logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/05/2010

PAIN SANS NAPPE vaut mieux que NAPPE SANS PAIN

Tous les ans, en mai, le pain est célébré afin qu'enfants et adultes

apprennent à apprécier cet aliment de base.

fete_du_pain.jpg

Il était un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître

celui où nos parents, leurs grands-parents, leurs lointains ancêtres luttaient pour le PAIN.

*

Il me semble important de le rappeler à cette occasion

*

250px-Marie_Antoinette_Adult4.jpg

S'ils n'ont pas de pain qu'ils mangent de la brioche ! 

La légende prête ces mots à Marie-Antoinette, Reine de France et épouse de Louis XVI. Elle les aurait prononcées à la fenêtre du chateau de Versailles, devant le peuple Parisien venu auprès du Roi se plaindre de l'augmentation du prix du pain.

Cette épisode se situe en octobre 1789, quelques mois après la prise de la Bastille et l'abolition des privilèges. Toutefois, en cette fin d'année, le peuple est toujours aussi miséreux et il ne peut plus supporter l'augmentation des prix, notamment celui du pain.

Le 2 octobre, l’Assemblée vote une Constitution assurant un droit de veto suspensif du Roi, une chambre unique et la permanence de l’Assemblée. Le Roi tergiverse pour accepter cette Constitution. Le 5 octobre, des femmes venues de la capitale arrivent à Versailles en réclamant du pain. Le Roi reçoit une délégation de femmes, dont une jeune ouvrière, Louison Chabry, à laquelle le Roi offrira un baiser et du vin dans un gobelet d’or ; cette jeune femme sera huée par la foule en ressortant du Palais. Les députés pressent le Roi d’accepter la Déclaration des Droits de l’Homme et la Constitution. Louis XVI signe enfin le décret dans la soirée.

Le lendemain, le peuple, qui est resté devant le château de Versailles, s’excite et certains envahissent le château en réclamant le retour de la famille royale à Paris. Le Roi cède et, dans l’après-midi, "le boulanger, la boulangère et le petit mitron" sont emmenés sur un chariot, au milieu du peuple de la capitale portant en triomphe les têtes décapitées de certains gardes du corps du Roi ; ils sont conduits aux Tuileries où ils seront dès lors retenus prisonniers.

C'est lors de ces deux journées qu'auraient été prononcées les paroles attribuées à Marie-Antoinette.

**

LE PAIN ... POUR SE NOURRIR...

Le pain, cet aliment si précieux pour la vie

*

 « Pain, paix, liberté »

... Lors de la célébration du 14 juillet 1935, toute la gauche est rassemblée aux portes du pouvoir. Devant 500 000 manifestants réunis au vélodrome Buffalo de Montrouge, les trois partenaires prêtent le serment du Front populaire. Une commission tripartite - radicaux, socialistes et communistes - se met à préparer le programme du rassemblement autour du slogan de la future campagne : « pain, paix, liberté ». L'espoir du peuple est immense.

 

**

*

Un extrait  de "la revue prolétarienne"

Tiens ! déjà une crise économique ?

ça n'a pas empêché les Congés Payés, les premiers

On a pourtant bien dû leur dire sous tous les tons à ces "bolcheviques"

qu'il n'y avait rien à faire, que c'était la crise !

**

****

... L'esclavage dans l'usine moderne, la souffrance accumulée pendant des années, tout ce que le patronat avait réussi à imposer depuis la défaite ouvrière de 1919-1920, sur laquelle étaient venues s'appesantir la rationalisation, puis la crise économique, voilà la cause profonde, la cause essentielle des dernières grèves. Le facteur décisif de leur déclenchement, ç'a été la venue du gouvernement de Front populaire. Enfin la police ne serait plus au service du patron ! Enfin le gouvernement serait, sinon bienveillant, au moins neutre ! Du coup, on n'a pas eu la force de supporter plus longtemps. Pas même d'attendre que le nouveau gouvernement soit formé. La grande détente s'est produite.

C'a été la grève de la métallurgie parisienne. Puis son extension à presque toutes les corporations de l'industrie privée. Paris et sa région forment le plus grand centre ouvrier de ce pays, on le méconnaît trop. Non seulement le plus grand centre métallurgiste, mais le plus grand centre de produits chimiques, le plus grand port de France, de beaucoup le plus grand centre de chemin de fer, sans compter tout le reste. De la région parisienne, la grève a gagné tout le pays.

Une même souffrance, jointe à une même espérance, a trouvé son expression dans une forme nouvelle de grève.

Gardons-nous de perdre de vue la cause profonde de ce vaste mouvement. C'est en ayant sans cesse à l'esprit son caractère de force naturelle que nous éviterons d'en laisser rapetisser les résultats. Un tel mouvement n'a pas d'un coup donné tout ce qu'il apportait. Il n'est pas épuisé, ni terminé; il continue: pour défendre ce qui a été obtenu; pour que les corporations en retard arrachent à leur tour leur morceau de pain, leur lambeau de liberté pendant le travail. 

 

****

8 juin 1936

"l'unité pour le pain a vaincu !"

Avec le recul, je trouve cette revendication "violente"

huma8juin36.jpg

*

*

"ils viennent manger le pain des français"

 

 

fete_du_pain_aux_f.jpg
*
*
AU PAIN SEC ET A L'EAU
si tu n'es pas sage
*
ou
*
*
PAIN PERDU
PAS PERDU POUR TOUT LE MONDE
*
  • 1/2 litre de lait
  • 2 œufs
  • 50 g de sucre
  • 2 cuil. à soupe de sucre vanillé
  • 100 g de beurre
  • 6 tranches de pain de mie ou de pain rassi
  • cannelle (facultatif)
  • sucre poudre
  • Fouetter les œufs avec le lait et le sucre vanillé.
  • Tremper les tranches de pain.
  • Les égoutter légèrement et les cuire à la poêle dans le beurre bien chaud sur les deux faces.
  • Lorsqu'elles sont bien dorées, les retirer et les saupoudrer de sucre.

 

15/10/2009

TOUCHE PAS A MES CABANES

Framboisine je ne sais plus si elle est paloise ou arcachonnaise.

 En tout cas c'est une chauvine.

"Touche pas à mes cabanes "tchanquées" ! C'est arcachonnais. Les tiennes, ce sont des carrelets."

Elle chipote.

Une cabane tchanquée c'est une cabane de pêcheur construite sur pilotis

 Un carrelet c'est une cabane de pêcheur construite sur pilotis.

Il est où le problème ? 

Tu revendiques aussi le béret  ? Landais, basque ou béarnais ?

Et la course landaise, là... Elle est béarnaise ?

Tiens ! manges-en du carrelet, chauvine !

Avec une sauce béarnaise

pfffffffff

Un Carrelet peut être :

  • une pièce de bois en sculpture, le carrelet du menuisier.
  • un poisson également appelé plie.
  • une petite cabane de pêcheur, généralement en bois, de forme cubique, construite sur pilotis au bord d'une rive à quelques mètres au dessus de l'eau, strictement reglementée, terme venant de l'estuaire de la Gironde
  • Nom du filet horizontal de forme carré utilisé pour une pêche traditionnelle sur berge, à partir d'un bateau ou d'une cabane construite sur pilotis accessible par un ponton.

27/11/2008

Alors quel temps ? ça blangèle ou ça gelote ?

Ils veulent nous retirer les numéros des départements sur les plaques minéralogiques,
mais concernant les parlers de nos régions, ils peuvent toujours aller se rhabiller chez Plumeau.
On les a bien au coeur quand ce n'est pas sur le bout de la langue. 
medium_NEIGE_2.jpg

 Moi je vous le dis, les matineux du Perche, savent bien ce matin que le temps a frédi et ceux de Touraine qu'il fait frette.

 Eh oui, les premières gelées blanches sont apparues : il blangèle chez les normands ; il gelote chez les Champenois.

 Ah voici qu'il se met à floconner, à pelucher, à névoler, selon qu'on soit lorrain, lyonnais ou savoyard.

medium_NEIGE.jpg

 

C'était juste une crachée de neige chez Michka. Mais chez Crabillou en Auverghe, la neige est tombée au cours d'une tempête et j'ai entendu : il hurle ! tandis que Marie en Bourgogne, en apercevant les congères qui s'étaient formées à crié : en voilà des menées ! Et les lorrains ont répondu : ah oui, en voilà des soufflées, des soufflures. 

medium_neige_4.jpg

 

Pas drôle tout ça ! alors il a fallu ouvrir des chemins et faire des châlées dans les Alpes, des brisées dans le Jura et des frayées dans les Vosges.

medium_NEIGE_6.jpg

 

Quand elle colle au soulier, elle patte ou billoche chez les tourangeaux, taloche ou taconne chez les stéphanois, pochonne chez les lorrains et elle botte un peu partout.

 

medium_NEIGE_3.jpg

Dans ce cas-là pour bien marcher il vaut mieux se dépatter. Dans la gadoue, idem, on se dépatte quand la boue crotte dans le Poitou ou que ça bourbasse en Savoie. 

medium_NEIGE7.jpg

 

En fondant, la neige se transforme en gadoue dans laquelle tout le monde patauge ; les sarthois pingent (bonjour Jean-Louis), les bourguignons (bonjour Marie) se gaugent et gabouillent.

 

medium_Ak50758_small.jpg

Des enfants qui adorent patauger en s'éclaboussant, on dit qu'ils gaffent ou gaillent en Haute-Provence, gassouillent en Bourgogne et gavouillent en Franche-Comté.

Les enfants couverts de boue, reviennent tout gaudrés dans les Charentes. 

 

medium_dq80648_small.jpg

 

GARE A LA CHNOUF !

 En hiver, quand il fait froid, couvrez-vous et mettez des gants pour ne pas avoir une bonne pinçonnée (l'onglée dans le Maine). Si ça arrive, dans le Jura, ils laisseront leurs doigts se débattre tout doucement (se dégourdir).

Vous avez intérêt à vous vêtir chaudement pour ne pas sanglancer dans l'Aveyron ou attraper l'enrimure en Vendée ou la chnouf en Alsace

 ATCHOUM

   


medium_collage.23.jpg

26/11/2008

FORTUNES OU PAS FORTUNES

Ils sont chargés d'argent comme un crapaud de plumes.  Qui ?  Façon ironique de dire qu'on est pauvre.

L'argent c'est de l'éther : un proverbe martiniquais signifier que l'argent a une fâcheuse tendance à s'évaporer.

Et pour l'argent jeté par les fenêtres, on dit qu'il n'a pas de queue. 

Un proverbe québécois rappelle que l'argent ne pousse pas sur les arbres.

 

On a beau dire que :

Trop n'est pas assez (nous en voulons toujours plus, nous condamnant par là même à n'être jamais satisfaits)

L'argent ne fait pas le bonheur

Nul or sans écume !

 

medium_collage11.4.jpg

On constate quand même que :

Monnaie fait tout. On ne peut pas s'en passer

L'argent est le nerf de la guerre. Il est un ressort essentiel, un moyen d'agir.

Pas d'argent, pas de Suisses (allusion aux mercenaires suisses qui, faut d'avoir été payés, avaient déserté le champ de bataille au cours de l'expédition dans le Milanais en 1522)

Quand argent fault, tout fault .. (manque, fait défaut) 

 

Mais les proverbes nous mettent en garde.

Il faut se méfier des apparences

Tout ce qui brille n'est point or.

Ce n'est pas tout or ce qui reluit, ni farine ce qui blanchit 

autant que de l'attrait de la nouveauté : Tout nouveau, tout beau

medium_collage13.5.jpg

Mais quand même, force est de reconnaître la valeur qu'on attache à l'argent et aux biens de ce monde.

Et ce que nous avons nous définit :

Tant as, tant vaux et tant te prise : Or qui a or vaut (celui qui possède de l'or vaut de l'or).

Ayez des florins, vous aurez des cousins (proverbe italien)

Une clé d'or ouvre toutes les portes (proverbe allemand) 

 L'or posé sur l'acier ramollit ce dernier (proverbe persan)

 

On constate que la bourse ouvre les bouches, les langues se déliant alors miraculeusement

et qu'Argent comptant porte médecine, puisqu'il a remède à tout

 

medium_P1100964.JPG

 Après ça, ne venez plus me dire que l'argent ne fait pas le bonheur

La sagesse populaire a des limites 

 

 

Il n'est donc rien qui résiste à l'argent.

Il n'est métal si dur que le feu n'amollisse, ni affaire si mauvaise que l'argent s'accomode. C'est bien connu. 

On ne prête qu'aux riches et l'argent va à l'argent (constat universel)

A qui a bié, on prête la farine (proverbe africain)

La mer est bien pleine et pourtant il pleut dedans (proverbe persan) : l'huile coule sur l'huile, le gruau reste sec.

 

medium_collage12.8.jpg

 UN AVERTISSEMENT

Parfois on ne résiste pas  la tentation, on n'y regarde pas de trop près, d'autant que l'argent n'a pas d'odeur, il ne trahit pas son origine.

L'expression ferait allusion à la taxe imposée par l'empereur romain  Vespasien sur les latrines ...(les vespasiennes)..

attention ! Bien mal acquis ne profite jamais - Ce qui vient de la rapine, s'en va par la ruine. 

D'injuste gain découle juste daim (ancienne forme de domage).

N'a-t-on cesse de répéter qu'il faut payer ses dettes : Qui paie ses dettes s'enrichit ; ce qui est bon à prendre est bon à rendre ; emprunt n'est pas avance.

Et il faut tenir parole : Chose promise, chose due, même si Prêter argent fait perdre la mémoire.

Et cette vérité première : Les bons comptes font les bons amis. 

 

L'ARGENT ENVENIME SOUVENT LES RELATIONS HUMAINES

 Au prêter cousin, au rendre fils de putain

Au prêter ange, au rendre diable

Ami au prêter, ennemi au rendre

 

Qui vole un oeuf, vole un boeuf

On va de l'oeuf au boeuf et du boeuf au gibet (espagnol)

Qui vole un oeuf vole un chameau (persan)

 

medium_P1100967.JPG

Attention à ceux qui dépensent plus qu'ils ne gagnent

Qui plus despend (dépense) qu'il n'a vaillant, il fait la corde où il se pend. 

 

les proverbes n'ont pas oublié les excès que sont l'avarice et la prodigalité

L'argent est rond pour rouler et l'argent est plat pour s'entasser.

Ce qui donne, tourné en ridicule : L'avare crierait famine sur un tas de blé ou bien l'avare est un homme qui s'obstine à vivre pauvre pour mourir riche.

 

medium_P1100970.JPG

Ne pas être asservi à l'argent qui est un bon serviteur, mais un mauvais maître.

 

APRES LES AVERTISSEMENTS,  LES CONSEILS  

 

Avant de consulter ta fantaisie, consulte ta bourse.

Gouverne ta bouche selon ta bourse

Abondance de biens ne nuit pas ; il n'y a pas de petites économies ; les petits ruisseaux font les grandes rivières ; qui n'épargne pas un sou n'en aura jamais deux.

 

Un proverbe chinois : Il n'y a pas d'économie à se coucher de bonne heure pour épargner la chandelle, s'il en résulte des jumeaux.  

On a toujours plus de bien que de vie. Par conséquent, mieux vaut peu que rien ou moins mais mieux.

La moitié d'un oeuf vaut mieux qu'une coquille entière (alsacien)

Un oignon offert avec amour vaut un mouton (arabe)

S'i l'on te donne un os, n'en fais pas fi : grignote-le (indien)

 

Le plus optimiste : Si chacun donne un cheveu au chauve, celui-ci finira par devenir chevelu. La répartition des richesses, quoi !

 

medium_P1100969.JPG

Plaie d'argent n'est pas mortelle, on s'en remet ...

Celui-là me fait tiquer... même grimacer sérieusement

 

*******

***

**

medium_SANS_DOMICILE.jpg


PARIS (AFP) — Quatrième en un mois dans la région parisienne, un troisième SDF a été trouvé mort mardi dans le Bois de Vincennes.

C'est l'association Emmaüs qui a découvert le corps de cet homme d'"environ 45 ans, retrouvé allongé, comme s'il dormait": il pourrait s'agir d'un Polonais, selon une source policière.

Emmaüs effectuait sa première tournée d'"exploration" destinée à venir en aide aux nombreux sans-abri, à l'écart des circuits habituels des associations caritatives. Une mission décidée après la mort d'un sans-abri de 50 ans dans ce même bois, victime d'une intoxication au monoxyde de carbone.

 

medium_SDF.jpg

"On veut que le préfet réquisitionne des logements vides pour ces personnes, les gens sont là (dans le bois, ndlr) car il n'y a plus de places dans les hébergements d'urgence", a déclaré à l'AFP Xavier Vandromme, porte-parole d'Emmaüs.

Un SDF installé aussi à Vincennes, Emmanuel Nugues, a confié: "On n'a pas envie de crever dans ce bois".

La ministre a dit son "immense tristesse" devant ce qu'elle a qualifié de "drame de la solitude".

medium_bois_de_vincennes_SDF_mort.jpg

AFP/MARTIN BUREAU

Le 23 novembre, un homme était retrouvé mort en raison du froid dans le bois de Vincennes à Paris.

 

Selon le collectif "Les morts de la rue", environ 200 personnes vivent en permanence dans ce bois. Ils sont 66 dont sept femmes, selon Mme Boutin.

Il s'agit soit de sans-abri qui "en ont marre d'être expulsés et de l'insécurité de la ville", soit de sans-papiers, expliquait dimanche Christophe Louis, le président du collectif, qui s'inquiète de voir s'installer des "jeunes couples qui travaillent".

150 SDF sont morts dehors ces six derniers mois en France, assure ce collectif. Les derniers ont été trouvés, le 27 octobre à Vincennes, le 3 novembre à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) et deux autres dans le bois de Vincennes, les 22 et 25 novembre.

 

medium_sdf_a_paris.jpg

Il y a près de deux ans, les Enfants de Don Quichotte avaient installé des tentes le long du canal Saint Martin, et un an plus tard le DAL (Droit au logement) avait planté les siennes à deux pas de la Bourse. Celui-ci vient d'être condamné 12.000 euros d'amende, pour avoir "embarrassé la voie publique en y laissant des objets".

 

medium_DON_QUICHOTTE_TENTES.jpg

Des tentes installées rue de la Banque à Paris, le 29 octobre 2007

Cette condamnation a suscité la colère parmi les associations, le DAL y voyant une menace pour chaque SDF.

Faute d'avoir découragé les mal-logés par la répression policière, l'Etat tente aujourd'hui de couler financièrement l'association qui les a soutenus", a estimé le Dal dans un communiqué.

"Considérer aujourd'hui qu'une tente constitue un débarras sur la voie publique est une injure", s'est indigné Jean-Baptiste Eyraud, affirmant que l'article invoqué visait habituellement l'encombrement par des gravats ou des détritus.


 
les 198 tentes ont été confisquées par le gouvernement 

medium_rue-banque-mal-loges-2444253_1378.jpg

SCANDALEUX 

30/12/2007

ça mérite réflexion.. comment ch..r dans les bois

Voilà le petit cadeau offert par Mamie Françoise au Minou

qui ne va pas si souvent que cela dans les bois

et pas assez longtemps pour  laisser une trace de son passage

 *** 

**

Mais on peut vraiment se poser la question

COMMENT ..... DANS LES BOIS 

 

un livre sérieux, malicieux, qui s'adresse aux randonneurs, promeneurs, guides, organisateurs 

medium_Comment_chier_dans_les_bois_0845.jpg
 
Eh bien ! achetez ce petit bouquin et vous éviterez de faire n'importe où, n'importe comment
en creusant un trou ou pas
 
par moins 40 en-dessous de zéro
suspendu à un piton, dans le vide, au beau milieu d'une paroi verticale 
  
 
Sauf si comme ce monsieur vous vous faites un bon lavement avant de prendre la route
 
***
**
 
medium_papier_toilettes_2.jpg
 
*
 
Dans les jours anciens,
Quand les chevaliers étaient sans peurs
Et que les toilettes n'étaient pas encore nées,
Ils se délestaient de leurs paquets
Au bord des chemins
Et s'en allaient ainsi, soulagés.
Chanson enfantine, auteur inconnu 
 
***
**
 
 
 
Pour l'heure, accrochez vous.
Vous allez mettre le pied dans un sacré truc.
Vous allez mettre le  pied exactement là où vous avez (j'ose le penser !) toujours soigneusement évité de le mettre.
J.Marc Porte (Cofondateur de Trek-Magazine)
 
*
 
medium_papier_toilette.jpg
 
Ce livre est une réponse aux appels variés de la nature.
Il présente une série de techniques (toujours expériementées sur soi-même, souvent dans des poses peu gracieuses) destinées à aider les générations actuelles de coureurs des bois, mais qui buttent toujours avec autant de maladresse sur ces questions "au-dessous dela ceinture".
 
***
**
*
Nous sommes aujourd'hui le résultat de plusieurs générations élevées sur des toilettes étincelantes, reliées à de mystérieux tuyaux, et ainsi accoutumées à de hauts niveaux d'intimité, de confort et d'aisance.
 
medium_toilettes.jpg
 
 
Pour une personne habituée au bruit étouffé de la chasse d'eau derrière  la porte des toilettes, le même exercice dans la nature peut très vite dégénérer en une désagréable expérience physique, voire dans des situations vraiment embarrassantes, ou, plus souvent encore dans une longue semaine de constipation volontaire.
 
medium_constipation.gif
 
 
"Voilà un livre bien torché" Relief, la revue de Chamonix Mont-Blanc
 
C'est une chose que nous nous sentons qualifiés de faire et dont nous ne parlons jamais ... 
Pour une fois voici tous les trucs pour garder nos campements propres tout en restant discrets et confortables"
Outside Magazine
 
"Ce livre (et les solutions qui vont avec !) deviendront peut-être dans l'avenir aussi indispensables qu'une gourde ou une corde dans un sac à dos. Malgré son insupportable catactère "tendance", je souscris à cette idée qui perturbe délicieusement l'ordre établi d'une bourgeoisie randonnante : Chieurs de tous pays, unissez-vous ! Hervé Lutin, Radio France pays de Savoie
 
***
 
medium_le_chat_sur_la_toilette.jpg
 
**
*
... cette femme qui écrit posément des dizaines de pages sur le destin de nos merdes dans la nature est-elle seulement saine d'esprit ?
 
J'avoue m'être longtemps posé la question.
 
Depuis ma tendre enfance, j'ai appris à ramasser mes papiers au bord du chemin. Voire aussi ceux des autres. Culturellement "valorisée" cette pratique va de soi.
 
D'un autre côté, en vingt ans de vadrouille en France, notamment dans les Alpes, mais encore sur des dizaines de treks ou d'expéditions sur les cinq continents,
je me suis toujours "débrouillé" pour chier tranquillement
(de plus en plus tranquillement, c'est vrai..) un peu partout.
 
medium_chien_excréments.jpg
 
 
Et force est de constater que ce Grand Partout (des tassilis du Hoggar aux sentiers de Chamonix, des grands camps de base de l'Himalaya aux plages d'Oléron, d'un refuge de l'Oisans au sommet de l'Aconcagua) est toujours, à un moment ou à un autre, terni de scènes peu ragoûtantes. Dégueulasses, voire immondes.
 
Curieusement, nous savons tous très bien de quoi je parle ... Tous ?
Marcheurs individuels, ou groupes constitués, guides, agences, accompagnateurs, clubs ou fédérations, journalistes, j'insiste sur ce "tous" !
 
Parce que ce "nous" qui se bouche régulièrement le nez en réprimant un haut-le-coeur,
et qui  bien souvent s'emporte contre ces situations
(effectivement insupportables),
est stricto sensu la même population qui génère ces situations.
Du GR 20 au Spitzberg, même combat !"
 
 
medium_lechecul.jpg
 
 
Et c'est là, je pense, que Kathleen Meyer mérite attention.
Parce qu'elle parle enfin du secret le mieux partagé du monde "occidental" lorsqu'il voyage, ou lorsqu'il va se promener dans les bois : la merde des autres (avec ou sans oriflammes de papier toilette) nous gêne.
 
Et pourtant : la merde des autres, si j'ose dire, c'est (aussi) la nôtre.
 
Nous chions nous "dehors",
d'une rando à la journée jusqu'à la traversée de l'Antarctique.
 
Et sur cette question, nous en sommes véritablement à un degré zéro en terme d'information.
 
...

 

 

medium_apprendre_a_chier.jpg
 
ça arrive aussi au PERE NOEL 
 
 
LE PERE NOEL QUI PASSAIT CHEZ HENRI
http://laissezjazzer.blog50.com/
 
 N'AVAIT  QUE CETTE SOLUTION
POUR SOULAGER SON ENVIE 
a rajouter au livre ... 

 


medium_medium_papier_cadeau.jpg

 

medium_medium_noel1.3.jpg
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique