logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2013

Champagne et caviar pour les uns ... la flotte pour les autres

 

http://www.france.attac.org/

Forum économique mondial : pendant que les 99% boivent la tasse, le 1% s'offre... champagne et caviar

 

 

Communiqué de presse d'Attac Suisse
 
Pour les auteurs de la plus grave crise du capitalisme depuis 1929, l'heure est au "dynamisme résiliant". En effet, après avoir mis des millions de travailleurs au chômage et plongé un nombre toujours plus grand de personnes dans la précarité,  les "décideurs de ce monde", comme ils se nomment eux-mêmes, s'exhortent à "s'adapter aux contextes changeants, résister aux chocs soudains et rebondir tout en continuant à poursuivre des objectifs critiques", selon M. Schwab. 
Les décideurs ont notamment imposé des mesures d'austérité dans les pays du Sud et de l'Est de l'Europe, après avoir soumis nombre d'Etats au diktat des banques, Etats qui s'étaient endettés pour sauver de la faillite ces mêmes banques.
 
Effectivement, quelles belles perspectives! Faire de l'argent avec de l'argent, frauder massivement le fisc avec l'aide des gouvernements de pays pourtant de plus en plus exsangues, exploiter sans vergogne la main-d'œuvre asiatique et notamment indienne et chinoise où les travailleurs esclaves sans droits, sont localisés dans de gigantesques "usines-prisons". A cela s'ajoute le pillage des matières premières des pays du Sud où les dirigeants, corrompus ou menacés, ne sont pas en mesure d'obtenir de contrepartie financière ou fiscale, ce qui représenterait pourtant le plus grand facteur de développement. Du point de vue écologique, on constate le dérèglement du climat favorisé par un système de production,  de transport,  d'échanges et de besoins énergétiques toujours plus polluant qui ne fait que courir après une croissance perdue. En effet, les décideurs ne craignent pas de mettre en péril la vie de populations entières ( = objectifs critiques) pour maximiser leurs profits ( = rebondir). 
 
M. Schwab espère que l'édition du WEF 2013 contribuera à restaurer l'optimisme sur la scène internationale, à recréer une approche globale et à faire en sorte que les participants repartent "avec davantage d'esprit civique".   ... (comme c'est gentiment dit, dis-je)
 
Cependant, lorsqu'on est un grand gagnant de la mondialisation libérale, qu'on est au-dessus des lois, que l'on possède des entreprises dans plusieurs pays (ce qui rend les poursuites quasiment impossibles), que son domicile fiscal peut changer au gré des opportunités où les taxes sont les plus insignifiantes, que sa fortune permet d'acheter les médias, les partis, les gouvernements et les votes, pensez-vous réellement que pour ce genre de personne, "l'esprit civique" ait encore une quelconque signification?
 
"La confiance dans les dirigeants doit être rétablie", nous répète M. Schwab. En effet, au contact de ces "leaders", il a bien  compris que les décisions concernant l'avenir du monde ne pouvaient être dictées que par cette poignée de super-puissants.

Nous autres, qui formons le petit peuple, savions déjà depuis longtemps que ce que l'on nomme démocratie n'est plus qu'une vue de l'esprit qui se vide chaque jour un peu plus de son sens, au fur et à mesure que les inégalités augmentent. Avec M. Schwab et son WEF, ça devient une évidence, le 1% n'a pas à s'embarrasser de l'avis des 99%. 
 
Attac rappelle, qu'avant qu'il ne soit trop tard, une grande partie de la société civile s'active sans compter pour créer un autre monde solidaire et écologiquement vivable, où les 99% de la population pourront prendre les décisions qui les concernent.

LA LINGERE DE CHAMONIX

"Ils l'ont exploitée toute sa vie 7 jours sur 7, 12 heures par jour

et lui doivent 360 000 euros

Ils s'en tirent bien"

..."Cette femme avait travaillé de 16 ans à 65 ans comme lingère dans le plus grand hôtel de Chamonix. Seule et simple, elle avait travaillé 7 jours sur 7, et 12 heures par jour, sans savoir qu'elle pouvait se plaindre.

Sans congés et sans heures supplémentaires.

Elle a travaillé pour le patron grand-père, puis pour le fils, puis pour le petit-fils.

Elle logeait même dans une chambre de bonne sous les combles de l'hôtel.

Lorsqu'elle a eu 65 ans, le petit-fils l'a virée ! De sa chambre de bonne aussi !

Un syndicaliste l'a prise en pitié : il a conduit le procès aux prud'hommes. En s'appuyant sur de nombreux témoignages, il a pu invoquer une "prescription trentenaire" pour le "dol" exceptionnel que cette femme avait subi !

Elle aurait reçu 360 000 euros d'indemnités. On peut croire au contraire que l'employeur de Chamonix aurait dû et pu payer dix fois plus ! Y'a plus jamais de risque ... si les "accords de Wagram" ne sont pas modifiés au Parlement".

****

Les "accords de Wagram" signés à froid le 11 janvier 2013 dans les locaux du MEDEF avec trois syndicats minoritaires-, raccourcissent le délai qu'on les salariés pour se porter aux prud'hommes : au lieu de cinq ans, ce sera vingt-quatre mois. Jusque-là un salarié pouvait réclamer ses heures supplémentaires cinq ans en arrière, que le contrat soit en cours ou rompu. Désormais, ce ne sera plus que trente-six-mois.

Vieilles revendications du MEDEF !

Il y aura un plafonnement des dommages et intérêts que pourront demander les salariés lors de la conciliation préalable, en réparation des préjudices qu'ils auront subis.

Habile, n'est-ce pas, de plafonner la demande des salariés, tentés d'obtenir justice dès la conciliation putôt que d'attendre longuement le jugement ? Et si la demande plafonnée est rejetée, il sera difficile de demander davantage en audience ...

 

C'est la deuxième mort de la lingère de Chamonix.

Gérard FILOCHE - Inspecteur du Travail

Humanité Dimanche 24 au 30 janvier 2013

*

*

Heures supplémentaires non payées = l’équivalent de 680 000 emplois ...

 il y a 10 ans. Combien aujourd’hui ?

Travailler plus pour gagner moins

mercredi 27 juin 2007, par Inspecteurs du Travail

Pour Gérard Filoche, des saisonniers de l’agriculture aux cols blancs surpressés, rarement les lois du travail auront été aussi profondément malmenées.

Le Nouvel Observateur. - Quand on parle du travail illégal en France, on pense surtout à l’économie souterraine des cités, au travail au noir.
Gérard Filoche. - C’est une énorme erreur ! Dans notre pays, ce sont les heures supplémentaires, non déclarées, donc non payées, qui représentent 85% du travail dissimulé. Quelquefois les salariés concernés perçoivent des primes exceptionnelles ou des dessous-de-table, mais rien qui leur permette d’avoir une retraite ou des allocations chômage à la hauteur de ce dont ils ont été abusés...

http://www.ac.eu.org/

 

http://www.liberation.fr/economie/0101511064-marc-veyrat-...

Marc Veyrat condamné pour avoir essoré sa lingère...

4 décembre 2004 à 03:19

"Chamonix, envoyé spécial.

Anna était lingère pour le restaurateur Marc Veyrat, l'un des plus célèbres de France. Elle a travaillé plus de soixante heures par semaine, sans toucher le moindre revenu supplémentaire, ni repos compensateur, et sans jamais subir de visite médicale. Lorsqu'elle est devenue trop fatiguée, le cuisinier l'a licenciée..."

**

 Dans la gêne, y'a pas de plaisir !

Ah y'a du beau linge à Chamonix !

Faut pas y toucher à ceux-là !

***

UNE GROSSE BISE A MON AMIE BETTY EN SOUFFRANCE

QUI A ETE AVOCATE AUX PRUD'HOMMES

***

******************************************

Aujourd'hui Dimanche... Nicole écrit : Miche es-tu au courant du départ de Betty ?

Mon sang n'a fait qu'un tour

A l'heure où j'écrivais ces lignes

 Betty était décédée et je ne le savais pas

C'est un choc !

20/01/2013

Il refuse 20 000 euros de l'heure !

img566.jpg

img565.jpg

08/01/2013

suite la 2 MELENCHON/CAHUZAC .. Commentaires MEDIAPART

Jérôme Cahuzac et Jean-Luc Mélenchon sont les invités de "Mots croisés" sur France 2, le 7 janvier 2013 à 22h55.

 

Mélenchon vs Cahuzac

 

Il m'a bien plus, ce soir, Mélenchon. Mérite d'autant plus grand que Calvi n'a pu s'empêcher d'intervenir pour recadrer soit Mélenchon, soit l'émission. Autant de prétextes à brouiller la parole.

Mélenchon n'en a pas moins déployé son verbe et ses accents faisant apparaître un Cahuzac petit bras, gestionnaire en diable, jouant à l'économiste appliqué et sérieux, penché sur sa copie. Aucun souffle, aucune imagination, aucune grandeur. Bref, un fonctionnaire ambitieux qui gère une carrière... personnelle. Pas de sens de l'Etat, pas de stature, pas de grandeur. Un épicier et ses tout petits calculs.

 

Les 5 commentaires les plus recommandés

 

 

Mauvais? Chacun des 2 a encaissé des coups mais Mélenchon a su se relever et se relever superbement. Quelle envolée! Quel punch! Quel chien!

D'autant que, justement, il a su se détacher de l'économisme académique et s'est envolé dans un lyrisme juste sur la misère et le chômage face à quoi Cahuzac, qui endossait le costume du ministre de l'économie sérieux, n'avait plus de réponse à la hauteur.

Cahuzac s'est cantonné à réciter son credo de successeur de l'austérité et du réalisme. Une vision étriquée, laborieuse, bornée.

Mélenchon aurait dû poursuivre dans sa description des malheurs fabriqués par tous ces loyaux gestionnaires de la finance et de la dette. Une révolte salutaire.

On n'a pas à entrer dans les considérations économiques, cette économie n'est pas la nôtre et c'est tout le sens de sa prise de position.

 

 Ils vont être nombreux "à ne plus mettre un bulletin socialiste dans l'urne,

quitte à se prendre n'importe qui..."

Ils sont sourds, en dehors des réalités du peuple,

juste omnibulés à ne pas déplaire aux milliardaires ?

ça va mal, ça va mal

Mais ..

Ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates on les aura !

****

http://www.francetvinfo.fr/

Fragilisé depuis plusieurs semaines par les informations de Mediapart, selon lesquelles il aurait détenu un compte en Suisse, Jérôme Cahuzac n'avait pas franchement grand intérêt à accepter de débattre avec Jean-Luc Mélenchon, lundi 7 janvier, dans l'émission "Mots Croisés" sur France 2. Plus de coups à prendre que de médailles à recevoir. Mais face à un contradicteur aussi vindicatif et houspilleur qu'à l'accoutumée, le ministre du Budget ne s'est pas laissé démonter.

Dans un face-à-face "gauche contre gauche" très âpre, notamment sur les moyens de réduire la dette, Jérôme Cahuzac et Jean-Luc Mélenchon ont défendu deux lignes radicalement différentes pour sortir le pays de la crise, sans mâcher leurs mots l'un envers l'autre. L'un, Jean-Luc Mélenchon, défendant le principe de "lutte des classes", l'autre, Jérôme Cahuzac, reconnaissant "n'y avoir jamais cru"

Mélenchon : "Vous serez Cahuzandréou…"

"Faire croire qu'on va rembourser 1 800 milliards d'euros facilement, comme ça, un peu comme par magie (…) c'est se foutre du monde", a ainsi lancé le ministre délégué au Budget au coprésident du Parti de gauche, qui affirmait que s'il arrivait un jour au pouvoir, "la dette, on la paiera à mesure qu'on pourra" et que "ceux à qui on (la) doit attendront".

Jean-Luc Mélenchon a également estimé que le gouvernement ne pourra pas tenir ses objectifs de croissance de 0,8% en 2013 et de réduction du déficit public à 3% du PIB d'ici à la fin de l'année, ce qui obligera le gouvernement à adopter, selon lui, un "deuxième plan d'austérité". "Vous serez Cahuzandréou avec Hollandréou, d'un plan à l'autre, austérité et austérité, et encore austérité", a ajouté le responsable du Parti de gauche.

Cahuzac : "Arrêtez de faire le clown"

"Arrêtez de faire le clown, vous méritez mieux que cela. Vous avez 4 millions de suffrages sur votre nom, cela ne vous autorise pas à faire le clown en direct à la télé", a répliqué sèchement Jérôme Cahuzac, protestant contre le jeu de mots que venait de faire Jean-Luc Mélenchon sur son nom, allusion au nom de l'ancien Premier ministre grec, Georges Papandréou, forcé de quitter le pouvoir en raison de la crise qui a balayé la Grèce.

Et Jérôme Cahuzac de prendre à défaut son adversaire d'un soir sur la fiscalité, et en particulier sur l'évolution de la CSG. "C'est votre spécialité. Si j'avais su, je serais venu avec mes fiches", s'est agacé en retour Jean-Luc Mélenchon. Non sans arrogance, Jérôme Cahuzac s'amuse : "Il se fâche…  Je m'étais dit 'il ne faut pas le fâcher', et ça y est, je l'ai fâché."

"Vous êtes un homme seul, monsieur Mélenchon"

Les piques les plus définitives sont venues à la fin, après un débat d'une heure et demie au ton longtemps contenu. "Vous allez à l'échec parce que tout le monde le sait. Vous avez déjà échoué en Grèce, en Espagne, au Portugal et en Italie", a lancé Jean-Luc Mélenchon. "Au fond de vous-même, vous souhaitez l'échec de ce gouvernement de gauche. Et je trouve cela très triste. Vous ne gagnerez jamais le pouvoir parce que vous êtes un homme seul, monsieur Mélenchon", a conclu Jérôme Cahuzac, sans doute avec le sentiment d'avoir rempli la mission qui était la sienne.

***

NON MON JEAN-LUC TU N'ES PAS UN HOMME SEUL

On est tous derrière toi et même un peu plus nombreux que pendant ta campagne présidentielle

Lui, par contre, il risque peut-être ...

 

07/01/2013

MELENCHON/CAHUZAC ce soir sur la 2 à 22 h 55 !!!

 

la note d'Ariane WALTER - LE GRAND SOIR-

m'a bien fait sourire ...

 

 URL de cet article 18861
http://www.legrandsoir.info/melenchon-vs-cahuzac.html

Claude Sérillon à l'Elysée, lors de la cérémonie d'investiture de François Hollande, le 15 mai 2012.Extraits

Et si Sérillon n’avait été engagé que pour coacher Cahuzac puisqu’il a lui-même rencontré Mélenchon ?
 

... Après s’être fait claquer le bec par le club des papis Mougeot, il a été également boqué par sa supposée banque Suisse a qui il a demandé de dire qu’ils ne s’étaient jamais vus et qui a refusé de lui rendre ce service. Encore une mandale dans le citron. Il y a eu aussi cet horrible article du « Canard » révélant que Cahuzac, en instance de divorce avec une ex qui n’a pas l’air de rigoler, laquelle a engagé des détectives privés, aurait reçu (elle) la visite « d’un inconnu » qui lui aurait proposé de lui donner le numéro du compte en banque de son futur ex à Singapour… Le pauvre a quand même dû passer des fêtes délicates….

Bref, après tous ces évènements, est-il sage de le laisser affronter Mélenchon dès lundi ?

Les amis des animaux s’inquiètent. On jetterait à un tigre du Bengale une chèvre paraplégique, on ne risquerait pas de spectacle plus tragique. Ecartez les enfants ! Brigitte Bardot, qui défend les éléphants tuberculeux et s’intéresse donc à Cahuzac pour cette raison, après avoir défendu Depardieu, va sans doute supplier de ne pas jeter Cahuzac à Mélenchon ! ( Laquelle BB demande aussi la nationalité Russe si les deux éléphants du zoo ne sont pas épargnés ! Comme quoi les stars sont toujours proches des trous noirs… Qu’ils s’en aillent tous en Russie » !!)

Cahuzac se mord peut-être les doigts, un jour où il était hors de portée des griffes du tigre, d’avoir déclaré que Mélenchon voulait la fin du PS. Là, il va le lui dire en face s’il arrive à finir la phrase...

 Sincèrement, si l’on me demande mon avis, cette émission me paraît plutôt un piège à chevrette pseudo-socialiste afin de favoriser ce fameux parti défunt de la droite maladroite qui n’en finit pas de ramer sans rameurs. Après le feuilleton Copé-Fillon qui s’est terminé par la victoire de l’homme que les Français considèrent comme le plus ridicule de tous les hommes politiques, ne voilà-t-il pas que ce Sarkozy qui portait tous les espoirs de son clan est victime de Tiakiedinne qui confirme que Kadhafi a arrosé sa campagne et ce pour être à son tour arrosé de pruneaux ce qui n’est quand même pas très cool....

Mélenchon ! Oh ! Mélenchon !

Que vas-tu faire de Cahuzac ?

Que va répondre Cahuzac ?

Va-t-il continuer à mentir avec cet aplomb insensé de celui qui feint de vouloir le bien du peuple alors qu’il travaille au bien des nantis ? Va-t-il prendre cet air sérieux et méprisant qui caractérise les petits marquis ? Va-t-il bien embobiner de phrases qui n’en finissent pas, les auditeurs vite lassés et peu capables d’attention ?

Face à lui, Mélenchon est la voix de ce que la raison constate : nous sommes du bétail mais aussi des richesses promises à d’autres. De plus en plus de gens le savent et ce malgré les mediamensonges de la mediacratie.

Cahuzac est donc mal parti sauf, sauf…la nouvelle vient à peine de sortir, s’il est sauvé par Serillon. Sérillon qui vient officiellement d’intégrer l’équipe de communication de Hollande !!

...

Une histoire de famille aussi. Puisque Cahuzac a pour compagne la belle-fille de Drucker, Stéphanie Jarre. Ah ! On reste entre nous ! Chic ! Et si Sérillon n’avait été engagé que pour coacher Cahuzac puisqu’il a lui-même rencontré Mélenchon ?? Allez savoir…Tout ce qui concerne cette grande politique nous échappe un peu, à nous pauvres clampins…

 

On attend donc avec impatience cette rencontre qui arrivera quand même bien tard vers 22h55, et plus tard encore si la chaîne, comme dans l’émission de Ruquier, prolonge ce qui précède de 45 mn.

J’avais demandé à la 2 la possibilité d’assister à cette émission mais ils m’ont répondu que pour cette fois ce ne serait pas possible. Ils ont peut-être eu peur que je lance de la farine sur Cahuzac ou que je crie pendant l’émission : Jean-Luuuuuuuuuuuuuuuuuuuc !!!!

 Quelle erreur…

 Il n’y a pas plus neutre que moi.

 Si ce n’est Calvi, bien sûr !

 Ariane Walter

 François Hollande, en 2012.

 

"La suffisance de Jérôme Cahuzac" - Le Point

www.lepoint.fr › Politique
il y a 3 heures – Jérôme Cahuzac est un homme politique d'une suffisance rare - hier soir, un conseiller de l'Élysée m'a dit qu'il était "raide, cassant, méchant, ...

"LA SUFFISANCE DE CAHUZAC"

Hollande ne l'apprécie pas, mais pas du tout. C'est pour lui rabattre le caquet qu'il a fait exprès de ne pas le nommer ministre plein - Cahuzac n'est "que" ministre délégué. Hollande l'a fait entrer au gouvernement parce qu'il le juge compétent malgré tout. D'ailleurs, la relation Hollande-Cahuzac tient dans ces deux mots : malgré tout. S'il est établi que Cahuzac a menti dans l'affaire du compte en Suisse, il sera viré, mais pas avant. Malgré tout, donc, Hollande n'est pas mécontent d'avoir Cahuzac pour donner la réplique à Jean-Luc Mélenchon ce soir, sur France 2. "En face de Mélenchon, il faut un très bon débatteur, fait valoir un ami du président. On n'en a pas beaucoup d'autres que Cahuzac." Ça s'appelle un compliment par défaut !

***

CAHUZAC

POLITIQUE – "Chacun sait bien que la stratégie de Jean-Luc Mélenchon est de tuer le parti socialiste. Faute pour celui-là d'avoir accepté M. Mélenchon comme premier secrétaire." C'est ce qu'a lancé le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, jeudi 4 octobre sur Public Sénat. "Nous n'attendons rien de bon de Jean-Luc Mélenchon dans la période à venir", a-t-il ajouté.

Le ministre estime que "Mélenchon est d'une certaine manière à gauche ce que Marine Le Pen est à droite (...) Marine Le Pen veut faire exploser l'UMP et récupérer son électorat". 

FTVi

 

"Ben dis donc, on a été un peu plus de 4 millions à penser comme lui alors !

Eh non mon garçon, on ne veut pas la fin du P.S. On le veut juste à gauche, menteur !

Ne fais pas semblant d'ignorer que c'est grâce à nos voix qu'il a été élu ton patron"

***

" P'tit Salopiaud ! va  " c'est  dit gentiment en berrichon

"méprisable"

Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent.
PROUDHON

Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent et pour les mêmes raisons
George Bernard Shaw

 

Un peu tard pour une heure de grande écoute ! mais on a l'habitude

 

c'est cela le service public 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique