logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/01/2018

NOTRE DAME DES LANDES ...les terres resteront agricoles

 

En 2012, je me trouvais à STE LUCE SUR LOIRE... Mon filston m'avait alors emmenée à Notre Dame des Landes. 

Et je n'ai pas rencontré de dangereux terroristes mais des amoureux de la terre. 

15/11/2012

LA VACHERIT, lieu de résistance à NOTRE DAME DES LANDES

 Je roule sur les pistes d'aviation rêvées par AYRAULT  et VINCI

 

2012 NOTRE DAME DES LANDES4.jpg

 

Copie de P1140056.JPG

ça n'en a pas l'air, mais c'est pourtant vrai

Copie de P1140038.JPG

J'ai terminé mon court séjour en Loire-Atlantique

par une visite ce dimanche matin à la VACHERIT


à NOTRE DAME DES LANDES

Copie de P1140100.JPG

 

Copie de P1140075.JPG

"un lieu de résistance"

en Loire-Atlantique

Copie de P1140078.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je souhaitais rencontrer, sur le terrain, les résistants au "projet pharaonique du siècle dernier", un "projet d'aéroport, sans fondement économique", un "projet grenello-incompatible et dépassé" qui menace 2 000 hectares de terres agricoles d'une biodiversité exceptionnelle

Copie de P1140081.JPG

Depuis plus de quarante ans, des citoyens et des élus résistent ensemble contre ce projet "indécent" : l'assocation de défense des exploitants concernés par l'aéroport (ADECA) en 1970 et de l'association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'Aéroportà Notre-Dame-des-Landes (ACIPA) en 2000.

Copie de P1140080.JPG

 Un lieu de résistance "La Vache Rit" et des maisons occupées sur le terrain, une présence régulière lors des prélèvements de terre, une vigie citoyenne de plus de 3 ans devant plusieurs lieux symboliques nantais, des collectifs d'élus (es), de géographes et de pilotes en soutien, une pétition de près de 20 000 signatures ... Des personnalités connues qui ont pris position contre ce projet... Des médias nationaux de plus en plus présents sur le sujet ... Une coordination de plus de 40 associations, collectifs et mouvements politiques qui multiplie les réunions d'information à la population...

 

Copie de P1140049.JPG

Résistance et  Rebellion

dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes aux prairies humides,

aux enclos verdoyants,

où des espères rares et protégées ont été recensées,

mais menacé de disparition par un projet d'aéroport

La Zone à détruire est devenue Zone à défendre

Copie de P1140045.JPG

Si ce projet se réalisait, des milliers d'hectares de nature seraient alors livrés aux mains du groupe Aéroport du Grand Ouest/VINCI : 100 kilomètres de haies arrachées, 130 hectares de bois rasés, des zones humides asséchées, la flore détruite, la faune exterminée puisque une demande de destruction d'espèces protégées est en attente de signature au Ministère de l'Ecologie !

***

"Poursuivre dans la voie du développement industriel dévoreur de terres nourricières est aujourd'hui assimilable à un crime contre l'humanité et contre la planète Terre"...

La Via Campesina inscrit dans son plan d'action la nécessité de mettre à mal les multinationales qui veulent façonner le monde à leur manière. VINCI en fait partie. Un monde du toujours plus. Mais pas toujours plus de bien-être, de confort, toujours plus de profit, d'asservissement. Elles veulent devenir maîtres du monde et sont déjà aux tables de négociations de gouvernance mondiale auto proclamée...."

Copie de P1140074.JPG

"C'est une perspective terrible de déguerpissement des populations dans le monde entier pour accaparer les terres pour des mégas projets autoroutiers, aéroportuaires, ferroviaires, barrages mais aussi pour produire des nécrocarburants, pour abreuver les réservoirs. L'accaparement des ressources pour pouvoir nourrir ce système en eau, minerais s'apparente à des méthodes colonialistes en Afrique notamment.

Copie de P1140050.JPG

"Aux côtés des locaux qui résistent en refusant depuis des années de se vendre, de sacrifier leurs terres sur "l'autel du progrès", des femmes et des hommes, jeunes et moins jeunes, qui veulent prendre leur destinée en main et vivre simplement occupent des fermes, redonnent vie aux terres qui partaient en friche et qui sont menAcées d'être bitumées.

C'est un fourmillement militant altermondialiste qui se mobilise pour que cette bataille, qui rappelle en bien des points celle du Larzac, soit elle aussi victorieuse."

Josie Riffaud, paysanne en Gironde, membre de la Confédération Paysanne, déléguée européenne à la Via Campesina International

Extrait du Paysan Nantais 2011

****

Pour les Associations Opposées au Projet d'Aéroport de Notre-Dame-des-Landes, c'est :

SORTONS D'UN PROJET SANS AVENIR

qui était condamné par le Grenelle de l'Environnement fin 2007.

 UN PROJET TRES COUTEUX ET SOUS-ESTIME :

551 millions d'euros pour rien dont près de la moitié de fonds publics.

*

*

 EXPULSIONS - DESTRUCTIONS

OU VA CE GOUVERNEMENT ?

A NOTRE-DAME-DES-LANDES ET AILLEURS !

 

img455.jpg

 Bulletin d'Information aux adhérents ACIPA

Copie de P1140072.JPGCopie de P1140068.JPG

 

Une manifestation de "réoccupation" est programmée le 17 novembre. Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dont la concession a été attribuée au groupe Vinci, a vocation à remplacer l'actuel aéroport de Nantes en 2017. Il est défendu par l'UMP et le PS majoritaire dans les collectivités locales concernées.

S'y opposent, outre des agriculteurs et propriétaires qui refusent leur expropriation, des jeunes occupants anticapitalistes, EELV, le Modem ou le Front de gauche.

"Nous sommes une multitude de groupes et d’individus avec des idées communes mais aussi beaucoup de différences".

Ils sont venus habiter sur l'emplacement prévu de l'aéroport, un territoire en lutte, au plus près des gens qui s'y opposent depuis 40 ans. Ils veulent profiter d’espaces laissés à l’abandon pour apprendre à vivre ensemble, à cultiver la terre, à être plus autonomes vis à vis du système capitaliste.

 SAMEDI 17 NOVEMBRE

Ils préparent la grande

MANIFESTATION DE REOCCUPATION DE LA ZONE

APRES LES OPERATIONS D'EVACUATION

QUI ONT EU LIEU IL Y A TROIS SEMAINES

Copie de P1140054.JPG

 

Le rassemblement, qui pourrait accueillir des milliers de personnes, veut réunir familles, militants politiques, syndicaux et associatifs hostiles au projet jugé "pharaonique" de l'"Ayraultport", inutile économiquement et dangereux pour l'environnement, selon les militants.

 

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes

Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) 
Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

***

En attendant, A LA VACHERIT, LA SOLIDARITE joue à fond

pour nourrir, vêtir, outiller les "maquisards"

dont je ne vous tirerai pas le portrait, bien entendu

2012 NOTRE DAME DES LANDES5.jpg

2012 NOTRE DAME DES LANDES6.jpg

 

Merci Messieurs pour votre documentation et votre accueil chaleureux

Rue des chênes

2012 NOTRE DAME DES LANDES2.jpg

Copie de P1140053.JPG

Copie de P1140052.JPG

***

*

Copie de P1140065.JPG

"VINCI, LE TAPIS ROUGE N'EST PAS DEROULE POUR TES BULLDOZERS !

NOUS NE LACHONS RIEN !"

ACIPA

 

Commentaires

il faut espérer que tous ces hommes de terrain qui se battent pour garder leur nature gagnent, c'est essentiel pour leur qualité de vie, merci pour l'information avec ta note. Bonne journée, amitiés. Renée
------------------------
Bises à toi ma René, ton com me fait grandement plaisir. A bientôt chez toi

Écrit par : Campanule | 13/11/2012

sans compter avec tous ces zavions qui vont polluer la haut ! 
amitiès

Écrit par : ventdamont | 13/11/2012

 

10/01/2018

Le peintre de l'âme basque / RAMIRO ARRUE

Si vous connaissez le PAYS BASQUE

Vous connaissez ses tableaux, les cartes postales représentant ses oeuvres

6.jpg

Ramiro Arrue (1892-1971) est un peintre français.

Né en Espagne, Ramiro Arrue est entouré d’artistes : ses trois frères aînés vont souvent exposer avec lui.  

Ramiro Arrue monte très vite à Paris pour y faire sa formation d’artiste de 1907 à 1917.

Pendant ce temps dans la capitale, Ramiro Arrue étudie à la Grande Chaumière, expose au Salon des Artistes français et fréquente Picasso, Modigliani et Cocteau. Puis, il redescend vers son pays mais en restant en France, à Ciboure au Pays Basque, et y installe son atelier de peinture. Avec des amis dont Philippe Veyrin, il fonde le Musée Basque à Bayonne.

3055cea4d7c106eda76db96a3b809ed9--pays-basque-partie.jpg

Membre de l’association des artistes basques et du « groupe des neuf », Ramiro Arrue expose partout en France mais aussi à l’étranger dont en Argentine avec son frère José.

Il obtient en 1925 la médaille d’or à l’Exposition Internationale des Arts décoratifs de Paris et devient un membre honoraire de la « Faculty of Arts » de Londres.

7 (1).jpg

Il fait partie des peintres qui illustrent le livre de Pierre Loti, « Ramuntcho ». De plus, l’artiste répond à de nombreuses commandes comme la création des décors et costumes pour l’Opéra de Bordeaux, ou la réalisation de peintures murales pour hôtels et villas. Et en 1965, lui est offert le premier prix du Paysage basque à Saint-Sébastien.

Ramiro Arrue reste toute sa vie au Pays basque pour « sa nature, sa vie, ses mœurs, sa musique, ses chants », pour « la grâce rustique des filles (…) la force tranquille des marins et des pelotaris, la souplesse des danseurs et l’archaïsme des travailleurs de la terre ». Il représente sa région sous une technique picturale parfois influencée par son voyage à Paris, mais propre au peintre tout de même. La sérénité et le mystère règnent dans ses paysages et scènes quotidiennes comme les tournois, les fêtes, rites, récoltes… La femme tient une place particulière et importante.  

 

15mUbAfcvOeAke3T6A3AK_x_DZs.jpg

3c72f2581bdc342f15cfdfa5cbf96e54.jpg

Ramiro Arrue le peintre de l'âme basque

1364592538.jpg

 
Ramiro Arrue naît au sein d'une famille d'artistes le 20 mai 1892 à Bilbao : ses trois frères aînés (il a aussi deux sœurs), Alberto, Ricardo, José, sont aussi, à des degrés divers, des artistes qui exposeront souvent avec lui. Le père, Lucas Arrue, collectionneur, met en vente ses collections (dont un Goya) pour payer les études artistiques de ses fils. À dix-neuf ans, Ramiro va à Paris pour suivre des cours à la Grande Chaumière. Il côtoie alors le milieu de Montparnasse, dont ses compatriotes Mogrovejo, Zuloaga, Francisco Durrio, et le sculpteur Bourdelle qui devient son ami. Il fréquente aussi Picasso, Modigliani, Jean Cocteau.

autoportrait-ramiroarrue.jpg

 
En 1911, il expose au Salon des Artistes français.
 
En 1922, avec ses amis Philippe Veyrin et le commandant Boissel, il fonde le Musée basque de Bayonne.En 1925, il obtient une médaille d'or à l'Exposition internationale des Arts décoratifs. Il expose à Bayonne, Pau, Strasbourg, Bilbao, Cordoue... Avec son frère José, il expose aussi en Amérique du Sud : à Buenos Aires, Montevideo. Mais il revient toujours au Pays basque, à Saint-Jean-de-Luz, où il s'installe en 1917, et où il puise toute son inspiration : paysages, portraits, scènes quotidiennes. Il est membre de l'association des artistes basques, puis du groupe des neuf.

5a299571ee66d.jpg

867c22baf48e9e911238b88afdbe5dbe--pays-basque-basque-country.jpg
 

e1bd969af75830439f321238024528a4--pays-basque-mus.jpg

ramiroarrue-5.jpg

15/11/2017

AU PAYS DE L'ARTENSE, depuis MARCHAL (CANTAL)

AUVERGNE 164.JPG

AUVERGNE 163.JPG

AUVERGNE 162.JPG

AUVERGNE 090.JPG

 

AUVERGNE 157.JPG

AUVERGNE 158.JPG

AUVERGNE 159.JPG

AUVERGNE 160.JPG

AUVERGNE 161.JPG

AUVERGNE 091.JPG

Au dessus de l'église, l'esplanade de l'ancien Château offre un panorama magnifique sur l'Artense et les Monts du Sancy.

AUVERGNE 139.JPG

AUVERGNE 081.JPG

AUVERGNE 083.JPG

AUVERGNE 140.JPG

AUVERGNE 141.JPG

AUVERGNE 147.JPG

AUVERGNE 152.JPG

L’Artense est un pays traditionnel français situé en Auvergne, au centre ouest du Massif central.

AUVERGNE 153.JPG

AUVERGNE 096.JPG

AUVERGNE 096.JPG

AUVERGNE 097.JPG

AUVERGNE 078.JPG

AUVERGNE 079.JPG

AUVERGNE 080.JPG

La région est placée à cheval sur deux départements : le Cantal et le Puy-de-Dôme. Elle est enfin l'une des cinq régions naturelles du Parc naturel régional des volcans d'Auvergne.

AUVERGNE 135.JPG

AUVERGNE 098.JPG

AUVERGNE 084.JPG

AUVERGNE 100.JPG

AUVERGNE 101.JPG

La région correspond à un plateau granitique modelé en surface par les glaciers quaternaires. Ils ont laissé un paysage harmonieux constitué de cuvettes et de collines de moraine. L’altitude s’élève de 600 à 1 000 mètres d’ouest en est. La région est entaillée par les vallées de nombreuses rivières.

AUVERGNE 123.JPG

AUVERGNE 136.JPG

Les prairies et pâturages occupent une surface moins importante que dans les autres massifs d’Auvergne : c’est la forêt qui tient la place la plus importante. Le hêtre et le sapin constituent les essences dominantes. L’altitude relativement faible a permis de conserver quelques chênes. Au-delà de 1 000 m, pelouses, tourbières et landes remplacent la forêt. On trouve dans les landes les plantes caractéristiques des régions granitiques comme la fougère aigle et le genêt à balais.

AUVERGNE 102.JPG

AUVERGNE 103.JPG

 

AUVERGNE 123.JPG

AUVERGNE 124.JPG

Marchal est un village entouré des paysages de l'Artense et considéré comme la capitale des "violoneux" et de la musique traditionnelle. Son église est accrochée à un éperon rocheux et les restes du château situés à proximité de celle-ci offrent un panorama vaste sur les Monts du Sancy.

AUVERGNE 137.JPG

Un sentier, de 3km environ, parcourant le village retrace la vie des bourgs d'antan, évoque l'agriculture, la gestion de la commune autrefois... Départ de la place, sous la halle couverte.

 

LA PROCHAINE FOIS - car nous espérons bien retourner en AUVERGNE-, nous ferons ce circuit. Mais point trop n'en faut pour mes jambes qui ont l'âge de mes artères.

 ***

*

Un panneau signale  les Roches d'ARTENSE .. chouette ! nous allons voir des roches

Eh bien non ! il s'agissait d'un gîte dénommé ainsi.

Malgré notre légère déception, nous n'avons pas regretté cette petite balade qui valait le détour.

AUVERGNE 167.JPG

AUVERGNE 174.JPG

 

AUVERGNE 175.JPG

AUVERGNE 176.JPG

AUVERGNE 179.JPG

AUVERGNE 182.JPG

AUVERGNE 184.JPG

 

 

 

LE CHATEAU DE VAL... Souvenirs de vacances et retour aux sources auvergnates

Quand les enfants étaient petits,

nos vacances se passaient en AUVERGNE, au Château de Val

pour les baignades

 

1300166-Cantal.HD.jpg

AUVERGNE 245.JPG

AUVERGNE 236.JPG

 

Le Château de Val appartient à la Ville de Bort, il est géré par l’Office de Tourisme Val et Plateaux Bortois.

Le Château de Val date du XVème siècle, aujourd’hui il demeure l’un des Châteaux les plus préservés de la Région Auvergne et Limousin.

Avec la mise en eau du Barrage de Bort en 1951, le Château de Val a pu être préservé et son environnement naturel s’est vu modifié.

AUVERGNE 235.JPG

Construit sur un rocher de plus de 30 Mètres, en surplomb de la Vallée de la Dordogne, les pieds des murailles du Château se sont trouvés entourés par les eaux de la Dordogne lors de la mise en eau du Barrage de Bort.

Cette forteresse est flanquée de six tours coiffées de toits de type « poivrière ». Son imposante silhouette élancée se reflète dans les eaux du Lac de Bort.

AUVERGNE 237.JPG

LE CHÂTEAU DE VAL,
UNE FORTERESSE CERNÉE PAR LA DORDOGNE

Dans la cour d’honneur, une Chapelle Gothique datant du XVème siècle est dédiée à Saint Blaise.

L’accès au Château se fait par un long escalier en pierre, en forme de spirale, il dessert les étages par un vestibule.

AUVERGNE 246.JPG

 

Au premier étage, trois grandes salles sont à découvrir avec plafonds et cheminées datant du XIXème siècle.

Le deuxième étage est consacré à l’accueil d’expositions d’art.

Au dernier étage, les visiteurs ne manqueront pas de découvrir le chemin de ronde avec son impressionnante charpente et d’apprécier son splendide panorama sur le Lac.

AUVERGNE 233.JPG

Construit au XVe s., Val est devenu presque insulaire depuis la création du barrage. Son cadre exceptionnel en fait un des sites les plus célèbres de la région. Jean Marais escaladait ses tours dans le film 'Le Capitan' ; Buffet, Carzou, Menguy, Jansem, Bouyssou, Murayama, Hilaire et bien d'autres artistes y ont exposé leurs oeuvres.

AUVERGNE 251.JPG

AUVERGNE 252.JPG

AUVERGNE 254.JPG

AUVERGNE 256.JPG

AUVERGNE 266.JPG

AUVERGNE 273.JPG

AUVERGNE 283.JPG

AUVERGNE 278.JPG

AUVERGNE 286.JPG

AUVERGNE 282.JPG

Nous étions arrivés trop tard pour visiter l'intérieur du Château

la nuit tombait

AUVERGNE 287.JPG

Une prochaine fois

 

13/11/2017

LE BARRAGE DE BORT LES ORGUES (Corrèze) UNE ÉTAPE INCONTOURNABLE

Un bref séjour dans le CANTAL, à la Toussaint, nous invitait à faire un tour en CORREZE, pour contempler la construction de ce grand barrage de BORT-LES-ORGUES, avant la visite du Belvédère et donc de la colline des ORGUES.

***

*

 

Le barrage de Bort-les-Orgues est situé en France sur les communes de Bort-les-Orgues (Corrèze) et de Lanobre (Cantal), dans le Massif central.

Il retient les eaux de la Dordogne. Exploité par EDF, il est placé sous le contrôle de la DRIRE Limousin.

 

1300179-Corrèze.HD.jpg

Le projet de barrage rencontre une opposition limitée. Dès 1939, des experts fonciers démarchent les habitants des trois villages qui seront engloutis (Port-Dieu, Mialet et Singles), prédisant des offres d'achat très intéressantes et l'assurance d'exploiter les terres jusqu'à la mise en eau. Il est également prévu de submerger le Château de Val, dont la propriétaire sera expropriée en 1948, mais une révision de la hauteur initialement envisagée lui permettra d'échapper à l'engloutissement.

Les premiers travaux débutent en juin 1942, avec un chantier de 300 personnes qui évitent ainsi le STO. Les conditions sont particulièrement difficiles : le chantier sera plusieurs fois emporté par les crues de la Dordogne, et les avaries multiples feront 23 morts au cours du chantier. Au cours des travaux, on découvre que les conditions géologiques ne correspondent pas aux prévisions et complexifient encore la mise en œuvre du barrage. Des travaux supplémentaires sont nécessaires, et en particulier la consolidation des fondations. En 1949, le nombre de travailleurs sur le chantier est porté à 1 500.

Les vannes du barrage sont fermées le 1er mars 1951, et le barrage se remplit en quelques semaines. Les travaux sont finalisés en 1952 ; ils auront duré dix ans.

 

dsc_0159.jpg

Le barrage a une hauteur de 120 mètres et possède une retenue longue de 23 km[ permettant de nombreuses activités nautiques. C'est la plus grande retenue française pour un barrage en béton.

Il est équipé d'un évacuateur de crue, capable d'assurer un débit de 1 200 m3/s d'eau, surnommé « saut à ski » en raison de sa forme. Cet évacuateur n'a jamais servi en dehors de tests.

 

L'usine hydroélectrique possède trois turbines de type Francis :

  • deux groupes principaux de puissance maximale 250 MVA pour un débit turbiné maximum de 250 m3/s ;
  • un groupe de restitution de puissance maximale 3,5 MVA pour un débit turbiné maximum de 3 m3/s.

La hauteur de chute nominale est de 114,8 mètres.

 

 

Au niveau du barrage, la Dordogne possède un bassin versant s'étend sur 1 010 km2

 

AUVERGNE 012.JPG

AUVERGNE 055.JPG

 

AUVERGNE 013.JPG


AUVERGNE 058.JPG

 


AUVERGNE 005.JPG


AUVERGNE 021.JPG

AUVERGNE 024.JPG


AUVERGNE 014.JPG

 

AUVERGNE 017.JPG

Ainsi, en longeant à pied les 380 Mètres de crête, les visiteurs ont le plaisir de découvrir un point de vue exceptionnel, d’un côté sur cette imposante masse de béton et de l’autre sur l’immense retenue d’eau du Lac de Bort

AUVERGNE 036.JPG

AUVERGNE 029.JPG

AUVERGNE 041.JPG

AUVERGNE 064.JPG

AUVERGNE 046.JPG

AUVERGNE 052.JPG

AUVERGNE 059.JPG

AUVERGNE 061.JPG

 

AUVERGNE 063.JPG

 

90150391_o.png

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique