logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/05/2010

j'vais m'gêner !

Sarkozy l'a dit et redit. Il ne veut plus entendre parler de mai 68

comme d'autres UMPistes des acquis de la Résistance

Il vient d'ajouter, sûr de lui :

"je n'entendrai pas la Rue"

D'autres se sont cassés le nez avant lui.

*

*Et pour cause ! on ne sait jamais si ça donnait des idées

si les faiseurs de peur ne faisaient plus peur

*
D'autres ont, depuis 68, retourné leur veste

et collaborent avec la politique libérale qui fait si mal

Alors, remettre le couvert, ça gêne !

PAS MOI !

*

L'insurrection étudiante marque profondément les consciences.

 Mais depuis plus de quarante ans, l'entrée en grève massive,

 la plus puissante et générale de l'histoire sociale, et les occupations d'usines semblent remisées au second plan.

Ils ne souhaitent pas qu'on en parle.. Ils veulent l'occulter.. J'vais m'gêner !

*

Je vous ai laissés le 13 mai dans la plus grande grève ouvrière jamais réalisée

 Le 14 mai marque le début des premières occupations d'usines.

Sud-Aviation, Lookheed, Renault à Cléon, Kleber à Elbeuf...

*

 Tout s'accélère le vendredi 16 mai lorsque les ouvriers de Renault Billancourt, après ceux de Flins et de Cléon, s'engagent dans l'occupation de la plus grande usine de France.

mai 68 9.jpeg

Les machines dorment, les piquets de grève veillent

On assure la sécurité des machines

****

"Nos 1 000 F. pas moins

Nos 40 Heures, pas plus

Retraite à 60 ans

Libertés syndicales"

*

Au premier week-end de luttes, le 20 mai

Isabelle AUBRET, Leny ESCUDERO,Pia COLOMBO, Jean FERRAT

expriment leur solidarité avec les ouvriers de chez Renault"

devant des milliers de personnes sur la Place Nationale

*

*

 Le 17 mai, le trafic SNCF s'interrompt.

 L'occupation gagne les gares et les dépôts les uns après les autres

Aucun train, les barrières levées et cadenassées

 Le réseau routier et ferré de la R.A.T.P. est stoppé.

*

*

Générale et solidaire, à partir du lundi 20 mai, le pays se paralyse. Les occupations d'usines se propagent en effet dominos dans des centaines de grandes entreprises

Peugeot, Alsthom, Citroën, Michelin, Kleber, Hispano-Suiza, Rateau,

Schneider, Berliet, Rhodiaceta, Rhône-Poulenc, etc

Depuis, il y a eu "mort d'hommes"

Disparues les usines ! délocalisées, fermées, cassées !

Pas de mot d'ordre général appelant à cesser le travail. Les unes après les autres, les usines, les écoles, les lycées, les magasins ferment.

"ON ARRETE !"

Cela part parfois d'un atelier, d'un, deux, voire trois salariés

qui disent : On arrête !

mai usine occupée.jpeg

ET TOUT S'ENCLANCHE

*

LES SALARIES DESCENDENT DANS LA RUE

MAI 68 gdf.jpeg

Pour de meilleurs salaires

de meilleures conditions de travail

le respect, la dignité

la liberté de parole

extension des droits syndicaux

C'EST LA CONTESTATION

PUISSANTE, SOLIDAIRE

*

Toutes les générations se retrouvent dans le mouvement

mai 68 11.jpeg

*

*

mai 68 3.jpeg

Usines occupées 24 heures sur 24

La grève s'installe partout.

 Mineurs,

 sidérurgistes,

 centres téléphoniques et postaux

banques,

assurances,

 Sécurité Sociale

Pour la défense de la sécurité sociale et contre les pouvoirs spéciaux

le 17 mai 1967, les ordonnances sur la S.S.

premières attaques contre le système créé dans l'immédiat après-guerre

par le communiste A. CROIZAT avec l'aval du Général de Gaulle à l'époque

mettent des millions de travailleurs en grève à l'appel de tous les syndicats

 Image (31).jpg

 hôpitaux,

Image (52).jpg

 dockers

éboueurs

mai 68 éboueurs.jpeg

*

*

Tous les secteurs de l'éducation Nationale

entrent dans la grève ainsi que

 les chercheurs dans les laboratoires,

 les personnels des mairies,

 des préfectures

 où la liberté de parole et de revendiquer n'était pas évidente.

Pas d'avions, pas de police de l'air, pas de douanes

*

*

Chaque jour, la pression monte de partout dans les usines,

 les ateliers,

 les bureaux

 

Jean Ferrat/Le bureau
podcast

les magasins

Jean Ferrat/les demoiselles de magasin
podcast

mai magasins.jpeg

mai 68.jpeg

L'espace travail se transforme aussi en forum de discussion,

en lieu de culture et de fête solidaire

La grève c'est aussi la victoire de la camaraderie

Qui ne l'a pas vécu, ne peut comprendre

*

 mais aussi loin des "forteresses ouvrières",

 les boutiques,

 les coiffeurs,

 les boulangers

 et autres employés de commerce,

 les chauffeurs de taxi,

les professionnels du spectacle.

mai 68 4.jpeg

Intellectuels, artistes,peintres, gens de l'ORTF,

même les footeux s'y mettent

mai 68 2.jpeg

Les travailleurs du Livre en lutte

décident de réaliser les journaux quotidiens

L'approvisionnement alimentaire, pharmaceutique, en eau et énergie,

les services de santé sont assurés par les grévistes eux-mêmes

 

 C'était incroyable

mais vrai

*

affaire à suivre

 Photos extraites de l'Huma Dimanche

13/05/2010

RETRAITES : la solution écartée

Humanité retraites.jpg
Mettre  sérieusement à contribution les revenus financiers
qui supprimerait les
exonérations ou les cadeaux fiscaux en tous genres
qui se montent à
 140 milliards d'euros chaque année
**
**
*
Pour mieux faire avaler aux assurés sociaux la pilule d'un report de l'âge légal de départ de la retraite et d'un allongement de la durée de cotisations, SARKO se veut "équitable" à la réforme en gestation et a évoqué lors du récent sommet social,  un "effort financier supplémentaire des hauts revenus et des revenus du capital"
Comment ? Combien ?
A quel niveau de contribution ?
On attend de voir !
*
*
*
Il a bien été obligé d'entendre les arguments, de convenir, chiffes à l'appui, que le gisement, le filon à exploiter c'est de s'attaquer à la part des dividendes qui a augmenté de 100 milliards d'euros depuis ving-cinq ans dans la richesse nationale
*
SYNDICATS ET PARTIS DE GAUCHE ONT MIS SUR LA TABLE
DES PROPOSITIONS
dessinant une véritable réforme du mode de financement
*
*
*
La plupart d'entre eux s'entendent pour préconiser la mise à contribution des revenus du capital. Si elle était sérieusement envisagée, une telle mesure ne serait pas simplement symbolique : appliquée aux 250 milliards d'euros de revenus financiers des entreprises
(et pas seulement ceux des particuliers)
Une cotisation à hauteur de ce que versent les salariés (8,3%)
rapporterait  20 milliards d'euros
l'équivalent des deux tiers du déficit !
*
*
*
Beaucoup préconisent en outre de faire cotiser les revenus de l'intéressement
et de la participation, actuellement exonérés :
mesure dont le rendement est estimé à 3 milliards d'euros.
*
*
*
Revenir sur l'exonération des cotisations sociales représente
plus de 30 milliards d'euros.
*
*
A quand des simulations du C.O.R. sur ces pistes ?
*
Les chiffres du C.O.R. montrent que, quelles que soient les mesures prises pour augmenter la durée de cotisations ou reculer l'âge légal,
 on ne répondra pas aux besoins de financement.
*
*
Le C.O.R. confime que les mesures retenues par le gouvernement sont des impasses. De plus, celles-ci entraînent, selon les scénarios, une stagnation, voire une réduction des pensions moyennes à plus ou moins long terme.
*
*
Il faut donc une autre politique de l'emploi et trouver de nouvelles ressources pour financer le régime de retraite.
*
*
Seule la mobilisation de salariés pour montrer quils ne sont pas d'accord permettra de faire émerger d'autres solutions.
LE 27 MAI TOUS ENSEMBLE  !
*
*
les générations d'aujourd'hui
doivent aux jeunes un autre avenir que la condamnation
à travailler jusqu'à son dernier souffle.

12:08 Publié dans revue de presse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : retraite

11/05/2010

SAUVE QUI PEUT !

EUROPE LIBERALE = MONNAIE UNIQUE = DETTE COMMUNE

QUI VA PAYER L'ADDITION ? L'EUROPE DES POPULATIONS

sauf ... sauf si celles-ci résistent en force contre l'austérité qu'ils vont leur, nous imposer

 

.

L'EUROPE DU CAPITAL EST SOLIDAIRE DES BANQUIERS !

SOYONS SOLIDAIRES NOUS AUSSI DANS NOS LUTTES !

"Ils en seront pour leurs frais !" clame SARKOZY

"Ceux qui sont à l'origine de ces excès sur les marchés devront rendre des comptes" clame Angela MERKEL

Bouffons de la diversion ! ils veulent nous faire croire que la crise serait le fait de certains excès, de mouvements anormaux qu'il s'agirait de corriger.

Ils nous prennent vraiment pour des demeurés !

En FRANCE, le Chef de l'Etat n'a en aucune manière l'intention de remettre en cause les privilèges fiscaux des plus riches. Il n'a pas été élu pour ça, bien au contraire. Etre de droite c'est défendre ses privilèges avant tout.

La FINANCE a été SAUVEE par l'ENDETTEMENT des ETATS .

 Elle attend maintenant que les ETATS lui PAYENT LEURS DETTES.

Et à quel prix ?

 

hd.jpg

 La Grèce remboursera CAPITAL et INTERETS à dit LAGARDE

en souriant à pleines dents

pour rassurer le bon peuple français

 

*

Les Député-es communistes et républicains voteront contre le plan soumis par le gouvernement aujourd’hui à l’Assemblée nationale et abusivement qualifié de « plan d’aide » à la Grèce. Il s’agit, en effet, d’un dispositif dont l’unique objectif est de renflouer les marchés financiers et les banques qui ont enfoncé la Grèce dans la crise en spéculant sur la dette publique de ce pays.

**

Ils ont mis la GRECE SOUS TUTELLE depuis BRUXELLES,

 dirigée depuis le centres de la finance, depuis les grandes places boursières.

pour le sauvetage des BANQUES que pour celui des Etats et de ses populations.

  Sur proposition d'Angela MERKEL, un arsenal de sanctions est envisagé. Celles-ci pourraient aller jusqu'à la suspension des droits de vote des pays trop "lixistes" lors des réunions de l'U.E. ou la privation de certaines subventions européennes

 

 

Extraits de l'Humanité du 10 mai

**

LES CHEFS D'ETAT PEUVENT TROUVER D'AUTRES VOIES" (Christine Mendelsohn représentante du PCF au sein du Parti de la gauche européenne)

La GRECE est un laboratoire du capital auquel nous avons intérêt à résister. C'est une crise des politiques que les chefs d'Etat et le gouvernement de l'Union Européenne ont mis en place. Nous sommes à un moment charnière. Soit les Chefs d'Etat continuent d'écouter le diktat des marchés financiers et fonctionnent contre leurs peuples,

soit ils se mettent avec eux pour contrecarrer les marchés financiers.

Ce qui se fait dans le monde, comme en Amérique Latine, où des chefs d'Etat parviennent à prendre cette orientatkion.

*

Toute décision européenne a été et est prise par les chefs d'Etats.

 Ils peuvent donc défaire ce qu'ils ont fait et trouver d'autres voies.

 ***

 

Grèce. La pétition de L’Humanité

 

**

 

Au passage, l’Etat français, de la manière la plus immorale qui soit, envisage de tirer bénéfice de cette opération en encaissant 160 millions de bonus au titre des intérêts d’un prêt dont le taux avoisinera les 5%.

Ce qui est présenté, de Paris à Berlin, comme un geste de solidarité à l’égard de la Grèce, vise en réalité à garantir les profits des banques françaises et européennes en contre partie d’un plan d’austérité drastique pour le peuple grec qui devrait supporter des sacrifices sans précédent en matière de salaires, d’emploi, de protection sociale etc...

Ces orientations particulièrement injustes socialement ne feront que plonger un peu plus la Grèce dans les difficultés. Les Député-e-s communistes et Républicains dénoncent cette loi d’airain qui inspire aussi la politique développée par le gouvernement français à l’encontre des fonctionnaires et des salariés de notre pays.

Le peuple grec et la Grèce ont besoin de mesures inspirées d’une toute autre logique favorisant les coopérations, l’emploi, le pouvoir d’achat et répondant aux besoins sociaux.

DEPUTE-E-S COMMUNISTES et REPUBLICAINS
- ROLAND MUZEAU, PORTE-PAROLE, JEAN-PIERRE BRARD

Paris, le 3 Mai 2010

Allez ! un peu de verts avec Cécile !

 

 

 

 

09/04/2010

DESESPERANCE SOCIALE

HD CHARB.jpg
HD ORANGE m'a tuer.jpg
Ces lignards d'E.D.F. travaillent entre 25 et 45 mètres de haut,
par tous les temps
Et ils se verraient sans doute mal grimper sur les pylônes
à 65 ans
En moyenne, les ouvriers ne peuvent espérer vivre
sans incapacité physique ou sensorielle
que jusqu'à 59 ans, soit dix ans de moins qu'un cadre
HD EDF.jpg
HD PECHINEY.jpg
HD SODIMATEX.jpg
 iLS LUTTENT DEPUIS UN AN et sont exaspérés du mépris qu'on leur renvoie
Celui du patron, celui des pouvoirs publics.
Début avril, les 92 salariés de Sodimatex ont menacé de faire exploser une citerne de gaz pour obtenir
la révouverture des négociations sur leurs conditions de départ.
Peu après avoir empoché 55 millions d'euros d'aides publiques du fonds de modernisation des équipementiers automobiles
le groupe TREVES annonçait sans vergogne la fermeture de deux de ses usines.
Contesté en justice par les syndicats, le plan de sauvegarde de l'emploi de SODIMATEX
a été annulé deux fois.
La direction de TREVES ne cède pas d'un pouce
face aux revendications des salariés :
 21 000 euros de prime supralégale contre 5000 accordés
et 9 mois de congés reclassement, contre 4 concédés jusqu'ici.
Suprême injure : depuis des mois, la moquette fabriquée n'est même plus vendue
et part neuve dans les camions poubelles.
*
*
A TREMBLAY EN FRANCE
.....
L'opération des policiers de VILLEPINTE est un succès dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.
C'est un signal fort envoyé aux délinquants, même si nous sommes loin, hélas,
d'un démantèlement de l'ensemble de ce système mafieux.
Il reste d'autres points de deal dans le centre-ville
les enquêtes de police doivent se poursuivre,
L'ETAT DOIT S'EN DONNER LES MOYENS.
HD TREMBLAY ASENSI.jpg
L'Etat doit assurer l'égalité républicaine entre les territoires et répondre à l'urgence sociale.
La région francilienne voit se développer des inégalités extrêmes.
Songez que le revenu moyen par habitant à SEVRAN est quatre fois inférieur à celui de NEUILLY.
La politique de la ville est un espior déçu car l'Etat
se désengage fiancièrement du programme de rénovation urbaine?.
..
Dans le centre-ville de TREMBLAHY
tous les indicateurs sociaux sont au rouge
et pourtant notre dossier ANRU a été rejeté.
Cette situation est incompréhensible.
*
*
HD COUVERTURE.jpg
*
et POURQUOI PAS JEAN FERRAT
PAUVRES PETITS CONS

podcast

MAIN BASSE SUR LE RIZ

HD MAIN BASSE sur le riz.jpgHD MAIN BASSE SUR LE RIZ 2.jpg
*
*
*
PENDANT QUE LES GENS CRIAIENT "ON A FAIM"
LE RIZ RESTAIT STOCKE
En quelques mois de 2008, le prix du riz a été multiplié par cinq :
un élément déclencheur des émeutes de la faim.
Avec le journaliste J.P BORIS, Jean CREPU a remonté la filière
pour comprendre comment on a pu en arriver là.
Leur enquête a reçu le FIPA d'or du Festival international des programmes audiovisuels en janvier 2010
*
*
Cette crise a mis l'Afrique à genoux
pour acheter un riz qui jusque-là était peu cher.
*
*
Ils sont victimes d'une pénurie organisée
*
*
avec J. FERRAT
un avis sur tout ce qui fait mal
UNIQUE J. FERRAT
**
INDIEN

podcast
Paroles et musique de Jean FERRAT
INDIEN
Pauvre, pauvre, pauvre indien
Plante un à un
Plante plante un à un
Le maïs en grain
Dure est la terre
Que l'on arrache à la forêt
Dure est la terre
Où il vivra jusqu'à l'été
Solitaire
La faim au ventre
Il attendra de voir monter
La faim au ventre
Les maigres tiges à récolter
Entre les pierres
Pauvre pauvre pauvre indien
Plante un à un
Plante plante un à un
Le maïs en grain
Dans son village
Il a laissé femme et enfants
Dans son village
Qui l'attendent depuis longtemps
Sans colère
La terre est rouge
Rouges ses mains rouge son coeur
La terre est rouge
Frère sa peau a la couleur
Qui nous est chère
Pauvre pauvre pauvre indien
Plante un à un
Plante un à un
Le maïs en grain.
1967-1969
*
**
*
FERRAT
Quatre cents enfants noirs

podcast
*
*
Pas étonnant qu'il était désespéré, déprimé à la fin de sa vie
ses chansons ont plus de 40 ans
et sont toujours d'actualité

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique