logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/02/2010

Salé, massé !

P1280742.JPG
Après les pâtés
le jambon !
Pictures9.jpg
il est au repos dans son habitacle pour une quinzaine de jours
Le nombre de jours est fonction du poids
*
*
Salé au sel de SALIES-de-BEARN
Massé avec amour et vigueur
par les mains expertes de l'ami Jacky
merci
*
 
Je vous en réserve une tranche ?
*
*
Extraits tirés du site : http://ledevoir.com/
Selon Daniel Boulin, directeur général des thermes, du spa et de cette étonnante saline, les sources salées étaient connues dès l'âge du bronze. Des fouilles importantes autour de Salies en ont confirmé l'existence. Un premier document évoque la ville, aux environs de l'an mil; par la suite, un document rédigé en 1032 à Saint-Pé-de-Génères, aujourd'hui Saint-Pé-de-Bigorre, mentionne l'exploitation du sel. Il atteste la présence d'une poêle à fabriquer le sel à Salies-de-Béarn.

Des cabanes appelées salies se construisirent et formèrent une bourgade autour de cette découverte exceptionnelle. Les hommes se mirent à extraire le sel et le sanglier devint l'emblème de la cité. Imaginez la joie des habitants! Les maîtres sauniers recueillaient cet or blanc qui attisait les convoitises, au point d'être l'objet d'une véritable contrebande. Il fallut réglementer l'usage du sel.

On créa alors la Corporation des «Part-Prenants» de la Source Salée, codifiée à partir de 1526 puis inscrite définitivement au Livre noir de la cité en 1587. Les habitants, groupés autour de cette richesse naturelle, voulaient éviter que règne la loi du plus fort pour la distribution de l'eau.

Au Moyen Âge, le sel est une denrée rare et précieuse et Salies-de-Béarn en a le monopole. Monnaie d'échange, le sel est utilisé dans les rites religieux, relève le goût des aliments et permet la conservation des denrées, évitant ainsi les famines. Devenu aujourd'hui un simple condiment, il était autrefois un véritable élément de survie, et le posséder conférait puissance et richesse.

Jadis, autour de ce bassin à ciel ouvert, à heures précises, la cloche sonnait; alors les tiredous (porteurs) s'emparaient des sameaux (cuves) et fonçaient à travers la ville pour déverser rapidement le contenu dans les coulédés (auges de pierre) devant les maisons. Les habitants de Salies-de-Béarn avaient intérêt à résider près du bassin: la charge était lourde, le temps compté. On se relayait à mi-chemin pour aller plus vite. Si, faute de temps, on ne pouvait exercer son droit, il fallait attendre le prochain tour.

Sur la place Bayaà

En 1841, le bassin d'eau salée était toujours là, à la disposition du public. L'année 1841 voit la création des salines de la cité. En 1857, un établissement de bains fut construit. Aujourd'hui, le bassin est souterrain.

«Encore aujourd'hui, les habitants de Salies sont propriétaires de leur source salée. Les Salisiens "Part-Prenants" jouissent d'un privilège perpétué depuis 1587. Le bel immeuble d'influence maure appartient aux descendants en ligne directe de ceux qui étaient présents en 1587», explique Daniel Boulin. La clientèle vient pour le sport, la piscine thermale et la cure.

Pour produire le sel, l'eau salée est pompée à la source (16 degrés) et mise en bassin de décantation (par deux fois) pour faire précipiter le fer qui s'oxyde au contact de l'air et descend par gravité au fond du bassin pour obtenir le sel très blanc. On attribue la légèreté des cristaux de la la fleur de sel de Salies à la chaleur de l'eau (80 °) et à une composition physicochimique particulière.

Lorsque la fleur de sel apparaît à la surface du bassin, elle est délicatement «cueillie» à la main. La lousse à fleur, espèce d'épuisette à filet très fin, est promenée à la surface des aires saunantes. La récolte est égouttée dans de grands tamis rectangulaires qui laissent tomber le restant d'humidité.

La fleur de sel se compose de fins cristaux d'halite riches en magnésium et en iode. Elle flotte sur l'eau à 80 degrés, immaculée, dans un nuage de vapeur. Elle a une saveur unique, rare et rustique. Quant à l'expression «fleur de sel», elle vient du sel qui «affleure» les paludiers, allant récolter pour eux «l'affleur de sel».

En vrac

Le sel de Salies-de-Béarn n'est pas raffiné et contient encore tous ses minéraux. Ces sels naturels ont des propriétés gustatives et un aspect différent suivant la quantité de minéraux qu'ils contiennent.


04/02/2010

DU FORT DE SOCOA.. L'OCEAN

 L'OCEAN photographié par ARNAUD

du FORT de SOCOA

(URRUGNE 64)

C'était hier par une belle journée ensoleillée

P1030672.JPG
P1030673.JPG

P1030674.JPG

P1030675.JPG
P1030676.JPG
P1030679.JPG
P1030680.JPG
P1030681.JPG
P1030683.JPG
P1030684.JPG
P1030685.JPG
P1030687.JPG
P1030688.JPG
P1030689.JPG
P1030692.JPG
P1030693.JPG
P1030694.JPG
P1030699.JPG
P1030700.JPG
P1030701.JPG
P1030702.JPG
P1030703.JPG
P1030704.JPG
P1030705.JPG
P1030707.JPG
P1030706.JPG
P1030708.JPG
LA BAIE DE SAINT JEAN DE LUZ
Merci ARNAUD
pour ces belles photos !
*
*
P1030728.JPG
ARNAUD, il est là, très proche d'ALICIA
*
*
P1030751.JPG
                   
Ensemble, nous avons visité d'autres OCEANS
MAGNIFIQUE !
P1030658.JPG
oceans.jpg
nous avons été poissons parmi les poissons
**
*
Dans le film, un caddy dans les eaux profondes
ici des saletés en surface
P1030710.JPG
Mes jeunes partent demain
P1030637.JPG
*
*
P1030731.JPG
un vide que je comblerai en venant chez vous
J'ai bien du retard à rattraper
Infidèle la miche ?
ça me désespère
*
*

01/02/2010

LYRE ET BRASS LAND

 samedi 30 janvier

 

LA LYRE HABASSAISE RECEVAIT LE BRASS LAND

Un orchestre est dit brass band lorsqu'il est composé uniquement d'instruments de la famille des cuivres, ainsi que de percussions.

*

*

Le spectacle toujours apprécié

a démarré par l'Orchestre de l'école de musique

73 inscrits

dans un village de 1 500 habitants

ça veut tout dire !

2010 LYRE ET BRASS BAND.jpg
Les élèves ont interprété
SONG FOR LOWER (Ted Huggens) - RUMBIA NINA (John NIMBLY) -
 MIOUCHKA (Marcel CHAPIUS)
2010 LYRE ET BRASS BAND1.jpg
La gastro était responsable du nombre restreint d'interprètes
mais cela n'a rien enlevé au talent des artistes au rendez-vous
*
La soirée était dédiée à un ami Claude BEGU
récemment disparu
*
LA LYRE HABASSAISE
mettait à l'honneur
les flûtes, les tubas, le piano
les ... à vous de voir !
*
Elle interprétait
MORANTE DE LA PUEBLA (Abel Moreno) - CELTIC Flûtes (kurt Gable) -
TUBA SPLENDOUR (Reinter) - TREASURY PIANO (Harry Ritchards) -
VOLARE (traditionnel)
2010 LYRE ET BRASS BAND2.jpg
2010 LYRE ET BRASS BAND3.jpg
2010 LYRE ET BRASS BAND4.jpg
*
*
*
LE BRASS LAND'
mettait les cuivres à l'honneur
*
*
 sous la direction de Laurent LABAIGT
un ancien d'HABAS
Il interprétait
CONCERT PRELUDE (Philip Spake) - CHILDREN OF SANCHEZ (Chuck Mangione)
AMPARITO ROCA (Texidor James) - WINDOWS OF THE WORLD (Peter Graham)
sous la direction de Didier BERNARD
FLOWERDALE (Philip Spake) - ARSENAL (Jan Van der Roost)
2010 LYRE ET BRASS BAND9.jpg
2010 LYRE ET BRASS BAND7.jpg
2010 LYRE ET BRASS BAND10.jpg
*
*
*
Pour clôturer cette soirée
réunis dans un bel ensemble musical
La LYRE HABASSAISE HABILLEE DE NOIR
LE BRASS LAND REVETU DE BLANC ET NOIR
2010 LYRE ET BRASS BAND11.jpg
*
Désolée pour la qualité des photos
le flash se déclenche mais l'éclairage me pose problème
Si vous avez une idée, mes amis, pour améliorer
ne vous gênez pas !
j'écoute

28/01/2010

ça sent le pâté !

Touillons, touillons les morceaux de foie gras dans la chair à pâté
Chez FIFANE pâtés.jpg
Qui est cette petite jeune fille un peu pâlote
qui inscrit mes initiales sur les couvercles ?
Elle est descendue du train à DAX
il y a vingt minutes
C'est Alicia, ma grande, la première des petites filles de la tribu
venue se reposer, déstresser, recharger les accus
*
*
En deux coups de cuillère à pot
elle a retiré tous les virus qui infectaient mon ordinateur depuis quelques jours
J'étais désemparée, je ne pouvais plus ouvrir mes sites
VIVE LA JEUNESSE !
Chez FIFANE pâtés1.jpg
En récompense, elle goûtera mon pâté fait maison
et m'en dira des nouvelles
*
*

22/01/2010

IL Y A UN AN.. LA TEMPETE

La plus grande forêt d'Europe était décimée, éventrée.

Des effets d'annonce pour venir en aide au syviculteurs qui aujourd'hui se sentent abandonnés, oubliés.

Les subventions et prêts annoncés correspondent à 10% du volume annoncé à grands renforts de publicité.

Aujourd'hui encore 27 millions de mètres cubes de bois sur 40, sont à terre.

Un mikado géant dans les Landes !

Ce ne sont pas les oies qu'on gave, mais les banques

ou les Présidents, les Directeurs de qui vous savez !

*

 

 TEMPETE DANS LES LANDES
envoyé par mememiche. - L'actualité du moment en vidéo.

*


 
ERDF Colère sur la gestion de la crise après la tempête
envoyé par mememiche. - L'actualité du moment en vidéo.

 

 
mon sapin tangue encore après la violente tempête de la nuit
envoyé par mememiche. - L'info video en direct.

*

Le ministre BARNIER de l'époque s"en est allé vers d'autres responsabilités

et le suivant s'intéresse-t-il encore aux promesses non tenues ?

*

Si on disait que la forêt landaise a la grippe porcine

H1N1

ça marcherait ?

 

C'était une piqûre de rappel 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique