logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/04/2017

LE VOTE DU SUD-OUEST... PESTE BRUNE EN LOT ET GARONNE

Sud Ouest

CHARENTE

La Charente a placé en tête Emmanuel Macron avec 25, 07% des suffrages. Comme à l’échelle nationale, Marine Le Pen arrive en deuxième position (avec 21,40%), suivie dans le département par Jean-Luc Mélenchon (FI) : 20,48%. Suivent, François Fillon (LR) avec 16,96%, Benoît Hamon (PS) (6,32), Nicolas Dupont-Aignan (DLR) (5,03%), Jean Lassalle (Res.) (1,55%), Philippe Poutou (NPA) (1,37%), Nathalie Arthaud (LO) (0,83), François Asselineau (UPR) (0,77) et Jacques Cheminade (SP) (0,23).

 

CHARENTE-MARITIME

Dans le département, alors que les résultats partiels annonçaient Marine Le Pen en tête, c’est finalement Emmanuel Macron qui s’impose (23,92 %) face à la présidente du Front national (21,16%). François Fillon est troisième (20,57%), suivi par Jean-Luc Mélenchon (18,97%) et Benoît Hamon (5,76%), ce dernier étant talonné par Nicolas Dupont-Aignant (5,33%), Jean Lassalle (1,38), Philippe Poutou (1,28), François Asselineau (0,79), Nathalie Arthaud (0,67), Jacques Cheminade (0,18). 

 

DORDOGNE

Contrairement à l’ensemble du territoire, c’est Jean-Luc Mélenchon qui arrive en tête avec 22,97% des voix, suivi de près par Emmanuel Macron (22,49) et Marine Le Pen (20,93). Suivent François Fillon (17,09), Benoît Hamon (6,35), Nicolas Dupont-Aignan (4,59), Jean Lassalle (2,43), Philippe Poutou (1,44), François Asselineau (0,86), Nathalie Arthaud (0,65) et Jacques Cheminade (0,20). 

 

GIRONDE

Comme à l’échelle nationale, le département a placé en tête Emmanuel Macron, avec 26,13% des voix. Mais les Girondins ont préféré Jean-Luc Mélenchon (21,84%), à Marine Le Pen (18,26%). Viennent en suivant François Fillon (17,08), Benoît Hamon (7,56), Nicolas Dupont-Aignan (4,18), Jean Lassalle (1,93), Philippe Poutou (1,56), François Asselineau (0,83), Nathalie Arthaud (0,47) et Jacques Cheminade (0,18).

 

Landes

Contrairement au résultat national, les Landais ont voté pour l’affiche Macron-Mélenchon. dans le département c’est donc aussi Emmanuel Macron qui prend la tête avec 24,63%; Mais il est ici suivi de Jean-Luc Mélenchon, qui récolte 20,15%. Suivent ensuite, Marine le Pen (18,14), François Fillon (17,13), Benoît Hamon (8,69), Nicolas Dupont-Aignan (4,45), Jean Lassalle (4,23), Philippe Poutou (1,16), François Asselineau (0,77), Nathalie Arthaud (0,50) et Jacques Cheminade (0,15). 

 

Lot-et-Garonne

Alors qu’elle arrive en seconde positions à l’échelle nationale, le Lot-et-Garonne a placé Marine Le Pen en tête avec 25,04% des voix. Emmanuel Macron se place derrière elle avec 20,79%, tandis que Jean-Luc Mélenchon se place en troisième position avec 19,08%. Suivent François Fillon (18,45), Benoît Hamon (5,63), Nicolas Dupont-Aignan (4,98), Jean Lassalle (3,22), Philippe Poutou (1,21), François Asselineau (0,88), Nathalie Arthaud (0,55) et Jacques Cheminade (0,17). 

 

Pyrénées-Atlantiques

Comme à l’échelle nationale, Emmanuel Macron arrive en tête avec 26,27% des voix. Il se place ainsi devant Jean-Luc Mélenchon (19,92) et François Fillon (18,16). Suivent, Marine Le pen (13,74), en net retrait par rapport à l’ensemble du territoire et Benoît Hamon (7,73). Jean Lassalle fait un score nettement au-dessus de la tendance nationale avec 7,55%. Viennent ensuite fermer la marche, Nicolas Dupont-Aignan (3,72), Philippe Poutou (1,61), François Asselineau (0,70), Nathalie Aarthaud (0,45) et Jacques Cheminade (0,13).

RESULTATS ELECTIONS HABAS et MITRY-MORY

Capture elections HABAS.JPG

Capture vote HABAS.JPG

Capture vote MITRY MORY.JPG

Capture mitry mory.JPG

J'ai vécu à MITRY-MORY avant de prendre ma retraite à HABAS

donc je m'intéresse aux deux

Et les résultats me conviennent, eu égard le score national

s'il est vérifié qu'il correspond à la réalité

 http://www.mesopinions.com/petition/politique/commission-enquete-resultats-votes-election-presidentielle/29785

 

Capture petition.JPG

23/04/2017

Ont voté !

18076472_1516210671745846_8538584136507118769_o.jpg

2017-04-23 ELECTIONS1.jpg

17990861_1905942859619288_6754202567980482065_n.jpg

Patrick Chamblas
 
Épinglé par Patrick Chamblas
La peur, c'est le dernier rempart qu'il nous faut franchir. Qu'elle soit instrumentalisée, provoquée, entretenue, peu importe, elle est là. C'est l'étendard d'un monde usé jusqu'à la corde. La peur écrase toute réflexion et la raison s'évapore, on réagit de nouveau comme des bêtes et on se couche à l'abri d'un talus pour laisser passer le fauve, on prie, on a la gorge qui sèche et les jambes tremblantes, on marmonne des choses incohérentes ou on court à découvert dans une direction insensée, vers notre perte, vers la falaise. Il nous reste à arracher une victoire sur nous-mêmes, il faut avancer ensemble et faire face, notre nombre et notre détermination peuvent faire reculer la meute des fous enragés, notre solidarité peut démobiliser les hyènes qui attendent le festin de nos carcasses. Notre courage peut inspirer les autres qui attendent indécis que la balance penche d'un côté ou de l'autre... Nous sommes insoumis aux analyses pré-mâchées, aux idées toutes faites, nous sommes insoumis à l'influence des modes et de la publicité, nous sommes insoumis à la fatalité comme seule perspective de l'avenir, nous sommes insoumis au pouvoir de l'argent, nous sommes insoumis aux professeurs auto-proclamés de la vitrine médiatique, nous sommes insoumis à la peur et la menace, d'où qu'elles viennent. Rejoignez-nous, l'occasion est unique de vaincre la violence par l'esprit, je m'adresse à vous tous, l'occasion est unique de faire converger les aspirations humanistes et écologiques, l'occasion est unique et par la force du peuple, nous le pouvons.
 
 

15

 
 
florence chabirand
 
Merci pour cette chanson à Châteauroux aujourd'hui ! une vraie chanson pour un vrai programme ! merci

37

 
TIGROUO8
 
Une bien jolie chanson qui s'associe au formidable espoir que Jan Luc Mélenchon a fait surgir pour tous les insoumis.

1

 
Patrick Chamblas
 
La chanson passe à la fin du meeting de #JLMLille, je suis heureux et fier de participer à ce grand mouvement. "C'est le peuple qui fait l'histoire, c'est nous, chacun sa part !!!" TELECHARGER librement Partition et MP3 - https://we.tl/SiVfFaRSOn

AU SECOURS ! Pas ceux-là !

 EDIFIANT ! AFFOLANT ! INQUIETANT !

MERCI MONSIEUR LE CHATELAIN CORROMPU POUR TOUTES CES PRECISIONS

 

 Bien plus inquiétant que toutes les affaires qui lui collent à la peau, nous sommes tombés sur une vidéo qui a un certain succès sur les réseaux sociaux et qui fait froid dans le dos.

Il s’agit du grand oral de François Fillon devant le patronat du MEDEF, au cours duquel Fillon a tenu à donner des gages de bonne volonté très concrets en leur détaillant sa feuille de route post-électorale, dès le début de l’été 2017.

Edifiant ! Fillon prévoit ouvertement d'appliquer la Stratégie du Choc (lire Naomi Klein) s'il est élu pour dénoyauter ce qu'il reste de l’État.

 

Dans cette vidéo révélée par Public Sénat, Fillon s'exprime devant un panel de dirigeants d'entreprises, réunis par la Fondation Concorde.

C’est une véritable déclaration de guerre anti-sociale qu’il détaille sur un ton détaché devant ses partenaires naturels. A la limite d'une d'un programme dictatorial contre le peuple.

Le voir et l’entendre, très à l’aise, dire à ses électeurs privilégiés qui n’attendent que ça que : dès le 1er juillet il demandera aux deux ou trois ministres (économie, finances, travail) chargés des réformes, de venir avec les textes prêts, qu’il fera adopter à la hussarde dans une forme de Blitzkrieg (guerre éclair) en utilisant tout ce que permet la constitution de la Vè République et il détaille : ordonnances, votes bloqués, 49-3…Cela dans les deux mois d’été.

Il leur rappelle que ça concerne

l’abrogation des 35 heures et de la durée du travail,

le nouveau code du travail,

la réforme fiscale du capital (seulement),

la réforme de l’assurance chômage,

celle de l’apprentissage,

les économies sur le prochain budget…

Et, pour prévenir toute réaction sociale, il fera « un référendum en septembre pour

maintenir la tension électorale » qui l’aura porté au pouvoir.

Il s’agira de faire approuver :

1/l’égalité des régimes sociaux (histoire de laminer la fonction publique qu’il veut dégraisser de 500 000 agents)

2/ la fusion des départements et des régions,

3/la suppression d’un certain nombre de parlementaires.

« On rendra plus difficile la réaction sociale… » tient-il à préciser, l’été est en effet moins propice à la mobilisation des salariés.

Il a pensé à tout.

Il leur a dit tout ça en 2mn et 42 secondes.

Vous n’aurez pas perdu votre temps en l’écoutant. Au moins vous saurez ce qui nous attend.

On en avait une idée mais là il s’adresse à des initiés, à des complices, dirais-je. Et ça prend un sens plus précis, presque cynique, on comprend mieux les intérêts qu’il sert, quelle catégorie sociale inspire son programme, quelle autre -la plus nombreuse, la plus délaissée- se sentira lésée qu’il faut neutraliser, museler, l’empêcher de manifester son indignation ?

Après ça, pourra-t-on encore nier la réalité, la modernité de la lutte des classes que les mêmes prétendent dépassée ?

Elle n’a jamais été autant d’actualité.

C’est sa négation qui est ringarde.

Merci, M. Fillon pour toutes ces précisions, comme ils disent à la télé.

 

Capture CAMION.JPG

 

 

Capture fn.JPG

"Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen

La chroniqueuse belge a résumé le passage de Marine Le Pen dans L'Emission politique à sa manière

FRANCE 2

"La ville est pas grande mais je ne sais pas pourquoi, il y a des gens qui ne retrouvent jamais le plan du Parlement européen", a-t-elle lancée, en référence à l'affaire des assistants parlementaires.

"Bienvenue dans le système"

L'humoriste l'a ensuite attaqué sur sa position anti-système. "On est en train de conclure deux heures de direct, en prime time, sur la grande chaine du service public, j'ai envie de vous dire 'bienvenue dans le système'. En tout cas, vous êtes mieux reçue ici qu'à la Trump Tower", a-t-elle ironisée.

Charline Vanhoenacker est ensuite revenue sur le "joli patrimoine immobilier" de la député européenne - "Fillon, il fait tellement petit bourgeois à côté de vous" -, avant de conclure : "c'est bien la preuve que vous, vous êtes la candidate du nanti-système".

 

 

Après ROUCAS, voilà celui qui s'est engagé auprès de Marine LE PEN

POUR DEFENDRE LA CULTURE FRANCAISE

Beurk !

le gars a voté mitterrand, sarko, hollande, jlm, et maintenant le pen? c'est même plus une girouette à ce niveau c'est une feuille de papier
 
bouffon opportuniste
 
qui il est? mais un simple arriviste qui tente de se reconvertir comme tous les autres! il vient soit disant de mélenchon et tourne fn!!! hhaahaha mais ce type n'a aucune conviction. demain si macron gagne il changera de carte vip.
 
ras le bol des parachutés qui n'ont aucune expérience de la politique. encore plus quand c'est un vieux grassouillet libidineux au comportement grotesque. le fn se ridiculise avec des individus pareil

 

21/04/2017

A CEUX QUI HESITENT ENTRE MELENCHON ET HAMON

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique