logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/07/2008

VISITE DU MUSEE DE MISSON


Pendant que les uns siestaient, préparaient les valises

d'autres visitaient ce samedi le musée de MISSON

pendant la BATERE 

medium_DSC03001.JPG
medium_DSC03017.JPG

Des souvenirs d'école

 des POIDS et des  MESURES

des souvenirs d'antan 

medium_DSC03024.JPG
medium_DSC03025.JPG
medium_DSC03026.JPG
 
medium_DSC03027.JPG
 
Papa lit et maman coud ?
 
medium_DSC03029.JPG
ALLO LA BLOGUERIE ?
 
medium_DSC03028.2.JPG
 Vous m'en mettrez pour un kilo
medium_DSC03030.2.JPG
Il faut toujours balayer devant sa porte
et ça c'est du solide
medium_DSC03031.JPG
avec une paire de sabiots
d'cheu nous
 
medium_DSC03013.JPG
 Bien outillés pour la vigne et le maïs
les landais 
 
medium_DSC03016.JPG
medium_DSC03008.JPG
 
medium_DSC03009.JPG
 
medium_DSC03015.2.JPG
medium_DSC03020.JPG 
medium_DSC03018.JPG
 
medium_DSC03019.JPG
medium_DSC03021.JPG
ça balance pas mal à MISSON 
medium_DSC03022.JPG
 
medium_DSC03023.JPG
 
medium_DSC03004.JPG
 DANS LES LANDES
LES GEMMEURS A LA TACHE BIEN SUR !
 
medium_DSC03002.JPG
 ou la récolte de la résine
 
medium_DSC03003.JPG
 
un peu plus familiarisée avec ce genre d'outils
 Il y en avait bien quelques-uns dans l'atelier du père
medium_DSC03011.JPG
medium_DSC03014.JPG
medium_DSC03012.JPG
 
Maintenant une autre expo
celle des tracteurs 
 
 

De la terre à la lune par Marina

medium_DSC01631.JPG
 Pas mal non ? 
medium_DSC01635.JPG
On attendait le loup... il n'est point sorti  
medium_DSC01655.JPG

chanson Guy BEART

Sur la lune il y a des enfants
qui regardent la terre en rêvant.
- Croyez-vous qu' aussi loin
il y ait des humains?
- Je n'en sais rien du tout,
embrassons-nous.
Sur la lune il y a des enfants,
sur la lune ou sur Aldébaran,
qui se disent "Sommes-nous
dans ce monde les seuls fous?"
et regardent la terre
en grand mystère.
Sont-ils bleus ou verts ou de toutes les couleurs,
tous ces enfants d'ailleurs?
Sont-ils en triangle, en spirale, en carré?
Un jour, je le dirai.
Sur la lune il y a des enfants
qui regardent la terre en rêvant.
- Croyez-vous, lui dit-il,
qu'il y ait en exil
sur ce bout de croissant
un peu de sang?
L'univers, est-il plein de vivants,
fait d'atomes, de rayons ou de vent?
Je vois miraculeux
des sapins aux yeux bleus
qui vont branche contre branche
tous les dimanches.
En soucoupe, en tasse, en fusée, en cigare,
ils dansent dans le noir.
La queue des comètes chante et fait ronron
aux oiseaux d'Electron.
Sur la lune il y a des enfants
qui s'appellent à travers le néant,
qui s'adressent dans le noir
des musiques d'espoir,
par sans fil, par couleur,
par visiteur.
Sur la lune il y a des enfants
qui regardent la terre en pleurant.
- Savez-vous qu'autrefois
y avait des gens là-bas?
Mais depuis l'grand éclair il n'y en a pas;
y avait des gens là-bas?
Mais depuis l'grand éclair il n'y en a pas!
medium_DSC01641.2.JPG
Artiste: Merwan Rim
Chanson:
Danser Sur La Lune

Les murs sombres aux reflets gris
La ville sans nom bercée par l'ennui
Toi tu rêvais d'être ébloui
Si les étoiles te servent d'abri.

Alors viens, oh oui viens.
Prend ma main
Oublie tes pleurs, tes chagrins
Allez viens
Oh ce soir j't'emmène
Danser sur la lune
Flâner sur les dunes.

Le jour on tire sa révérence
La nuit se pose avec élégance
Tes yeux se lèvent plein d'insouciance
Tu voudrais bien que l'on recommence.

Alors viens, oh oui viens.
Oh allez j't'emmène,
Danser sur la lune
Flâner sur les dunes
Danser sur la lune.

S'évader un instant
Du souffle des tourments
Retrouver le sourire,
Le parfum des plaisirs
Je connais ce chemin.
Je connais ce chemin.

Je t'y emmène allez viens !
Oh oui viens, allez viens !
Oublie tes pleurs, tes chagrins
Prend ma main
Ce soir, j't'emmène,
Danser sur la lune
Flâner sur les dunes
Danser sur la lune.

Allez viens
Allez viens, je t'emmène,
Danser sur la lune
Je t'emmène là-haut
Danser, danser
Danser sur la lune
Humm, humm
Danser sur la lune.
Parolesmania.com

 

medium_DSC01648.JPG

Demain c'est le départ pour certains

qui reprennent le travail lundi

Ils ont eu du mal à s'endormir les petits loupiots 


medium_collage1.16.jpg

 Un secret à l 'oreille de cousine Marina ?

medium_collage2.17.jpg

 On change de place

Kim qui dormait en haut rejoint son frère 

**** 

C'était le dernier jour de piscine à HABAS

 

medium_JEUDI_170708_HABAS_015.jpg


 

 

 

18/07/2008

DES CRETES OU DES VAGUES


Tandis que les grands décidaient d'aller faire une jolie balade sur les crêtes de PUYOO (64)

(déja évoquées dans une note)  

 les parents emmenaient les petits voir la mer à ONDRES (40) car c'est bientôt le départ

Si le coeur vous en dit .... vous avez le choix

medium_DSC02771.JPG
medium_DSC02774.2.JPG
medium_DSC02776.JPG
medium_DSC02778.JPG
medium_DSC02780.JPG
medium_DSC02783.JPG
 
medium_DSC02784.JPG
medium_DSC02782.JPG
medium_collage1.15.jpg

 
medium_collage2.16.jpg
 
medium_DSC02788.JPG
 
medium_DSC02797.JPG
medium_collage3.14.jpg
medium_DSC02786.JPG
 
medium_DSC02814.JPG
"Attention ! un sanglier !"
medium_DSC02808.JPG
****
 
Un peu à la traîne pour certains à l'arrivée
 
medium_DSC02827.JPG
 
medium_DSC02826.JPG
Assoiffés .. d'eau car personne n'avait pensé à prendre une bouteille 
pauvres randonneurs du dimanche que nous sommes 
 
 ****
 
 A ONDRES

 A trois quart d'heures de chez Pépé, c'est pas loin

 2 km de plage... il y a de la place pour tout le monde 

medium_DSC01604.JPG
medium_DSC01599.JPG

 

medium_DSC01587.JPG
medium_DSC01624.3.JPG
Sauve-toi Morgane ! 
 
 
medium_DSC01622.JPG

Pour KIM l'aventurière, des bracelets

STELLA sait nager mais on fait attention quand même

On préfère s'échapper 

medium_DSC01619.2.JPG

 Alors RYAN, on à pied

c'est pas comme dans la grande piscine de Mémé et Pépé

medium_DSC01602.JPG
medium_DSC01571.JPG
 
medium_DSC01573.JPG
 RYAN enfonçait ses pieds dans le sable pour la première fois
 
medium_DSC01570.JPG
Dans la voiture, au retour, certains dormaient
la tête pleine de vagues, de sable et de soleil 
 


 
 
 
 
 
 

17/07/2008

AU MOULIN DE POYALLER à MUGRON (Landes)

par un bien bel après-midi 
 
De beaux souvenirs en perspective pour les petits-enfants 
 
medium_collage1.14.jpg
medium_collage2.15.jpg
 l'entrée du moulin à eau de POYALLER
 

 
medium_DSC02664.JPG
la façade arrière
 L'eau faisait tourner le moulin pour transformer le grain en farine, le fruit en huile,
le bois en  planches, etc.. 
Le moulin à eau est l'ancêtre des usines qui, aujourd'hui sont constamment alimentées par l'électricité alors qu'autrefois, seules les énergies naturelles étaient employées.
 
medium_DSC02667.JPG
  Ce moulin équipé de 3 paires de meules et de 3 roues horizontales
a été en activité juqu'en 1952 pour la farine de blé de maïs
et l'alimentation des animaux 
medium_DSC02754.JPG
 
 
medium_DSC02670.JPG
 A POYALLER, le meunier est obligé pour survivre de moderniser le moulin.
Les cylindres remplacent les meules pour l'écrasement du grain. 
 
medium_DSC02668.JPG
des élévateurs à godets transportent le blé qui sera nettoyé puis amené sur les différents tamis du plansichter
pour en séparer la farine des issues. 
medium_DSC02679.JPG
l'ensemble de ces machines actionnées par des transmissions et des courroies
s'appelle une minoterie. 
 
medium_DSC02755.JPG
 
medium_DSC02675.JPG
le moulin est doté d'une minoterie vers 1952 actionnée par la force de l'eau.

medium_DSC02677.JPG
L'activité meunière cessera vers 1967, la concurrence avec les grandes minoteries et l'allergie à la farine
obligent le dernier meunier à se reconvertir. 
medium_DSC02676.JPG
 le moulin de POYALLER devient alors un lieu de visites. 
medium_DSC02681.JPG
 
medium_DSC02680.JPG
Nos lointains ancêtres utilisaient deux pierres pour écraser le blé en les cognant.
2000 ans avant J.C., on parlait de 2 meules tournant l'une sur l'autre actionnées par le bras de l'homme.
Puis on utilisa l'animal, les esclaves pour faire tourner les moulins collectifs jusqu'à l'invention de la roue horizontale mue par la force de l'eau un siècle avant J.C. 
medium_DSC02749.JPG
 
medium_DSC02752.JPG
 
medium_DSC02751.JPG
 
 Après la visite du moulin, les explications fournies
par une charmante "maîtresse de maison"
Nous partons à la découverte du PARC AUX CERFS et WALLABIES
dans un cadre merveilleux 
medium_collage3.13.jpg
medium_collage4.8.jpg
 
medium_DSC01535.JPG
Nous allons rencontrer des cerfs, des biches et des faons 
 
medium_DSC01561.JPG
 
medium_DSC01562.JPG
 
Petits et grands sont admiratifs 
 
medium_DSC02720.JPG
medium_DSC02691.JPG
 
medium_DSC01539.2.JPG
 
Les cerfs ont en général le pelage brun-rouge en été
et gris-brun en hiver
 
medium_DSC02722.JPG
 
medium_DSC01538.2.JPG
 Le petit faon tremble encore sur ses pattes
Il est né ce matin
Il lui faut à peine 45 minutes pour se dresser sur ses 4 pattes. 
 
medium_DSC02704.JPG
A la naissance, le jeune faon pèse 6 à 9 kg,
 
medium_DSC01548.3.JPG
A la naissance le pelage apparaît très sombre,
s'éclaircissant très vite à mesure que la mère le lèche.
La robe est mouchetée, couverte de taches blanches qu'on appelle la livrée.
Très vite, les taches s'estompent et le pelage devient uniformément roux après 2 à 3 mois. 
 
***** 
 
la biche adulte atteint 100 à 120 kg
et le cerf peut peser  jusqu'entre 250 et 300 kg 
 
 *****
 
 au loin le grand CERF BLANC
majestueux 
 
medium_DSC02694.JPG
nous espérons son approche qui ne va pas tarder
*** 
 Comme les autres, il aime les caresses
 
medium_DSC02698.JPG
 La couleur blanche du poil serait due à un souci de camouflage
dans les paysages couverts de neige
 
medium_DSC02703.JPG
"Tu as vu les cornes ?"
-Non, ce ne sont pas des cornes, mais des bois 

medium_DSC02687.JPG
qui tombent au bout d'un an, poussés par les suivants qui se développent un  peu plus,
jusqu'à tomber un an après, poussés par les suivants
et ainsi de suite juqu'à la mort de l'animal. 
 
**** 
 
Autres mammifères, dont les petits naissent à un stade si précoce
que la période de gestation dans la matrice est immédiatement suivie d'une période de développement
beaucoup plus longue dans la poche 
LES WALLABIES qui appartiennent à la famille des KANGOUROUS,
laquelle réunit aux environs de 60 espèces 
et font partie de l'ordre des marsupiaux 
medium_DSC01550.JPG
 
medium_DSC01544.JPG
 
medium_DSC01545.2.JPG
 
 
medium_DSC01549.2.JPG
 
 Le petit wallaby, à peine sorti de la poche, continue à venir téter le lait de sa mère
sur le mamelon voisin de celui sur lequel se trouve l'embryon en phase de développement marsupiale.
medium_DSC01552.JPG
 
medium_DSC01553.JPG
 
medium_DSC02714.JPG
 
medium_DSC02717.JPG
  Le wallaby est herbivore
 Il possède un estomac à plusieurs chambres comme les ruminants
Il peut emmagasiner un stock important de nourriture
que l'estomac va peu à peu dégrader, séparant les parties qu'il digère de celles qu'il régurgite,
ne pouvant les digérer 
 
 ****
 
Dès la mise bas, quand l'embryon a quitté l'utérus pour rejoindre
la poche, la femelle revient en chaleur et accepte le mâle pour un nouvel accouplement. 
 
medium_DSC02706.JPG
A ce moment, il y a dans l'utérus un oeuf fécondé
dans la poche un embryon démarrant sa phase de développement maruspiale
L'embryon présent dans l'utérus va demeurer en arrêt de développement jusqu'à ce que la poche soit libérée
A ce moment, il entamera la remontée vers la poche et s'installera à la place du précédent 
 
 *****
 
Même eu droit aux canards
Tonton Jean-Mi surveille les travaux d'approche de MORGANE 
 
medium_DSC01554.2.JPG
aux ânes et aux chèvres naines
 
medium_DSC02660.JPG
medium_DSC02662.JPG
medium_DSC02658.JPG
medium_DSC01532.JPG
 
medium_DSC02659.JPG
 
medium_DSC02758.JPG
 
 
LA VISITE EST TERMINEE
 Encore quelques pas dans ce site reposant
medium_DSC02728.JPG
 
medium_DSC02743.JPG
medium_DSC02739.JPG
 
medium_DSC02733.2.JPG
medium_DSC02737.JPG

medium_DSC02746.JPG
 
medium_DSC02742.JPG
medium_DSC01564.JPG
 MARINA et Papa
 
medium_DSC02747.JPG
 
 Un petit  tour à la boutique pour remercier la charmante hôtesse
medium_DSC02756.JPG
 
 
Allez les enfants ! à la voiture ! 
 
 
medium_DSC02757.JPG
 
On rentre à la maison retrouver Pépé, Thomas et Julien

 

14/07/2008

MON CIEL

et l'autre sur la lune
medium_DSC02499.jpg
 
 
 
medium_DSC02497.jpg
 
medium_DSC02498.jpg
medium_DSC02491.jpg

La lune blanche

Luit dans les bois;

De chaque branche

Part une voix

Sous la ramée...

.

O bien-aimée.

.

L'étang reflète,

Profond miroir,

La silhouette

Du saule noir

Où le vent pleure...

 

Rêvons, c'est l'heure.

.

Un vaste et tendre

Apaisement

Semble descendre

Du firmament

Que l'astre irise...

..

C'est l'heure exquise.

.

Extrait de LA BONNE CHANSON  ( 1870 )

 

 
 
 
 
 
 
medium_collage8.3.jpg
 
 
Clair de lune  

Votre âme est un paysage choisi

Que vont charmant masques et bergamasques,

Jouant du luth, et dansant, et quasi

Tristes sous leurs déguisements fantasques.

 

Tout en chantant sur le mode mineur

L'amour vainqueur et la vie opportune,

Ils n'ont pas l'air de croire à leur bonheur

Et leur chanson se mêle au clair de lune,

.

Au calme clair de lune triste et beau,

Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres

Et sangloter d'extase les jets d'eau,

Les grands jets d'eau sveltes parmi les marbres.

 

 VERLAINE
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique