logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/07/2011

DANS LES ARENES D'ESTIBEAUX

POUR NOTRE BONHEUR !

sauteurs, écarteurs, cordiers

C'était hier soir à ESTIBEAUX. Un temps d'hésitation avant d'entrer dans l'arène.

Le ciel annonçait l'orage, la pluie ... qui n'est pas venue.

*

Ils étaient accompagnés de la Lyre Habassaise et de la clique d'Estibeaux

 

P1410074.JPG
P1410230.JPG

*

Pour les spectateurs qui avaient osé faire le déplacement, ils ont assuré.


EN BLEU

2011 ESTIBEAUX Courses landaises.jpg
2011 ESTIBEAUX Courses landaises1.jpg
2011 ESTIBEAUX Courses landaises4.jpg



EN VERT
2011 ESTIBEAUX Courses landaises3.jpg

EN ROUGE
2011 ESTIBEAUX Courses landaises5.jpg
2011 ESTIBEAUX Courses landaises6.jpg
ET QU'CA SAUTE !

2011 ESTIBEAUX Courses landaises7.jpg
Florian, courageux, qui, d'entrée, s'était fait "dégommer" ( comme dit Alan)
est revenu écarter après nous avoir donné quelques frayeurs sur son état de santé

2011 ESTIBEAUX Courses landaises8.jpg

2011 ESTIBEAUX Courses landaises9.jpg
Tiens ! je les connais ces deux loupiots
2011 ESTIBEAUX Courses landaises10.jpg
*
*
Encore un peu ?

A tout à l'heure
quelques clips vidéo
et
un diaporama parce que... ils le valent bien !
P1400920.JPG

 

 

 

 

 

 

17/07/2011

Aie ! ça brûle ! ça pique !

ça brûle ! ça pique ! Elles arrivent des tropiques ! elles sont flippantes

QUI ?

LES PHYSALIES !

drôles de BULLES D'EAU !

meduse.jpg

Samedi les klaxons des pompiers et du SAMU résonnaient le long des plages  pour évacuer toutes les personnes brûlées

vers l'hôpital de DAX ou BAYONNE.


Les baigneurs des plages landaises de Capbreton, Seignosse, Moliets, Messanges, Ondres, Labenne, Vieux-Boucau ont été privés de bain le temps que les physalies -c'est ainsi qu'elles se nomment- veuillent bien s'éloigner.

Ceux qui n'ont pu échapper au contact de ces tentacules urticants et douloureux garderont un mauvais souvenir de la trempette.


Piqûre de physalies: la conduite à tenir

1. Rincez la plaie avec de l'eau salée (eau de mer) jusqu'à la disparition des symptômes. N'utilisez surtout pas d'eau douce: elle risquerait de faire éclater les cellules urticantes qui sont sur la plaie, et donc répendre le venin.

2. Si des tentacules transparentes sont présentes sur la plaie, enlevez-les avec un gant ou avec une pince.

3. Mettez du sable sur la plaie et laissez-le sécher.

4. Une fois le sable séché, passez la tranche d'une carte de crédit, ou un ustensile du même genre pour enlever les dernières cellules urticantes qui persistent. Si vous souhaitez apaiser la zone, vous pouvez utiliser du vinaigre ou de l'alcool à 70º, ces produits ont également un rôle antiseptique.

5. A titre antalgique (pour réduire la douleur) vous pouvez aussi utiliser de la glace.


*

*

*

Les maîtres-nageurs disposent dans leurs trousses de secours, de mousse à raser qui aide à décoller les filaments et à apaiser.

Le contact avec cette cousine éloignée de la méduse peut provoquer des douleurs abdominales, des maux de tête, des nausées, des crampes musculaires;

Attention, même échouée ou morte, la bestiole visqueuse peut encore piquer.


SI LE DRAPEAU EST ROUGE ... OUVREZ L'OEIL POUR QUE LE BANC PASSE ET ATTENDEZ LE FEU VERT, GENTIMENT SUR LE SABLE !

en contemplant

 

Le radeau de la Méduse, de Géricault

meduse.jpg


La Méduse est une frégate française devenue célèbre par son naufrage survenu le 2 juillet 1816

au large des côtes de Mauritanie.

Ce naufrage, à l'origine de la mort de 160 personnes, dont 137 abandonnées sur un radeau de secours, est évoqué par un tableau lui aussi célèbre du peintre Géricault : Le Radeau de la Méduse.


*
*

 

« Il était une fois un monstre marin dénommé Cétos qui mit au monde les trois Gorgones : Sthéno, Euryalé et Méduse », raconte la mythologie grecque. Seule Méduse est mortelle, son regard transforme en pierre quiconque ose le croiser. D’où le verbe « méduser » qui signifie frapper d’effroi ou de terreur. Méduse est représentée avec un visage circulaire entouré d’une chevelure hérissée de serpents, une langue pendante, des dents énormes comme un masque grimaçant.

 

Un corps arrondi, bordé de tentacules qui bougent à la manière des serpents... La ressemblance avec la Méduse mythique est telle que Carl Linné, botaniste du XVIII siècle choisit le nom de « médusa » pour désigner ces animaux marins gélatineux. Il réserve le nom de gorgones à d’autres animaux marins. Fixés, ramifiés, vivement colorés, ces derniers évoquent l’arbre de la vie du mythique jardin des Hespérides.


14/07/2011

ELLE EXPOSE

2011 FETES HABAS Dimanche7.jpg

C'était à PUYOO, l'autre dimanche, elle exposait

ces cinq tableaux

Vous la connaissez ! c'est ANNIE LALANNE

*

*

Bravo Annie ! J.P. adore tes nénuphars

*

*

Annie, elle a un penchant pour ...

Non, pas la chopine !

Elle adore ... euh !

Quoi donc ?

La mise à mort, elle n'aime pas

mais la chute de reins du toréador, ça oui !

*

 

 

 

 

 

07/07/2011

A CHEVAL avec Ludivine et Rémi aux commandes

29/06/2011

A BOUT DE BRAS.. OU LA FORCE LANDAISE


Pendant que les uns creusent

les autres filent dans les bois pour remonter à la force des bras

le précieux may qui va être planté deux jours au quartier de BELOTE

2011 mayade le may.jpg

vaillants tôt le matin et souriants

pour dénicher l'arbre magique

2011 mayade le may1.jpg
2011 mayade le may2.jpg
Il faut le remonter jusqu'à la camionnette
2011 mayade le may3.jpg
2011 mayade le may4.jpg
OUAH ! OUAH ! OUAH !

C'est ti pas beau de voir les hommes au boulot !
2011 mayade le may5.jpg
2011 mayade le may8.jpg


2011 mayade le may6.jpg
2011 mayade le may7.jpg

2011 mayade le may11.jpg

2011 mayade le may13.jpg
EN ROUTE !
Les jeunes sont repartis à pied, portant bravement leur may de la forêt au quartier


2011 mayade le may19.jpg

2011 mayade le may14.jpg
2011 mayade le may20.jpg

Il est attendu comme le may - si ! oui, le messie quoi !
2011 mayade le may15.jpg

La force landaise à HABAS
méritait bien cette note imagée
2011 MAYADE PLANTATION DU MAY.jpg
2011 MAYADE PLANTATION DU MAY3.jpg

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique