logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/02/2011

MOUBARAK A JETE L'EPONGE

"le regard d'aujourd'hui" s'émerveille ...

des trois fameuses pyramides de Guizé (la plus haute, celle de Kéops, atteint 137,18 m).

egypte.jpg

 

Bien sûr, ce regard aura fait une halte au Caire, "la ville aux mille mosquées"

(Atlas A.F. 1977- Regard d'aujourd'hui sur l'Egypte éternelle

extraits de texte de C. desroches-Noblecourt - photos Ph. Beuzen)

 

Capture EGYPTE 11.JPG
Capture egypte 12.JPG

Capture EGYPTE 9.JPG

*
"D'emblée, le touriste oublie ses préoccupations et son âge, ses origines et ses limites :

il découvre ce qui, depuis toujours, est, par miracle, demeuré là pour témoigner de ce que les sujets de Pharaon
avaient voulu édifier en vue des générations futures.

Car c'est bien là le secret de l'EGYPTE : oeuvrer pour l'éternité, créer pour la pérennité, de façon que les formes et les couleurs

toujours en harmonie avec l'équilibre des grandes forces cosmiques, demeurent un gigantesque message à la postérité."


**
*

 

Capture egypte 1.JPG

"Tout ce panorama qui défile devant les yeux du visiteur constitue, en fait, un échange entre les vivants que vous êtes et les milliers de générations

d'Egyptiens qui se sont succédé -ert qui se succèdent encore.

Capture EGYPTE 6.JPG
Capture egypte 7.JPG
Capture EGYPTE 13.JPG

"Car la vie est partout autour de vous dans ce monde de morts que vous visitez,
puisque la mort, en EGYPTE, n'est pas la fin, mais un simple passage qui mène à la vie éternelle"
Capture EGYPTE A.JPG
Capture egypte 2.JPG
Capture egypte c.JPG
Capture EGYPTE D.JPG

"Cette éternité, on la ressent à l'infini,

cette joyeuse paix vous entoure,

cette lumineuse assurance vous gagne,

mêlée d'un respect admiratif lorsque l'on double la visite des nécropoles par celle des temples"

Capture egypte 3.JPG
Capture egypte 4.JPG
Capture EGYPTE ONISIS.JPG

Capture EGYPTE.JPG

"N'abordez point la contemplation de ces immenses tentes de pierre comme si vous vous trouviez devant le témoignage

de la volonté d'un tyran, ainsi qu'on a pu le prétendre bien plus tard.

Les maîtres d'oeuvre, les contremaîtres, les ouvriers (recrues militaires ou agricoles)

n'ont pas travaillé en esclavage".

Capture egypte 10.JPG
"C'est la foi de tout un peuple qui s'exprimait ainsi dans cet effort collectif
-un peu comme pour la construction de nos cathédrales-
Les plus récents travaux d'égyptologues viennent en effet de démontrer que, par des procédés d'une technique simple et néanmoins savante,
l'illustre pyramide de Khéops a pu être érigée grâce à de larges et douces pentes de briques de terre crue,
pendant une durée d'environ vingt-cinq ans, et grâce aussi à quelques dizaines de milliers d'exécutants."


Capture EGYPTE AA.JPG
Capture EGYPTE CC.JPG


Capture egypte bb.JPG
Capture egypte dd.JPG
"Toute la richesse de l'EGYPTE semble être à la disposition du mort
tout l'attrait des sports et des délassements lui est offert
concerts et danses agrémentent son banquet éternel."

Capture egypte danseuse.JPG
DANSEUSE NUBIENNE
beauté moderne sans parenté avec les silhouettes sacrées
vêtue et parée au gré de la fantaisie pour le spectacle dont elle sera vedette


*
*
*
33 ans après cette note
LE REGARD D'AUJOURD'HUI S'EMERVEILLE ENCORE
sur les hommes et les femmes de ce pays
bien vivants, eux,
les "sujets du dictateur-pharaon"
qui ont 18 jours durant, sans faiblir, manifesté
pour que "VIVE LA DEMOCRATIE"

Qu'en sera-t-il ?
Nous suivrons de très près l'évolution de cette révolution inattendue
Pour l'instant, l'Armée a toujours la main
en attendant des élections libres

LE TOURISTE
PORTERA DESORMAIS UN AUTRE REGARD SUR L'EGYPTE

***


PARCE QUE LE 11 fevrier 2011
"16h30. Un responsable du parti présidentiel démissionnerait. Le secrétaire général du parti au pouvoir, Hossam Badrawi, nommé il y a quelques jours, va démissionner, selon un de ses proches."

egypte-manifestation-greve-relations-sociales.jpg

 

16h41. "Le paysage politique va changer". Nasser Kamel, l'ambassadeur d'Égypte en France, a indiqué sur i-Télé que l'Égypte serait "un partenaire plus fiable qu'avant" après les prochaines élections. "Tout le paysage politique égyptien va changer, il y a des partis qui vont disparaître, d'autres qui vont naître", a-t-il soutenu. "Le peuple égyptien n'est pas pour le radicalisme", a aussi martelé l'ambassadeur.

16h54. Hossam Badrawi a démissionné. Le secrétaire général du Parti national démocrate (PND), Hossam Badrawi, a annoncé sa démission.

17h00. Hosni Moubarak démissionne. Le vice-président Omar Souleimane a annoncé que Hosni Moubarak quittait le pouvoir. Il confie le pouvoir à l'armée.

3535731769-hosni-moubarak-demissionne-et-confie-la-direction-du-pays-a.jpg


"17h05. La place Tahrir est en fête. Les manifestants rassemblés au Caire exultent. Des cris de joie et des scènes de liesse sont visibles parmi les Égyptiens mobilisés."

"17h20. La TV égyptienne plus libre ? La télévision égyptienne diffuse des images de la place Tahrir, fait inédit depuis le début du mouvement de contestation."


4092594322-nouvelles-manifestations-en-egypte.jpg

"17h28. Les réactions internationales fusent. Pour la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, Hosni Moubarak "a écouté la voix du peuple égyptien" et ouvre ainsi la voie à des "réformes plus rapides et plus profondes". Israël espère de son côté une transition "sans secousse".

egypte-manifestation-25-111-02.jpg_595.jpg

"17h30. Scènes de joie en Tunisie. Une explosion de joie a retenti à Tunis après l'annonce de Hosni Moubarak.
"17h44. Rassemblement place du Trocadéro. Une centaine de personnes solidaires du peuple égyptien se sont rassemblées place du Trocadéro, dans le calme."

***

*

un beau ténébreux / Omar SHARIF .. INOUBLIABLE DOCTEUR JIVAGO


Omar Sharif soutient le peuple égyptien
envoyé par Zoomin_France. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

Une belle égyptienne... à la voix chaude ... DALIDA

Dalida, de son vrai nom Yolanda Gigliotti, est née au Caire le 17 janvier 1933. Issue d'une famille italienne immigrée en Egypte au début du siècle, elle est la seule fille parmi deux frères, Orlando son aîné et Bruno, le cadet. Leur père, Pietro est violoniste à l'opéra et leur mère, Giuseppina s'occupe de la maisonnée, installée dans le quartier de Choubra, où arabes et occidentaux cohabitent en bonne entente.

Après avoir remporté en Égypte quelques concours de beauté, dont le titre de «Miss Egypte 1954" ,

 

dalidaRetro1.jpg

Dalida gagne PARIS à l’âge de vingt-et-un ans

Chanson du folklore égyptien

 

"SALMA YA SALAMA

Un homme des sables
Des plaines sans arbres
S'en va de son pays
Au-dela des dunes
Courir la fortune
Car le paradis pour lui

Ce n'est qu'un jardin sous la pluie

....

IL FINIRA PAR TROUVER LE PUITS DE LA LIBERTE"

*

*

 

c'est tout le mal qu'on leur souhaite

*

DOCTEUR JIVAGO ... extraits avec l'acteur égyptien OMAR SHARIF

10/02/2011

L'ALGERIE UNE ET MULTIPLE

Envie de douceur, de paix. Envie de voir ces pays en bouillonnement

autrement que dans le sang, les larmes

Autrement que dans l'oeil hostile des habitants de mon pays

**

 

img451.jpg

 

 

Alors, sans jet privé, ni prêté par un quelconque dictateur,

j'ai survolé avec mon ATLAS d'AIR FRANCE, LA TUNISIE

et aujourd'hui  cette ALGERIE qui en a vu de toutes les couleurs

des invasions, des occupations, des soulèvements, des débarquements,

la guerre

*

Capture ALGERIE 19.JPG

*

UNE et MULTIPLE

avec des textes et photos de Jean Bertolino, de 1972.

 

img462.jpg

 

"Une, par son unité culturelle, spirituelle et politique, l'Algérie est multiple par la diversité de ses paysages gradioses, la variété de ses sites archéologiques et les nuances de son peuple riche de traditions. Il nous faut redécouvrir ce pays qui célèbre cette année le dixième anniversaire de son indépendance et a déjà prouvé au monde sa forte personnalité"

Jean Bertolino nous y convie par de splendides photographies et par un récit qui, écartant l'exotisme, les clichés et les a priori, nous montre une Algérie sans fards, à la beauté et aux richesses insoupçonnées.

 

Capture ALGERIE 22.JPG

Le SAHEL, arête rocheuse qui suit la côte et y dessine criques et baies,

sépare la mer des plaines intérieures.

Des hauteurs de Zéraïdi on admire la baie d'Annaba devenue grand port industriel.

Capture ALGERIE 23.JPG

Au Sud, les plaines se heurtent à l'Atlas tellien, où les routes, véritables cordons ombilicaux

reilent les Hauts-Plateaux et le Sahara du littoral.

Ici, la vie est alpestre, faite d'élevage, de petite culture.

Capture ALGERIE 7.JPG
Capture ALGERIE 6.JPG
L'ALGERIE est éminemment archéologique.
Les Phéniciens d'abord, puis les Romains, les Arabes, les Arabo-Berbères
ont jalonné le pays de villes ou de monuments grandioses.

*
*
De CARTHAGE à nos jours, trois mille ans d'épopée s'inscrivent dans les pierres, vieilles pierres des tombes phéniciennes érodées par le temps.
Pierres polies par le vent marin, patinées par les siècles, des vestiges romains partout présents.
Pierres sauvages des mosquées et des palais en ruine.
Pierres vivantes de sites mauresques, préservées de l'usure, qui parent le présent de leur majesté sereine.


Blanches pierres d'ALGER, capitale lumineuse qui s'étage sur les coteaux du SAHEL,
face à la mer,
comme un théâtre antique sur lequel se côtoient le Septentrion et l'Orient.

 

Capture algerie 24.JPG

Aujourd'hui, se dressent toujours les colonnes marmoréennes et les arcs de triomphe des Romains

comme ici à Timgad

 

Capture ALGERIE 5.JPG

Ils voisinent agréablement avec les mosquées et les habitations mauresques, parées de fines mosaïques,

de coupoles vermiculées, de colonnades torsadées, d'arcades outrepassées, de vasques en céramique.

***

*

*

Capture ALGERIE 3.JPG

Sur la route d'Alger, à Cherchell, on traverse Tipasa, port antique

construit par les Romains.

Ses ruines apportent aux criques et calanques qu'elles dominent, la beauté rêveuse des vieilles pierres

faunes et ocres de marbre ou de porphyre polies par les vents.

 

Capture ALGERIE 4.JPG
Les Romains savaient choisir leurs sites.
Tipasa, avec sa baie abritée, a connu un très grand rayonnement sous l'Empire ainsi qu'Hippone (Annaba)
qui brilla à l'époque chrétienne avec Saint Augustin

*
**
Capture algerie 8.JPG
Tandis que CONSTANTINE surplombe les abîmes du Rummel,
ALGER s'étale sur la mer et, par son port, ouvre l'ALGERIE au commerce international

Capture ALGERIE 9.JPG
*
*
*

Capture ALGERIE 10.JPG
Capture ALGERIE 11.JPG
Le pétrole a fait bouger le SAHARA
Aux palmeraies de dattiers se sont ajoutées la palmeraies de derricks.
Face à l'homme enturbanné
Capture ALGERIE 2.JPG


l'ouvrier, visage de l'Algérie nouvelle (1972)
Capture ALGERIE 12.JPG
*
img466.jpg

*
*
La ville de TIMGAD étale encore, à une trentaine de kilomètres de BATNA,
face aux montagnes menaçantes, ses ruines grandioses.
Les Berbères ***sont toujours là, accrochés à leurs roches.
Quelques-uns, silencieux et médidatifs comme des Trappistes auxquels ils ressemblent avec leurs longues djellabas de laine
au capuchon pointu rabattu sur les yeux,
habitent près des ruines, dans un petit douar, défiant le marbre romain.
Capture ALGERIE 13.JPG
Ils dégustent sur le pas des portes du thé à la menthe sirupeux,
vendent aux touristes les produits de leur artisanat et veillent sur la vieille Timgad,
que leurs lointains aïeux connurent dans toute sa splendeur et qu'ils ravagèrent pour la première fois
au début du Ve siècle, juste avant d'arrêter, au pied de leurs montagnes, les hordes vandales
et cent ans plus tard, les armées byzantines.
***
***  Depuis la lointaine préhistoire, les Berbères et leurs ancêtres ont toujours été présents en Afrique du Nord. Divisés en une multitude de tribus réparties dans tout le Maghreb, les Berbères entretiennent des relations complexes, voire tendues, avec les Arabes qui ont conquis le Nord de l'Afrique au 7e siècle de notre ère. Ils en adopteront cependant la religion, l'islam, et la langue, l'arabe.
La population berbère compte aujourd'hui environ 19 millions d'habitants répartis dans plusieurs pays dont le Maroc, l'Algérie, le Niger et le Mali. En Algérie, on compte environ 6 millions de Berbères.

Capture ALGERIE 15.JPG
Au SAHARA, chacun des ksours est spécifique par son architecture, ses ruelles, son artisanat, ses traditions vestimentaires.
EL OUED et GARDHAIA sont célèbres par la qualité de leurs tapis, de leurs tissus.
Les tailleurs opèrent presque sur la voie publique.
Capture ALGERIE 14.JPG
Chaudronniers et ferronniers ont aussi des échoppes très actives
et fournissent les marchés locaux, très florissants.
Capture ALGERIE 16.JPG

Partout, des enfants ... l'ALGERIE a l'un des taux de croissance les plus élevés du monde.
img460.jpg

Les femmes connaissent le même phénomène vestimentaire que les hommes.

Dans les grandes villes, la tendance est à la libéralisation ;
les jeunes étudiantes et collégiennes ne se voilent plus, et cette entorse à la coutume est tolérée par leurs parents.

Capture ALGERIE 17.JPG
Il n'en est pas de même dans les petites agglomérations de l'intérieur du pays
et plus particulièrement dans les ksours sahariens, où la population plus conservatrice reste encore attachée
à cette coutume.
A EL OUED, les jeunes filles cachent leur visage sous le haïk dès l'âge de la puberté.

Capture algérie c.JPG
*
*
Cet enfant a dans son regard facétieux le rire et la fraîcheur des fontaines d'Algérie.
Car ici, l'eau c'est la vie.
Sans elle, pas d'oasis, pas de jardins ni de vergers.
Au SAHARA il faut creuser pour la faire sourdre.
Dans la plaine du TELL il faut la canaliser et compenser le régime intermittent des cours d'eau.
Capture ALGERIE 18.JPG
L'homme a orné les fontaines pour les honorer.
Près d'elles, les enfants s'apaisent ou s'émerveillent.
img464.jpg


*
*
*
2.png


**
*
Depuis 1972, du sang a coulé sous les ponts avec les années noires
Massacres, tortures, assassinats
Chômage, pauvreté, corruption quasi endémique des services gouvernementaux

Un peuple désabusé par 30 années d'un régime militaire,
en dépit de l'ouverture démocratique du pays depuis le début des années 90.

dilem.jpg


 

 

 

 

 

08/02/2011

La TUNISIENNE SE LIBERE



à l'Indépendance de la TUNISIE
au départ des colonisateurs

**
54 ans plus tard ... elle fait la REVOLUTION

*

Les évènements récents m'ont incitée à voyager virtuellement vers ces pays en bouillonnement
en reprenant de vieux ATLAS (celui-là date de février 1972)

***

 

img443.jpg

*


LA TUNISIE ou la naissance d'un monde
par André Louis
datant de Février 1972
photographies : Francis Jalain
*

*
La TUNISIE connaît une mutation sociale qui bouscule le passé
sans en abolir les pittoresques images.
Soleil, mosquées, toits en terrasse continuent d'enchanter le regard,
mais les mentalités évoluent, la condition féminine se transforme.

img441.jpg
"La nuit ancestrale s'est mise à murmurer.
L'étoile lumineuse à briller.
O forêt enluminée de rayons, de fleurs,
O lumière diaphane,
O toi, aube lointaine !
chanson d'éternité !"

Abou'l Qassem al Chabbi
img442.jpg
La femme tunisienne a longtemps reçu de la tradition
son horizon de vie et sa situation d'infériorité.
Artisane des villages, ou compagne du Bédouin,
elle vaquait entre autres tâches à la corvée d'eau, vision agreste, embellie du galbe des jarres.

img435.jpg
En promulguant le "code du statut personnel" en 1956,
le gouvernement tunisien a fait des tunisiennes
des femmes aptes à jouer leur rôle dans une société moderne.
Capture TUNISIE 4.JPG
Jusque là en effet, malgré son rôle important dans la société tunisienne, qu'elle fût l'épouse choyée des milieux aristocratiques ou bourgeois de la cité, l'habile artisane du village ou la rude compagne du bédouin, la tunisienne n'en restait pas moins en statut d'infériorité par rapport à son mari, son "seigneur". Elle n'avait point la possibilité de choisir son époux, elle ne pouvait rompre d'elle-même le lien conjugal et restait à la merci d'une répudiation arbitraire de la part de son mari.
Fondé sur l'égalité des sexes, le Code du statut personnel a précisé les droits de la femme.
Réticente au début, la mentalité populaire s'est peu à peu faite àla nouveauté :
la femme est désormais située dans un contexte de modernité et peut devenir l'âme du développement du pays.

*
*
img440.jpg

*
**
Autour d'un chef, le pater familias, se regroupent les enfants, mariés ou non mariés, sur deux et parfois trois générations.
Avec la domesticité, l'ensemble constitue ce qu'on appelle à la ville la maison (dar) et à la campagne : le groupe familial (aîla).
Dans cette famille, la femme est considérée avant tout comme celle qui, par sa fécondité, permettra au groupe de s'accroître.

*
*
En quelques décennies, le tunisien passe d'une économie de subsistance fermée -limitée à l'horizon du grand dar arbi et de la famille de type patriarcal qui l'habite ou à celui du groupe tribal- à une économie de production, ouverte, et dont la finalité est le bien commun et le développement du pays.

Capture TUNISIE 5.JPG

Le groupe familial traditionnel se trouve inadapté aujourd'hui aux impératifs de la vie moderne dans laquelle se situe la TUNISIE :
le travail salarié, l'instruction des enfants, les efforts de promotion de la femme et son accès au travail et à la vie civique,
l'éveil même de besoins qu'un environnement de type coutumier ne peut satisfaire ont amené un éclatement de la famille traditionnelle.
Des foyers se constituent où la femme, .. soutenue par des droits précis, devient l'égale de l'homme, portant avec lui les
"deux oreilles du couffin".


Dès longtemps, la femme avait accès à l'instruction mais seules les fillettes des villes étaient scolarisées et encore pas toutes.

Avec l'Indépendance, l'instruction se généralise, soit dans des écoles pour filles,
soit dans des écoles mixtes.

Des campagnes d'alphabétisation, des groupes de l'Union nationale des femmes de Tunisie,
des Centres de jeunes filles rurales vont permettre à la femme, durant les loisirs que lui donne une vie qui n'est plus centrée sur une auto-économie dont elle faisait les frais,
de compléter son instruction et de se former à son rôle d'épouse,
de mère et de citoyenne à part entière.

Capture TUNISIE 2.JPG
De plus en plus, la femme accède au travail rémunéré : professions libérales, travail en usine
ou emploi de maison, à la ville ;
chantiers agricoles à la campagne.
Parce qu'elle apporte un salaire au foyer, ne serait-ce qu'un salaire d'appoint,
elle peut parler d'égal à égal avec son mari
et avoir l'oeil sur le budget.

Capture tUNISIE 7.JPG
Accès aussi à une vie familiale et sociale différente de celle qu'elle a connue  ;
ce qui conduit la tunisienne à une prise de conscience
de nouvelles responsabilités : seule dans son nouveau foyer, loin de la tutelle de sa mère ou de ses tantes, il lui faut bien prendre des décisions, faire face au quotidien avec ses problèmes... Les rencontres avec d'autres compagnes, pour qui se posent ou se sont posés les mêmes problèmes lors des cours d'alphabétisation ou des instructions sur le planning familial, pour ne citer que les milieux ruraux, lui font également prendre une meilleure conscience d'elle-même.

Capture tunisie.JPG
Capture TUNISIE 6.JPG
Capture TUNISIE 3.JPG
la cérémonie nuptiale traditionnelle -il s'agit ici d'un mariage bédouin dans la région de Zaghouan-
est agrémentée par les trilles aigus du fifre et le rythme syncopé du tambour.
L'enlèvement de la jeune épousée vers son nouveau domicile avec simulation de rapt
et l'imposition du henné, symbole de fécondité, font partie du rituel des noces.

*
*
*

Plus encore que pour l'homme, la culture vient à elle : par le biais de la radio en particulier ;
ainsi chaque jour des émissions en arabe et en français traitent des problèmes consacrés à l'adaptation de la femme à la vie moderne.
Jadis, la femme  n'avait d'autres loisirs que les visites lors des mariages et des fêtes ; aujourd'hui, parce qu'elle se trouve déchargée de bien des tâches domestiques (tissage, corvées d'eau, ramassage du bois, constitution des provisions d'hiver,etc), le loisir entre peu à peu dans sa vie.

Dans cette promotion de la femme, la TUNISIE a misé sur un facteur psychologique important,
celui de la formation de la femme
par la femme tunisienne elle-même, et à tous les niveaux : ainsi le travail des animatrices rurales.

*
*
Heureuse d'avoir fait votre connaissance mes soeurs


Et comme dit ARAGON, comme chante FERRAT
vous l'avez prouvé

 

"LA FEMME EST L'AVENIR DE L'HOMME"

*
*
img436.jpg

**

*

"Comment découvrir l'âme tunisienne ?

 

Capture TUNISIE 12.JPG

 

Dans les villages serrés du SAHEL, dans leurs jardins d'oliviers centenaires

 

Capture tunisie 9.JPG

 

ou dans les maisons des paysans aux bras noueux,

 

img447.jpg

au coeur terrien jusqu'à la dernière fibre ?

img434.jpg

L'image du nomade drapé de laine sur son chameau

et celle du citadin raffiné se heurtent dans l'esprit du touriste.

*

Capture tunisie 11.JPG

*

L'action de la culture arabo-musulmane et la conscience d'appartenir à une civilisation prestigieuse

colorent le civisme du peuple tunisien.

 

*

 

Capture TUNISIE 13.JPG

*

Un petit rappel

La Constitution de 1959 confie le pouvoir gouvernemental à un président de la République, élu au suffrage universel direct pour cinq ans, comme l'Assemblée Nationale (qui exerce le pouvoir législatif).

Sont électeurs les citoyens tunisiens des deux sexes, âgés de vingt ans au moins.

Le 20 novembre 1959, Habib BOURGUIBA, premier chef d'Etat, prêtait serment sur le Coran.

Les tunisiens se voyaient, en outre, doté d'un statut personnel reconnaissant l'égalité entre les sexes, abolissant pratiquement la polygamie et autorisant le divorce par consentement mutuel.

Institutions organiques créées au lendemain de l'indépendance : un Conseil supérieur de la magistrature, un Conseil d'Etat, une Cour des Comptes, une banque centrale, une armée.

Territoire divisé en treize gouvernorats. Création de 111 communes gérées par un Conseil municipal et un président.

*****

wikipédia.org

Habib ben Ali Bourguiba

Avocat formé en France dans les années 1920, il revient au pays et commence à militer dans les milieux nationalistes. En 1934, à l’âge de 31 ans, il fonde le Néo-Destour, fer-de-lance du mouvement pour l’indépendance de la Tunisie.

Plusieurs fois arrêté et exilé par les autorités du protectorat français, il choisit de négocier avec la Quatrième République, tout en faisant pression sur elle, pour atteindre son objectif.

Une fois l’indépendance obtenue le 20 mars 1956, il s’emploie à mettre sur pied un État moderne en mettant fin à la monarchie et en proclamant la république dont il devient le premier président le 25 juillet 1957.

Parmi les priorités de son action politique figurent le développement de l’éducation, la défense de l’égalité entre hommes et femmes, le développement économique et une politique étrangère équilibrée, ce qui en fait une exception parmi les dirigeants arabes. Ceci n’empêche pas le développement d’un culte de la personnalité autour de sa personne — il porte alors le titre de « combattant suprême » — et l’instauration d’un régime de parti unique pendant une vingtaine d’années.

La fin de sa présidence, marquée par sa santé déclinante, la montée du clientélisme et de l’islamisme, se conclut par sa destitution, le 7 novembre 1987, à l’initiative de son Premier ministre Zine el-Abidine Ben Ali.

Installé par le nouveau régime dans une résidence à Monastir, il meurt le 6 avril 2000 et repose dans le mausolée qu’il s’était fait construire.


img448.jpg

Des colliers d'écume pétrifiée ourlant et fleurissant les eaux.

Au loin, des barques ; tout près, Djerba, l'ile ombreuse aux fils d'or.

Au matin l'homme monte au coeur des palmiers et décroche la gargoulette, moite de rosée, que la sève de l'arbre a lentement remplie au cours de la nuit.

Des mosquées chaulées de style turc, paraissent modelées sur la terre même dont elles sont le frais recueillement.

CAPTURE TUNISIE 15.JPG

 

A KAIROUAN, des portes vertes, richement décorées, s'ouvrent sur les fastes du passé.

 

 

Capture TUNISIE 14.JPG

"Dans le Nord sept nuages donnent la pluie, ici, nous n'en avons qu'un"

dit un poème tunisien

Mais dans l'oasis naît un paradis d'ombre et d'eau où le petit âne boit et où puisent de blondes Berbères aux yeux bleus.


*****

*

PROCHAIN VOYAGE : L'ALGERIE

 

 

 

 

 

 

 

06/02/2011

LES TAP-TAP D'HAITI

Le côté positif du rhume, c'est qu'il donne l'avantage d'oser flemmarder sans culpabiliser...

Et j'en ai profité pour emprunter les tap-tap d'HAITI ... HAITI blessée ...meurtrie ...

mais ainsi qu'il est écrit dans cet ATLAS AF de mars 1980 d'où je puise mes extraits

"Aux mille et une difficultés de la vie quotidienne, les Haïtiens opposent un jaillissement d'énergie qui éclate dans la musique, dans la danse, dans les pratiques religieuses et magiques. Plus discrètes mais non moins présentes, la peinture et la poésie reflètent, sur les tôles des tap-tap, la sagesse populaire".

 

Capture TAP TAP 13.JPG

 

Ces carcasses d'autobus sont les vestiges d'un art populaire qui mérite d'être préservé.

excepté le moteur et le train de roulement, tout est exécuté à la main sur les tap-tap,

dont les parois s'ornent de sujets religieux, véritables ex-voto ambulants.

Les sièges disposent de magnifiques accotoirs sculptés.

*


Le réseau des taxis collectifs haïtiens, "tap-tap" en créole -,

exprime par le truchement de peintures naïves

le sens du merveilleux d'un peuple à l'imagination fertile.

 

img426.jpg

 

 

Plus de 800 camionnettes aux couleurs éclatantes véhiculent la joie,

l'amour et la foi des Haïtiens.

Ces tap-tap sont devenus une sorte de journal, de musée du peuple

La religion en tant que source d'inspiration, se tailla immédiatement la première place avec la reproduction d'images saintes dont les personnages portent des visages d'haïtiens


*

Le développement des faubourgs de la capitale nécessita des moyens de transport en commun pour des trajets qu'on faisait autrefois à pied. Les camionnettes devinrent alors une nécessité. La rapidité avec laquelle ces petits transports couvrent les distances justifient leur surnom de tap-tap.

Au début, les taxis improvisés étaient simplement mis en valeur par des représentations de fleurs, d'oiseaux et de scènes pittoresques.

Mais peu à peu des maximes et des pensées apparurent, bientôt des dessins.

...

En conséquence, l'espace à décorer s'en trouva élargi, et on assista alors à la création de vrais tableaux représentant des scènes quotidiennes : vie des campagnes, bal champêtre, manifestations populaires ... illustrations de chansons ou d'histoires cocasses qui courent la ville...

*

Christianisme et vaudou se confondent dans cette composition naïve

Attention à la pomme, Adam ; la tentation existe

Capture tap tap 1.JPGCapture TAP TAP 4.JPG

 



 

 

 

 

 

une prosaïque portière de camion sert de support à la représentation

de la Vierge noire

Capture TAP TAP 2.JPG

la fusée de l'an 2000, symbole évident de rapidité

Qui oserait relever le défi de ce regard divin ?

Capture tap tap 5.JPGCapture TAP TAP 6.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture TAP TAP 10.JPG
Daniel dans la "force" aux lions ou la Bible revue et corrigée

Capture TAP TAP 11.JPGCapture TAP TAP.JPG























le football, mythe des temps modernes
la jeunesse est un thème idéal pour un car scolaire
les charmes de la vie bourgeoise au soleil


Capture TAPTAP A.JPG
Capture TAP TAP C.JPG



Capture TAP TAP B.JPG

*
*

"C'est aussi beau que du MATISSE"
s'est écrié MALRAUX dans l'Ile devant de telles oeuvres primitives

Je ne connaissais pas ce musée ambulant
Ces tap-tap font-ils encore partie de l'art populaire haïtien aujourd'hui ?


*
*

HEP ! TAXI !
La belle sirène

img433.jpg


"Je suis ce que je suis, mais je ne suis pas ceux que je suis"
ou
"Moumoune chérie"
"Le plaisir charnel et mondain"
"l'esprit est éternel"
"l'oeil qui perce"
"Rien ne sert de courir, il faut partir à point"

celui-là peut-être ?
"La vie ici-bas n'est qu'un rêve"

img432.jpg

*
***
*
*
C'était également mon clin d'oeil à mon ami Gérald (BLONCOURT)
et au peuple haitien


Ne me parlez pas d'oublier que ma poésie a toujours un goût de sang un arrière goût de sang et de cadavres. Elle n'a connu que l'horreur la fange et les chimères. Elle a toujours été un témoin obligé de tous ces êtres mal-aimés désaimés piétinés labourés dans l'incertitude de ces années féroces.

Ne me parlez pas d'oublier. D'oublier mon pays. Ce pays d'immenses bidonvilles étranglés de soleil et d'espoir ses parfums de cigales d'épices fortes et d'ambre ses côtes vierges ses rives maternelles ses arbres prostitués.


Ne me parlez-pas d'oublier nos bourreaux criminels et voraces aux mains échardées leurs ombres assassines nos amours flagellés crevassées abdiqués


Je demande aux oracles de taire le pardon et l'oubli. Je voudrais que mon île dévastée ébranlée mais combien courageuse taise le pardon et l'oubli.


Ne me demandez pas d'oublier. Ma mémoire ne peut pas oublier.

.

GERALD BLONCOURT

*

*

*

 

Hommage à Gérald Bloncourt parce qu'il le vaut bien

France-Antilles Martinique 05.02.2011

EXPOSITION. La Bibliothèque Schoelcher propose un hommage à Gérald Bloncourt, reporter-photographe, photographe, peintre et poète haïtien. Né à Bainet, en Haïti, en 1926, d'une mère française et d'un père guadeloupéen, en 1927, la famille s'installe à Jacmel puis, en 1936, à la suite d'un terrible cyclone qui ruina la région, déménage à Port-au-Prince, la capitale. Peintre et graveur, Gérald Bloncourt participe en 1944 à la fondation du Centre d'art haïtien. Il devient, en 1946, un des leaders, aux côtés de Jacques Stephen Alexis et de René Depestre, des « Cinq Glorieuses » , journées révolutionnaires qui entraînent la chute du gouvernement Lescot. Il est expulsé du pays et s'installe en France. Il entame une carrière de reporter-photographe qu'il poursuit parallèlement à la lutte contre la dictature haïtienne, sans cesser pour autant de graver et de peindre. En 1986, il retourne en Haïti après la chute de Duvalier. Il expose régulièrement en Haïti, aux USA et en France. Aujourd'hui il se souvient et raconte son parcours en livres et en images : photos, digigraphies. Une très belle exposition à découvrir...
- Exposition visible jusqu'au 11 février. Entrée libre.


MART05_621-bibliotheque-schoelcher.jpg


*
Bibliothèque Schoelcher
Avec sa coupole et ses façades colorées, la bibliothèque Schoelcher est sans doute le plus beau monument de la ville. Construite sur les plans de l'architecte Henri Picq, elle fut d'abord présentée à l'Exposition Universelle de 1889 à Paris, avant d'être démontée et transportée par bateau jusqu'à Fort de France. Destinée à accueillir la collection de livres offerte par l'abolitionniste Victor Schoelcher, pour un accès libre et gratuit de chacun à la culture, la bibliothèque propose aujourd'hui un fond de 130000 livres et reste ouverte à tous.



**
*

 

12/01/2011

LE COEUR ET L'AME EN MORCEAUX

Ebranlée, secouée par l'horreur, le cauchemar, le traumatisme qu'ont vécu et vivent encore le peuple Haïtien.

Un an déjà et aucune maison n'a été reconstruite alors qu'un milliard 300 millions de dollars s'est évaporé dans la nature. Qui ? Où ? 

LE DEUIL EST-IL POSSIBLE

quand plus de 50% des haïtiens sont inaptes à reprendre une vie normale ?

COMMENT RECONSTRUIRE UN PAYS

quand les hommes sont détruits ?

C'est la première catastrophe psychiatrique à l'échelle d'un pays que le monde ait jamais connu.

**

arton651.jpg

 

*

"C'est la malédiction de Dieu sur nos pêchés"

Mon Dieu ! si tu existes, dis-leur vite que ce n'est pas ça

qu'ils n'y sont pour rien !

parce que .. un autre d'ajouter : "ils ne vont rien faire, ils vont tous aller à l'Eglise"

Des pasteurs évangélistes sont venus en masse des Etats-Unis

Toutes les occasions sont bonnes

*

*

HAITI

Extraits de l'HUMA-DIMANCHE du 23 décembre 2010

 

img353.jpg

 

HAITI .. EST-IL POSSIBLE QU'UN PEUPLE SOIT SOUMIS A TANT DE SOUFFRANCES ?

Le séisme a fait 250 000 victimes, et près d'un après, 10% de la population est toujours sans abri. Entre-temps, le choléra, les ouragans .. le peuple haïtien est à l'agonie. Et maintenant, l'impasse électorale : après les résultats contestés du premier tour des élections législatives et présidentielle, les violences se multiplient. Fatalité ? Non, nous disaient les écrivains haïtiens dès janvier, mais plutôt les terribles effets d'une mise sous tutelle de l'île.

2010 leur aura donné raison.

img350.jpg

 

img350 - Copie (2).jpg

img350 - Copie.jpg

 

**

*


Plus de 250 000 morts, 400 000 mutilés, 1,5 million de sans-logis, provoque le déplacement de plus de 600 000 personnes et détruit une importante partie du patrimoine culturel, des bâtiments administratifs, des infrastructures, des écoles, etc..

Depuis le 19 octobre, une épidémie de choléra décime la population. Elle a déjà tué plus de  2 350 haïtiens, en a contaminé plus de 93 000, dont 52 000 ont dû être hospitalisés. Et il ne s'agit là que de chiffres du gouvernement, dont la validité commence à être mise en cause. Pis, selon l'ONU, l'épidémie pourrait toucher 400 000 personnes dans les 12 prochains mois.

***

*

.... Tous ces évènements, séisme en premier lieu, ont mis au jour la division sociale qui règne dans l'ancienne perle des Antilles et la tutelle sous laquelle elle a été placée depuis son indépendance, en 1804. Pour dédommager les colons des pertes subies, la France l'oblige à payer 150 millions de francs or ; l'île vend ses bois précieux et s'endette auprès des banques. En 1914, c'est au tour des Etats-Unis de piller, puis d'occuper l'île pendant 20 ans. Depuis, si ce n'est l'exception fugitive du père Aristide, les dirigeants au pouvoir sont le plus souvent aux bottes des grandes puissances.

A tel point qu'ils acceptent les plans d'ajustement du F.M.I. et de la Banque Mondiale (qui imposent la réduction des droits de douane, de 50% à 3%, privant l'Etat de ressources) et l'importation massive de produits américains, subventionnés, comme le riz, qui anéantit le secteur agricole local.

Ruinées, les familles paysannes se ruent vers les centres urbains, où elles trouvent du travail dans ... les usines d'assemblage américaines installées sur ce terrain proche, où la main-d'oeuvre est sous-payée.

1% de la population détient 40% de la richesse nationale.

Le tremblement de terre a ravagé les villes, où étaient concentrées les populations.

 

HAITI-SEISME-20100114.JPG

 

***

... Haïti, si on n'y prend garde, pourrait servir de laboratoire pour une véritable exploration de nouvelles voies de tutelle en ce début du XXIe sicèle, expliquait l'historienne haïtienne Suzy Castor. Inquiétude renforcée par la nomination de Bill Clinton, ex-président des Etats-Unis, à la tête du CIRH, dans laquelle nombre d'haïtiens voient la volonté du géant américain de maintenir sa mainmise sur l'île.

Ainsi, les organisation paysannes ont défilé, cette année, contre les autorités haïtiennes faisant le jeu des multinationales, Monsanto, ses OGM et son maïs hybride en tête.

***

**

.... L'impasse électorale fait d'autant plus monter les violences que l'épidémie de choléra, importée par des soldats de l'O.N.U. se propage. Et que les dons promis après le séisme tardent à arriver.


***

*

.... Ce soir, j'ai zappé sur deux chaînes télévisées qui retraçaient les souffrances endurées, les difficultés à sortir de l'impasse et je suis vraiment bouleversée par les visages, les regards, les propos tenus par ces gens, dont quelqu'un disait : " ils ont tellement enduré de choses avant, ce sont des roseaux, ils plient mais ne cèdent pas ; ils se sont redressés".

 

P1260591.JPG


**

"Sur le plan de la vie quotidienne, il y a chez ce peuple une force de vie, une énergie qu'il est bon de rappeler pour éviter de les désespérer. Il y a une vie effervescente : l'art, la musique, la peinture existent à HAITI malgré la solitude énorme qui les entoure.

HAITI était à genoux avant ce séisme. CES GENS LA MERITENT D'ETRE VUS. ILS SONT EXTRAORDINAIRES.

Il faut lever la pression sur HAITI, leur donner la possibilité de faire le deuil ;  ils n'ont pas échoué .."


 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique