logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/07/2009

AU LAC D'IBARDIN

Alicia que nous avions déposée en galante compagnie à IBARDIN (Espagne)

s'en est allée à l'aventure

profiter de l'air pur et de la nature

dans les sentiers qui mènent au Lac d'Ibardin,

appelé le "lac de xoldokogaina"

Une belle promenade et de belles rencontres avec les pottoks, les petits poneys typiques de la région

DSCN0270.JPG

La végétation est très dense et de type quasi méditerranéen.

DSCN0265.JPG

et voilà ce qu'elle nous a rapportés après les méduses de Saint-Jean-de-Luz

DSCN0263.JPG
un énorme lézard !
DSCN0264.JPG

brrrr!

DSCN0272.JPG

Une nuit au bord du lac

DSCN0271.JPG

avant de poursuivre leur chemin

Les randonneurs ont atterri à URRUGNE (64)

comme au temps des contrebandiers

et ont poursuivi leur balade le long de la corniche qui mène à HENDAYE

DSCN0278.JPG
DSCN0279.JPG
DSCN0275.JPG
DSCN0280.JPG
DSCN0276.JPG



 

 

LES FETES DE HABAS ont commencé


FETES DE HABAS2488.jpg


Ce soir à 20 H 30, c'était le CONCERT DES FETES

avec l'école de musique et la Lyre habassaise

**

*

*

Ils étaient venus, ils étaient tous là

pour applaudir leurs progénitures

élèves de l'école de musique

menés à la baguette par un directeur enthousiaste

mêlant rigueur et fantaisie

FETES DE HABAS2489.jpg

 

2.jpg
22.jpg
23.jpg
26.jpg
27.jpg
21.jpg
24.jpg
UN BISOU AUX JUMELLES
25.jpg
28.jpg
Ce fut une bien belle soirée
ambiance et talents garantis
Les petits bouts ont été très sages

****
**
*

Les professeurs de l'école de musique
l'équipe pédagogique
le Directeur
peuvent être satisfaits
de leurs prestations chantées et jouées

LA LYRE... c'est du "délire" !

*
*

 

 

 

 

29/06/2009

le cirque ne fait pas recette

A 14 Heures, j'étais seule en pleine chaleur sur la place du village d'HABAS

J'attendais les caisses  à roulettes

Quart d'heure landais oblige, ces messieurs se sont fait attendre un petit peu.

Pendant ce temps-là, je me suis dirigée vers le petit chapiteau qui trônait devant l'école

 

et j'ai fait la causette

avec dame Poulette

P1180919.JPG

J'ai surveillé le petit poussin de crainte qu'il ne file sur la rue, mais il paraît qu'il a l'habitude de se promener en liberté

P1180920.JPG
Je n'ai pas osé m'approcher trop près du lama
Il avait l'air un peu crâneur
P1180908.JPG
Les pauvres ! ils avaient bien chaud malgré les attentions de leur maître
P1180909.JPGP1180917.JPG
P1180913.JPG

-Monsieur, vous attendez du monde ?

.Hier, on a eu 10 spectateurs ! ça n'a même pas payé le transport !

-Monter, démonter, s'occuper des bêtes et tout ça pour rien ! c'est dur !

"Aujourd'hui on en espère un peu plus

Et nous voilà partis à discuter de la vie, du quotidien, de la politique qui ne nourrit pas son homme

et de celle qui gonfle les coffres-fort

"Heureusement qu'on travaille en famille, sinon ...

SARKOZY, vous savez combien il gagne Madame ?

C'était l'avocat des forains, maintenant il ne peut plus les voir."

. Ah bon ? Avocat des forains ?

"-Oui, il était avocat des forains"

Vous m'en direz tant

 

P1180912.JPG

Bê !

 

 

 

28/06/2009

Méduses à St-Jean-de-luz

Alicia a ramené ces méduses de Saint-Jean-de-Luz

DSCN0171.JPG
DSCN0170.JPG
DSCN0174.JPG

Je ne risque pas de faire trempette là-bas


Les méduses sont généralement des prédateurs, elles paralysent leurs proies

Les piqûres de méduses se traduisent dans la majorité des cas par une vive douleur passagère

mais peuvent parfois provoquer un tableau clinique plus alarmant nécessitant une prise en charge

rapide et bien conduite

 

***

Puisque de méduses il s'agit

Une occasion de revoir ce très beau tableau de Gericault

et se remémorer cette tragédie

sur LE RADEAU DE LA MEDUSE

*

Théodore Géricault, 1819

radeau de la méduse.jpg

Vous connaissez l'histoire du radeau de la Méduse

L'œuvre de Géricault montre les survivants du naufrage du navire "la Méduse",  entassés sur un radeau, à l'instant où un navire,

visible dans le lointain, leur fait espérer le salut.


C'est le 2 juillet 1816 que "la Méduse", navire transportant le colonel Schmaltz,

nouveau gouverneur du Sénégal, et sa suite, fit naufrage sur le banc d'Arguin,

au large des côtes de Mauritanie.


Le calvaire des passagers du radeau naufragé au large de la Mauritanie va durer douze jours


Confrontés  au mauvais temps, à la faim, à la soif, au désespoir

à des scènes de cannibalisme

Après plusieurs essais infructueux pour dégager la frégate, l'ordre d'évacuer le navire est donné le 5 juillet par les officiers qui montrent encore leur incompétence. En effet, alors que les gradés s'installent confortablement dans les chaloupes qu'ils se sont réservées, cent cinquante marins et passagers s'entassent sur un radeau construit depuis la veille. Par manque de place, dix-sept personnes sont abandonnées sur la Méduse (trois hommes seront retrouvés vivants et à moitié fous, cinquante-deux jours plus tard !).. Pire encore : alors que le plan d'évacuation prévoit le remorquage du radeau par les chaloupes, les occupants de ces dernières, après quelques moments de navigation, coupent les cordes et abandonnent les naufragés du radeau à leur triste sort.


3901.jpg

 

Géricault commencera son tableau pendant les retentissements provoqués par les révélations des survivants.

Pour fixer l'errance des damnés du radeau de La Méduse il a choisi un moment proche du dénouement de la tragédie alors que les survivants aperçoivent L'Argus.

L’œuvre est en fait au cœur de tensions sociales, politiques et artistiques auxquelles Géricault participe mais qu’il subit aussi, il s'agit donc d'une prise de position contre l’État monarchiste, qui a voulu étouffer l'affaire.

 

 

Sujet provocateur, il était considéré comme réaliste voire quasiment journalistique, mais en fait, il s'agit d'une œuvre romantique, ce tableau montre en effet la vie, la mort, l'espoir et le désespoir.


C'est une composition classique, les corps sont disposés presque de façon sculpturale et cela représente aussi la société française qui va à la dérive politiquement.

Essais à transformer et ça roule !

Aujourd'hui on affinait, on traçait, on mettait les plots

pour être fins prêts le 5 juillet

aux fêtes d'HABAS

Mes images23.jpg
on mesurait la force des bolides
Mes images24.jpg
Mes images25.jpg
conservez vos vieux sièges
ils pourront toujours vous être utiles un jour
écologique, économique

Mes images26.jpg
L'ai-je bien descendu la rue du Monument ?
OUI

P1180952.JPG
rthabas2420.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique