logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/08/2008

LES LIVRES A LIRE DE ... JUJU


Julien avait trois livres à lire pour sa rentrée en seconde
Et que croyez-vous qu'il fît ?
"Je lirai dans la voiture, Mémé... je peux tout lire en deux jours"
 
MON OEIL ! 
medium_DSC04034.JPG
 
J'ai lu 
medium_les_diaboliques.2.jpg
 

 
 

Le rideau cramoisi :

Vers 1850, en France, le narrateur rencontre, dans une diligence, le vicomte de Brassard, un célèbre dandy qui lui raconte l'aventure qui lui est arrivée alors que, âgé de dix-huit ans, il était jeune officier en pension chez un couple de bourgeois dont la fille, très belle mais très distante, lui avait fait soudain des avances dissimulées, était même venue, six mois durant, alliant la plus grande impassibilité à la frénésie passionnelle, le rejoindre dans sa chambre où, une nuit, elle était morte dans ses bras. Plongé dans l'épouvante, sur les conseils de son colonel, il avait fui et n'avait jamais su la fin de cette histoire.




Le bonheur dans le crime :

Un vieux médecin voyant à Paris un couple formé de deux êtres magnifiques raconte leur histoire. Fille d'un ancien soldat de Napoléon, maître d'armes dans une petite ville de Normandie, Haute-Claire faisait de l'escrime avec les aristocrates de l'endroit, dont le comte de Savigny, puis elle disparut mystérieusement. Le médecin la retrouva, sous le nom d'Eulalie, servante de la comtesse de Savigny et découvrit l'amour secret qui l'unissait au comte. Or la comtesse mourut empoisonnée ; en dépit du scandale, le comte épousa Haute-Claire et, depuis, ils vivent dans le plus grand des bonheurs.

 

 J'ai relu avec plaisir

HERNANI de VICTOR HUGO

medium_hernani.jpg

acte 1. Le roi d' Espagne Don Carlos s’introduit la nuit dans la chambre de Dona Sol dont il est secrètement amoureux.Caché derrière une armoire, il assiste à la rencontre entre Dona Sol et Hernani, un banni. Hernani, fils d’un homme décapité sur ordre du père de Don Carlos, s’est promis de venger son père. Dona Sol aime Hernani mais on l’a fiancée à son oncle, Don Ruy Gomez de Silva.

Don Carlos sort de sa cachette et les deux rivaux s’apprêtent à croiser le fer. Mais le vieux duc frappe à la porte. Don Ruy Gomez de Silva s'indigne en voyant deux hommes chez sa nièce. Mais l’inconnu découvre son visage et se présente. Le roi justifie sa présence et fait passer Hernani pour quelqu'un de sa suite. Il indique que l’heure est grave, l’empereur Maximilien, son aïeul venant de mourir. Il vient consulter Don Ruy Gomez de Silva, son fidèle sujet, et écouter ses conseils. Doit-il se porter candidat au trône du Saint-Empire ? Resté seul, Hernani qui a retrouvé l’assassin de son père exprime sa haine et médite sa vengeance.

 
 
 
medium_bel_ami.jpg
Je n'ai pas eu le temps de relire BEL AMI
 
***
 
 JULIEN, si tu lisais au lieu de me montrer tes biceps
 
medium_DSC04040.JPG
 
Julien, tu rentres au lycée
il va falloir travailler
 
___
-Oh ! je sais depuis le temps que vous me le dites  !
 
 Mais oui je vais travailler.
 
 
 
 

25/08/2008

LE COMBLE DU JARDINIER

ce n'est pas forcément de se mettre tout nu devant ses tomates
pour les faire rougir
blague des bacs à sable ... maintes fois entendue 
 
medium_les_tomates_du_voisin1503.jpg

Le comble du jardinier aujourd'hui, c'est de vendre sa tomate à 0.38 €uros le kilo à la grande distribution et de la retrouver dans les rayons à 15 kms de chez lui à 1.7 €uro le kilo.

"Le marché s'est mondialisé et par exemple, en fin de saison nous sommes mis en concurrence avec la tomate de Pologne, de Belgique, et de Hollande. La grande distribution profite à fond d'un système qu'elle n'a pas créé. Le résultat, c'est quand même qu'elle nous tue !" 

"Outre les prix tirés systématiquement vers le bas, ce que le paysan reproche aux hypers, c'est un manque de respect vis-à-vis du produit et de son travail

C'est parce qu'ils payent aussi peu qu'ils se permettent de présenter mes tomates n'importe comment et d'en jeter.

Il y a du gaspillage alors que beaucoup de gens ne peuvent plus acheter de fruits et de légumes, c'est honteux !" 

Daniel Roche - cultive la tomate "la pomme d'amour" entre Marseille et Aix-en-Provence 

medium_les_tomates_du_voisin1504.jpg

Près de 40 villes d'Ile de France

ont participé la semaine dernière

à la vente de fruits et légumes,

du producteur au consommateur,

organisée par le syndicat paysan du MODEF et le P.C.F. 

 ***

Moi ce sont mes voisins charmants

qui ont rempli mes seaux de tomates et poivrons

de haricots verts 

medium_DSC03957.JPG

Les enfants ont fait une cure de tomates

medium_DSC03956.JPG
medium_DSC03958.JPG

 miam ! j'adore.. avec de l'ail et des herbes

***

Ici la solidarité s'affiche au quotidien

vive la campagne !

vive le Sud-Ouest ! 

Ici quand un voisin rencontre un voisin

qu'est-ce qu'ils se disent ?

Des histoires de voisins ?

*** 

Eh bien non !  

C'est pour remplir nos assiettes

 et quelquefois nos verres

19/08/2008

Je lis, tu lis, elles lisent ...

Il pleut...

Que se passe-t-il dans cette maison ?

On lit, on regarde la T.V., des cassettes, on joue à la wii,

pépé sieste...

Sous la tente qu'elles se sont fabriquées cet après-midi,

medium_DSC03863.JPG
medium_DSC03861.JPG

elles lisent gentiment

 Un livre original.. une BD et ses esquisses

medium_ewen_BD_SOSO1492.jpg
medium_ewen_BD_SOSO1493.jpg
 
medium_EWEN1499.jpg
medium_ewen_BD_SOSO1494.jpg
 
medium_ewen_BD_SOSO1495.jpg
medium_ewen_BD_SOSO1496.jpg
 
****
Ces jours-ci, avant le coup de blues...
 
medium_elle_s_appelait_SARAH1497.2.jpg
 
medium_elle_s_appelait_SARAH1498.jpg
p 40. "La fillette se tenait collée à ses parents. Ils avaient atteint le bout de la rue à présent et l'homme à l'imperméable ne cessait de leur répéter de se dépêcher. Elle se demanda où ils allaient. Pourquoi devaient-ils marcher si vite  ? On les fit entrer dans un grand garage. Elle reconnut l'endroit, ce n'était pas loin de là où elle vivait ni de là où son père travaillait.
...
La fillette regarda autour d'elle. Elle aperçut un garçon de son école .. Léon. Il avait l'air fatigué et effrayé. Elle lui sourit. Elle aurait voulu lui dire que tout irait bien, qu'ils rentreraient bientôt chez eux, que ça ne durerait pas, qu'on les renverrait. Mais Léon la fixait comme si elle était devenue folle. 
...
Son père se pencha vers elle. Son menton mal rasé lui chatouilla l'oreille. Il prononça son prénom. Il lui demanda où était son frère. Elle lui montra la clef. Le petit garçon était à l'abri dans leur placard secret, murmura-t-elle, fière de ce qu'elle avait fait. Il était en sécurité.
Les yeux de son  père s'écarquillèrent étrangement. Elle sentit ses mains lui serrer le bras.
"Mais ça va aller, dit-elle, tout ira bien pour lui. Le placard est grand, il y a assez d'air pour respirer. Et puis il y a de l'eau et une lampe de poche. Tout ira bien pour lui, Papa.
"Tu ne comprends pas, lui dit son père, tu ne comprends pas".
Et à son grand désarroi, elle vit des larmes monter dans ses yeux.
 
**** 

Je vais entamer la lecture de

medium_les_enfants_de_la_libe1500.jpg
medium_les_enfants_de_la_libe1501.jpg
 "Jeannot,
Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux.
Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant..." 
 

17/08/2008

PASSAGE A VIDE

ni à niveau, ni à tabac... juste un passage à vide... J'ai décroché comme le temps... Ouf ! le soleil revient, le mental aussi... j'espère que ça va durer.

Mon horoscope me le confirme : "Contrairement à la semaine dernière, celle-ci démarre avec un bel aspect entre Mercure, Vénus et Jupiter. De quoi vous redonner confiance et peindre votre quotidien de plus jolies couleurs. Si vous avez eu des soucis précédemment, vous trouverez facilement des solutions".

La solution ? Me laisser vivre... ne penser à rien de négatif ...qu'aux belles et bonnes choses ....

Je file profiter des rayons du soleil... ç'a ma manqué ces jours-ci. Sûrement de là qu'est venue ma baisse de tonus, de vitalité, de gaieté, de dynamisme...

J'avais même envie d'arrêter le blog... Toto qui est parti m'en a empêché : "Non, mémé, moi j'y vais sur ton blog voir ce qui se passe...." - Promis, Toto, je vais revenir.

BISES A VOUS ! 

 

08/08/2008

Les pensées de PASCAL

Lorsque Pascal entame une discussion, il nous invite toujours à cogiter, à faire travailler notre cervelle. Ce n'est jamais parler pour ne rien dire.

Et l'on se prend à penser qu'on a peut-être été des "beaufs" un jour par manque de réflexion et qu'on ne le sera plus jamais ou bien qu'on tournera notre langue sept fois dans la bouche avant de l'ouvrir.

L'autre jour, on était branchés sur la mal-vie carcérale.

 


medium_images.23.jpg

 

Oui, oui j'en entends qui disent :" la mal-vie ! Non mais, fais-nous rire la Miche ! bien fait pour eux, ils n'avaient qu'à se tenir tranquilles. S'ils sont là, c'est qu'ils l'ont cherché. Ils sont logés, nourris et blanchis. Ils ont même la T.V.".

Pascal ayant fait un séjour dans cet univers, dans le cadre de son travail en psychiatrie, pouvait se permettre de donner son avis.

Et de nous expliquer l'enfermement, la privation de liberté, d'espace, d'intimité.

"Et blanchis !" murmurait Pascal, touché par cette remarque maintes fois entendue. 

"La prison est là pour les empêcher de nuire de nouveau. Les priver de liberté, ce n'est pas suffisant ? "

"Ceux qui sont au dehors ne peuvent même pas imaginer". 

"Ils devraient vivre en dehors de la Société,  comme des bêtes ? Qu'on ne s'étonne pas alors de les voir agir comme des bêtes !"

Marina écoutait attentivement les réflexions de son oncle. "Tonton, tu m'as fait prendre conscience"

Comme dirait Marie-Laure "ma grand-mère est chrétienne. ça ne se voit pas".

****

Pascal, si tu passes par là, tu peux commenter. Je n'ai pas ton talent. 

 ***

C'était juste pour dire un mot avant de passer à table

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique