par la municipalité et des bouquets apportés par les enfants en mémoire des disparus

2018-11-11 11 NOVEMBRE3.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE4.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE5.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE6.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE7.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE8.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE9.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE10.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE11.jpg

2018-11-11 11 NOVEMBRE16.jpg

 La cérémonie terminée, le maire Monsieur LATASTE, invite les présents à se rendre au vin d'honneur dans la salle du foyer municipal où il prononcera son discours.

L'autre discours au Monument aux Morts était celui du Président de la République.

 

2018-11-11 11 NOVEMBRE17.jpg

 

2018-11-11 11 NOVEMBRE18.jpg

 

2018-11-11 11 NOVEMBRE19.jpg

 

2018-11-11 11 NOVEMBRE20.jpg

 

Les enfants des écoles étaient bien présents aux côtés des pompiers, des élus, des représentants d'anciens combattants, de la Lyre habassaise, et des habassais. 

 

Madame Henriette DUPRE, maire-adjointe, a énuméré la trop longue liste des victimes

de guerre... de A à Z... Emouvant d'entendre les voix sourdes des habassais répondre

à chaque nom : Mort pour la France

Ils ont répondu à l'ordre de mobilisation générale sous peine d'emprisonnement pour désertion et ne sont pas partis la fleur au fusil. C'est un mythe.

 

 

 Les enfants ont interprété avec sérieux des extraits de la chanson

de CRAONNE, apprise à l'école, accompagnés par LA LYRE HABASSAISE.

De vrais petits citoyens dès l'école les enfants d'HABAS.

 

 

 

 

LA CHANSON DE CRAONNE

 

Interprète Marc Ogeret
En mémoire de tous les morts de la 1ère guerre 14-18 et des révoltés, sacrifiés de CRAONNE , de tous les combattants de toute nationalité ; sans omettre les invalides, les "gueules cassées" , les fusillés pour insoumission oubliés de cette guerre.
 
 

L'auteur des paroles de cette chanson est toujours demeuré anonyme. Lorsqu'en 1917, elle a commencé à circuler dans les tranchées, la légende veut que les autorités militaires aient offert la démobilisation immédiate et 1 million de franc-or à qui le dénoncerait, mais en vain.

La musique de Charles Sablon a été composée avant la guerre pour une chanson d'amour  enregistrée par Emma Liebel en 1911, et qui s'intitule "Bonsoir m'amour". J'en ai mis un couplet et un refrain ainsi qu'un extrait musical, en bas de pag e, pour que vous puissiez mieux comprendre l'origine de cette chanson exceptionnelle.

 

Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé
On va reprendr' les tranchées
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c'est bien fini on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le coeur bien gros comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots
Même sans tambour même sans trompette
On s'en va là haut en baissant la tête

REFRAIN
Adieu la vie adieu l'amour
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

Huit jours de tranchées huit jours de souffrance
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et dans le silence
On voit quelqu'un qui s'avance
C'est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

REFRAIN

C'est malheureux d'voir sur les grands boul'vards
Tous ces gros qui font leur foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c'est pas la mêm' chose
Au lieu de s'cacher tous ces embusqués
F'raient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendr' leurs biens car nous n'avons rien
Nous autr's les pauvr's purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr' les biens de ces messieurs-là

DERNIER REFRAIN
Ceux qu'ont l'pognon ceux-là r'viendront
Car c'est pour eux qu'on crève
Mais c'est fini car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s'ra votre tour messieurs les gros
D'monter sur le plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau

 

 

11/11/2018

COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE A HABAS

COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE

Toute la population est conviée à la cérémonie au Monument aux Morts tant il est de notre devoir à tous, de transmettre à nos enfants la célébration de la liberté retrouvée le jour de l’armistice du 11 novembre 1918 mettant ainsi un terme à quatre années terribles.

Commémoration du Dimanche 11 novembre :

-     11H30 : Défilé de l’Eglise vers le Monuments aux Morts

-     11H45 : Cérémonie aux Monuments aux Morts - Dépôt de la gerbe par la municipalité et des bouquets apportés par les enfants en mémoire à nos chers disparus

-     12H : Vin d’honneur à la mairie pour toute la population.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique