logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/06/2015

FN incendiaire pour rafler la mise à MITRY-MORY

Jouer sur l'insécurité, attiser la haine

voilà leur programme

et le "pauvre gogol" tombe dans le piège

-J'ai fini d'essayer de comprendre, d'excuser-

ça va comme ça

***

Meaux : l’ex-cadre FN qui entretenait l’insécurité en brûlant des voitures écroué

Guénaèle Calant | 10 Juin 2015, 11h24 | MAJ : 10 Juin 2015, 22h51
 
1/7RÉAGIR
155
INFO LE PARISIEN
 Villeparisis, le 6 juin dernier. Adrien Desport se vantait sur Twitter de s'être rendu ce soir-là au commissariat de Villeparisis pour "témoigner contre une bande de jeunes pour délits à Mitry-Mory".  
 
Villeparisis, le 6 juin dernier. Adrien Desport se vantait sur Twitter de s'être rendu ce soir-là au commissariat de Villeparisis pour "témoigner contre une bande de jeunes pour délits à Mitry-Mory".  DR

Audience hallucinante, en fin de soirée ce mercredi, au tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne). Dans le box des prévenus, six militants du parti de Marine Le Pen, âgés de 19 à 25 ans, devaient répondre de « destruction volontaire par incendie en bande organisée, dégradation volontaire de bien privé et dénonciation de délit imaginaire ».

 


Parmi eux : Adrien Desport, ex-n°2 du FN 77 et candidat remplaçant aux élections départementales au canton de Villeparisis de Benjamin Attias, également prévenu, et aussi Jean-Baptiste Nadji, responsable-adjoint des jeunes FN du Val d’Oise. Qui, quand ils ne font pas de politique sont étudiant en médecine, fils de policier, courtier en assurances, autoentrepreneuse, conseiller vente...Il est reproché à ce petit groupe d’amis d’avoir, entre autres, incendié treize voitures à Mitry-Mory, dans la nuit du 8 au 9 avril 2015. Un fait divers sur lequel Adrien Desport n’avait pas hésité à dénoncer sur son blog et les réseaux sociaux « l’insécurité dans la ville ».

Face à eux, une salle remplie de victimes. Ces hommes et femmes, dont les voitures ont été brûlées, dégradées ou taguées avec des croix gammées, ont découvert avec stupeur que les auteurs étaient leurs voisins et des militants politiques. 
Par ailleurs, le 28 mars dernier, veille du second tour des élections départementales, Adrien Desport avait déposé plainte à la suite d’une agression au gaz lacrymogène alors qu’il collait des affiches électorales avec le responsable des jeunes FN 95. Il avait même fait état de cet incident sur son site, regrettant « l’indifférence des médias et de certains élus »... à propos de faits totalement inventés ! Les jeunes frontistes sont également poursuivis pour avoir tagué la voiture d’un conseiller municipal FN à Eragny (Val-d’Oise), ainsi que les abords de la maison d’une militante FN du secteur de Provins (Seine-et-Marne).
Au domicile d’Adrien Desport, les enquêteurs ont mis la main sur un gyrophare, un gomme-cogne déclaré en préfecture, des bombes de gaz lacrymogène et une paire de menottes. Une détention d’objets qui n’est pas illégale tant qu’on ne s’en sert pas.
Ces expéditions auraient été menées dans le cadre de soirées arrosées d’alcool et poudrées de cocaïne. « Je n’ai jamais forcé qui que ce soit », a expliqué Adrien Desport, pour tenter de s’extirper du mauvais pas où il se trouve. Ses co-prévenus, qui le décrivent comme manipulateur, ont bien l’intention de tout lui remettre sur le dos. Le parquet, qui craint la réitération des faits, a requis son incarcération. La substitute du procureur a fait allusion à un « projet de guet-apens contre des policiers » évoqué en garde à vue par un des prévenus.
Le tribunal a placé Adrien Desport en détention provisoire et ordonné une expertise psychiatrique. Les cinq autres, dont l’un a terminé l’audience en pleurs et une autre a exprimé ses regrets et sa peur des représailles, ont été placés sous contrôle judiciaire. L’audience a été renvoyée au 15 juillet.
L’enquête avait démarré fin mai suite à un signalement du Front national sur les agissements de son ex-responsable départemental (lire l’encadré). Adrien Desport a été adjoint du secrétaire départemental du FN 77, Renaud Persson, jusqu’en octobre. « Surpris », « dégouté par cette affaire », Renaud Persson a précisé qu’il avait « dégradé » son adjoint car il n’avait « plus confiance en lui ». « Il avait en charge la communication, adorait être en relation avec la presse. Je me suis rendu compte qu’il racontait souvent des histoires sans fondements ».

Au FN, on prépare les sanctions : "Adrien Desport doit passer en commission de discipline" prochainement, précisait, dans la journée, Wallerand de Saint Just, chef de file du FN aux élections régionales de décembre prochain en Île-de-France et ancien avocat du FN.
 

Les pyromanes confondus grâce à une enquête interne du Front national
C’est le Front national lui-même qui a découvert le pot aux roses. « Suite à des éléments qui nous ont été remontés (NDLR : la dénonciation d’une militante poursuivie), nous avons lancé notre propre enquête, puis sollicité la police », éclaire Nathalie Pigeot, responsable des fédérations au FN. Les instances nationales du parti lepéniste ont déposé plainte fin mai au commissariat de Nanterre (Hauts-de-Seine). Le FN devrait en profiter pour exclure ces militants. « S’ils ne l’ont pas encore été, c’est parce que la police nous a demandé de ne pas le faire le temps de l’enquête », justifie Nathalie Pigeot. A commencer par Desport, agaçant par sa propension « à toujours essayer de passer au-dessus de sa hiérarchie » et son « comportement étrange ».
En 2013, il avait déjà été épinglé pour des propos antisémites visant Jean-François Copé, sur sa page Facebook. Mais à l’aune de sa comparution devant un tribunal, comment Desport a-t-il pu accéder à la direction d’une fédération d’un parti qui joue les premiers rôles sur le plan national ? « On ne peut pas enquêter sur nos 80000 adhérents, rétorque la cadre frontiste. Rien ne laissait penser qu’il prenait de la cocaïne et brûlait des voitures la nuit ! »

A Mitry-Mory, ville communiste où Desport avait candidaté aux municipales, la maire PCF Charlotte Blandiot-Faride réclame une « sanction exemplaire. On apprend ces méfaits alors qu’Adrien Desport voulait accéder à la mairie. Ce sont des voyous ! » 

Thomas Poupeau

 

***

*
 Et dire que les citoyens qui n'ont aucune conscience politique votent pour ces voyous du FN au détriment du Front de Gauche, ça me laisse songeuse

***

En fouillant sur le Net, j'ai découvert ça !

"Plutôt Hitler que le Front Populaire "

et maintenant "Plutôt le FN que le Front de Gauche"

Il faut regarder cette vidéo de Public Sénat ... Rien que ça !

Je ne sais pas s'il faut en rire ou pleurer

Je rêve ? Mais non !

LE FN CHERI DES MEDIAS... ET PENDANT CE TEMPS-LA LE FRONT DE GAUCHE PASSE A LA TRAPPE


Public Sénat - Adrien Desport candidat pour... par fn77

Adrien Desport candidat RBM / FN aux élections municipales pour Mitry-Mory contre la mairie communiste. 
N.B.: Nous vous informons que quelques minutes après l'interview, un groupe, probablement communiste (selon les témoins), a attaqué Adrien Desport.

***

BANDE DE SALOPARDS ....

Plus le mensonge est gros, plus il passe ? Auprès des médias, oui !

 

Adrien Desport (FN) agressé samedi à la bombe lacrymogène

Sé.B. | 31 Mars 2015, 00h00 | MAJ : 31 Mars 2015, 00h00
 

 

ADRIEN DESPORT, membre du FN 77 et candidat remplaçant dans le canton de Villeparisis, a été agressé samedi, dans le canton de Nangis. Avec Jean-Baptiste Nadji, responsable des jeunes du FN du Val-d'Oise, ils ont été aspergés de gaz lacrymogène, par un homme qui les aurait suivis alors qu'ils s'occupaient de l'entretien des affiches officielles de leurs candidats.

 

Ils ont tous les deux porté plainte auprès de la gendarmerie. Ils fumaient une cigarette, dans la voiture d'Adrien Desport, arrêtés vers 14 h 30 sur le bas-côté d'une route qu'il n'a pas pu définir -- le candidat ne connaît pas le secteur --, quand leur agresseur est intervenu en passant sa bombe par une vitre ouverte. D'après nos informations, les faits se seraient déroulés dans les environs de Chartrettes.

> Venez débattre et poser vos que

Décidément, ce pauvre garçon ! Tout est bon pour se faire de la PUB

*** 

*

Il s'voyait déjà en haut de l'affiche §§ LALALALALALALALALA

emprunté sur sa page facebook

 

Pas un peu mégalo le garçon ?

*

 

08/06/2015

DECHETS NUCLEAIRES DANS LA MEUSE ? on manifeste

Manifestation contre un projet d’enfouissement nucléaire à Bure

L'actualité française et internationale par la rédaction d'Europe 1 - Politique, culture, faits divers, économie, médias.

Un projet unique en son genre est sous le feu des critiques de la population locale dans la Meuse.

Quatre-vingt six habitants et un millier de manifestants. A Bure, dans la Meuse, la population locale a manifesté dimanche contre un projet controversé d'enfouissement de déchets nucléaires dans le sous-sol de ce village. Baptisé Cigéo, le plan unique en France prévoit d’enterrer à 500 mètres sous terre les déchets radioactifs les plus dangereux du pays.

Les participants étaient environ 900 sur le site selon la préfecture et 1000 selon le collectif d'associations à l'origine de la manifestation. Des agriculteurs sont venus avec plusieurs tracteurs apporter leur soutien aux manifestants. Plusieurs randonnées parties dans la matinée ont convergé vers le site prévu, autour duquel des manifestants ont formé une chaîne humaine en début d'après-midi.

"Poubelle nucléaire". "Notre mot d'ordre était : ‘une mobilisation majeure pour un enjeu majeur’, nous avons réussi notre pari", a dit Corinne François, de l'association BureStop. "Ce projet comporte encore énormément de risques non résolus, un feu vert serait absurde et dangereux", a-t-elle fait valoir, tandis que le projet attend toujours d’obtenir des autorisations.

Les associations se sont lancées dans une bataille judiciaire contre Cigéo. Après avoir été déboutées fin mars dans une action en justice, elles ont fait appel. Elles accusent l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) de "mensonge" et lui reprochent d'avoir sous-estimé volontairement la richesse du sous-sol de Bure - des nappes souterraines d'eau chaude - pour faciliter l'implantation du futur centre dans cette zone rurale aux confins de la Haute-Marne.

 

05/03/2015

Le MOUVEMENT DE LA PAIX PETITIONNE

 

Urgent : lancement de deux cyber-pétitions


Bonjour, nous nous adressons à vous pour solliciter votre signature pour deux cyber-pétitions:

Pour un Traité d'interdiction
des armes nucléaires

Nous souhaitons obtenir au cours du mois de mars 20 000 signatures pour appuyer la délégation de 100 militants qui portera nos exigences auprès de la conférence de révision du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) qui se tiendra à New York fin avril-début mai 2015.

Ces pétitions seront aussi un outil pour les délégations qui se rendront début avril à l'Elysée et au Ministère des Affaires Etrangères (MAE).

Pour signer et faire signer, utilisez la pétition en ligne sur le site du Mouvement de la paix :

 

Pour la reconnaissance immédiate de l'État de Palestine par la France

Là aussi il y a urgence, car sur le terrain la situation est gravissime.
Nous devons faire une pression forte et rapide pour que le vote favorable du Parlement en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine aux côtés d’Israël soit suivi d’une reconnaissance effective.

Pour signer et faire signer, utilisez la pétition en ligne sur le site du Mouvement de la paix :


Ces deux cyber-pétitions sont aussi lancées sur les réseaux sociaux
(Facebook, Twitter). A vous de les relayer si vous le souhaitez, par tous les moyens que vous jugerez utiles.

Nous devons être nombreux pour être entendus. Des actions similaires sont conduites dans le monde entier. Votre action est utile, nécessaire et urgente.

Pour cela :

  • Signez les cyber-pétitions en ligne - cela ne prend que quelques instants;
  • Faites signer les pétitions autour de vous (en les téléchargeant ici et ici) et envoyez les signatures au siège national du Mouvement de la Paix à Saint Ouen;
  • Faites suivre ce message à vos connaissances et parlez-en autour de vous.

Nous comptons sur vous.


Le Mouvement de la Paix

www.mvtpaix.or

26/02/2015

ENRICHISSEZ-VOUS ! MOTUS ET BOUCHE COUSUE pour les délinquants en col blanc

« Ayez envie devenir milliardaires »

« enrichissez vous »

vive « le secret des affaires »

 

 

Le discours du ministre Macron, c’est le désert des idéaux dans lequel meurt l’espoir et naissent de dangereux scorpions comme ceux qui tuent les Charlie.

 

Comment peut on se moquer ainsi de la jeunesse ? La priver de tout idéal alors qu’elle est déjà privée d’emploi ? La moquer en lui proposant de s’enrichir alors que les patrons la cantonnent exprès, pour des raisons politiques et nullement économiques, de 19 à 29 ans, dans des stages et des CDD ?

 


Devenez milliardaires ! Il y a 78 milliardaires en France, le record d‘Europe.  Deux d’entre eux possèdent plus que 20 millions de Français.  Il est impossible d’être à la fois milliardaire et honnête : parce que pour posséder tant d’argent il faut avoir exploité, surexploité, volé le travail des autres, spéculé avec, triché, fraudé, accumulé, écrasé, sinon c’est impossible. Le travail n’enrichit personne, c’est l’exploitation du travail des autres qui enrichit. Et pour s’enrichir au point d’être milliardaires il faut  avoir pillé abusivement des milliers de travailleurs pendant des générations !

 

Et puis, en sus, au passage,  Macron nous dit de  réaliser un autre « idéal » vendre triomphalement des « Rafale » aux sinistres dictateurs égyptiens qui massacrent leur peuple révolté et assassinent des femmes seules dans la rue. C’est sur que la jeunesse va sentir l’apartheid plutôt que d’être fascinée par « l’Argent » de Zola et les Rougon-Macron.

 

Regardez les Mathieu Pigasse et Pierre Bergé qui tempêtent contre le fait que deux de leurs journalistes du Monde participent à « offshoreleaks » et révèlent l’ampleur de la fraude fiscale. Ils ne parlent pas de « Luxleaks » ni de Jean-Claude Juncker, Cahuzac puissance 10000, patron de l’Europe, qui blanchit depuis 30 ans au Luxembourg, l’argent de 340 multinationales, dont 58 françaises, nous prenant chaque année 100 milliards dans les caisses ainsi vidées de la République. La mise en place d’une «commission d’enquête » du Parlement européen est empêchée.

Les Offshore Leaks (littéralement « fuites extraterritoriales », en référence à WikiLeaks) sont une série de fuites d'informations relatives aux paradis fiscaux et à leur utilisation à des fins de fraude fiscale et de blanchiment d'argent à travers le monde.

 

 

Forcément, le ministre Macron a tenté de faire passer un article de loi sur « le secret des affaires » et la « punition » de ceux qui contribuaient à le lever.  A peine deux ans après Cahuzac ou l’on nous avait fait le coup de la « transparence »,  Macron a tenté de faire le forcing pour le coup de l’opacité légale.

 

Sur 80 milliards de fraude fiscale « officielle » reconnue par Bercy, le ministre du budget ne vise officiellement à faire rentrer que 2 milliards en tout et pour tout en 2014. Alors quil baisse le budget de nos besoins sociaux de 50 milliards pour verser 41 milliards au Medef.

 

Le simple fait que la fraude fiscale estimée en Europe atteigne un tel niveau devrait faire la «une » de tous les médias pendant des semaines. Il s’agit d’argent volé, détourné, enlevé aux peuples, aux salariés par les banques spéculateurs, actionnaires. Pour la simple Grèce, l’oligarchie, 1 % de sa population les armateurs, a «planqué » 400 milliards en Suisse, plus que la « dette » qui lui est indignement exigée.

 

Avec cette somme retrouvée, identifiée, car on sait tout d’elle, où elle est, à qui elle est, dans le moindre centime, on peut la pourchasser, on peut la rattraper, on peut la récupérer, la question de la prétendue « dette » est réglée, la « crise » est finie, tous nos pays redeviennent officiellement riches, les budgets sont en équilibre, on peut relancer l’économie, refaire de l’emploi en masse, instaurer les 32 h, augmenter les salaires.

 

« La délinquance financière la République vous rattrapera » s’écriait François Hollande au Bourget !

 

Quand Lagarde et Le Pen hurlent toutes deux, ensemble : « une dette est une dette » à propos de la Grèce, hé bien non, ces deux dames de l’establishment défendent leurs amis banquiers respectifs ! Refusant de s’en prendre aux banquiers, elles s’en prennent forcément aux peuples.

 

Car c’est entre le mensonge et la lumière, entre les banquiers d’HSBC, du Luxembourg, des iles Caïman ou Jersey … et nous que tout se joue : il existe 600 milliards d’avoirs français dans les paradis fiscaux, le double du budget de l’état. Tout est là.

 

Il suffit d’embaucher 2000 inspecteurs des impôts, des centaines d’informaticiens, de faire un pont d’or aux journalistes d’offshore-leaks, de prendre les mesures légales pour traquer la fraude, et d’avoir la volonté politique d’affronter l’oligarchie, les 1 %, les 58 sociétés qui trichent… Il suffit d’être de gauche, de vouloir lutter  contre la misère le chômage et les inégalités.

20/02/2015

SCANDALE DANS LE METRO PARISIEN... racistes, fascistes !

Pas de commentaires... C'est trop pourri !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique