logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/06/2016

ALICIA sur les planches à MONTPELLIER et CLERMONT L'HERAULT

Dramuscules : le portrait du monstre
Contraction des mots « drames » et « minuscules » (en allemand Darmolette) 

 

J'ai pensé que cette chanson écrite par PAULETTO, mise en musique et chantée par FERRAT

" POUR L'EXEMPLE" pour accompagner le diaporama

convenait à la pièce

 

****

Parce que  Dramuscules est un recueil de courtes pièces écrites par Thomas Bernhard en 1988, un an avant sa mort et qui résument de manière saisissante le portrait qu'aura dressé l'auteur dans toute son oeuvre, d'une Autriche enfermée dans son passé nazi.  

 

C'est toujours la même chose
à peine sommes-nous autour de la table
autour du chêne
il y en a un qui trouve un nazi dans la soupe
et au lieu de la bonne vieille soupe aux nouilles
nous avons tous les jours
la soupe aux nazis sur la table
rien que des nazis au lieu de nouilles."

(Le déjeuner allemand)

 

 ll y dénonce l'Autriche comme il n'a jamais cessé de le faire ; une Autriche abrutie, réactionnaire, engluée dans le passé nazi. Les conversations simples y glissent inéluctablement dans l'horreur ; les personnages deviennent terrifiants en s'interdisant de réfléchir, en se laissant façonner par la raison du plus fort.

****

http://www.theatre-lesillon.fr/Le Sillon/Lettre d'information

ALICIA MONTPELLIER 022.JPG

 

Le théâtre Le Sillon accueille des spectacles de théâtre, mais aussi de la danse, de la musique ou encore du cirque. Les spectacles s'adressent au tout public et aux familles, avec une programmation adaptée à tous les âges.

Le Sillon programme des spectacles hors-les-murs, dans les communes du Clermontais, dans les salles des fêtes, sur les places de village, au plus près des habitants.

Des ateliers théâtre sont également proposés tout au long de l'année aux enfants, aux adolescents et aux adultes.

Les Dramuscules, d'après Thomas Bernhard
Présentation de fin de stage
Dimanche 5 juin à 18h30 au Théâtre

ALICIA MONTPELLIER 021.JPG

"Un groupe sur les traces de Thomas Bernhard, reconnu dès les années 60 comme l’écrivain autrichien le plus important de sa génération, et l’un des écrivains de langue allemande les plus originaux.

Trois courtes pièces en un acte sur le racisme ordinaire et les relents du nazisme, entremêlées d’extraits de romans et de poèmes sur la nature, l’éducation, la vanité, et l’insondable paradoxe de l’esprit humain.

Plonger dans l’univers « Bernhardien » : sa langue, son rythme, son humour féroce, sans concession, capable de renverser les forces de mort en puissance de vie ; le désespoir en trouvailles d’humour…

D’abord par un travail d’improvisations puis un travail sur le texte, nous nous sommes attachés à bâtir des ponts entres les différentes propositions, comme autant de possibilités de raconter l’histoire d’un groupe qui s’empare de situations à jouer et de pensées à faire entendre."

Stage dirigé par Brice Carayol (Machine Théâtre)

Avec Cécile Bonnerue, Françoise Carret, Carole Caumil, Jacqueline Colombo, Alicia Crecq, Catherine Fortunee, Brigitte Fournier, Michel Loridant, Line Marcorelles, Osmin Renaux, Daniel Soret, Isabella Stievano

**

*

Mais dis donc, Alicia, c'est quoi cette tenue ? Ah c'est du théâtre ?

Bon,bon, tu joues bien alors ! (pff)

theatre,le sillon,clermont l'herault,vertigo,montpellier,2.0,dramuscules,8 femmes

 

Facho, raciste, nazie... un rôle au théâtre ... improbable dans la vie

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER25.jpg

 

 

 

 

 

 

 

ALICIA MONTPELLIER 001.JPG

Le 3 juin un polar

Montpellier : "Le juin le plus long", festival de théâtre amateur

Un festival de théâtre amateur proposé par la compagnie Vertigo, sous la houlette de son metteur en scène anianais Fred Tournaire, se déroulera du 3 au 26 juin, à Montpellier, au 2.0, "lieu de fabrique théâtrale"

13312822_10154874324500898_1284954543207147660_n_002.jpg

 

Parmi un programme assez éclectique, citons, entre autres, Douze hommes en colère (Reginald Rose), Les règles du savoir-vivre (J.-L. Lagarce), Huit femmes (Ozon), pour une trentaine de représentations en moins d'un mois : un vrai défi pour la compagnie !

 Et parmi ces huit femmes / ALICIA

Dans les années cinquante, dans une grande demeure bourgeoise en pleine campagne, les gens sont sur le point de fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est retrouvé assassiné.
Le ou plutôt la coupable se cache parmi huit femmes que fréquentait régulièrement la victime. Commence alors une longue journée d'enquête, faite de disputes, de trahisons et de révélations.

 

2016-06-03 ALICIA MONTPELLIER11.jpg

Alicia joue Suzon, la fille aînée de la victime


Hébergés un week-end Impasse MOLIERE pour voir jouer notre petite-fille au théâtre,

ça ne s'invente pas.

ALICIA MONTPELLIER 003.JPG

GIGNAC

 

 

ALICIA MONTPELLIER 202.JPG

ALICIA MONTPELLIER 203.JPG

12/05/2016

49.3 LE SCANDALE .. manifestation aujourd'hui au moment du vote à l'Assemblée

La droite explose les codes du travail

Les manifestants mobilisés contre la loi El Khomri ne se privent pas de le souligner : plus de 70 % des Français sont hostiles à cette réforme, accusée de faire la part trop belle aux entreprises...

(Libération)

HOLLANDE A LA MEMOIRE COURTE


 

49.3 : les députés Front de gauche pourraient signer la censure de la droite

André Chassaigne, le patron des députés Front de gauche pendant le débat à l'Assemblée
André Chassaigne, le patron des députés Front de gauche pendant le débat à l'Assemblée © maxPPP

Après l'annonce de Manuel Valls de recourir au 49.3 pour faire passer sans vote la loi Travail, le chef de file des députés Front de gauche à l'Assemblée nationale entend maintenant sanctionner le gouvernement. "Si on ne réunit pas les 58 signatures pour une motion de censure de gauche, nous signerons la motion de la droite", a ainsi prévenu mercredi André Chassaigne, sur France Info.

Le patron des députés Front de gauche est optimiste : "J'y crois de plus en plus. Hier, on a mis autour de la table des députés Front de gauche, radicaux, socialistes, écolos, des députés non-inscrits et des députés d'Outre-mer, a expliqué l'élu auvergnat. Et on a commencé à écrire à plusieurs mains, ce que serait texte d'une motion de censure de gauche, anti-libérale."

Les socialistes frondeurs, qui se réunissent dans la matinée, décideront d'ici midi s'ils se joignent aux députés Front de gauche, mais André Chassaigne a déjà fait ses calculs. "Si je ne compte pas les socialistes, on peut être 27 ou 28, sans compter non plus les MRC. Donc il reste aux députés frondeurs à faire un choix politique".

 

Le but n'est pas de faire tomber le gouvernement

"Si on réunit 58 signatures sur une motion de gauche, nous voterons la motion de gauche et pas celle de droite. Le gouvernement ne pourra pas tomber mais si on totalise les voix de la motion de gauche et celles de la motion de droite, si une majorité de députés marque son opposition à la loi Travail, je ne vois pas comment le gouvernement pourrait la maintenir", a réfléchi le chef de file du Front de gauche à l'Assemblée.

"Si on ne réunit pas les 58 signatures pour une motion de censure de gauche, nous signerons la motion de la droite" (André Chassaigne)

André Chassaigne s'est surtout félicité de l'arrivée d'une "grande vague" dans les rues de notre pays : "Il y a quelque chose qui est en train de grandir. Cette opposition doit prendre des formes multiples, c'est par là qu'on arrivera à arracher le retrait de la loi Travail."

Quant à l'avenir des députés socialistes frondeurs, le patron du Front de gauche à l'Assemblée leur propose une voie toute tracée : "Si on arrive à constituer un groupe large de tous ceux qui expriment leur opposition à la dérive libérale de ce gouvernement qui se dit de gauche mais qui n'est pas de gauche, de tous ceux qui portent les vraies valeurs de la gauche, c'est avec plaisir qu'on pourrait recomposer l'espoir d'une alternative de gauche à l'Assemblée pour cette dernière année.

 

partager via facebook partager via LinkedIn partager via google+ partager via mai

***

*

 

 J.Luc MELENCHON

"Loi El Khomri : Valls n’a pas encore gagné !

La lutte continue ! Valls n'a pas gagné ! 56 députés de gauche pour la censure + 234 députés de droite = 290. Il en faut 288 pour adopter la motion de censure demain jeudi. Députés, prenez vos responsabilités : bloquez la Loi El Khomri ! Voter la censure du gouvernement est la seule manière de refuser cette loi dans ce régime de la 5e République une fois l’article 49.3 de la Constitution utilisé par le gouvernement.

Et sinon, la bataille continue au Parlement. Même si cette motion de censure est repoussée, le texte peut être de nouveau l’objet de la censure. Car le circuit parlementaire n’est pas fini. La loi va passer devant le Sénat le 14 juin. Puis elle devra revenir en nouvelle lecture, puis en lecture définitive devant l'Assemblée nationale.

Pour la loi Macron, le gouvernement avait usé les trois fois de l’article 49.3 et la droite avait déposé une motion de censure seulement les deux premières.

Le prochain 49-3 sera donc sans doute dégainé de nouveau fin juin. Sauf bien sûr si Valls tombe avant. Continuons la pression sur les députés.

Un par un dans chaque département ! Encourageons les 56 qui ont signé la motion de censure de la gauche à l’Assemblée pour qu’ils trouvent les deux signatures qui ont manqué cette fois-ci.

Continuons la mobilisation sous toutes ses formes. Comme ont commencé à le faire les membres de Nuit Debout, du PG, du NPA et de la Jeunesse Communiste et des élus de ces partis hier soir devant l’Assemblée !

Mais aussi en répondant a l’appel des syndicats !

Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires-UNEF-FIDL-UNL appellent à l’action demain jeudi 12 mai.

La manifestation parisienne partira à 14h de Denfert-Rochereau pour aller vers l’Assemblée : elle y arrivera au moment du vote de la motion de censure.

Les syndicats appellent aussi à la grève et à des manifestations la semaine prochaine, mardi 17 et jeudi 19 mai.

Les routiers sont aussi appelés à une grève reconductible contre cette loi à partir de lundi 16 mai au soir et les cheminots pourraient en faire autant dans les jours qui suivent.

Et les syndicats « n'écartent aucun type d'initiative pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale ». Non décidément, Valls n’a pas gagné ! La lutte continue !"

 

Malgré les différentes mobilisations et le rejet par les parlementaires de la loi travail (El Khomri ), le gouvernement a décidé de passer en force en utilisant l'article 49-3.

Ce texte peut encore être bloqué en demandant aux députés socialistes de soutenir la motion de censure qui sera présentée par la droite. C'est aujourd'hui le seul moyen d'empêcher le gouvernement de nous imposer une modification du code du travail qui ne convient pas à l'immense majorité : (petites et moyennes entreprises  et salariés).

Il est temps que la démocratie s'exerce de nouveau. Pour cela les députés socialistes qui considèrent que ce texte est contraire aux valeurs qu'ils défendent doivent soutenir la motion de censure déposée par la droite et qui d'office permettra de rejeter ce texte.

Nous sommes tous concernés par cette loi et par la précarité qu'elle provoquera. Mobilisons nous !

 https://www.change.org/start-a-petition

 

30/04/2016

Gérald BLONCOURT à ROUBAIX -IL A LA BARAKA

Roubaix : offrez-vous une expo de Gérald

 

 

Bloncourt à Baraka

Publié le 29/04/2016

PAR JULIEN GILMAN

Le financement participatif est à la mode. À Roubaix, la coopérative Baraka s’y met : afin de monter une exposition des photos de Gérald Bloncourt à l’occasion de la prochaine Nuit des arts, elle fait appel à la générosité publique sur la plateforme Kiss kiss bank bank.

« Enfants dans une rue de Roubaix », photographiés par Gérald Bloncourt en 1955.
Roubaix en noir et blanc. Roubaix des années 50 et 60. Pas celui de Barbieux, des maisons de maîtres et des patrons, mais celui des ouvriers et des courées. Le Roubaix de Van der Meersch, en photographies, c’est ce que propose de découvrir la coopérative Baraka lors d’une exposition qui débutera à la prochaine Nuit des arts, le 21 mai.
 
La nouvelle gérante des lieux Nathalie Duparque s’était déjà démenée pour faire revenir à Roubaix, l’an passé, le photo-reporter Gérald Bloncourt. Cette fois-ci, elle voudrait que les Roubaisiens eux-mêmes s’approprient le travail de celui qui est aussi peintre, poète ou écrivain. Sur la plateforme de financement participatif – ou de crowdfunding, selon l’anglicisme consacré – Kiss kiss bank bank, on peut ainsi aider au financement de l’événement.

Haïtien d’origine, Gérald Bloncourt a découvert Roubaix grâce à sa première épouse, Roubaisienne. Il y viendra plusieurs fois, photographier des grèves ou manifestations, ou réaliser des reportages sur la condition ouvrière. « Il couvre ces événements, mais il va plus loin, explique Nathalie Duparque. Il s’intéresse aux gens. » Et il les prend en photo, dans leur quotidien, presque dans l’intimité. Il a ainsi en stock des centaines de clichés du Roubaix ouvrier, à la sortie de la Lainière, dans l’usine Phildar, à la Redoute, mais aussi sur les pavés et la terre battue des ruelles et courées, à l’intérieur des maisons ouvrières, des rues vides, beaucoup de portraits et des groupes.

L’ampleur de l’exposition dépendra de la participation

C’est un Roubaix humain que montre Bloncourt, entre passé et présent. « C’est un angle de vue sur des scènes populaires, pas si éloignées que ça d’aujourd’hui. Les photos de gamins des années 50 pourraient être d’aujourd’hui, note la gérante de Baraka. Sauf les pavés, l’homogénéité architecturale de la ville est la même. » Et c’est ce Roubaix-là qui a séduit la jeune femme. À l’instar du livre Le Paris de Bloncourt, elle a imaginé une exposition « Le Roubaix de Bloncourt ». « Une expo tout à fait modeste, mais au plus il y aura de participation, au plus elle sera importante », explique-t-elle.

Le budget prévu sur le site participatif est de 632 €, pour le financement des tirages. Le compteur, ouvert depuis jeudi dernier, indique déjà 71 % de participation. L’investissement, à partir de 1 €, donne droit à des contreparties, toutes symboliques pour les petites sommes, jusqu’à un tirage dédicacé à partir de 75 €. La campagne de financement s’achève le 16 mai, cinq jours avant le début de l’exposition.

Roubaix sur le blog de Gérald Bloncourt : bloncourtblog.net/

05/04/2016

EVASION FISCALE : COUT HUMAIN

Peuples solidaires actionaid

 

Le coût humain de l’évasion fiscale : Malawi, Zambie, Ghana, des cas édifiants

ActionAid a mené des enquêtes sur l’activité de certaines multinationales, et les résultats sont édifiants.

06/03/2016

LES MIGRANTS DE CALAIS ... DES ARTISTES !

 

Voilà en vidéo un travail remarquable fait par des migrants à Calais. Ils ont pris des galets sur la plage et sous forme...

Posté par René Leucart sur jeudi 3 mars 2016
Avec la voix de Serge REGGIANI ... émotion garantie

Capture 2.JPG

Capture 3.JPG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique