logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/10/2006

tes ancêtres étaient paysans, maraichers ?

oui, si tu t'appelles ...

AILLAUD, AILLET, LAILLIER, LAILLON ... ail - BLED, BLEDIER, BOMBLED ... blé - BOUVIER, BOUVERET, BOUYER, BOYER ... boeuf - CEBIER, CIBIER, CIBOT ... oignon (caepa, d'où cive) - CHOLIER, CHOLLET, CHOLON, CHOULET, CAULIER ... chou - COCHER, COCHEREL, COQUEREL ... coq - FAUCHEUR, FAUCHON, FOCILLON, LEFAUQUEUX ...faux, faucille - FAVIER, FAVETIER, FAVREAU ... fève - FENIER, FENARD, FENOUX, FANIER ... foin - FRUITIER, FRUGIER, FRUCHON ... fruit - GRANGER, GRANGEAUD, GRANCHER, DESGRANGES ... grange - JARDINIER, JARDET, GARDINIER, DUJARDIN ... jardin - LABOUREUR, LABOURE, LABORIER, LABEUR ... labour - MOISSONNIER, MESSEGUIE, METIVIER ... moisson - MOURIER, MOURIES, DUMOURIEZ ... mûrier - PORCHER, PORCHERON, PORQUIER .. porc - RAVIER, RAVEL, RAVETON, RABIER, RABREAU ... rave (légume), de rapum - VACHER, VACHON, VACQUIER, VAQUERIE ... vache.

quant aux CHASSEUR, LECHASSEUR, LECACHEUR, CACHEUX, LECACHEUX, CHASSELOUP ...

PECHEUR, PECHARD, PECHAUD, PECHEUX, PEQUEUX, PESCHEL, PESCHET, PECRET ..

vous avez deviné bien sûr qu'ils étaient chasseurs, pêcheurs ou amateurs de pêche et de chasse.

Pour vous récompenser de votre lecture assidue, cette petite chanson de Didier BARBELIVIEN sur les  paysans

PEUPLE DE GEANTS

Avec vos sabots dans les champs
Et vos chansons de paysans
Avec vos visages immobiles
Avec l'idée qu'il faut du temps
Pour faire un arbre ou un enfant
Avec vos saisons difficiles
Avec vos lacs et vos forêts
Vos prières écrites en secret
Vous n'êtes pas des gens de la ville
Avec vos sabots dans les champs
Et vos chansons de paysans
Avec vos visages immobiles

Vous êtes un peuple de géants
Vous êtes un peuple de géants

Avec ce vin qui sent la terre
Vos poignées de main familières
Avec l'orgueil qui vous déssine
Avec vos fermes et vos récoltes
Ce vent qui souffle la révolte
De vos paroisses à vos collines
Avec la pluie sur vos chapeaux
Cette façon de parler haut
Vous n'êtes pas des gens anonymes
Avec ce vin qui sent la terre
Vos poignées de mains familières
Avec l'orgueil qui vous dessine

Tes ancêtres étaient employés, domestiques, ouvriers ?

oui, si tu t'appelles ....

ANCEL, ANSEAU,ANCELIN, LANCEL ..ancillus, serviteur - BEDE, BEDEAU, BEDEL, LEBEDEL ...employé laïc d'une église - BOUTEILLER, BOUTHILLIER, LEBOUTILIER ... servait à  boire aux grands seigneurs - BRACONNIER, BRAQUENIER, BRAQUE ... valet chargé des braques (chiens de chasse) - CELLIER, CELARIE, DUCELLIER ... gardien du cellier (d'un château) - CHAULIER, CAUNIEZ, CHAUFOURNIER ... ouvrier travaillant la chaux - CLAVIER, CLAVIERE, CLAVERIE ... responsable des clés (de clavis, clé) - DIMIER, DESMIER, DEYMIE, DAUMIER ... percevait la dîme (ancien impôt) - FERRIER, FERRAUD, FERON, FERNEL, DEFER ... ouvrier travaillant le fer - GALOPIN, GALOPEAU, GALPIN ... messager (toujours au galop !) - HOSPITAL, LHOTELIER, LHOTE, OUSTAU ... s'occupait des voyageurs, malades ou non (de hosmpitalis : même sens) - MAGNAN, MAGNIN, LEMAIGNAN ... chaudronnier (machina, objet en fer) - MARECHAL, MARESCAL, MARESCOT ... soignait les chevaux (origine germanique) - MIRE, MIRET, MIRON, LEMIRE ... médecin (médicus) - OUVRIER, LOUVRIER, DELOUVRIER ... ouvrier (operatorius) - PERRE, PERREUX, LEPERREY ... employé au travail de la pierre - PICOT, PICON, PIQUEREL, LEPIC ... ouvrier ayant un pic comme outil - SERGENT, LESERGENT, BONSERGENT ... servientis, serviteur (chargé de la justice).

des noms proviennent du mot latin faber (ouvrier), un des plus féconds en français : Fabre, Fabri, Faure, Fauré, Faurillon, Lefaur, Favre, Favret, Faivre, Fèbre, Fébreau, Fèvre, Lefèvre, Lefebvre, Lefébure, Lefièvre, Lefeuvre ....

19/10/2006

DIS-MOI COMMENT TU T'APPELLES

je te dirai ce que tes ancêtres vendaient ou fabriquaient, de quels outils, objets, matière, ils se servaient, quel métier ils faisaient. C'est parti !

Ceux qui, au Moyen-Age fabricaient tel objet, utilisaient tel outil ou telle matière,  exerçaient tel métier, aujourd'hui pour la plupart disparus, restent vivants dans la mesure où on les retrouve par milliers dans l'annuaire.

Les patronymes (noms de famille) ont été créés aux XIIIe et XIVe siècles.

Pour nous amuser, nous allons attribuer les origines ci-dessous :

arc, banne (malle d'osier), baril, charpente, autres noms de charpentier, char (loué pour le transport), char (fabriqué), corbeille, crible, cuve, dorure, forge, lin (et linge : même origine), meule, moulin, planche (pour la menuiserie), pot, roue, toile, tuile, verre ..

aux ARTISANS suivants  (dans le désordre volontairement) : FACILE et INTERESSANT !

Potier, Potel, Potelier, Lepot .. Farge, Fargier, Forgeaud, Forget, Forgue ... Chapuis, Chapot, Chapuizet, Capus ... Tuilier, Tullier, Thuillier, Thiollier ... Archier, Arquier, Larcher, Larquier ... Meunier, Maunier, Moulin, Molinier .. Doré, Dorin, Daurat ... Charpentier et Carpentier... Planchet, Planchon, Laplanque, Planquette ... Bariller, Barillet, Lebariller... Cribellier, Cribier, Crevel, Cruvelier ... Linier, Lignier, Ligneron, Linais, Linget ... Rouyer, Royer, Leroyer, Roudier, Rodel ...Verrier, Leverrier, Veyrat, Veyrenc ...Corbeiller, Corbillon, Lecorbusier ... Charretier et Cartier ...Cuvelier, Cubilier, Cuvier ... Charron et Caron...Tellier, Thellier, Letellier ...Bannel, Banet, Banier ....

deux sortes de noms sont explicables uniquement par le latin : Sartre, Sarthe, Sarthou, Sarton .. venant de Sartor (tailleur, couturier) - Sueur, Lesueur, Suidre, Sudre, Sudreau .. issus de sutor (cordonnier)

LES MARCHANDS maintenant :

bouc (sa viande était venue par le ...), pain (vendu alors en boules), clou (clavus), coiffe, corde, drap, ancien nom du boulanger, grain (granum), hache (bailler : fournir), hart (lien d'osier ou de corde), laine ou étoffe de laine, peau (pellis) pour vêtements, poix, poivre, sel (sal, d'où salinator, marchand de sel).

on attribue à quels noms ?

Cordier, Cordel, Cordelet, Cordet ... Granier, Granié, Granaire, Grenier ... Lainier, Lanier, Langelier, Langeron ... Boulanger, Boulengier, Leboulanger ... Fournier, Fourneau, Fournel, Forneret ... Cloutier, Claveau, Clavel ... Hartel, Hartin, Hardel, Hardelet ... Pelletier, Peltier, Pélicier, Pélisson, Plisson ... Poivre, Poivrier, Pévrier, Pébeyre ...Pegeaud, Peugeot, Pègue, Pegon ... Drapier, Drapeau, Drapy ... Hachet, Hachette, Hachin, Baillehache ... Saulnier, Saunier, Le Saulnier ...Granier, Granié, Granaire, Grenier ... Coiffier, Coiffin, Coëffet ...Boucher, Bouchez, Boucheron ...

Ah il y a une petite Bouchez sur le blog. Connaissait-elle l'origine ?

MARCHAND et MERCIER, ainsi que leurs dérivés, sont issus du même mot latin : merx, mercis, marchandise qui a donné mercatus, à la fois commerce et marché et mercator, marchand.

Celui qu'au Moyen-Age on a appelé Mercier (ou Mercereau, Merceron, Lemercier) ne vendait pas de la mercerie au sens actuel du mot, mais toute sorte de marchandises, comme le faisaient aussi les hommes nommés Marchand, Marquand, Marchandeau, Marchat, Lemarchand, Mercadier, Merchadier, Mercanton ...

 

Moi, j'aime bien savoir .. alors je prépare ma note sur les domestiques, les employés et les ouvriers ainsi que sur les paysans et les maraîchers.. A tout à l'heure !

16/10/2006

ETHNONYMES ? ETHNONYMES ?

Après les acopopes dont je vois que vous avez bien retenu le mot... encore un peu d'ethnonymes .. DES NOMS A COUCHER DEHORS que je ne retiendrai pas, c'est certain. Mais juste pour voir... et sourire ! Ce n'est pas à piquer des hanetons ! (c'est la bonne formule ?), des hanetons ou des vers ?

Quand un Boucain  (Bouc-Bel-Air) rencontre une Luronne (Lure), ça donne quoi ? je ne sais pas mais ça promet.

Un Petit-Bourgeois (Petit-Bourd) et une Brayarde (St Jean de Braye) ?

Un Marlytron (Marly dans le Nord) et une Bellifontaine (Fontainebleau) ?

Un Briochin (Saint-Brieuc) et une Ponote (Puy-en-Velay) ?

Un Trappiste (Trappes) et une Bénédictine (Saint-Benoît) ? ..... UNE EAU-de-VIE de quoi ?

Un Jocondien (Joué-les-Tours) et une Corpopétrussienne (Saint-Pierre-des-Corps) ?

 

TU HABITES BOURG-LA-REINE ? Alors tu es Burgo-Réginien ou Réginaborgien. Là je découvre ces noms barbares  dont l'origine est le mot latin de la ville Burgum Reginae, possession personnelle de la Reine.

J'habite AGDE, donc je suis Agathoise, d'après un nom grec Agatha, signifiant bonne fortune.

Et toi ? Moi je suis dracénoise. J'habite DRAGUIGNAN de Draconius, nom d'homme, formé sur Draco, le dragon.

Moi c'est POISSY, je suis PISCIACAIS..

et j'en passe pour ne pas vous encombrer la tête !

Donc, pas de règle précise. On ajoute des finales aux noms de villes. Certaines doivent leur nom aux anciennes peuplades de la région (les bajocasses, biterrois, cadurciens, lexoviens, meldois, ruthénois), d'autres gardent la trace d'un personnage historique :

Château-Thierry (en latin castrum Theodorici, le camp de Théodoric), soit les Castrothéodoriciens ou Castelthéodoriciens évoquent un seigneur médiéval dont le nom a donné le prénom Thierry (ça alors !)

La Rochefoucauld (Rupe Fulcadi au XIème sicèle, de rupes, roche en latin), soit les Rupificaldiens font survivre le nom d'un héros local.

Saint-Denis (les Dionysiens) font penser à Dionysius (nom latin pour Denis) qui, premier évêque de Paris, fut enseveli là vers 250.

Saint-Dié (les Déodatiens rappellent Deodatus, nom d'un évêque de Nevers au VIIè siècle, devenu ermite dans les Vosges)

Saint-Omer (les Audomarois font honneur à Audomare, évêque de Thérouanne au VIIè siècle)

Et puis il y a d'autres origines :

Firminy (Appelou) vient de Pelou : tablier de cuir (de peau) que mettaient les artisans de la ville pour fabriquer des clous, industrie locale. Dans la région on les nomma "les hommes à pelou", puis "les Appelous".

Ne pas confondre avec Afflelou !ouuuuuuuuu!

Pamiers (Appaméen) Roger, deuxième comte de Foix, a donné vers 1110 à cette cité le nom d'Aparnée, ville de Syrie en souvenir de sa croisade.

Saint-Dizier (Bragard) les habitants ayant battu les troupes de Charles-Quint en 1544, le roi François 1er se serait écrié à leur sujet : "les braves gars !". L'exclamation se serait déformée au fil des siècles.

Valentigney (Boroillot) Une boroille est un tonnelet où les paysans de ce coin du Doubs mettaient leur vin.

Villefranche-sur-Saône (Caladois) ce nom rappelle celui d'un hameau englobé dans la ville.

Vitry-en-Perthois (Pavois) Ce bourg de la Marne fut une cité importante au Moyen-Age : on y a élu des rois mérovingiens, hissés à cette occasion sur un pavois. Tout cela a disparu, sauf ce mot.

Viens chez moi, j'habite chez une copine !

15/10/2006

LES HABITANTS DE ... S'APPELLENT ?

C'est dimanche, on prend le temps de s'informer ?

on appelle ethnonymes ou, plus traditionnellement, gentilés, les noms que portent les habitants d'un pays, d'une région, d'une ville. Pour former les ethnonymes, on ajoute diverses finales au nom de la commune, sans règle précise. Là, je n'apprendrai pas, car si certains sont simples à retenir, vous allez voir que d'autres n'ont aucune logique. A vous de juger !

les terminaisons les plus courantes et les anciennes peuplades de la région pour certains noms de ville :

Lisieux       Les lexoviens se nomment ainsi en mémoiredes Lexovii dont l ville avait alors pour nom Noviomagus                    

Rodez         Les Ruthénois descendent des Ruten

ain, aine     Belfort     Belfortains

ais, ise       Calvi        Calvais

éen, éenne Annonay  Annonéens  

                 Sceaux         Scéens

ien, ienne   Epinal      Spinaliens    

                 Montélimar  Montiliens

                 Cahors     Cadurciens - Cahorsains ou Cahorisens : évoquent les Cadurques qui peuplaient la ville

                 alors appelée Divona

in, ine        Briey            Briotins    

                 Metz             Messins

ois, oise     Meaux           Meldois   (perpétuent le nom de leurs aïeux gaulois , les Meldi)

                 Stains           Stanois

d'autres finales, moins fréquentes, sont souvent curieuses :

aire           La Trinité          Trinitaire

al, ale        Martigues          Martégal

an, ane      Belley                Belleysan

ant, ante    Bron                   Brondillant

ard, arde   Rillieux-la Pape  Rilliard

asse          Bayeux                Bajocasse (nom d'une tribu gauloise de la région)

at, ate       Vitry-le-François Vitryat

eau, elle    Tours                    Tourangeau

er, ère       Bourges                Berruyer

iste            Tulle                     Tulliste

on, onne     Roche-la-Molière Rouchon

ot, otte       Biarritz                 Biarrot

 En un seul mot ou avec un trait d'union, l'ethnonyme peut se former sur le nom entier :

Bar-sur-Aube     Baralbin ou Barsuraubois

Bois-Colombes   Bois-Colombien

Château-Chinon  Château-Chinonais

Château-Gontier  Castrogontérien

Fontainebleau      Bellifontain

Mantes-la-Ville     Mantevillois

Neufchâteau         Néocastrien

Saint-Flour           Sanflorain

et d'autres :

Châteaudun            Dunois

Hay les Roses         Layssien

Neuilly-Plaisance    Nocéen

Rocamadour           Amadourien

Saint-Cloud            Clodoaldien

Villefontaine           Villard

pas évident tout ça !

La suite demain si vous le voulez bien.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique