logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/06/2010

PETITION pour une radio publique indépendante

 

 

Passe à ton ami le mail que je viens de recevoir

et signe

** 

POUR UNE RADIO PUBLIQUE

INDEPENDANTE

 **

 

APPEL A LA MOBILISATION

Nous, auditeurs-trices et salarié-e-s de Radio France

 (France INTER, France INFO, France BLEU et

ses 42 locales, France CULTURE, France MUSIQUE, LE MOUV’, FIP)

 refusons la main mise dupouvoir en place sur les antennes de la radio publique.

Les suppressions injustifiées d’émissions, les licenciements sans ménagement de producteurs-trices et de chroniqueurs-euses dont ceux de Didier Porte et Stéphane Guillon sont les plus symboliques, mettent en évidence la mission confiée par Nicolas Sarkozy à la direction de Radio France : transformer les antennes de la Radio Publique en machine de guerre électorale à son profit.

Les antennes de la radio de service public sont celles de tous les citoyen-nes et non pas la propriété d’un clan.

Nous exigeons :

 Le respect et la garantie de la liberté d’expression, de l’indépendance des programmes et de

l’information sur les radios de service public.

 Le respect du travail des rédactions de Radio France.

 Le droit à l’impertinence, à la différence.

 Des propositions professionnelles réelles et sérieuses pour les producteurs-trices écarté-e-s

des antennes de Radio France .

et

demandons le retour sur l’antenne des chroniques de

Didier Porte et Stéphane Guillon

dans la matinale de France Inter

et dans

 

l’émission le fou du roi

.

Nous, auditeurs-trices et salarié-es sommes attaché-e-s aux valeurs

qui ont bâti la radio de service public.

 

ARRETEZ DE CASSER NOS ANTENNES !

Retrouvons nous tous ensemble, auditeurs-trices et salarié-e-s,

JEUDI 1er juillet 2010 à 18h

devant les locaux des France Bleu en région et du Mouv’ à Toulouse.

devant la Maison de la Radio à Paris

(116 Av du Président Kennedy, 75016)

 *****

*

*

 

SIGNEZ LA PETITION DE SOUTIEN SUR :

http://www.pouruneradiopubliqueindependante.net/

Avec le soutien de l‘intersyndicale de Radio France

17/06/2010

LEURS VIES VOLEES

Je tempête, j'ai les "guêpes" comme dirait mon amie Fifane.

-Miche, qu'est-ce que tu veux y faire si les gens ne se défendent pas, si ça leur convient.

 Qu'ils bouffent de la ..... et continuent de voter à droite !

Il n'est pas très bavard le Minou, mais en deux secondes il "te" casse.

Oui, Minou, d'accord, mais c'est tout le monde qui va payer.

Et les enfants, et les petits-enfants !

**

*

"LES JEUX SONT FAITS" titrait S.Ouest hier.

NON  ! LES JEUX NE SONT PAS FAITS

"TOUT COMMENCE ! "

a dit le Secrétaire Général de la C.G.T.

à condition que les salariés s'y mettent, prennent leurs affaires en mains.

TOUS ENSEMBLE LE 24 JUIN

pour dire NON à cette attaque sans précédent contre un acquis qui leur fait mal

à ces privilégiés de la fortune qui décident de nos salaires,

 de nos conditions de travail,

 de nos retraites

de nos vies

*

*

J'ai, comme tant d'autres de ma génération, bataillé pour obtenir cette avancée mémorable

LE DROIT A LA RETRAITE A 60 ANS

NE VOUS LAISSEZ PAS PLUMER PAR LE CAPITAL

NE VOUS LAISSEZ PAS VOLER VOS VIES

*

*

Si l'on vit plus longtemps, c'est peut-être aussi parce qu'on arrête le travail à 60 ans !

De quelle pénibilité parlent-ils ces gens qui "taillent des plumes"

dans les salons de l'Elysée ou à Matignon?

qui montent les salariés du privé contre le secteur public

parce que diviser pour mieux régner, c'est la règle

et quelques pigeons ou dindons s'y laissent prendre, hélas !

 

*

***

DENONCEZ VOS CONDITIONS DE TRAVAIL !

celles qui conduisent

aux tendinites, aux sciatiques, au mal de dos

aux maladies cardio-vasculaires

à la dépression

au cancer

à l'invalidité

*

*

DENONCEZ VOS CONDITIONS DE TRAVAIL !

Le harcèlement, les humiliations subies, les ambiances pourries dans les bureaux

qui vous font craquer à la maison

 vous donnent la nausée en pénétrant sur le lieu de travail parce que vous ne supportez plus

ou vous conduisent au suicide

DENONCEZ... DENONCEZ ...

le travail à la chaîne qui oblige ces femmes de porter des harnais sous les bras pour trier les gâteaux dans cette biscuiterie

 parce que leurs épaules n'en peuvent plus !

le travail à la chaîne dans la puanteur des fientes de volailles ou l'odeur des cochons

les charges à porter, les palettes qu'on remplit à bout de bras

A 60 ans on a peut-être envie d'aller respirer un autre air !

DENONCEZ ... DENONCEZ...

vos conditions de travail dans les hôpitaux

DENONCEZ ... DENONCEZ ...

*

*

Les gens qu'ils autoriseront à partir à 60 ans

sont ceux qui sont déjà malades !

merci patron de ne pas les laisser crever au travail !

 **

*

A 60 ANS C'EST UNE AUTRE VIE QUI COMMENCE

Enfin le droit au repos, aux loisirs, à la culture

c'est le temps d'aimer

de penser à soi

vivre son couple, sa famille, ses amis

c'est partager avec ses petits-enfants

c'est l'aide aux plus jeunes, aux plus déshérités

la solidarité,

c'est la vie dans la ville

NE VOUS LAISSEZ PAS VOLER VOS VIES

MANIFESTEZ AVEC VIGUEUR

 l'argent pour payer vos retraites existe

IL FAUT TOUCHER AU CAPITAL

IL FAUT TOUCHER AUX DIVIDENDES

 

retraite L. VIANNET.jpeg

Extrait de l'Humanité du 16 Juin

**

 moi c'que j'en dis !

Je parle du

DROIT A LA RETRAITE A 60 ANS

Pas de l'obligation de partir à 60 ans

J'espère juste que mes petits-enfants seront aux côtés de leurs parents

à la MANIF du 24 JUIN

BISOUS

 

 

 

 

 

13/05/2010

13 MAI 68 : GREVE GENERALE !

RESUME EN IMAGES

67 avant 68 !

En 1967, en FRANCE, ce sont 4.220.000 jours de grève

Des actions ont éclaté dans toute la France, de longs conflits vifs et durables qui marquaient le refus des travailleurs de subir les sacrifices dictés par un gouvernement appuyé sur les pouvoirs spéciaux votés en 1967.

Image (42).jpg

L'année 67 a également été  marquée par les élections législatives de mars, qui voient la gauche progresser (majorité 38% - PCF 22% -FGDS 19% -PSU et Extrême Gauche 2%, Centre Démocrate 13%).

**

67

ce fut aussi les manifestations contre la guerre américaine au VIETNAM renforcées par les annonces de bombardements américains qui déversent sur le nord du pays des dizaines de tonnes d'herbicides.

*****68*****

LE MAI ETUDIANT

est né le 22 mars. Ce jour-là 142 étudiants occupent le bâtiment administratif de l'université de Nanterre. L'arrestation de plusieurs militants, à la suite d'une opération de commando conduite en solidarité avec le Vietnam contre les locaux de l'American Express à Pari, a mis le feu aux poudres.

Pour protester contre cette répression, le bureau du doyen est occupé.

A 1 h du matin, le 23 mars, les manifestants sont libérés et les locaux évacués.

C'est la première occupation de FAC en FRANCE.

le 29 mars nouvelle occupation prévue

le doyen fait fermer la FAC à l'indignation générale

 

****Premier Mai 68****

à l'appel de la seule C.G.T.

autorisé pour la première fois depuis 1954

100 000 manifestants

Sur les mêmes banderoles :

" la satisfaction des revendications et la paix au VIETNAM"

**

13 MAI GREVE GENERALE

La contestation étudiante est le détonateur de tous les évènements de mai-juin 68

et la grève du 13 mai

sera le point de jonction avec les grèves ouvrières

hd mai 68 sorbonne femmes.jpg
le 3 Mai, les étudiants de NANTERRE organisent un meeting dans la cour de la SORBONNE
pour protester contre la fermeture de leur université et la convocation d'étudiants devant la commission disciplinaire suite à l'action menée contre les locaux de l'American Express.
**
**
La police entre dans la SORBONNE pour déloger les étudiants de NANTERRE et occupe la cour d'honneur.
La réaction estudiantine est immédiate.
Les étudiants dressent les premières barricades de mai sur le Boul'Mich.
Aux premiers gaz lacrymogènes répondent les premiers pavés dans le Quartier latin.
Scanned Documents2.jpg
La violence éclate dans le Quartier Latin de PARIS après l'expulsion des étudiants de la SORBONNE.
600 jeunes sont arrêtés, on compte les blessés par centaines.
Dans une FRANCE où l'exaspération sociale est forte, où les usines, les bureaux sont de véritables casernes,
la répression va faire basculer la FRANCE dans un mouvement social sans précédent.

***

Il suffisait d'un incident pour que la marmite déborde

LE VOICI

Une semaine plus tard, le 10 mai, une manifestation organisée en solidarité avec les étudiants arrêtés le 3 mai rassemble 12 000 personnes
place Denfert-Rochereau
aux cris de
*
*
HALTE A LA REPRESSION !
*
*
LIBEREZ NOS CAMARADES !
*
*
**
Au fil des heures la tension monte entre la police et les étudiants qui avaient décidé d'occuper pacifiquement le Quartier Latin toute la nuit

LE 11 MAI ET LA NUIT DES BARRICADES

*** 
Cette nuit-là toute la FRANCE a l'oreille rivée au poste de radio
pour suivre en direct le fil des évènements.
Les affrontements sont violents.
hd mai 68 3.jpeg
Image (40).jpg
Le pays se réveille sous l'émotion puis l'indignation
en apprenant la violence de la répression policière nocturne
*
Le bureau confédéral de la CGT
proteste avec la plus grande vigueur contre l'attitude inadmissible
du pouvoir,
qui répond par la force aux revendications légitimes des étudiants et du monde universitaire.
La CGT convie toutes les autres organisations syndicales à la Bourse du Travail
***
*
le 11 MAI, la CGT, la CFDT et la FEN
APPELLENT A UNE JOURNEE DE GREVE GENERALE
ET DE MANIFESTATIONS POUR LE LUNDI SUIVANT
LE 13 MAI

**

 et le 13 mai 1968 allait entrer dans l'histoire sociale.

hd mai 68 4.jpeg
hd mai 68 5.jpeg

 CE N'EST QUE LE DEBUT !

Pendant près de trois semaines le pays est paralysé par un mouvement sans précédent

de grève générale et d'occupations d'entreprises

11/05/2010

10 Mai ... Commémorer l'abolition de l'esclavage en FRANCE

esclavage.jpg

Cette traite des Noirs semble avoir été réalisée d'abord dans un but économique mais aussi raciste. Un « code Noir » écrit en 1685 définissait juridiquement la traite des Noirs et l'esclavage comme acceptable. Dans ce texte, l’homme Noir était décrit comme une marchandise dont on pouvait disposer à sa guise ; lui donner la mort sans justification était autorisée en tout temps.

***

Il aura fallu attendre le 10 mai 2001  et la loi Taubira, pour qu'en FRANCE, le gouvernement reconnaisse l'esclavage comme crime contre l'humanité. C'est Jacques CHIRAC qui a décidé en 2006 de commémorer l'abolition de l'esclavage.

Ce n'est que depuis cette loi qu'officiellement l'Etat français a accepté la mise en place de monuments pour commémorer l'abolition et de légiférer pour que la période de l'esclavage, de ce commerce d'être humains contre des marchandises, de ce racisme institutionnalisé au travers de textes comme le CODE NOIR, trouve sa place dans les manuels d'histoire.

ESCLAVE.jpg

Abolition de l'esclavage dans le monde

1789 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
1791 Révolte de Saint-Domingue menée par Toussaint Louverture.
1793 Abolition de l'esclavage à Saint-Domingue.
1
794 Abolition de l'esclavage dans toutes les colonies françaises.

4 février 1794 - 16 pluviose An II. Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises. 

 Après qu’un député noir de Saint-Domingue ait rappelé les causes de la révolte des esclaves qui secoue cette île depuis août 1790, une discussion s’engage. En moins d’un quart d’heure la discussion est fermée par ce mot de Lacroix :

Président, ne souffre pas que la Convention se déshonore par une plus longue discussion 

et l’abolition de l’esclavage, dans toutes les colonies française,

est décrétée au milieu de l’enthousiasme général

abolition.jpg

 

1802 Rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises.
51B6A996G8L__SS500_.jpg

1808 Interdiction de la traite, par le Congrès des États-Unis d'Amérique.
1813 Abolition de l'esclavage en Argentine.
1833 Abolition de l'esclavage dans les colonies britanniques.
1848 Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises.

 643993781.jpg

1865 Abolition de l'esclavage dans l'ensemble des États-Unis d'Amérique.

Adoption du 13ème amendement à la constitution par le Congrès étatsunien le 18 décembre 1865.

Les deux-tiers des représentants ont approuvé ce texte qui énonce :

«Ni esclavage, ni aucune forme de servitude involontaire ne pourront exister

 aux États-Unis, ni en aucun lieu soumis à leur juridiction».

Ce texte ne rentrera en application qu’un siècle plus tard.

1860 Abolition de l'esclavage dans les colonies hollandaises.


1869 Abolition de l'esclavage dans les colonies portugaises.
1888 Abolition de l'esclavage au Brésil

esclavage_bresil_debret.jpg

1919 Pacte de la Société des Nations condamnant la traite et prescrivant l'abolition du travail servile.

***

Rafraîchir

 la mémoire ne fait pas de mal.

Si l'esclavagisme français n'existe plus dans les faits,

 la réalité montre la difficulté de changer les mentalités

Le 10 MAI est l'occasion de commémorer l'abolition de l'esclavage

et de dénoncer les discriminations en FRANCE

escdn0d.jpg

1685 : le statut des esclaves est défini par le "Code Noir".

Ce code rédigé au temps de Colbert restera en vigueur jusqu'en 1848, date de l'abolition définitive de l'esclavage par la France.

Le Code noir est un recueil de textes réglant la vie des esclaves noirs dans les îles françaises, en particulier l'ordonnance de soixante articles, portant statut civil et pénal.  Soixante articles qui gèrent la vie, la mort, l'achat.

Il est applicable dans les colonies françaises des Antilles (en 1687), de Guyane (à partir de 1704) et de l'île Bourbon (en 1723).

 L'esclavage des noirs sera définitivement aboli le 4 mars 1848.

 photo%203b.jpg

 

C'est ainsi que le roi Louis XIV réglemente la traite des noirs.

Haiti_10.jpg

"Déclarons les esclaves être meubles... Voulons que les hommes libres qui auront eu des enfants avec des esclaves soient condamnés et les dits esclaves confisqués au profit de l’hôpital... Leur défendons de tenir le marché des esclaves le dimanche... Défendons aux curés de marier des esclaves sans le consentement de leurs maîtres... Les enfants qui naîtront seront esclaves... Les esclaves non baptisés seront enterrés de nuit dans un champ voisin...Car tel est notre bon plaisir. Signé : Louis.

untitled 2.jpg

***

Le CODE NOIR obéit surtout à des soucis religieux (baptême obligatoire de l’esclave )

 et sociaux ( les abus pouvant entraîner des troubles !

le Code noir qui régissait dans les colonies françaises l’ensemble des soumissions et tortures légales des esclavisés, tous les instants de leur quasi-existence étant par décret orientés vers l’économie de plantation. Ce Code fait expressément référence à l’église catholique seule religion autorisée dans les colonies, monopole sur le marché de dieu... 

Théoricienne et organisatrice de la Traite négrière, l’église allait s’activer pour en être un bénéficiaire direct et temporel, ne s’oubliant pas au festin des prédateurs...

A cela s’ajoutent les esclaves qui travaillaient dans les abbayes, monastères et autres lieux de résidence des religieux, soumis à toutes les servitudes liées à leur double de statut de bien meuble et d’esclave par nature, convertible à souhait au christianisme.

 **

Le Code Noir ne fut pas toujours appliqué par les maitres qui le jugèrent trop favorable aux esclaves. Il fut remplacé au XVIIIe siècle, par un ensemble de dispositions appelées

"Coutume des Antilles"

Traite%20negriere%201.jpg

 

Sous le règne de Louis XIV et sous celui de son petit-fils Louis XV (1715-1774), les colonies sont l'enjeu de plusieurs guerres entre la France et l'Angleterre. A l'extrême fin de son règne, le Roi-Soleil est contraint de céder à l'Angleterre Terre-Neuve, l'Acadie et la baie d'Hudson. En 1763, Louis XV abandonne aux Anglais le Canada et toute la rive gauche du Mississippi (la Louisiane).


Sous Louis XVI, ce qu'on appelle le "premier empire français " ne comprend plus que les Antilles - mais les îles à sucre assurent la prospérité de la grande bourgeoisie négociante des ports négriers de l'Atlantique, de Bordeaux à Nantes -, la Guyane, St Pierre et Miquelon, des comptoirs au Sénégal (Saint-Louis, Gorée) et dans l'Océan Indien (La Réunion)...

commerce_triangulaire.jpg

 Les Antilles sont placées sous administration directe de la Couronne par Colbert, qui encourage également la création de grandes compagnies de commerce.

**

De nombreuses villes en France comme Bordeaux et Nantes se sont rapidement développées grâce à ce commerce ; également des villes Anglaises, Hollandaises, Espagnoles et bien sûr Portugaises. Au commencement de la traite des Noirs, les  enlèvements se faisaient entre autres au Sénégal, au Gambie , au Togo, en Angola et également au Mozambique. Le Commerce triangulaire est l'une des formes de la traite des Noirs.

Le principe était simple. Qui dit commerce, dit marchandise et les esclaves étaient considérés comme un bien. Le Commerce triangulaire lié à l'exploitation du territoire américain par les pays européens, fournissaient leur main d’œuvre.

*

*

Le commerce triangulaire 

se déroulait en trois phases distinctes

  •  les navires chargés de marchandises destinés à l'achat des esclaves partaient d'Europe pour rejoindre les côtes d'Afrique, où avaient lieu les transactions.
     
  • les bateaux rejoignaient les Antilles ou les continents américains pour vendre les esclaves.
    •  chargés de produits coloniaux, les navires rentraient en Europe.
   **

23 mai, AUTRE JOURNEE

Journée nationale des victimes de l’esclavage colonial

15/04/2010

UN 15 AVRIL 1945 à BERGEN-BELSEN



Jamais je ne m'interdirai de rappeler les atrocités commises pendant cette seconde guerre mondiale

JAMAIS ! JAMAIS !

MAIS CONTRE L'OUBLI TOUJOURS !

 POUR QUE NUL N'IGNORE ET QUE LA BETE IMMONDE NE REVIVE JAMAIS !

  

**

15 avril 1945

Les troupes britanniques libérèrent des camps en Allemagne du Nord,

Elles pénétrèrent dans le camp de concentration de Bergen-Belsen LE 15 AVRIL 1945.

 

19034.jpg
Sous les yeux des libérateurs
les allemands ramassent les corps 
bergen-belsenmassengrab.gif

« Juste en face d'où nous étions, il y avait un charnier, le bâtiment débordait de cadavres, non seulement à l'intérieur mais aussi tout autour. Il y avait des cadavres partout. Je vivais, je marchais à côté des morts. Après quelque temps, ça devenait comme si ça avait toujours été comme ça, si bien qu'on devait se dire à soi-même : «Je ne veux pas voir qui c'est. Je ne veux pas reconnaître quelqu'un dans cette personne qui gît là. "J'en étais arrivée à comprendre qu'il fallait que je ferme les yeux sur un certain nombre de choses. Autrement, je n'aurais pas pu survivre, parce que j'ai vu des gens devenir fous. Il ne s'agissait pas seulement de vivre avec ça, mais aussi avec la folie. »

Renée H, in Témoigner, paroles de la Shoah, Flammarion, 2000

*

*

C'est au camp de BERGEN-BELSEN

qu'est morte du typhus la jeune Anne Franck

sept mois après son arrestation et quelques jours après le décès de sa soeur Margot

Elles sont enterrées à Bergen-Belsen

230px-Anne-frank-grab.jpg
*

... Les guérisons étaient impossibles, parce que l'hygiène du camp était volontairement horrifiante : les hommes restaient cinq, six mois sans changer leur misérable chemise, leur unique caleçon, sans être conduits aux douches, sans aller, dans certains Blocks, aux lavabos dont on leur interdisait l'accès ; les paillasses, imprégnées des déjections des mourants, n'étaient jamais remplacées ; les couvertures que l'on se repassait, minces loques effilochées, étaient couvertes de crachats desséchés; le parquet des baraques était noir de vermine; les détenus restaient quinze heures consécutives dans une salle aussi hermétiquement fermée qu'un tombeau, où se mêlaient les miasmes, tous les germes, car, malgré les efforts des médecins, les tuberculeux couchaient avec les érysipèles, les dysentériques avec les pneumoniques, les scarlatineux avec les blessés.

Les guérisons étaient impossibles parce que les gens de maîtrise ne laissaient passer aucun prétexte pour frapper ou glacer les malades ; parce que entre les détenus mêmes, les plus faibles subissaient les brutalités des plus forts, comme chez les bêtes... De même que dans tous tes camps, on mourait à Belsen de mort violente, d'épuisement, ou de maladie. Les morts violentes étaient moins nombreuses que dans les grands camps ; les pendaisons massives, les chambres à gaz y étaient inconnues. Les barbelés n'étaient pas électrifiés. Les fusillades collectives ne se produisirent que dans les jours qui précédèrent la délivrance. Il restait les meurtres individuels, officiels ou non, les piqûres et les suicides. Ces derniers étaient nombreux et procédaient par vagues épidémiques. On choisissait toujours la pendaison qui était à la portée de tous : une ceinture, une poutre, un escabeau. »

*

*

 podcast

 

"Ils étaient vingt et cent

ils étaient des milliers,

nus et maigres et tremblants

dans leurs wagons plombés..."

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique