logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/04/2009

1. DAX EN IMAGES

quartier libre dans DAX pour les trois Nanas

Marina, Solène et miche 

Le grand-père nous a déposées à 10 H 30 devant l'hôpital de DAX

et nous avons rejoint les arènes à pied,

puis une balade dans le centre-ville, les rues piétonnes

les bords de l'Adour

Retour à 16 heures en gare de PUYOO

Juste pour le goûter

***

Le circuit commence toujours par les Arènes de DAX

medium_P1160779.JPG
medium_P1160780.JPG

medium_P1160781.JPG
les arènes de DAX
medium_P1160778.JPG
medium_P1160776.JPG
situées dans un environnement agréable
Nous n'avons pas retrouvé l'affluence des vacances
-plutôt désert le parc-
et les boulistes étaient ailleurs ce mardi matin
medium_P1160784.JPG
medium_P1160787.JPG
Elles sont adorables
Il manquait Célia qui a repris l'école hier
medium_P1160789.JPG
L'incontournable taureau
medium_P1160791.2.JPG
Encore quelques mètres pour rejoindre le centre-ville
medium_P1160793.3.JPG
La traversée du pont se fera plus tard
pour rejoindre la gare après avoir épuisé nos mollets
medium_P1160831.JPG
 
medium_P1160832.JPG
Le grand hôtel du Splendid
medium_P1160829.JPG
medium_P1160828.JPG
medium_P1160827.JPG
Nous arrivons Place de la fontaine chaude,
incontournable, elle aussi
medium_P1160795.2.JPG
medium_P1160794.2.JPG
medium_P1160796.2.JPG
medium_P1160804.JPG
medium_P1160805.2.JPG
On fait une pause les filles ?
On va aller à LA NEHE se réchauffer autour d'un bon chocolat chaud
***
**
*
 Après le réconfort, on continue
notre chemin
dans les rues piétonnes de DAX
Les filles font du lèche-vitrines bien sûr
medium_P1160806.JPG
medium_P1160833.JPG
medium_P1160807.JPG
Un homme sans tête
medium_P1160809.JPG
 Elles sont entrées aux Galeries Farfouillettes
medium_P1160836.JPG
medium_P1160837.JPG
Elles ont fait quelques essais de lunettes
les drôlesses
medium_P1160838.2.JPG
medium_P1160840.JPG 
On n'a fait que passer
***
**
*
Eh les filles ! un manège
Vous voulez faire un tour ?
medium_P1160811.2.JPG
Coq, chevaux, cochon, dromadaire
l'embarras du choix
et il n'y a personne à l'horizon
medium_P1160812.JPG
On fait semblant
Ne prévenez pas la S.P.A.

on n'écrase pas le dos de ces pauvres bêtes

medium_P1160813.JPG

******

Bientôt midi

la pause-déjeûner les filles

On reviendra tout à l'heure

medium_P1160845.JPG

3 paninis s'il vous plaît !

***

La promenade n'est pas teminée

ce sera pour plus tard 

 

20/04/2009

LES BRAS BALLANTS ... on peut le dire

 Un millier de personnes a assisté mercredi 1er avril 2009 aux obsèques du Père Bernard Marie,

décédé brutalement à l’âge de 48 ans, samedi 28 mars, dans un accident de voiture à Gaillères.

medium_OBSEQUES_BERNARD_MARIE.jpg

 Extraits dans Sud-Ouest

Une disparition qui « porte un coup terrible » à l'ensemble de la communauté religieuse, et plus particulièrement au sein de la paroisse Notre-Dame-du-Bas-Armagnac, regroupant 18 communes, où il avait été installé le 16 septembre 2007. Alain Gaube, maire de Labastide-d'Armagnac se souvient encore des termes en lesquels l'évêque Monseigneur Breton lui avait présenté le nouveau prêtre avant la cérémonie de remise des clés de l'église Notre Dame : « Je vous prête pour quelque temps le fleuron du diocèse », avait-il confié.

medium_OBSEQUES_BERNARD_MARIE_2.jpg

 

Un autre regard sur l'église

L'abbé Bernard Marie, né en 1960 à Estibeaux en Chalosse, dans une famille d'agriculteurs, ordonné prêtre en 1985, était un homme d'église unanimement apprécié pour ses « qualités d'écoute », sa « disponibilité », « son autre regard sur l'église ».

« C'était aussi un garçon qui représentait l'avenir de l'église dans les Landes et même ailleurs », commente l'abbé Bernard Labarthe, à Mont-de-Marsan. Un homme « très curieux de la vie moderne, fan d'informatique et de communication, et qui essayait d'ouvrir des pistes à la réflexion et à l'action. Il était aussi la nouvelle tête chercheuse pour la communauté du Gabardan ».

« C'était un curé comme on aime bien en avoir : ouvert à beaucoup de choses et attentif aux problèmes de notre temps », commente pour sa part Philippe Latry, maire de Saint-Justin.

Bernard Marie était aussi un enseignant vénéré pour son « esprit brillant » et son sens de la pédagogie. « L'église est en deuil. On est là, les bras ballants, à se demander ce que l'on va faire. On ne peut que dire ce que l'on ressent et on a du mal à envisager l'avenir », poursuit le père Labarthe.

 

 

medium_6dfc2096ca.jpg

Mais au moment du drame, les gendarmes savent déjà qu'il n'intervient pas dans un contexte anodin : le prêtre était en effet au centre d'une investigation, dans le cadre d'une affaire d'images à caractère pédopornographique.

Europol donne l'alerte

Au départ, l'enquête est déclenchée par le réseau de coopération policière Europol (1). En effet, depuis le mois précédant l'accident, Europol est en contact avec le parquet de Mont-de-Marsan. Lequel confie le délicat dossier aux gendarmes de la compagnie montoise. Très rapidement, une enquête préliminaire est ouverte pour « détention, importation ou diffusion de do- cuments à caractère pornographique, mettant en scène des mineurs, sur un réseau de com- munication électronique ». Soit Internet.

Selon nos informations, l'abbé aurait en effet téléchargé des fichiers pédopornographiques au mois de novembre 2007. Des fichiers dont les gendarmes ne tardent pas à trouver la trace : dès le jeudi 26 mars, 10 heures, les enquêteurs perquisitionnent au domicile de l'abbé, au presbytère de Labastide-d'Armagnac, et saisissent son matériel informatique, plusieurs ordinateurs et clés USB. La première d'entre elles renferme 181 photos pornographiques impliquant des mineurs. Les disques durs sont confiés pour analyse aux gendarmes de la section recherche de Pau, tandis que le jour-même, le prêtre est placé en garde à vue à Mont-de-Marsan. Et à l'issue, c'est-à-dire 24 heures plus tard, il est présenté au juge d'instruction. Et mis en examen.

 

 ***

*

*

Juste pour dire qu'on n'est jamais sûrs de rien !

 Jamais tout blanc, jamais tout noir

***

Dommage ! les gens du cru émus, touchés par sa disparition me l'avaient rendu sympathique ce prêtre

Inutile de dire qu'ils restent discrets sur le sujet depuis l'annonce

LES BRAS BALLANTS  sans doute

 

***

*

*

 

Personne n'y est pour rien

Ni la famille, ni les amis

 


 

17/04/2009

PASSEES PAR L'EGLISE MES PECHERESSES


Hier après-midi, la jeunesse avait décidé d'aller faire un tour au bourg et au stade.

Bonne idée ! un bel après-midi avant l'orage du soir qui a éclaté sur HABAS

et m'a obligée à fermer mon ordinateur par sécurité

***

 Quand on dit bourg, on n'échappe pas à l'église d'HABAS

Comme les filles étaient parties les premières

laissant les garçons à leur jeu vidéo

je leur ai proposé la visite d'un lieu qu'elles ne connaissaient pas


medium_P1160410.JPG

Elles n'étaient pas emballées

 -Tu n'es jamais rentrée dans une église ? 

Viens ! on ne va pas te manger"

 **

Acueillies par Jeanne d'Arc

dont le compagnon d'Armes à bouté les anglais hors d'Aquitaine


medium_P1160411.JPG

cékoiça ? dit-elle en faisant la moue

devant l'eau qui ne lui paraissait pas très "catholique"

- Un bénitier

les fidèles trempent le bout des doigts de la main droite dans l'eau bénite,

puis se signent, font un signe de croix si tu préfères

medium_P1160414.JPG

Et ça ?

un confessional

tu t'agenouilles là

medium_P1160418.2.JPG

et tu confesses tes pêchés au Curé

qui est derrière la petite porte

medium_P1160419.2.JPG
Célia ouvre grands ses yeux
medium_P1160426.2.JPG
medium_P1160412.JPG
Vraiment intriguées
devant le confessional
les pêcheresses
medium_P1160417.JPG
Il y en deux, un de chaque côté
medium_P1160435.JPG
  Curieuses mais sérieuses les filles
"Célia, quand pépère Robert est venu à HABAS, il a fait brûler un cierge
pour ses copains décédés "
medium_P1160437.JPG
 Ni une, ni deux
Elle en a fait brûler un pour "pépé Rika"
sacrée gamine !
medium_P1160428.JPG
 cékoi là ?
C'est de là-haut que le curé s'adresse à ses paroissiens
Il monte en Chaire pour faire un sermon
Trop cool !
Et la voilà à la place du Curé pour voir l'effet que ça fait
Dieu lui pardonne !
 
medium_P1160430.JPG
medium_P1160421.2.JPG
medium_P1160413.JPG
"Mémé, on peut monter là-haut ?"
medium_P1160442.JPG
cékoiça ? 
- Un orgue
Cécé a su résister à la tentation
d'ouvrir la boite et de jouer

medium_P1160441.JPG
 "Tiens voilà Toto qui nous cherche"
 les filles chuchotent
et répriment un fou- rire
medium_P1160422.JPG
medium_P1160446.JPG
  Par ici la sortie !
medium_P1160416.JPG

Et maintenant, en route pour le stade

avant que le Ciel nous tombe sur la tête


medium_P1160490.JPG


 

 

 

31/03/2009

HABAS BALADE : SUR MON CHEMIN J'AI RENCONTRE

medium_P1160040.JPG

 Deux heures de marche ce mardi matin

 Autre itinéraire ... "on suit la voie ferrée... on passe à MISSON ... on revient par le camping"

En avant !

 

medium_P1160036.JPG
medium_P1160035.2.JPG

Sur mon chemin j'ai rencontré

des landaises !

medium_P1160030.JPG

Avec sur le mur à gauche, l'échelle pour grimper au grenier

m'a dit ma voisine de marche

medium_P1160027.2.JPG

Elles étaient faites avec un mélange de terre, paille et chaux

m'a dit mon voisin de marche

 ***

L’oustaù traditionnel était une maison à colombage munie d’un toit à trois pans en « queue de palombe » (coda de paloma). Elle était entièrement construite par le charpentier qui, pour les poutres les plus longues,
utilisait le bois des chênes pédonculés de la forêt.
 
Les murs n'étaient que du remplissage de torchis, mélange de paille et d'argile, tenu par les esparrons et ne contribuaient pas à la solidité de la construction. À partir du XIXe siècle, le torchis fut remplacé dans certains secteurs par des briques plates ou de la garluche.
 
Ce mode de construction à charpente totalement auto-portante
est généralement rapproché de la charpenterie de marine.

L’oustaù, habitat rustique, était accompagné d’annexes : chai, étables, granges, nécessaires à un mode de vie rural parfois proche de l’autarcie.

Ces annexes étaient volontairement disséminées sur la propriété afin d'éviter la propagation des incendies entre les bâtiments de la ferme.

medium_P1160029.JPG

A six ou sept, ces maisons que l’on se transmettait de génération en génération formaient, avec leurs annexes, des quartiers autour de l’airial.

La présence à proximité d'un pin parasol était généralement considéré comme le signe de la propriété, celle d'un figuier ou d'une treille en façade, d'hospitalité.

 ***

 Une landaise rajeunie

medium_P1160039.JPG


 
Des landaises, 
mais encore
 ?
 
**
un puits

medium_P1160038.JPG


Un groupe de seniors en marche
 
medium_P1160028.JPG

 Une charrue à brabant

qui rappelle des souvenirs aux unes et aux autres

"Quand j'étais petite ..."

- ça me rappelle quand j'étais en Provence, avec la lavande ...."


Ils en ont des choses à raconter ces retraités !
medium_P1160034.JPG

medium_P1160037.JPG

 ***

" NID DE PIE HAUT DANS LES ARBRES

IL FERA FROID CET HIVER"

nous dit Francine qui a l'air sûre d'elle

medium_P1160026.JPG
Elles ont une bonne vue les landaises
J'ai eu du mal à le dénicher au milieu de tous ces branchages
medium_P1160026.2.JPG

 

 

LA METEO par HABAS VILLAGE

on se souviendra cet hiver

**

nous arrivons au stade

Il est 11 H 30

 

medium_P1160041.JPG

 **

Hello MILKA !

C'est la bonne grosse chienne de Michel

et Mauricette

autre marcheuse


medium_P1160042.JPG

Elle a 14 ans la brave bête

 Une grosse" léchouille "à vous

 

A CE SOIR CHEZ VOUS

 

 

 

 


 

28/03/2009

4 CHOEURS POUR UN REGARD hier à PUYOO

 
 AMISTAT d'ORTHEZ
MELODIE de PUYOO
LES ARRIGANS de MOUSCARDES
 
LE GROUPE VOCAL  
  VOIX CI VOIX LA de PAU
 
 s'étaient données rendez-vous à PUYOO ce vendredi
pour chanter bénévolement leur répertoire
 
  au profit de la Recherche Médicale en Ophtalmologie

medium_CHORALES_PUYOO2.jpg
Les choeurs répètent la chanson phare "ULTREIA et SUSEIA
offerte pour l'occasion par Ruben VELASQUEZ
pendant que la salle se remplit
 
medium_CHORALES_PUYOO12.jpg
medium_CHORALES_PUYOO10.jpg
 
 la salle est pleine
IL EST 20 H 30
Le spectacle peut commencer

AMISTAT -
Chef de Choeur : Céline GUILLEMIN
medium_P1150674.JPG
medium_P1150675.2.JPG
 
 
 
 
 
 MELODIE -
Chef de Choeur : Isabelle TOULLET
 
medium_CHORALES_PUYOO3.jpg
medium_P1150668.JPG
 

 
 
 
LES ARRIGANS -
Chef de Choeur : Daniel GRATALON
medium_CHORALES_PUYOO4.jpg

 
 
 
Groupe Vocal VOIX-CI VOIX-LA
Chef de choeur : Magalie TAUZIN
 medium_CHORALES_PUYOO5.jpg

medium_CHORALES_PUYOO6.jpg
SHEHERAZADE accompagnait Le sultant d'Abou Dhabi
medium_CHORALES_PUYOO8.jpg
 
 
 
 
TOUS ENSEMBLE POUR RETINA
Elles et ils chantent ULTREIA et SUSEIA
medium_CHORALES_PUYOO9.jpg
 
**
MILLE CHOEURS POUR UN REGARD

medium_programme_chorales2152.2.jpg
 
 
 
 
medium_programme_chorales2155.jpg
 
medium_P1150680.JPG
medium_P1150763.JPG
 


 
UNE PETITE PAUSE
 
medium_P1150688.JPG
 
 
medium_programme_chorales2153.jpg
medium_P1150698.JPG
La ballade nord-irlandaise et SIMON le petit autiste
deux bien belles chansons
et une en prime qui me fait chavirer
HEGOAK
 
medium_P1150699.JPG
 
medium_P1150690.JPG
 
 
 
 
***
 
medium_programme_chorales2154.jpg
 
medium_P1150748.JPG
 
medium_P1150719.JPG
  un groupe vocal dynamique, original, drôle,
qui ne manque pas d'allure
chanteurs et comédiens c'est certain
 
medium_P1150759.JPG
 


QUATRE choeurs pour un regard
La scène est trop petite pour accueillir tous les choristes
qui chantent
ULTREIA et SUSEIA 
on trouve sa place et on s'installe

medium_P1150764.JPG
medium_P1150767.2.JPG
  pour le final

 
medium_P1150775.JPG
 
***
 Quelques frissons en les écoutant
 
 
le gitan par Daniel GUICHARD

podcast
la ballade nord-irlandaise par RENAUD

 
podcast
 
Des sourires en écoutant
la chanson de BOBBY LAPOINTE
les Framboise et Framboisine j'ai pensé à toi
 
 
 
 
 
CIELTO LINDO
vous connaissez
 
podcast

 
UNE BIEN BELLE SOIREE
des applaudissements bien mérités pour ces bénovoles du coeur
medium_CHORALES_PUYOO11.jpg
pour ces bénévoles du coeur


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique