logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/07/2013

LA GRANDE EVASION FISCALE


Ep. 18 - La grande évasion par CN-PCF

KERVIEL AUX PRUD'HOMMES ce jour.. KERVIEL EST INNOCENT

Dans mes mails ... A FAIRE CIRCULER ...

 

Kerviel, l'affaire de trop qui pourrait tout faire basculer...

Après l’affaire Tapie, l’affaire Kerviel, une affaire de trop qui pourrait tout faire basculer...
 
En exclusivité et à ne pas manquer sur le blog
de Jean-Luc Mélenchon
 
http://www.jean-luc-melenchon.fr/2013/06/20/kerviel-est-i...
 
Son blog a littéralement été pris d’assaut : 30 000 visites en 48h00 et déjà plus de 300 commentaires de soutien à Jean-Luc qui dans cette affaire prend d’énormes risques personnels face à la mafia financière.
 
Affaire à suivre de très, très prés.
 
Les médias ne vont pas tarder à se réveiller pour déverser leur fiel.
Heureusement Médiapart veille au grain... 
 
**
*
 
Quelques commentaires sur son blog
303
Pierre Pifpoche dit:

Kerviel est innocent.
Démonstration si étonnante de vérité de Jean-Luc Mélenchon parfaitement claire. Suis retourné et convaincu. Kerviel simple salarié Société Générale. Perdu 1,7 milliards comme contribuable. Vérité doit être établie aux Prudhommes. Scandale doit éclater. Révolution Citoyenne et 6è Répubique s'imposent

 

324

Louis31 dit:

@Thierry
 
Dans ce billet de JL, que je remercie pour les éléments qu’il met en évidence et que je n’ai jamais lus ailleurs) dans ce billet donc, JL ne défend pas un « trader », il accuse son employeur et l’état d’avoir magouillé pour effacer une dette (celle des subprimes) en accusant un salarié (même si ce n’est pas « un salarié ordinaire » comme vous dites) afin de récupérer une partie de ses pertes. En effet comme l’écrit JL « il existe un mécanisme dans notre pays qui permet à une banque de récupérer une partie de ses pertes (33%) si elles résultent d'une action frauduleuse. » Il fallait donc accuser « le trader » de fraude ce qui est fait, et le Ministère de économie et des Finances verse 1,7 milliard d’euros à la Société Générale, de plus il est condamné à rembourser 4,9 milliards à la banque ! (Somme qu'il ne paiera jamais) mais qui permet a la banque de l’inscrire dans la recette à venir. Et le tour est joué.

Pour vous donner un exemple de la magouille et de l’injustice, « Jean-Yves Haberer et François Gille, responsables de la faillite du Crédit lyonnais en 1993, qui a coûté plus de 20 milliards d’euros aux contribuables, ont été condamnés en 2005 pour présentation de faux bilans du Crédit lyonnais, à respectivement 18 mois et 9 mois avec sursis, et un euro symbolique au profit de la banque.

317

alain verce dit:

En droit du travail,selon la jurisprudence constante, la faute lourde est celle qui révèle "une volonté manifeste de nuire à l'entreprise". Or dans le cas JK, personne, même pas la banque, n'a évoqué cette hypothèse. Quand on voit que des PDG ayant conduit leur entreprise à la ruine partent avec des indemnités monumentales on ne peut qu'être sidérés de voir la façon dont JK a été traité. Il faut pilonner Mme Lagarde qui doit répondre devant la justice des cadeaux injustifiés qu'elle a fait avec l'argent de la nation

348
Ouilya dit:

@ François,
Vous avez raison.
Ce silence assourdissant et général des médias n'est qu'un aveu. Non, là Jean-Luc a fait mouche, ils sont cloués au mur. Monsieur Mélenchon fait trembler la voyoucratie ? Tel le Cahuzac venu casser du Mélenchon devant les téléspectateurs (à revoir, rien que pour le plaisir), sachant ce que l'on sait aujourd'hui du personnage si hautain. Puisque tout le monde se tait, nous en famille, nous photocopions et oublions un peu partout, notamment dans le train Le "Kerviel est innocent !"

 
 
318

Chauve dit:

Félicitations monsieur Mélenchon pour votre prise de position en faveur de la défense du salarié qu'est monsieur Jérome Kerviel. Il mérite non seulement d'être soutenu mais également défendu afin de faire prévaloir ses droits de salariés. Je partage une fois de plus la clarté, la justesse de vos analyses, bien sur que Jérome Kerviel n'est qu'un rouage de la finance, de la cupidité de la minorité qui pille les richesses, le travail de ceux qui n'ont que leur salaire pour essayer de vivre correctement. A mes yeux Jérome Kerviel est innocent c'est la finance ce cancer qui devrait être condamnée.
Merci monsieur Mélenchon pour vos prises de positions en faveur du peuple, des salariés. 

321

TRUC dit:

Encore une fois Merci Mr Mélenchon
Tel Victor Hugo il y a quelques siècles déjà, vous (tu?) défends le pauvre mec qui a été victime de cet ogre qu'est la finance et qui détruit la moindre parcelle de jugeote qui nous reste quand on se laisse prendre à ses rets. Les salariés cadres d'Orange le savaient-ils avant de se suicider ?  

308
Hold-up dit:

Après lecture, je suis admiratif. Voici bel et bien notre "J'Accuse" des temps présents, écrit en bonne et due forme et au beau style. Oui, de la société générale à la grève générale, il n'y a qu'un pas et si celui-ci est encore géant, il faut bien commencer à marcher et l'innocence de M.Kerviel est l'un des tous premiers pas à faire pour fissurer la muraille. Muraille désormais intitulée par son petit nom moutonnier "Too-Big-To-Fail". Le combat de titans est bien là. Soit certaines banques sont trop grosses pour couler et c'est le monde alentour qui s'écroule et crève silencieusement, soit le monde et ses habitants sont trop puissants pour choir et ce sont bien les grandes banques qui mordent définitivement la poussière. Oui, M. Kerviel est innocent ! Et ses anciens dirigeants sont bien évidemment au vu de votre brillante démonstration les fraudeurs véritables.

 

 
310
Dominique Thiam dit:

Bonsoir Jean-luc,
Je partage votre opinion depuis le début. Kerviel n'est qu'un "lampiste". Bravo et merci de prendre ainsi position. Vous êtes comme d'habitude, lucide, juste, analyste et profondément humain. Merci.

  • 311
    Nadine Verdier dit:

    Félicitations pour la démonstration "qui remet les choses à l'endroit" ! Se faire une image de respectabilité aux frais de la "gueuse" (la république), 1,7 milliard l'image, de grands artistes à la direction de la banque. Nous constatons chaque jour combien les flibustiers de la finance (PDG et autres grands argentiers) se sentent intouchables, aidés qu'ils sont en cela par des serviteurs fidèles et zélés qui se retrouvent au plus haut sommet de l’État.
    Félicitations de le démontrer une fois de plus, preuves à l'appui. Se pourrait-il qu'un simple tribunal des prud'hommes mette un grain de sable dans cette suffisance criminelle ? (Bravo aussi pour le défenseur de M. Kerviel).
    Comme cela serait beau ! Mais du coup, M. Mélenchon vous vous rendez compte que vous venez de faire un pas de plus sur l'échelle de la détestation et de la diabolisation que "ces belles personnes" dressent contre vous ?
    Assurément vous vous en rendez compte. Oui, prenez soin de vous ! Votre courage suffira t-il à vous protéger ? Rien n'est moins sûr à ce niveau. Et nous, chacun de nous, engagés au PG ou dans le FdG, saurons nous vous protéger pour que l'injustice recule et que l'avenir soit meilleur pour le grand nombre ?

342

françois dl dit:

Suite à la prise de position de Jean Luc, l'absence de réaction médiatique est en elle même une forme de réaction probablement dûment réfléchie et imposée. Le coup de maître qu'a joué Jean luc a dû sidérer le camp adverse. Les chiens de garde ont reçu l'ordre de la fermer. S'ils calomnient ils en parlent et s'ils en parlent les gens sauront. L'ampleur du silence est révélatrice de l'embarras dans lequel les milieux concernés doivent se trouver.

  • 343
    Paillette dit:

    Juste après avoir lu l'article de Médiapart, je lis ce plaidoyer. Je comprends mieux maintenant ! Merci Monsieur Mélenchon pour cette démonstration très claire. j'espère que JK gagnera aux Prud'hommes.

    [...]

  • 344
    coupa rené dit:

    Merci à Jean-Luc Mélenchon de rejoindre le Comité de soutien, non pas en leader pour récupérer des voix mais en simple soldat combattant comme il dit. Il a des idées politiques qui ne sont pas les miennes mais le plus important c'est qu'il a le sens des valeurs, des valeurs qui sont les miennes, l'horreur des magouilles et la défense des opprimés, des faibles contre la collusion comme il dit, de l'Etat et de la Finance

 

365

Pascale dit:

Une pétition à l'intention la Garde des Sceaux Mme. Taubira, en soutien à Jérôme Kerviel, est en ligne.
"... nous vous demandons, Madame la Garde des Sceaux, qu’une expertise indépendante soit diligentée, dans un esprit de transparence indispensable au bon fonctionnement des instances de la République."

 

03/07/2013

Car celui qui dit la vérité, il va être fusillé

SCANDALEUX !

Pauvre France, pitoyable, pathétique, médiocre !

A l'image de ceux qui la représentent depuis quelques années déjà ! Trop !

L'autre dépliait la tente à Kadhafi. On sait pourquoi.

Celui-là refuse au président bolivien le survol de la France

pour ne pas déplaire à qui ?

A OBAMA

Quelle bande de crétins !

***

 

 

Monde - le 3 Juillet 2013

 

 

Affaire Snowden: la France ridiculisée pour avoir bloqué Morales

 

 

 

Le coup de colère de José Fort, ancien journaliste à l’Humanité. L’affaire de l’avion présidentiel bolivien avec à son bord Evo Morales interdit de survol du territoire français entraîne en Amérique latine et dans d’autres régions du monde de l’indignation, de la colère et de la moquerie.

Indignation ? Aucun avion présidentiel depuis la fin de la Seconde guerre mondiale n’a été interdit de survol d’un territoire. La France – officielle s’entend – vient de réaliser une première en donnant l’ordre aux pilotes de l’appareil bolivien de quitter l’espace aérien français plaçant ainsi le président Morales en danger.

Colère ? On comprend les réactions venues d’Amérique du sud. Les autorités françaises ont pris la décision sur ordre de Washington.

Moquerie ? Dans plusieurs capitales comme à Buenos Aires à l’instar de la présidente argentine les dirigeants européens et surtout français soupçonnés de « devenir fous » sont qualifiés de « caniches » des gouvernants US.

L’affaire est grave. Pour deux raisons principales : la France vient de porter une atteinte grave au droit international ; notre pays est la risée de nombreux pays en Amérique latine et ailleurs.

Pour sortir par le haut d’une telle situation, MM. Hollande et Fabius doivent présenter des excuses officielles au gouvernement bolivien. Dans le cas contraire, on comprendrait aisément que la Bolivie et ses pays amis décident de demander aux avions officiels français de ne pas emprunter à l’avenir leurs couloirs aériens.

La version floue de la France. "Le permis de survol de la France avait été donné le 27 juin et a été retiré quand l'avion présidentiel était à quelques minutes de l'espace français", a affirmé mercredi lors d'une conférence de presse l'ambassadeur de Bolivie en France, Jean Paul (bien Jean Paul) Guevara. "La France a fini par autoriser le survol de son espace aérien par l'avion de M. Morales", a déclaré de son côté la porte-parole du gouvernement français, Najat Vallaud-Belkacem, à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire. Elle s'est refusée à donner des détails sur le processus décisionnel et sur les motivations françaises d'autorisation comme de non-autorisation, renvoyant sur le ministère français des Affaires étrangères. "L'autorisation de survol du territoire national a été accordée à l'avion du président bolivien", s'est borné à redire mercredi à la mi-journée Philippe Lalliot, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse. Comme la porte-parole du gouvernement, il n'a donné aucun détail sur les différentes étapes ayant conduit Paris à donner une autorisation de survol après l'avoir retirée selon La Paz.

**

*

 

Après les blocages ayant empêché l'avion présidentiel bolivien de survoler la France, mais aussi l'Italie et le Portugal, de nombreuses critiques éclosent à Paris et sur la scène internationale.

Par AFP
Libération

Une centaine de manifestants ont brûlé mercredi des drapeaux français à La Paz, et jeté des pierres contre l’ambassade de France en Bolivie, en réaction au refus de la France de laisser le président Evo Morales franchir son espace aérien.

 

«France, fasciste, hors de Bolivie !», «France, l’indien (M. Morales) est le sauveur du monde !», scandaient des manifestants tandis que d’autres brandissaient des pancartes indiquant «France hypocrite, France colonialiste».

Auparavant, le vice-président Alvaro Garcia a annoncé que son pays avait décidé de dénoncer la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal devant l’ONU et la Commission des droits de l’Homme des Nations Unies. La Paz accuse des pays d’avoir fermé leur espace aérien à l’avion du président Evo Morales. Il a expliqué que l’objet de cette démarche était «de commencer une procédure contre les responsables de cette violation du droit aérien qui ont mis en danger la vie du président en l’empêchant de survoler les territoires de certains pays européens, ce qui n’arrive même pas en temps de guerre».

L’avion du président bolivien Evo Morales en provenance de Russie et de retour vers la Bolivie avait été contraint mardi soir de faire escale à Vienne car soupçonné de transporter l’analyste américain en fuite Edward Snowden, à l’origine de ces révélations d’espionnage. L’Autriche et la Bolivie ont confirmé que Snowden, réfugié dans un aéroport de Moscou, ne se trouvait pas à bord de l’appareil. L’avion a pu quitter l’aéroport de Vienne mercredi en fin de matinée, a entretemps dû s'arrêter pour une escale technique sur l’aéroport de Las Palmas aux Canaries.

 

*****

 

Jean-Luc Mélenchon a réclamé dimanche "l'arrêt immédiat des négociations" commerciales entre l'UE et les Etats-Unis, après la révélation d'espionnage électronique de l'Union Européenne par l'Agence nationale de sécurité américaine, et a demandé que "la France accorde l'asile politique" à Edward Snowden, "qui a permis de démasquer ce complot".

"Les Etats-Unis d'Amérique espionnent l'Union Européenne. Or, le mandat de négociation de la Commission européenne en vue d'un marché unique avec les Etats-Unis est resté caché pour les citoyens et les parlementaires, au motif du secret des pourparlers. Je demande l'arrêt immédiat des négociations et la publication du mandat européen", écrit le coprésident du Parti de gauche dans un communiqué.

"Je demande que la France accorde l'asile politique à M. Snowden, bienfaiteur de l'Europe qui a permis de démasquer ce complot", ajoute-t-il.

L'Union européenne a fait partie des "cibles" de l'Agence nationale de sécurité américaine NSA, accusée d'espionner les communications électroniques mondiales dans le cadre du programme Prism, écrit l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître dimanche.

Der Spiegel fonde ses accusations sur des documents confidentiels dont il a en partie pu avoir connaissance grâce à l'ancien consultant américain de la NSA Edward Snowden, à l’origine des révélations sur Prism.

AFP
***
*
 
L'Amérique veut récupérer SNOWDEN pour savoir ce qu'il a encore à dévoiler
...
sous la torture, à GUANTANAMO ?
 
***
 
Trois pays étudient la possibilité d'accueillir Edward Snowden, sur les 21 que l'ex-consultant du renseignement américain réfugié dans un aéroport de Moscou et recherché par Washington pour espionnage, affirme avoir contacté pour déposer une demande d'asile politique.
 
 
 
 
L'Italie, l'Allemagne et la Bolivie examinent le dossier
 
La Russie hors-jeu
 
 
Le Brésil, la Norvège, l'Inde et la Pologne ont rejeté la demande
 
L'Autriche, la Finlande, les Pays-Bas, l'Espagne et l'Islande ne considèrent pas la demande de Snowden
 
 
La Chine, l'Irlande, la France et l'Italie dans le flou
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les mouches de la RATP ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL

La direction de la RATP juge "indispensables" les restructurations mises en oeuvre dans ses ateliers de la rue Championnet. Mais un rapport d'expertise pour les élus du personnel a mis en évidence une situation généralisée de souffrance au travail, incluant des risques de violence.

Pour la C.G.T, cette situation est due à la concurrence et à la course à la rentabilité dans laquelle s'est lancée l'entreprise publique parisienne.

-reportage Humanité Dimanche du 27 juin au 3 juillet

 ***

 

Les experts ont mis en évidence la hausse des procédures disciplinaires, des accidents du travail, des arrêts-maladie

 

 (...) Je suis ouvrier qualifié. J'ai même obtenu le diplôme de meilleur ouvrier de France, mais aujourd'hui, je n'exerce plus mon métier. On me confie des tâches sans intérêt et qui ne nécessitent aucune compétence. C'est dur d'être déclassé".

"Je suis écoeuré. Tout ça, c'est pour le fric, le travail bien fait, ils n'en ont rien à foutre. J'hésite entre me barrer ou tout casser".

 

 

Que se passe-t-il dans les ateliers centraux de Championnet ?

Ce site de la RATP... est le plus grand site industriel situé dans Paris intra-muros.

(...) Cette petite usine est semble-t-il devenu une cocotte-minute prête à exploser.

Le climat social y est si dégradé que le CHSCT a décidé, en janvier 2012, de demander au cabinet Degest une expertise sur les conditions de travail.

Ces travaux ont débouché sur la présentation d'une rapport "RISQUES GRAVES".

Ce document, dont l'Humanité Dimanche s'est procuré un exemplaire, dépeint une situation alarmante et qu prend une résonance particulière à l'heure où, à France Telecom ou à la Poste, le désespoir pousse des salariés à attenter à leurs jours.

 

(...) Les experts font état de "perte de repères professionnels" et de "perte de sens au travail" de la part des salariés. Les entretiens réalisés font état du sentiment de ces derniers que leur travail est dévalorisé, voire nié.


(...) Ainsi, des tableaux mettent en évidence une hausse des procédures disciplinaires, des accidents de travail ou encore du nombre de jours de congé maladie par agent. Le document dépeint des "relations de travail sous tension" à un point tel qu'à sa lecture, on ne peut s'empêcher de craindre qu'elles ne débouchent sur de graves débordements ou des violences.

 

(...) Cette situation est de la responsabilité de la direction. Elle essaie d'imposer une transformation profonde des ateliers que ne partagent pas les agents. Son projet est de dédier le site quasi uniquement à la maintenance des bus. Les activités comme la menuiserie, la sellerie, la chaudronnerie ou encore la fabrication ou la réparation de pièces mécaniques sont dans son collimateur"... Délégué syndical CGT 

 

 

****************************************

 

L'OBSESSION DE L'ABSENTEISME

La découverte du fichage d'agents malades dans le centre bus de FLANDRE en 201 a mis au jour la place centrale qu'occupe le management par le présentéisme dans l'entreprise de transports publics d'Ile-de-France. Contrôle des arrêts maladie, placardisation des inaptes ... Tous les moyens sont bons pour réduire les absences.

(...) "A surveiller" ... "Cherchez à savoir ce qu'il a"

"J'ai reçu cinq ou six contrôles chez moi, quand ils ont vu que j'étais dans un corset à cause de mes problèmes de dos, ils ont fini par me laisser tranquille pendant deux mois"... c'est à croire qu'ils ont de l'argent à perdre - Un agent de la RATP

***

(...) Mais ces fichiers ne sont que l'arbre qui cache la forêt. Les agents malades sont toujours sous haute surveillance dans le secteur bus de la RATP.

(...) Victimes d'accidents du travail ou de problèmes de santé, les conducteurs en convalescence sont bombardés de contrôles de médecins ou d'enquêteurs, diligentés par la CCAS, la caisse de sécurité sociale de la RATP.

Ces visites médicales sont le plus souvent exécutées par une entreprise privée sous contrat avec la RATP, Securex.

(...)

 

 

Quand on ne peut pas les coincer sur la maladie, on essaie de les avoir sur le boulot.

La Caisse de sécurité sociale propre à la RATP qui contrôle à tour de bras, de manière récurrente et renforcée, les agents en arrêt de maladie, procédure visant à dissuader les arrêts maladie, -surtout les plus courts- ne suffisait pas à faire rentrer les agents dans le rang.

 La RATP a dégainé son arme secrète, la B.S.P. dont les agents sont baptisés en interne : les MOUCHES !

 

Une vingtaine d'agents assermentés, déguisés en civils et inconnus du reste du personnel du bus, est censée scruter la qualité du service rendu par le machiniste receveur.. Sous chaque arrêt de bus peut se cacher un brigadier volant, prêt à espionner. Une traque qui se ferait à la tête du client.

(...) Les ex-malades qui reprennent le volant sont des cibles de choix.

(...) la direction propose aux agents de se mettre en congé payé ou de poser des RTT au lieu d'un arrêt maladie et ça vaut même pour les gens hospitalisés. C'est un parcours du combattant pour faire reconnaître son arrêt.

 

(...) "J'étais prêt à lâcher mes restrictions de poste pour qu'ils arrêtent de me faire chier. J'étais bien derrière mon volant, j'aurais dû laisser passer ma santé en second".

 

(...) Michèle, cadre chargée de remettre en activité les inaptes.

" On me reprochait de leur donner des postes trop confortables, ma hiérarchie aurait préféré que je les mette dans des situations de travail impossibles. On voulait aussi que je les surveille. J'ai refusé". Elle est mise sur la touche entre 2008 et 2011

 

Les agents sont au bord de la dépression.

 

 

 

***

Mais pourquoi un tel acharnement sur les machinistes-receveurs

 du secteur bus ?

 

Pas de doute pour Cyrille Brown, secrétaire général de la CGT RATP bus,  "le spectre de la privatisatisation du secteur bus à l'horizon 2024 explique en partie cette course à la rentabilité.

Ces pratiques ont pour seul but de réduire l'écart de compétitivité avec les autres réseaux urbains. Pourtant en 2011, une expertise a montré qu'il n'y en avait aucun !

On est dans une stratégie horrible humainement, qui engendre une recrudescence de la maladie, des risques psychosociaux, alors même que les agents n'ont plus le droit aux cinq années de bonification pour partir plus tôt en retraite.

 Et l'entreprise n'y gagne pas en qualité de service. En se fixant es objectifs de rentabilité financière, la RATP fonctionne déjà comme une entreprise privée."

Le RER et le métro sont les prochains sur la liste, avec ouverture à la concurrence d'ici à 2039.

Les agents et les syndicats sont déjà sur le qui-vive pour éviter les dérives...

Contactée la RATP n'a pas donné suite.

 

Extraits - C.R. - Cécile Rousseau - Journal l'Humanité - mercredi 3 juillet

 

 

29/06/2013

LANDES REPUBLICAINES

 

img149.jpg

img151.jpg

img150.jpg

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique