logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/01/2019

GILETS JAUNES ET AVOCATS

"ILS ONT DES ECHARDES SUR LA LANGUE A FORCE D'AVALER LA LANGUE DE BOIS DES POLITIQUES3

26/12/2018

"APRES LES GILETS JAUNES, CHANGER DE CAP"

« Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution.

Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures. »

Article 28, Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de la Constitution du 24 juin 1793

 

 

 

 

Extrait courrier des lecteurs - POLITIS-

 

 

Le mouvement des gilets jaunes n'est pas celui des déclassés : beaucoup se définissent comme de la "classe moyenne" simplement parce qu'ils ont un emploi, même s'ils ont parfois l'angoisse de le perdre ... Ils se sentent citoyens, ils croient au principe de l'égalité des individus et semblent bien décidés à ne pas être pris pour des imbéciles.

C'est pourquoi on y retrouve côte à côte celui qui vilipende les "assistés" et celui qui sait bien que les chômeurs et les précaires ne sont pas volontaires pour l'être ...

Partant de ce que mouvement exprime, il nous faut reprendre le rôle qui n'a pas été suffisamment tenu  gauche par les syndicats et par des partis pusillanimes. Il faut dégager des lignes directrices, exprimer ce que pourrait être un cap, signaler d'éventuels dangers.  Mais surtout ne pas rester sans rien faire en se demandant si ça passe ou si cela va casser.

L'idée de VIe République est avancée depuis 2017 et même avant, des lieux de réflexion existent à propos des intitutions.

Mais les évènements actuels peuvent offrir bien mieux. Que des textes sortent de ces ronds-points !

Que s'organisent des réflexions, que les générations élevées avec Internet s'en emparent !

Des états généraux peuvent être mis en place avant même que ceux envisagés par Emmanuel MACRON soient lancés par les préfets. Des propositions en sortiront qui seront plus neuves que celles d'énarques formatés.

... Des partis renaîtront sans doute un jour ..; mais, pour l'instant, ce sont les citoyens qui doivent penser la politique ...

Cela commence au plus près, par la Commune .. à condition de la rétablir comme lieu véritable de décision de l'organissation de la vie quotidienne des habitants.

Or, on vide les communes de tout pouvoir au profit d'un étage intermédiaire géré entre "élus" notables dans les métropoles ou les intercommunalités. Au nolm de l'efficacité bien sûr ...

Emmanuel MACRON a joué la carte des maires dans son discours, à nous de la lui retourner ...

 

Jeanne Parreau

 

 

 

  • "Résistance": les "insoumis" de Mélenchon en marche pour "la ...

    www.ladepeche.fr/article/2017/03/18/2538809...

    Le chef de file de "La France insoumise" Jean-Luc Melenchon lors de la manifestation à Paris pour la 6e République, le 18 mars 2017 à Paris bertrand GUAY ...

  • "Résistance": les "insoumis" de Mélenchon en marche pour "la ...

    www.publicsenat.fr/article/politique/resistance...

    "Y a urgence, passons la 6e": plusieurs milliers de sympathisants de Jean-Luc Mélenchon et son mouvement La France insoumise étaient rassemblés samedi à Paris, malgré le ciel gris et une petite bruine, pour marcher vers une "VIe République".

  • Les "insoumis" de Mélenchon en marche pour "la VIe République"

    www.parismatch.com/Actu/Politique/Les-insoumis...

    Samedi, Jean-Luc Mélenchon a donné un discours à l'issue de sa marche vers une "VIe République", à Paris.

  • "Résistance": les "insoumis" de Mélenchon en marche pour "la ...

    www.lexpress.fr/actualites/1/societe/resistance...

    Paris - "Y a urgence, passons la 6e": plusieurs milliers de sympathisants de Jean-Luc Mélenchon et son mouvement La France insoumise étaient rassemblés samedi à Paris, malgré le ciel gris et ...

     

  • "Résistance": les "insoumis" de Mélenchon en marche pour "la ...

    www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/...
     
    ****************************************************************************************
     
     https://laec.fr/chapitre/1/la-6e-republique
     

    Le #28 des « Livrets de la France insoumise » aborde le thème de la 6ème République

    et de l’Assemblée constituante.

    Présentation du livret thématique sur la constituante

     

    Il a été préparé par un groupe de travail animé par Mathieu Dupas, doctorat en droit constitutionnel et Charlotte Girard, maîtresse de conférences spécialiste de droit constitutionnel et des institutions républicaines.

    Il a été rendu public à l’occasion de la grande marche pour la 6è République, le 18 mars 2017.

    Pour nous faire part de vos remarques et propositions, merci d’écrire à l’adresse suivante  : livret-constituante@jlm2017.fr

     

     

     

     

  • « Y a urgence, passons la 6e »: plusieurs milliers de sympathisants de Jean-Luc Mélenchon et son mouvement La France insoumise étaient rassemblés samedi à Paris, malgré le ciel gris et une petite bruine, pour marcher vers une « VIe République ».

     

     Tout commence par le pouvoir des citoyens. Comment rendre le pouvoir au peuple, en finir avec le système de la caste médiatico-politique et de la monarchie présidentielle ?

    C'est l'ère du peuple qui doit commencer ! La révolution citoyenne à laquelle je crois est le moyen pacifique et démocratique de tourner la page de la tyrannie de l'oligarchie financière et de la caste qui est à son service.

    Ce sera la tâche d'une Assemblée constituante, convoquée pour changer de fond en comble la Constitution, abolir la monarchie présidentielle et restaurer le pouvoir de l'initiative populaire. Je voudrais être le dernier président de la 5e République et rentrer chez moi sitôt que la nouvelle Constitution aura été adoptée par le peuple français. La 6e République commencera et ce sera une refondation de la France elle-même.

    Jean-Luc Mélenchon

     

     

    La nouvelle Constitution dont la France a besoin doit être radicalement nouvelle, y compris dans sa méthode d'écriture : elle ne peut être un simple rafistolage de la 5e République, ni se résumer à quelques réformes octroyées par le futur président de la République. C'est le peuple lui-même qui doit s'emparer de la question et s'impliquer tout au long d'un processus constituant. Nous proposons la convocation d'une assemblée spécifiquement chargée de rédiger une nouvelle Constitution sous le contrôle des citoyens : une Assemblée constituante. Nous soumettrons à ses travaux des propositions pour une 6e République démocratique, égalitaire, instituant de nouveaux droits et imposant l'impératif écologique.

    Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

  • Convoquer un référendum (article 11 de la Constitution) pour engager le processus constituant (modalités de la composition de l'Assemblée constituante — mode de scrutin, parité, tirage au sort et incompatibilités ; modalités de la délibération ; association des citoyens aux travaux…)

  • Aucun parlementaire des anciennes assemblées de la 5e République ne pourra siéger dans cette Assemblée constituante. Les délégués à l'Assemblée constituante ne pourront être candidats aux élections suivant l'entrée en vigueur de la nouvelle Constitution

  • Le projet de Constitution proposé par l'Assemblée constituante sera soumis à un référendum d'approbation

 

Notre constat : la démocratie piétinée La démocratie ne consiste pas seulement à glisser un bulletin dans l’urne une fois tous les cinq ans ; elle suppose une implication citoyenne permanente dans la vie publique.Or la Ve République organise justement l’exclusion du peuple de la décision politique12 Notre projet : une assemblée constituante du peuple

 

 

VOUS AVEZ DIT "CASSEURS ... ?"

Extrait du courrier des lecteurs de POLITIS

 

Que cassent les casseurs ? Des vitrines de magasins, du mobilier urbain. Ils écrivent sur les murs et les monuments, ils affrontent la policer. Quelles sont leurs cibles ? Les symboles du pouvoir : l'économie, les biens publics, les plans d'urbanisme, les institutions.

Qui sont-ils ?

Un parti politique, une organisation secrète, un syndicat, un gang, une branche paramilitaire ?

Ils n'ont ni noms, ni visages, ils sont légion. C'est une foule d'anonymes qui échangent et se rencontrent pour exprimer leur colère. Les "casseurs" ce sont des gens.

Des gens qui ne croient plus en la bienveillance ni en la légitimité de l'Etat.

Pourquoi le pouvoir les isole-t-il en les désignant comme l'antithèse du manifestant et du contre-pouvoir démocratique ?

Parce qu'il a peur. Pour une raison simple : il n'y a pas de structure, d'organisation claire et délimitée derrière cette appellation. On ne peut détruire un ennemi que s'il est possible de le définir et de l'appréhender. On peut démanteler une entreprise, on peut dissoudre un groupuscule... on peut décapiter une organisation ... mais on ne peut pas faire disparaître l'expression de la colère ...

Si le pouvoir désigne les "casseurs" comme l'ennemi, c'est qu'il ne peut pas dire que le peuple est l'ennemi sans annuler sa propre légitimité à le gouverner.

Si le pouvoir a peur de son peuple qu'il fait de l'expression de sa colère un ennemi, c'est que le pouvoir reconnaît dans cette expression un danger mortel ... pour lui-même.

 

Alors vient le temps du retournement sémantique.

QUI SONT LES CASSEURS DU POINT DE VUE DU PEUPLE ?

QUI CASSE LES SYMBOLES DU PEUPLE ?

QUI REFUSE AU PEUPLE SA LEGITIMITE A DECIDER POUR LUI-MEME ?..

QUI EST L'ENNEMI DU PEUPLE ? ...

Ceux qui cassent les minima sociaux, le pouvoir d'achat, les avancées sociales et écologiques, l'espoir dans un monde meilleur, les corps, ...

Bien sûr, ils sont nombreux et puissants. Mais ils ne sont ni légion, ni légitimes et ils forment une organisation précise et bien délimitée qu'ils est donc possible de détruire : l'oligarchie.

Olivier SALES

*****

*

 

définition OLIGARCHIE (LAROUSSE)

  • Système politique dans lequel le pouvoir appartient à un petit nombre d'individus constituant soit l'élite intellectuelle (aristocratie), soit la minorité possédante (ploutocratie), ces deux aspects étant fréquemment confondus ; ce groupe.
  • Accaparement d'un pouvoir ou d'une autorité par une minorité.
Système dans lequel le pouvoir politique est dévolu aux détenteurs de la richesse. 

23/12/2018

Eric DROUET, UN GILET JAUNE ARRETE POUR RIEN D'AUTRE QU'ETRE GILET JAUNE

 

 
Je croyais que les prisonniers politiques ça ne se faisait que dans les régimes totalitaires
on appelle ça arrestation des opposants politiques, non?
 
soutien total à Eric et aux gilets jaunes
Et après on va faire la morale à Bachar al assad et a Poutine !!!!!!
a force la violence va nous monté au nez ...
 
Le pouvoir ne sait plus que faire. Plutôt que réagir de façon proactive il continue à creuser sa tombe. L'occasion historique d'assister à la chute d'un pouvoir criminel s'offre à nous. Cette crise révèle qui sont nos dirigeants: des meurtriers. Finissons-en.
C'est dégueulasse. C'est un prisonnier politique.
 
La France pays des droits de l'homme ? Ailleurs Russie ou Venezuela que tous les medias francais auraient " denoncé l'arrestation dun opposant fer de lance dune contestation populaire contre Poutine ou Maduro .
 
Le gouvernement fera tout pour que les personnes médiatiques de se mouvement soit mit de côté les gilets jaunes ne lâcher rien et demander la libération de cette personne car il veulent vous museler le gouvernement supporte pas qu' on leur tienne tête et veulent que les moutons continue à être sage pour leur propre intérêt les crs vue qu' il ont obtenue des garanties seront déterminés à obéir au ordre de l état malheureusement pour les citoyens se sera dictature et plus aucun droit sociaux courage
A force de les interpeler, ils vont plus se rebeler. Et le mouvement prendra plus d ampleur . Macron = Dictateur !!!! Vive les Gilets Jaunes !!!

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique