logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/01/2019

LISTE LA FRANCE INSOUMISE - EUROPEENNES 2019

LE FIGARO du 8 décembre 2019

 

LE SCAN POLITIQUE - La spécialiste de l'évasion fiscale Manon Aubry conduira la liste LFI aux européennes de mai avec Manuel Bompard, directeur des campagnes du parti. Jean-Luc Mélenchon est avant-dernier, en position non-éligible. Découvrez les 79 candidats «Insoumis».

 

Jean-Luc Mélenchon pourra s'en vanter: il est le premier chef de parti à présenter tous ses candidats aux européennes du 26 mai. Alors que les autres mouvements attendent au plus tôt le mois de janvier pour s'y employer, La France insoumise (LFI) a révélé samedi 79 noms, soumis au vote de ses miliants jusqu'à dimanche, 11 heures, à l'occasion de la convention nationale du parti à Bordeaux (Gironde).

Parmi les candidats figurent de nombreuses personnes issues de la société civile, en tête desquelles figure Manon Aubry (sans lien de parenté avec la maire socialiste de Lille Martine Aubry, NDLR). Numéro un de la liste, cette jeune femme de 29 ans est spécialiste de l'évasion fiscale et porte-parole de l'ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam, en France, dirigée par l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot. «J'ai envie de passer six mois à parler de l'Europe, de justice fiscale, d'évasion fiscale», explique cette novice en politique. «Je me prépare à ce que ce soit violent. Je n'ai pas peur. J'ai envie de partir des idées, de ramener le débat, le fond au centre».

 

...Le tandem Aubry-Bompard est suivi de Leïla Chaibi, 36 ans, militante pour le droit au logement et initiatrice de Jeudi Noir, un collectif créé en 2006 pour dénoncer la hausse des prix des loyers, et de l'unique «Insoumis» présent au Parlement européen, Younous Omarjee. En 9ème position figure Farida Amrani, l'«Insoumise» qui avait failli ravir à Manuel Valls son siège de député, en juin 2017, à 139 voix près. Le politologue Thomas Guénolé et l'ancien député écologiste Sergio Coronado se présentent en 14ème position et 16ème position - deux places éligibles en cas de résultat élevé, supérieur aux 11% d'intentions de vote actuelles pour la liste LFI, selon le dernier sondage Elabe pour BFMTV.

Élu député en juin 2017, Jean-Luc Mélenchon «a de quoi (s')occuper» et n'est qu'avant-dernier sur la liste, en position non-éligible. Il devrait cependant se révéler comme le premier porte-parole dans les médias de la campagne LFI, pour défendre «la souveraineté populaire» et combattre «les traités européens». C'est le grand paradoxe de ces élections européennes. Désormais organisé à l'échelle nationale, et non plus régionale, le scrutin pourrait aligner les têtes d'affiche de premier plan. Mais aux Républicains (LR), au Rassemblement national (RN) et à La France insoumise (LFI), aucun leader n'a l'intention de se présenter comme numéro un pour entrer au Parlement européen.

 

09/01/2019

LUC FERRY APPELLE A TIRER SUR LES GILETS JAUNES

 Les gaz lacrymogènes ne suffisent pas ? Les mains, les yeux, les pieds mutilés, arrachés non plus ?

Il faut leur tirer dessus maintenant.

Luc Ferry est écrivain, philosophe et ancienministre de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la Recherche.

 

 

 "que (les policiers) se servent de leurs armes une bonne fois ! "

 

GILETS JAUNES - Sur Radio Classique lundi 7 janvier, Luc Ferry était invité à donner son sentiment après les violences ayant émaillé l'"acte 8" des gilets jaunes samedi à Paris, pendant lequel des policiers ont été violemment pris à partie par l'ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger.

 

"Quand on voit des types qui tabassent à coup de pied un malheureux policier par terre, que (les policiers) se servent de leurs armes une bonne fois! Ça suffit, ces nervis d'extrême droite et extrême gauche ou des quartiers qui viennent taper des policiers. (...) On a la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies", a tranché l'ex-ministre de l'Éducation (2002-2004).

 

Des propos qui n'ont pas manqué d'indigner bon nombre de personnes sur les réseaux sociaux (à lire ci-dessous), notamment la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel. "La réponse à l'anarchie n'est sûrement pas l'instauration d'une répression sanglante", a-t-elle lancé à l'attention de Luc Ferry.

"Avez-vous entendu quelqu'un de la majorité parlementaire, du gouvernement ou de LREM condamner de tels propos? Ils m'inquiètent au plus au point", s'est lui insurgé dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux Jean-Luc Mélenchon, dénonçant des "excès".

 
 Ah ils s'insurgeaient plus contre J.Luc Mélenchon qui protestait vigoureusement contre des atteintes à son mouvement des Insoumis en perquisitionnant illégalement ses locaux, en prenant les portables, les fichiers des Insoumis... ça passait en boucle pour détruire J.L M, mais là, on ne l'entend pas avec ses propos assassins. Encore deux poids deux mesures ! Le peuple va finir par comprendre et se retourner contre ces malfaisants.
 

 

 https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/08/les-propos-de-luc-ferry-sur-les-armes-des-policiers-et-les-gilets-jaunes-indignent_a_23637392/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680

Un internaute a pris soin de décortiquer le début des événements de "la bataille du pont", avant la scène tant médiatisée de Christophe Dettinger boxant un CRS. On y voit le blocage des manifestants pacifiques, puis l'envoi de grenades lacrymogènes sur les gilets jaunes.

 

 

29/12/2018

GILETS JAUNES ... ET ILS VONT DIRE QUE CA S'ESSOUFFLE !

Aucun texte alternatif disponible.


11/12/2018

MANIFESTATION DES GILETS JAUNES ... LES EDITOCRATES SONT-ILS "RAISONNABLES" ?

20/10/2018

Communiqué des avocats de la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon

Perquisition chez Mélenchon, témoignage d'Adrien Quatennens

A.Quatennens : "La campagne présidentielle de LFI n'était pas une campagne onéreuse"

 
 

Communiqué des avocats de la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon

 

 

Le 16 octobre 2018, dans le cadre d’une opération sans précédent en matière politique, digne des dossiers de grand banditisme ou d’anti terrorisme, ont eu simultanément lieu 15 perquisitions chez des particuliers et au sein d’associations et de partis politiques proches de Monsieur Jean-Luc Mélenchon, auxquels certains n’ont pas eu le droit d’accès en leur qualité de responsable ou parlementaire, en violation de leurs droits. Du matériel informatique et téléphonique a été saisi sans inventaire, sans respect de la procédure. Des violences policières ont été médicalement constatées. Des auditions de journées entières se sont succédées depuis mercredi pour plus de 20 personnes.

Quatre jours après ce spectaculaire coup de filet, un site en ligne vient de publier des informations couvertes par le secret de l’enquête, protégées et intimes, tandis qu’il est indiqué que rien n’est encore transmis au pouvoir judiciaire et qu’aucun indice grave et concordant n’est constaté pour poursuivre cette affaire.
Il ne peut donc être autrement, que ces fuites proviennent des services de police et justice. Comment ont-elles été acquises ? Qui les a données ? Quelles sont les conditions et modalités, notamment financières, de cette transaction ?

Dans ces conditions, il est officiellement demandé que le procureur en charge soit dessaisi de l’enquête car il devient établi de manière claire et concordante que les services sous ses ordres ne respectent pas les règles et procédures applicables en l’espèce.

De plus comment espérer l’impartialité d’un procureur quand cette personne se permet de déclarer publiquement son soutien a l’une des parties prenantes sur laquelle porte son enquête. Et cela même lorsque certaines personnes sous responsabilité ont manifestement violé le secret de l’enquête, à savoir son aspect le plus précieux à ce stade de la procédure.

Nous demandons la désescalade et la responsabilité judiciaire, et le retour à des conditions respectueuses de la procédure en matière de secret, ainsi que le droit à la protection et la dignité des personnes concernées.

 

Adrien Quatennens
 L’image contient peut-être : 1 personne

https://youtu.be/5aKt6OLRr6U

J'étais invité sur LCI où je devais débattre avec Monsieur De Chalvron avant qu'il ne refuse d’être en plateau.
 
L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
 
 L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique