logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/02/2012

De l'espérance en flamme

Récemment mis à jour78.jpg

C'est ce soir.. Quel temps fera-t-il demain ?

23/11/2011

CITROUILLE à savourer

 

À l'intérieur d'une citrouille
Y'avait [vivait] un papillon géant
Fort amoureux d'une grenouille
Qui se plaignait d'un mal de dent

Oh la la que j'ai mal aux dents
La coquine, la coquine de dent
Oh la la que j'ai mal aux dents
La coquine, la coquine de dent

Mômes.net



G6.jpg

LE GLAND ET LA CITROUILLE

Dieu fait bien ce qu'il fait. Sans en chercher la preuve
En tout cet Univers, et l'aller parcourant,
Dans les Citrouilles je la treuve.
Un villageois considérant,
Combien ce fruit est gros et sa tige menue :
A quoi songeait, dit-il, l'Auteur de tout cela ?
Il a bien mal placé cette Citrouille-là !
Hé parbleu ! Je l'aurais pendue
A l'un des chênes que voilà.




G7.jpg

C'eût été justement l'affaire ;
Tel fruit, tel arbre, pour bien faire.
C'est dommage, Garo, que tu n'es point entré
Au conseil de celui que prêche ton Curé :
Tout en eût été mieux ; car pourquoi, par exemple,
Le Gland, qui n'est pas gros comme mon petit doigt,
Ne pend-il pas en cet endroit ?
Dieu s'est mépris : plus je contemple
Ces fruits ainsi placés, plus il semble à Garo
Que l'on a fait un quiproquo


P1520959.JPG


 


Cette réflexion embarrassant notre homme :
On ne dort point, dit-il, quand on a tant d'esprit.
Sous un chêne aussitôt il va prendre son somme.
Un gland tombe : le nez du dormeur en pâtit.
Il s'éveille ; et portant la main sur son visage,
Il trouve encor le Gland pris au poil du menton.
Son nez meurtri le force à changer de langage ;
Oh, oh, dit-il, je saigne ! et que serait-ce donc
S'il fût tombé de l'arbre une masse plus lourde,
Et que ce Gland eût été gourde ?
Dieu ne l'a pas voulu : sans doute il eut raison ;
J'en vois bien à présent la cause.
En louant Dieu de toute chose,
Garo retourne à la maison.

Jean de La Fontaine

 

 

 

 

 

 

03/11/2011

ARC-en-ciel, le secret

 

LE SECRET

Sur le chemin près du bois
J'ai trouvé tout un trésor :
Une coquille de noix
Une sauterelle en or
Un arc-en-ciel qu'était mort.

 

P1510446.JPG

 

A personne je n'ai rien dit
Dans ma main je les ai pris
Et j'ai tenue fermée
Fermée jusqu'à l'étrangler
Du lundi au samedi.

Le dimanche l'ai rouverte
Mais il n'y avait plus rien
Et j'ai raconté au chien
Couché dans sa niche verte
Comme j'avais du chagrin.

Il m'a dit sans aboyer
“Cette nuit, tu vas rêver.”

La nuit, il faisait si noir
Que j'ai cru à une histoire
Et que tout était perdu.

Mais d'un seul coup j'ai bien vu
Un navire dans le ciel
Traîné par une sauterelle
Sur des vagues d'arc-en-ciel !

René de Obaldia

 

CIEL.jpg

ARC-EN-CIEL

Quand le soleil pleut

Et que la pluie luit,


Le ciel met le feu


A son parapluie.

Il sort d'une étoile

Des pinceaux de poils


Et de la blancheur,


Sa boîte à couleurs.

Puis il effiloche

Un paon fabuleux


Sur le chapeau cloche


D'une ombrelle bleue.

Pierre CORAN

 

22/10/2011

LES FUSILLES DE CHATEAUBRIANT

Martyrs_de_Chateaubriant_-_Photo_12_-_hac00097_p2000143.jpg

« Les Fusillés de Châteaubriant »

Ils sont appuyés contre le ciel
Ils sont une trentaine appuyés contre le ciel
Avec toute la vie derrière eux
Ils sont pleins d’étonnement pour leur épaule
Qui est un monument d’amour


Ils n’ont pas de recommandations à se faire
Parce qu’ils ne se quitteront jamais plus
L’un d’eux pense à un petit village
Où il allait à l’école


Un autre est assis à sa table
Et ses amis tiennent ses mains
Ils ne sont déjà plus du pays dont ils rêvent
Ils sont bien au-dessus de ces hommes
Qui les regardent mourir


Il y a entre eux la différence du martyr
Parce que le vent est passé là ils chantent
Et leur seul regret est que ceux
Qui vont les tuer n’entendent pas

Le bruit énorme des paroles

Ils sont exacts au rendez-vous

Ils sont même en avance sur les autres
Pourtant ils disent qu’ils ne sont pas des apôtres
Et que tout est simple
Et que la mort surtout est une chose simple
Puisque toute liberté se survit.

René-Guy Cadou, Pleine Poitrine, 1946

repris dans Les Fusillés de Châteaubriant in Pierre Seghers, La Résistance et ses Poètes.

 

 

plaque-commemorative-des-martyrs.jpg

09/06/2011

1. SI JE MEURS

"Mémé, tu n'as pas un livre de poésies à me prêter ?

on a un devoir à faire sur un thème bien précis"

7 poésies à trouver d'auteurs différents, à des époques diverses

un sonnet, des vers libres, un calligramme, etc.

*

*

-Tiens ma chérie, voilà un livre sur PARIS

"Oh ! merci Mémé !"

****

Autant ravie qu'elle dès qu'on parle poésie

*

les choix de CELIA

****


SI JE MEURS


Si je meurs, qu’aille ma veuve
à Javel près de Citron.
dans un bistrot elle y trouve,
à l’enseigne du Beau Brun,

trois musicos de fortune
qui lui joueront -mi ré mi-,
l’air de la petite Tane
qui m’aurait peut-être aimé

puisqu’elle n’offrait qu’une ombre
sur le rail des violons.
mon épouse, ô ma novembre,
sous terre les jours sont lents.


AUDIBERTI. Race des hommes. Gallimard

*

*

*

Un vrai travail collectif

pour la compréhension du texte

et un grand plaisir à déchiffrer !

*

Miche : CITRON...CITRON... C'est CITROEN Quai de Javel

CITRON ... CITROEN

Bravo la Miche !

*

*

Pascal : la petite TANE... TANE... BOHEME ! TANE c'est GITANE !

Oui, il parle de la gitane

Bravo Pascal !

*

*

Catherine : De la gitane sur les paquets de cigarette

Oui, oui, Catherine, c'est ça... La Gitane qu'on fume !

Bravo Catherine !

*

*

Miche : et le Beau Brun

Brun ... C'est certainement en songeant à Paul ELUARD

Et pourquoi Paul ELUARD ?

Parce que je viens de lire qu'après la Libération, il a signé BRUN en 46 et 47

Ah oui ! la mère.. c'est sûrement ça !

*

C'est pas beau le travail collectif ?

*

 

Jacques AUDIBERTI : (1899-1965) - Poète, romancier et auteur dramatique

Auteur de poèmpes d'un lyrisme torrentiel et d'une rare richesse d'images : "L'empire de la trappe" (1930), "Race des hommes" (1937), "Des tonnes de Semence" (1941) et "la nouvelle origine", Audiberti a publié de nombreux romans : Abraxas, Cent jours, Carnage, Les médecins ne sont pas des plombiers, etc. et fait représenter diverses oeuvres dramatiques, parmi lesquelles "Quoat-quoat", "L'Ampélour", "La Fête Noire", "Le Mal Court" et "la Mégère apprivoisée."

*

 


Les feux de Paris ARAGON/FERRAT



 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique