logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/04/2016

EDF : HOLD-UP à PAQUES... avec les éoliennes en folie

Dans mes mails ... Une info "électrique"

Pâques 2016: "hold-up" à EDF (passé sous silence).

En ce week-end pascal, un méga hold-up a eu lieu dans notre pays sans qu’on n’en entende parler. Près de 22 millions d’euros ont été raflés sans que les forces de police, ni les médias ne s’en émeuvent.

Sont-ce les gens de la Camora, la mafia Russe, un coup de Daesh, des Anonymous ?

Pas du tout...

Ces 22 millions d’euros ont été soutirés dans les caisses d’EDF, c’est à dire dans nos poches, en seulement 2 jours par des voyous tout à fait respectables….

Vous vous demandez comment un tel scandale a pu se produire et pourquoi un tel silence ?

C’est simple.

Le week-end de Pâques, les entreprises s’arrêtent et les besoins en électricité s’effondrent.

Seulement voilà, dans le même temps, le vent s’est mis à souffler sur notre beau pays de France et les quelques milliers d’éoliennes qui agrémentent nos paysages se sont mises à produire, comme jamais, de l’électricité dont on n’avait absolument pas besoin.

Du coup, sur le marché Epex Spot, les cours s’effondrent.

Pas grave, puisque les promoteurs, grâce à leurs complices d’Europe Ecologie Les Verts, qui sont à l’origine du dispositif, bénéficient de la garantie d’achat. Ils percevront donc une rémunération de 82 EUR par mégawattheure produit !!!

Hier, 138 607 MWh ont été produits par les éoliennes. Aujourd’hui, les prévisions s’établissent à 161 748.

Parce que ce courant est inutile, le prix moyen du mégawattheure sur les 2 jours est dégringolé à seulement 9,44 EUR sur le marché Spot.

C’est donc à ce prix qu’EDF est contraint de le vendre tandis qu’il l’achète dans le même temps 82 EUR à nos si « chers » promoteurs.

Donc, pour chaque mégawattheure produit, il nous en coûtera 72,56 EUR.

Multipliés par les 300 355 MWh qui seront injectés sur le réseau pendant ces 2 jours, ce sont donc 21 793 000 EUR qui vont nous être subtilisés.

https://clients.rte-france.com/lang/fr/visiteurs/vie/marc...

J-Louis DOUCY

 Fédération Environnement Durable    

     FAIRE  SUIVRE  A  VOS  CONTACTS

LA CORDE à 13 noeuds . Génial le cours de Maths !!

05/04/2016

EVASION FISCALE : COUT HUMAIN

Peuples solidaires actionaid

 

Le coût humain de l’évasion fiscale : Malawi, Zambie, Ghana, des cas édifiants

ActionAid a mené des enquêtes sur l’activité de certaines multinationales, et les résultats sont édifiants.

08/03/2016

Clara Zetkin, à l'origine de la célébration du 8 mars

Afficher l'image d'origineNombreux sont les pays dans le monde qui célèbrent la journée internationale de la femme chaque année, à la date du 8 mars. Cette célébration a vu le jour suite à la proposition d’une militante féministe : Clara Zetkin.
 
 

Politiquement engagée…

Clara Zetkin, Clara Eissner de son nom de jeune fille, est née le 5 juillet 1857 à Wiederau en Saxe. Elle devient enseignante et participe souvent, vers le milieu des années 1870, aux manifestations de l’Association générale des femmes allemandes. Elle marque ainsi ses débuts dans le mouvement socialiste. Coupant tout lien avec sa famille, elle intègre le SAP en 1878.

Contrainte de s’exiler à Zurich, elle rencontre son compagnon russe Ossip Zetkin, lui aussi révolutionnaire. Ce dernier lui donnera deux enfants. Prenant le nom du père de ses enfants, elle se fait appeler Clara Zetkin, un nom qu’elle conservera même après son mariage en 1899 avec l’artiste Friedrich Zundel. Clara Zetkin est convaincue que la femme doit travailler pour pouvoir s’offrir plus d’autonomie.

Elle contribue alors à la création de la Deuxième Internationale, où elle revendique l’égalité totale des droits sociaux et professionnels entre les hommes et les femmes. Ainsi, elle passe d’enseignante à femme politique, en luttant contre les idéologies endoctrinantes.
 
 

 http://www.aufeminin.com/portraits-de-femmes/clara-zetkin-d48234.html

Clara Zetkin, contre la Première Guerre mondiale, le nazisme et Staline…

Femme politique à part entière, Clara Zetkin devient membre du parti social-démocrate allemand (SPD) jusqu’en 1917. C’est au cours de cette période qu’elle devient très proche de Rosa Luxemburg, qui milite à ses côtés contre la Première Guerre mondiale. Les deux femmes participent à de nombreuses manifestations pacifistes qui feront connaitre à Clara Zetkin la prison en 1915.

En 1918, le « sexe faible » obtient le droit de voter et d’être élu. Clara Zetkin devient alors membre du parti communiste d’Allemagne (KPD) qui s'inspire de la ligue spartakiste. Elle est élue députée du KPD entre 1920 et 1933. Membre du comité central du KPD, elle devient la présidente et doyenne de Reichstag en août 1932 et se mobilise contre le nazisme.

Le 30 août 1932, elle est chargée du discours inaugural en tant que doyenne alors qu’Hitler vient de prendre le pouvoir. Affaiblie par l’âge, elle entame son discours contre le nazisme devant plus d’une centaine de nazis en uniforme.
Suite à l’interdiction du KPD par les nazis, elle se trouve obligée de fuir l’Allemagne une fois de plus, et s’exile à Moscou. Le 20 juin 1933, quelques semaines seulement après son arrivée, elle trouve la mort à Arkhangelskoïe, dans des circonstances douteuses qui ont fait couler beaucoup d’encre.
 
 

 

 

Clara Zetkin et la journée internationale de la femme

De retour en Allemagne après l’annulation des lois antisocialistes, Clara Zetkin crée vers 1891 le magazine des femmes socialistes appelé Die Gleichheit ("l’égalité") qu’elle éditera jusqu’en 1917, tout en militant dynamiquement pour les droits de la femme.
Le 8 mars 1910 à Copenhague, au cours de la Deuxième conférence internationale des femmes socialistes, Clara Zetkin, qui s’inspire des manifestations d’ouvrières aux Etats-Unis, suggère que chaque année un jour soit consacré aux femmes pour marquer leur lutte pour le droit de vote, l’égalité entre les sexes et le droit au travail.
 
Adoptée à l’unanimité par les 17 pays représentés, la date du 8 mars sera retenue comme « journée internationale de la femme ».
 

"Elle parle, elle parle non point comme une femme isolée, comme une femme qui a pris conscience pour elle-même d’une grande vérité, comme une femme à qui des circonstances exceptionnelles ont donné les connaissances et les facultés d’un homme, comme une femme de génie, née dans un laboratoire humain.

Elle parle au contraire comme une femme pour les autres femmes, pour exprimer ce qui pensent toutes les femmes d’une classe. Elle parle comme une femme dont l’esprit s’est formé dans les conditions de l’oppression au milieu de sa classe opprimée. Elle n’est pas une exception, ce qu’elle dit vaut parce que des milliers, des millions de femmes le disent avec elle…

 

" Elle est la femme de demain ou mieux, osons le dire: elle est la femme d’aujourd’hui. L’égale»

 

Aragon en parlant de Clara Zetkin dans «Les cloches de Bâle» 1976

 


NOUVELLE LISTE NOIRE DES MEDICAMENTS

 
 
 

La nouvelle liste noire des médicaments

Par Rica Etienne le
La nouvelle liste noire des médicaments
70 médicaments jugés "plus dangereux qu'utiles" ont été listés par la revue "Prescrire" qui insiste sur son indépendance vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques. Elle en demande le retrait pour éviter aux malades des risques inutiles. Explications.

La liste des produits dénoncés par Prescrire reprend les spécialités contre lesquelles la revue a lancé des alertes au cours des trois dernières années. (Dossier dans le numéro de février et consultable sur leur site).
Parmi elles, des spécialités prescrites en cardiologie, rhumatologie, neurologie, cancérologie, diabétologie, dermatologie… et des noms dont on a déjà entendu parler: Glucosamine®, Protelos®, Zyban®, Xenical®, Livial®...

Il s'agit de produits, récents ou pas, présentant selon la revue, plus de risques que de bénéfices. En cause: des effets indésirables trop importants ou trop d’associations de principes actifs. Il s’agit encore de médicaments jugés inefficaces, alors que l'on pourrait leur préférer des traitements éprouvés, dont les effets nocifs (il y en a toujours un peu) sont rendus acceptables par une efficacité démontrée.

Un certain nombre de molécules dans le collimateur de Prescrire figurent déjà parmi les médicaments placés "sous surveillance renforcée" par l'Agence nationale de sécurité (ANSM). La liste est consultable sur leur site.

Alors que les autorités de santé sont mises en cause dans leur incapacité à retirer du marché ces spécialités, la ministre de la Santé Marisol Touraine soutient  Prescrire. Elle estime la démarche de la revue "extrêmement positive". "J'ai demandé à l'Agence de sécurité du médicament de mettre sur son site dans les mois qui viennent l'ensemble des éléments concernant les médicaments qui ont été réévalués", a déclaré la ministre sur RMC.

Page suivante : Cardiologie
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique