logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/06/2011

ENFIN LIBERES !


img867.jpg

img875.jpg
A L'HEURE DU RASSEMBLEMENT
L'ANNONCE DE LEUR LIBERATION SURPRISE
"un avant-goût de la Fête Nationale" entends-je sur LCI
**
Auraient-ils pu être libérés plus tôt ?
Certains esprits "chagrin" se sont posés la question
**
547 jours - un record !- pour ces hommes, otages
"dans une zone de combat contrôlée par les français"
"Les deux accompagnateurs ont été libérés il y a quelques jours, mais il fallait silence garder"

(A.Juppé)


img874.jpg

J'entends parler de "héros" alors qu'au jour de leur arrestation c'étaient des journalistes "inconscients"
qui "n'avaient rien à faire là-bas"

img869.jpg

*****
img876.jpg
img873.jpg
L.C.I. ... N. SARKOZY ferait "profil bas"
POURQUOI ?
Serait-ce parce qu'il avait déclaré (hors micro) mais tout le monde l'a su
-la famille aussi-
que "les journalistes avaient été extrêmement imprudents" ?
alors qu'ils faisaient simplement et courageusement leur travail de journaliste

**
*
Les proches des journalistes libérés attendent demain
et remercient le COMITE DE SOUTIEN ET LES JOURNALISTES
**
Je vais aller lever mon verre à la libération d'Hervé et de Stéphane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/06/2011

JORGE SEMPRUN

 

jorge-semprun.jpg

"Tous les amoureux de la Liberté se sentent orphelins

Sa droiture, sa noblesse, son combat pour l'humanité et la liberté sont indissociables de l'homme.

Il était l'un des intellectuels emblématiques de son temps. L'écrivain est mort à Paris, mardi soir,

à l'âge de quatre-vingt-sept ans.

Sa vie, ses convictions, son engagement ont rayonné en France, en Espagne et en Europe.

 

semprun 2.jpg

 

*

*

Culture - le 8 Juin 2011

Disparition de l'écrivain espagnol Jorge Semprun

Résistant, ancien déporté, dirigeant clandestin du Parti communiste espagnol (PCE) et ministre, l'écrivain espagnol Jorge Semprun, dont l'essentiel de l'oeuvre est écrite en français, s'est éteint mardi soir à Paris à 87 ans, sa mort suscitant une grande émotion, notamment en France et en Espagne.

Témoin des grandes déchirures politiques du XXe siècle, il en a tiré une oeuvre marquante en littérature et au cinéma. Jorge Semprun s'est éteint "très paisiblement" à son domicile parisien des suites d'une tumeur au cerveau, a indiqué son petit-fils Thomas Landman.

Brièvement ministre espagnol de la Culture, au sein du gouvernement socialiste de Felipe Gonzalez à la fin des années 1980, Jorge Semprun s'était exilé avec sa famille dès le début de la guerre civile espagnole (1936-39). Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, a rendu hommage à cet écrivain "majeur" qui avait "choisi la langue française comme seconde patrie". "Semprun, pour qui l'indicible, c'est ce qu'on ne peut pas taire, restera pour nous tous l'une des plus belles figures du penseur engagé au service de l'idéal européen", a-t-il ajouté. Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, a salué le "combattant infatigable de la liberté et de la justice" mais aussi "l'inoubliable peintre de la nudité métaphysique de l'homme, comme il aimait à la désigner". L'écrivain Erik Orsenna a regretté le départ d'un "grand frère en même temps qu'un grand d'Espagne", évoquant sur RTL une soirée au cours de laquelle Semprun lui avait raconté, une main sur son épaule, ses combats contre le nazisme puis contre "l'horreur de Franco". Pour le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, "il est déjà inscrit dans l'histoire comme l'un des plus grands démocrates d'Europe et d'Espagne, il a été un militant des libertés, un militant de la culture, de la pensée"...

...

semprun 4.jpg

"son œuvre s'est nourrie des espoirs et des douleurs pour un monde nouveau ; espoirs et douleurs qu'exprima avec force et sensibilité sa collaboration avec de grands cinéastes."

Né le 10 décembre 1923 à Madrid dans une famille aux valeurs républicaines profondément ancrées, Semprun rencontre l'exil dès l'enfance. Son père, avocat républicain, pour lui un "exemple moral", quitte l'Espagne dès 1936 par "fidélité à ses idées", avec ses sept enfants. D'abord pour la Suisse et les Pays-Bas, puis pour la France. Depuis Paris, la chute de Madrid tombée aux mains des franquistes, en mars 1939, insuffle à Jorge Semprun la conviction d'être à tout jamais "rouge espagnol".

FRANQUISME.jpg

MARIA/Jean FERRAT
podcast

***2.jpg

Le grand poète andalou Federico Garcia Lorca dérangeait les sbires du dictateur espagnol, le Général Franco. Trop différent, trop proche du peuple, trop épris de liberté, trop imprévisible… Ses vers étaient dangereux aux yeux des franquistes. Un matin d’août 1936, ils l’assassinèrent pour le faire taire. Mais ses mots résonnent encore et encore à nos oreilles.

FEDERICO GARCIA/Jean FERRAT
podcast

garcia-lorca-_-Humanite1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec la Seconde guerre mondiale, il s'engage dans un réseau de résistance, dans les Francs tireurs et partisans (FTP). Mais en septembre 1943, à l'âge de 19 ans, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Buchenwald. A la libération du camp, en avril 1945, il choisit "l'amnésie délibérée pour survivre". Traumatisé par son expérience des camps, il tente d'écrire ce qu'il a vécu avant d'abandonner pour un temps par peur de représailles. Il rompra ce silence en 1963 avec son premier récit, Le grand voyage, et reviendra notamment sur cette expérience douloureuse en 1994 dans L'écriture ou la vie.

 

Buchenwald.jpg


...

Semprun 5.gif

Considérant l'engagement politique comme la "création la plus pure", il n'a de cesse de faire entendre sa voix. En 1988, le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Felipe Gonzalez, lui offre le ministère de la Culture. Mais l'ancien militant joue les trouble-fêtes, se montre critique et quitte ses fonctions en 1991, pour divergeance d'opinions.

 

SEMPRUN 7.jpgsemprun 6.jpg

 

 

 

 

 

31/05/2011

cinq fruits et légumes par jour... POUR QUI ?

P1360495.JPG

Je viens de les acheter sur la route qui m'a menée
sur la route de ST JACQUES DE COMPOSTELLE
sur celle d'OSSAU-IRATY
*
2011 MAI Sur la route d'ARNEGUY1.jpg
2011 MAI Sur la route d'ARNEGUY2.jpg

*
J.P. arrête-toi, j'ai vu de beaux melons en passant
*
LE MELON à 3.90 €uros
3.90 x 6.50 = !!
qui peut s'offrir cinq fruits et légumes par jour ?

Est-ce qu'on a multiplié par 6.50 les salaires
?
Au lieu de manger un demi ou un quart de melon
on va réduire les portions
et bientôt ne plus manger
?

Quand je compte en francs, parce que je compte toujours en francs
pour constater l'arnaque du passage à l'euro
je suis scandalisée encore et encore
*
*
QUI PEUT MANGER CINQ FRUITS ET LEGUMES PAR JOUR
à ce prix-là
comme nous le recommande gentiment le Ministère de la Santé
!
img825.jpg
PAS CEUX-LA EN TOUT CAS
QUI ONT TRIME TOUTE UNE VIE
img826.jpg
img827.jpg

**

*

Le Ministère de la Santé s'occupe bien de nous

"Mangez cinq fruits et légumes par jour"

et bientôt

"Messieurs, 21 éjaculations par mois pour éviter le cancer de la prostate"

ce qui fait dire avec humour à TAILLANDIER

qu'on va bientôt nous encourger (oh ! non, nous encou-rager) à la bagatelle

PARCE QUE

les gens qui ont des problèmes au boulot en ont souvent dans leur couple

Alors, là.. il va falloir sévir

*

Mais malheur à ceux qui choisiront le fruit défendu au légume recommandé !

Alors, Messieurs les maris, faites un effort!

21 ! 21 ! 21 !

*

*

 

img830.jpg

Ecrivain, essayiste, journaliste né à Clermont-Ferrand en 1955

François Taillandier collabore aux journaux Le Figaro, l'Humanité, La Montagne et Famille chrétienne.

 

 

 

 

19/05/2011

ECOEURANTS

J'ai fait une rapide tournée sur mes liens d'information

J'ai la nausée

 

*

 

DU "TROUSSAGE DE DOMESTIQUE"

pour J.François KAHN

bravo Monsieur le Baron !

-Madame KAHN était témoin au mariage de STRAUSS et SINCLAIR

Ceci explique sûrement cela-

copains et coquins


et


"Y'a pas mort d'homme"

POUR LANG qui aurait mieux fait de la tourner 7 fois dans sa bouche

pas de quoi fouetter un chat !

*

On se croirait revenu au temps de l'esclavage

quand Monsieur Blanc "troussait"  Madame Noire

sans son consentement

un viol quoi !

*

Ils sont bien nos politiques, nos journalistes de salon

TOUTE UNE EDUCATION A REFAIRE

 

 

 

http://www.rue89.com/

***

*

 


Tristane Banon, DSK et AgoraVox: retour sur une... par AgoraVox

 

Et pour elle, Monsieur KAHN, c'est aussi du trousse-chemise simplement si ce n'est pas du troussage de domestique ?

Et pour vous, Monsieur LANG, pas de quoi fouetter un chat ?

 

***

*

Je ne parle pas ici de culpabilité ou non de D.S.K. juste du traitement de l'information, de l'injure faite aux femmes agressées sexuellement.

Dans la plupart des cas on minimise, ou bien on dit qu'elles "l'ont cherché", qu'elles ont provoqué parce que certains hommes, "malades du sexe" se croient tout permis.

Ceci ne m'empêche pas de penser que D.S.K. ait pu se faire piéger car en politique tout est bon, même le crime, lorsque l'on dérange.

Peut-être que D.S.K. a pensé que la fille c'était cadeau du SOFITEL...

Une call-girl ou une honnête femme ..c'est ce que les avocats vont essayer de démontrer pour prouver l'innocence de D.S.K. s'il en est !



 

 

 

17/05/2011

SOUS LE CHOC

LA PULSION aurait-elle terrassé  L'AMBITION ?

C'est possible ! "comme le coup de boule de ZIDANE"

rappelait un écrivain à la T.V.

C'est possible et ça nous laisse désemparés dans ce cas-là

*

*


Présomption d'innocence pour l'un - ce qui est normal-

et rien pour la dame  qui pourrait prétendre aussi à la présomption de sincérité ?

*

*

C'est Clémentine AUTAIN qui a rué, avec raison, dans les brancards

img798.jpg

**

Interview dans ELLE

blog de Clémentine AUTAIN

Sur votre blog, vous vous interrogez : « Qui a une pensée pour la femme de chambre ? ». Pourquoi ? J’ai regardé abondamment les informations depuis hier et j’ai l’impression qu’un consensus s’est établi. La plupart de ceux qui réagissent à cette affaire appelle à « penser à l’homme qui traverse cette épreuve ». Il n’y a aucun mot pour la femme qui a déposé plainte, et peut-être, je dis bien peut-être, a été victime d’une agression sexuelle. Ce sont deux poids deux mesures qui me laissent stupéfaite. Ce n’est pas une lecture féministe des choses mais une lecture de classe : la femme de chambre qui est invisible et le patron du FMI qui reçoit des messages d’encouragement. Les faits ne sont pas établis, il faut respecter la présomption d’innocence mais il n’est pas exclu que cette femme ait été violée. Et il faut rappeler que le viol est un crime. Je suis stupéfaite par le manque de considération à l’égard de cette femme de ménage. Tout le monde a le mot « décence » à la bouche mais la décence, ce serait d’avoir au moins un mot pour cette femme.

Beaucoup de personnes font aussi l’amalgame entre le viol et les relations extraconjugales ? Il y a beaucoup d’amalgames et une grosse part de sidération. Il s’agit de prendre du recul car la scène qui s’écrit, la femme de chambre qui piégerait le directeur du FMI, ça ressemble à un thriller. Derrière la sidération, il y a des faits politiques. C’est l’acte de domination d’un sexe sur l’autre. Les femmes qui ont subi des violences n’oublient jamais, il y a des traumatismes gravissimes. Cela me renvoie à des choses dures.

Pourquoi à chaque fois qu’une femme dit qu’elle a été victime de violences, on se demande si elle dit vrai ?
Cela déligitime la parole des femmes. Pourtant, c’est un acte difficile de porter plainte, ce n’est pas drôle pour cette femme et sa famille. Dans toutes les campagnes contre le viol lancées par les féministes, on insiste sur le fait qu’il faut briser le silence sur ce sujet là. Dans cette affaire, on parle essentiellement de l’image de la France et des primaires du Parti socialiste. C’est très important mais il est question d’une affaire d’agression sexuelle. Les violences faites aux femmes sont un sujet politique aussi, on doit en parler.

Il y une omerta qui pèse sur les hommes de pouvoir selon vous ? Quelles que soient les conclusions, cette affaire pose les questions de l’abus de pouvoir par un certain nombre de responsables, pas forcément que politiques, qui usent de leurs positions de chef pour obtenir des relations sexuelles. Beaucoup de femmes font des récits, dans le secret, la confidence, où elles expliquent que tel patron les a harcelées, que tel autre leur a mis un coup pour obtenir une relations sexuelle. Ce sont des faits extrêmement banals. Quelles que soient les suites de cette affaire, il faut que la justice fasse son travail, une question doit être soulevée : celle de la violence faite aux femmes. Elle est trop souvent tue, il y a une omerta sur ce sujet. Les femmes ressentent de la honte quand elles subissent du harcèlement ou des violences, elles n’osent parfois pas en parler, il faut pourtant que cela ne soit plus tabou, que ces hommes soient punis, il s’agit d’actes extrêmement graves.

*

Mais trois jours après l’arrestation du directeur du Fonds monétaire international, hommes politiques et associations commencent à souligner l’absence de commentaires sur la “présumée victime”.

Mardi matin, sur France Info , Clémentine Autin affirmait : “Il n’est pas exclu qu’une femme ait été victime d’un viol dans cette suite du Sofitel.” Pour l’ex-adjointe au maire de Paris, il est nécessaire d’avoir “un peu plus d’égards” pour cette femme de chambre “invisible”, “au nom de toutes les victimes de violences sexuelles qui ont énormément de mal à parler”.

Un peu plus tôt, Caroline de Haas, porte-parole de l’association Osez le féminisme rappelait qu’“à quasiment aucun moment on n’entend parler de la plaignante, de son point de vue à elle, de ce qu’elle a pu ressentir”. “Je comprends que des femmes victimes de violences se sentent assez choquées par la façon dont est traitée médiatiquement cette affaire”, a-t-elle renchéri.

Alors que la France se réveillait à la nouvelle de l’arrestation de DSK dimanche, le président du parti de gauche Jean-Luc Mélenchon postait une note sur son blog :“il y a une victime, il faut le rappeler. Je suis un peu surpris de voir que personne n’a l’air de se préoccuper de la femme de chambre de l’hôtel”.

 

*

DSK "échangiste", " dragueur", "séducteur"

n'en fait pas un violeur

Un abime que je ne saurais franchir

**

img797.jpg

**

 

img800.jpg

*

*

 

img799.jpg


*

*

 

img801.jpg

*
*
img796.jpg

LA GAUCHE NE DEVRA PAS SON SUCCES AUX SOUBRESAUTS TELECOMMANDES DES SONDAGES

NON PLUS QU'A LA SEDUCTION D'UN INDIVIDU,

MAIS A SA CAPACITE A REPONDRE AUX ASPIRATIONS D'UN PEUPLE BLESSE PAR QUATRE ANNEES DE SARKOZYSME

irrité par l'arrogance des oligarques,

agacé par l'indifférence des puissants à  l'égard des souffrances.

C'est donc de programmes, de propositions,

d'audace dont il s'agit de parler.

Et d'une ambition sociale qui enfin ne se désagrège pas au premier froncement de sourcil des actionnaires du CAC 40.

Tandis que l'inculpation de DSK faisait la une des médias,

Pierre Laurent appelait au Blanc-Mesnil à se mobiliser contre la vie chère.

C'est sans doute plus bénéfique à la gauche que les ritournelles du bal des présidentiables.

*

Ainsi, le malheur de l'un ou la souffrance de l'une

ne fera pas le bonheur d'un autre,

remparé dans son château de l'Elysée et assiégé par son impopularité.

Patrick APEL-MULLER ( La gauche n'est pas orpheline)

Humanité du mardi 17 mai 2011

**

On a vraiment d'autres chats à fouetter

VIE CHERE ...ECOLE...HOPITAL

Ce n'est pas le carnet rose de CARLA BRUNI SARKOSY

qui va nous endormir et nous rendre béats

*

Pas moi en tout cas

***

*


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique