logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/03/2017

DE LA VERTU nouveau livre de J.Luc MELENCHON

Jean-Luc Mélenchon : «Les gens ne croient plus à la vertu de leurs dirigeants»

INTERVIEW. Dans un contexte d'affaires et de crise institutionnelle, Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, publie « De la vertu »...

Au surlendemain du premier débat de la présidentielle, hier, est sorti en librairie l'essai de Jean-Luc Mélenchon.

Vous avez déjà écrit de nombreux livres. Pourquoi ce dernier, intitulé « De la vertu »* ?
Jean-Luc Mélenchon.
C'est un livre de philosophie pratique. Dans le chaos actuel, je me suis demandé ce que serait une façon morale d'agir dans la vie publique. J'en suis revenu à la vertu, le grand mot de la Ire République.


En quoi la vertu est-elle utile dans le monde d'aujourd'hui ?
La vertu, contrairement à la morale, qui est nécessairement individuelle, est un principe qui nous est commun, que tout le monde peut pratiquer. Je le résume par : ce qui est bon pour tous. La société, sans s'obliger à un dogme, peut se donner des principes communs comme l'amour de la patrie et de la justice, le soin des pauvres... La vertu, c'est l'articulation entre le niveau individuel du comportement et le niveau collectif. Les gens ne croient plus à la vertu de leurs dirigeants. Les affaires qui impliquent Fillon et Le Pen doivent nous faire réfléchir au-delà de l'instant.

La vertu, c'est l'articulation entre le niveau individuel du comportement et le niveau collectif


Vous dénoncez « l'argent roi », qui serait mortifère pour la démocratie...
Pour les puissants, l'argent est devenu un idéal de vie ! C'est lamentable. Quand M. Macron veut que les jeunes rêvent de devenir milliardaires, il croit bien faire. Pour moi, c'est immoral. Car les milliards ne s'accumulent qu'au détriment des autres ! Pourtant, l'accumulation est vécue comme un phénomène magique ; c'est comme si elle se faisait hors de toute réalité humaine. L'argent des uns vient de la peine des autres ! Comment oublier tous ces gens qui vivent dans la gêne. Il n'y a jamais eu autant de pauvres en France : quelque 9 millions.

Pourtant, il y a de quoi pour tous ! Quand dure une injustice, si existe le moyen de la réparer, c'est une faute morale imprescriptible pour ceux qui la laissent durer.

L'argent des uns vient de la peine des autres



Les mesures que vous préconisez dans votre ouvrage s'articulent autour des trois principes de la République, et d'abord, la liberté. Quelles sont-elles ?
La liberté de conscience est primordiale. J'ai voulu en parler au-delà de la question traditionnelle des relations entre les religions et l'Etat pour y englober l'endoctrinement par l'idéologie consumériste. Je veux une réduction drastique de la publicité dans les villes et son interdiction totale dans les écoles. Je défends aussi la liberté absolue de disposer de soi, comme le suicide assisté ou l'IVG.

C'est ici que s'articule le principe de la morale individuelle, qui peut vous interdire de les pratiquer, avec celui de la vertu qui vous oblige, au contraire, à respecter la liberté de l'autre.

Que proposez-vous au nom de l'égalité ?
« L'autre » n'est-il pas mon semblable par ses besoins ? Il faut alors concrétiser le droit d'accès pour tous aux biens communs indispensables, comme l'eau, l'électricité ou le savoir. Je veux donc la gratuité des premiers mètres cubes d'eau, des premiers kilowatt heures et de tout à l'école, y compris la cantine !

Et comment la fraternité pourrait-elle se concrétiser de nos jours ?
Le modèle économique dominant, c'est la compétition de chacun contre les autres. Cela ne met pas en avant les solidarités et les coopérations. Le système est vicié à la base. Combien aujourd'hui n'ont pas la moindre objection morale à l'idée de rejeter des milliers de gens à la mer ? Remettre de la fraternité au cœur du système est un ressort de transformation, et de l'homme et de la société. Par exemple, en stoppant la précarité au travail, en éradiquant le management par la peur dans la fonction publique et l'entreprise, en humanisant les services aux personnes âgées.

Entre le moment où vous êtes entré dans la vie politique et maintenant, avez-vous changé de principes ?
Oui. Avant, on se référait au seul intérêt de classe. Pour moi, à présent, c'est l'intérêt général humain qui doit primer car l'écosystème est menacé pour tout le monde. Il y a trente ans, on pensait que la fin justifiait les moyens. Je ne le crois plus. Personne ne peut jamais abandonner sa responsabilité personnelle. L'indignation morale est un motif d'action politique aussi puissant que l'intérêt de classe. Aussi bien pour les classes populaires que pour les classes moyennes.

Quand François Hollande dit que l'offre crée la demande, c'est un siècle et demi de la pensée de gauche qui part à la poubelle


Le mouvement socialiste n'incarne-t-il plus ces valeurs ?
La synthèse entre les classes moyennes et les classes populaires que le Parti socialiste incarnait est rompue et le parti avec. Et puis, l'oeuvre dévastatrice de François Hollande a fracassé le cadre commun de pensée. Quand il dit que l'offre crée la demande, c'est un siècle et demi de la pensée de gauche qui part à la poubelle. Il faut donc que le Parti socialiste passe par une longue phase de réarmement moral et philosophique. Il ne sert à rien aujourd'hui. Moi, je suis passé à autre chose. Je propose un humanisme neuf autour de la vertu.

* « De la vertu », de Jean-Luc Mélenchon avec Cécile Amar, Editions de l'Observatoire, 5 €. Existe en version numérique.

 

A lire aussi. Jean-Luc Mélenchon, son programme, son entourage

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

L’image contient peut-être : 30 personnes

 

21/03/2017

VOTEZ POUR UN PROGRAMME ! Celui de JL MELENCHON au complet

 

Capture programme numérique melenchon.JPG

Une trentaine de jours pour le lire

et l'assimiler

On ne vote pas pour n'importe qui, n'importe quoi

Tout un programme

"L'Avenir en commun"

ALLEZ LES JEUNES !

moi je compte sur vous pour ne pas rater

ce rendez-vous

**

*

 

https://laec.fr/

LAEC.fr (abréviation de « L'Avenir En Commun »), c'est pour la première fois accessible en ligne de manière claire et ordonnée le texte programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon pour l'élection présidentielle de 2017

Illustration : Livre avec Phi, logotype de LAEC.fr

Et ça sert à quoi ?

À faire tout ce qu'on ne peut pas faire avec le livre, comme par exemple :

Retrouver facilement
n'importe quel terme

Illustration fonctionnalité favoris

Mettre en favori sans
écorner une page !

Illustration fonctionnalité annotations

Tout annoter sans limite !

 

Vous n'aimez pas lire sur internet ? Pas de souci, tous les éléments sont référencés avec le numéro de page dans le livre papier* (toujours disponible en librairie au prix de 3 € seulement). Recherchez ici, lisez là-bas.

Dans l'édition de décembre 2016 du programme (ISBN: 978-2-02-131751-0)

 

Illustration : Pouce en l'air, partage et discussion

LAEC.fr, c'est aussi un lieu pour lancer la discussion* autour de chaque point du programme, ainsi que pour partager facilement chaque élement sur vos rézosocios préférés en gros comme en détail, du chapitre jusqu'à la mesure.

* Bon à savoir : Les forums de discussion sont indépendant de LAEC.fr et sont hébergés par Disqus, il n'est donc pas obligatoire du tout de créer un compte sur le présent site pour pouvoir les utiliser.

 

LAEC.fr est le produit d'une initiative privée de citoyens insoumis qui n'ont rien à voir avec l'équipe de campagne officielle de Jean-Luc Mélenchon, ni avec les éditions du Seuil.

Leur objectif est la diffusion maximale du programme et la création d'un lieu de partage et de discussion aussi bien à destination des militants que du grand public.

Nous procédons également à des enrichissements sous la forme de compléments d'information (rubriques « Pour aller plus loin », ajouts de liens, etc.) dont le contenu n'engage que l'équipe de LAEC.fr, pas la France Insoumise et encore moins son candidat, bien sûr.

***

*

 

 https://laec.fr/sommaire

Le programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon

Version en ligne – Site non officiel

 

Texte © Éditions du Seuil, décembre 2016

 

Ou continuez pour en savoir plus…

20/03/2017

Le crétin de journaleux et l'homme politique le plus doué de sa génération

 

 LE CRETIN IL EST LA

crétin ça rime avec larbin

et ça s'offusque d'entendre  : "qu'ils dégagent"

comme le représentant du journal La Croix : "qu'est-ce que c'est que ce langage : dégage ou du balai ?"

pauvres chéris ! pauvres culs pincés : c'est motus et bouche cousue quand on dégage à coups de balai les salariés des usines

et ça donne des leçons

Jean-Pinprenelle DeGôche
 
"Elle n'était pas pleine" mais putain quel con...
Bertrand Carbonneaux
 
Elle était tellement pleine que des milliers d'entre nous n'ont pas pu y accéder ! Nous étions bien serrés... Je n'ai pu mettre un pied sur la place qu'après le discours, quand les gens ont commencé à quitter la place.
Naima Gardeux
 
Oui d'ailleurs ça, ça m'a pas plu! Je suis très contente que nous ayons été autant ...Je suis restée bloquée au boulevard Beaumarchais, je ne voyais pas les écrans car je ne suis pas grande et on entendait super mal la voix de JLM. Moi qui m'attendait à enfin le voir en chair et en os..
 
Dorkette Phoenix
 
«elle n'était pas pleine» comme ta tête apparemment...
Saddok Abed
 
bin , ... c'est tranquillou et clair, moi qui ne savait plus comment parler de ce "présentateur". Merci ;-)
Doudoll dou
 
je m'abonne direct. non mais lol. c'est un guignol ce journaliste. on vois bien quelle est pleine cette place.. les gens sont serrés. cela ne m'étonnerait même pas que ça déborde dans les rues aussi... bfmtv pffff vraiment qu'ils sont nuls....
 
guiriec anne
 
Je confirme, on a eu froid et mal aux pieds, certains provinciaux ont passé la journée dans des cars (payés par nous-mêmes et solidairement...), levés à deux heures du mat', ou partis la veille au soir mais quelle belle journée : des tout-jeunes, des tout-vieux, des trentenaires, tous les âges qui se mélangent, chantent et discutent en fraternité.
 
Cédric Curzy
 
oui ça debordait dans les rues adjacentes, j'en parle en connaissance de cause j'y etais et je suis resté coincé bloqué boulevard du temple. impossible de faire rentrer tous le monde place de la Republique pourtant c'etait compact 4 a 5 personne au m2.
Macronium
 
mais qu'est-ce que c'est que ce journaliste ??
 
 
Le Présidentiable il est là
 

Jean Luc Melenchon reconnu comme l'homme politique le plus doué ...

https://www.youtube.com/watch?v=3RfOKPufDx0
27 févr. 2017 - Ajouté par BricoLePatriote
Jean Luc Melenchon reconnu comme l'homme politique le plus doué de sa génération #JLM2017 ...
 
Aniza Bel
 
Épinglé par BricoLePatriote
Quand tu vas à un meeting de Mélenchon, tu en ressors plus intelligent, il pique la curiosité et surtout il ne parle pas dans le vide pour dire des platitudes du genre à Macron ^^

Votez pour un homme qui rend moins con, votez Mélenchon ! J'aurai volontiers dit "votez résistance" mais avouez que ça le fait moins ;)

 

C'est rare, un commentaire élogieux de France 24 sur Mélenchon. Généralement, ils passent leur vie à faire la promotion de Macron "so in, so cool, so international". A savourer, donc.
vive la france insoumise 2017 !

 
 
 
Labat Marie
 
complètement vrai, le seul qui ne nous prend pas pour des cons et ne nous parle pas comme si on était débiles.

 
 
 
Pascale Debieuvre
 
moi citoyenne c un homme qui me parle, (de mes souffrances, de la mal bouffe, etc.etc.) et c bien le seul............donc je vote pour la France Insoumise, qui a un programme pour les citoyens

 
 
 
personne personnellement
 
vive les insoumis monsieur Mélenchon c'est un homme d'État ne lâche rein .
 
 
Ce n'est pas qu'il soit le plus "doué" (et de loin) qui est le plus important. C'est son PROGRAMME qui est important ! Un programme qui a du fond ne peut être défendu que par un homme qui, contrairement aux autres, ne raconte pas du VENT. Un homme qui croit en ce qu'il dit, qui est énormément cultivé, nourrit par notre histoire passée et qui a une vision d'avenir à proposer aux citoyens. Si un homme est VRAI, il est plus facilement le meilleur (face aux opportunistes menteurs, tricheurs, fraudeurs, racoleurs, voleurs etc…). C'est notre JAURES du 21ème siècle les amis !!! J'en suis convaincu, cet homme marquera durablement l'histoire.
 
 
 
xender lebif
 
mélenchon , il est au-dessus de ces pseudos politiciens qui récitent leur texte sans en comprendre un mot .
 
 
La différence entre JLM et les autres, lui fait appel à l'intelligence et à la réflexion. Les autres appellent l'instinct
 

14/03/2017

CARS INSOUMIS POUR LE 18 MARS A PARIS

Foire à questions – Car insoumis 18 mars

 

I. LES QUESTIONS LIÉES AU PRIX

  • Ma place de car est plus chère que d’habitude, pourquoi ?

Nous avons mis en place un système de solidarité nationale.

Nous avons donc fait trois zones tarifaires : 22, 44 et 60 euros, afin qu’il y ait une péréquation géographique de la tarification.

En payant quelques euros de plus que d’habitude, vous permettez donc à tous les insoumis, même les plus loin, de marcher vers la 6ème République à nos côtés le 18 mars !

  • Je n’ai pas les moyens de m’offrir une place de car, comment faire ?

Nous te proposons de te rapprocher du groupe d’appui le plus proche de chez toi en cliquant sur le lien suivant : http://www.jlm2017.fr/carte

Ils sauront te trouver une solution, dans la mesure du possible, pour te permettre de marcher avec nous le 18 mars pour la 6ème République !

  • J’aimerais aider des personnes à acheter leur place, comment faire ?

Nous te proposons de te rapprocher du groupe d’appui le plus proche de chez toi en cliquant sur le lien suivant : http://www.jlm2017.fr/carte

Ils pourront récupérer ta participation et en faire bénéficier une personne dans le besoin afin qu’elle puisse se rendre à la marche du 18 mars pour la 6ème République !

Malheureusement, ceci n’est pas un don (une place de car est quelque chose de matériel alors qu’un don est destiné à quelque chose d’immatériel), donc pas déductible d’impôts !

  • J’aimerais organiser une récolte solidaire au local, comment faire ?

Sache qu’il est tout à fait à ta portée de mettre en place ce genre de processus.

Malheureusement, ceci n’est pas un don (une place de car est quelque chose de matériel alors qu’un don est destiné à quelque chose d’immatériel), donc pas déductible d’impôts !

Cependant, tu peux sans problème réunir des participations de toutes sortes pour les places de cars (personnes qui donne alors qu’elle ne vient pas, personne qui donne plus que le montant de sa place de car, personne qui donne moins que ce montant ou personne qui veut venir sans pouvoir participer financièrement).

Tu réunis les noms, prénoms et adresses mails de ces personnes.

Le principal c’est qu’au final tu sois en mesure de saisir une commande sur le site matériel https://materiel.jlm2017.fr/ et que tu effectues soit un paiement par carte bancaire, soit un paiement par chèque-s du montant total de la commande.

Exemple d’un car à 44€ la place.

Pedro ne peut pas venir, mais donne 44€ pour une personne dans le besoin.

Jean vient et donne 60€ au nom de la solidarité.

Martine ne peut pas donner plus de 30€.

Martin ne peut pas participer au financement de sa place de car.

Tu as donc 44+60+30=134€. Tu es donc en mesure de prendre en charge les places de Jean, Martine et Martin pour un total de 132€ !

Si tu as récupéré cet argent en espèces, tu l’encaisses et paie, si possible, par carte bancaire ou chèque sur le site.

Si tu as récupéré cet argent en chèque, tu les mets tous dans une enveloppe en les faisant correspondre au numéro de commande pour lequel tu auras inscrit ces trois personnes, et t’envoies le-les chèques à l’adresse indiqué à la commande.

II. LES QUESTIONS LIÉES AU TRAJET.

  • Peut-on ajouter un arrêt pour récupérer quelques insoumis sur un car ?

Il est souhaitable d’être au moins 7 insoumis ayant ce besoin.

Dans tous les cas, il faut réserver de la ville la plus proche de chez toi.

Pour faire cette demande, il faut envoyer un mail sur car@jlm2017.fr

  • Où est-ce que le car va nous récupérer ?

Après la réservation, un mail vous sera envoyé avec l’horaire et le lieu exacts de prise en charge.

Si votre ville est une ville-étape, le ramassage se fera dans un endroit accessible en car, dans la ville-même.

Si votre ville est un point de passage, le ramassage privilégiera les espaces en marge des villes, souvent placés à proximité de l’autoroute, voire sur les aires de péage où on peut y stationner.

  • Peut-on changer l’heure de départ ?

L’horaire de prise en charge vous sera communiqué quelques jours avant le départ, comme le lieu.

Certains horaires ont été annoncés ainsi car, pour limiter les coûts, nous avons dû prévoir un temps de repos légal de 9h pour le chauffeur. Si nous n’avions pas permis cela, deux chauffeurs auraient été nécessaire, ce qui aurait fait grimper les prix davantage à l’échelle nationale.

  • Peut-on ajouter un car au départ d’une ville ?

Oui. Pour cela, il suffit d’envoyer un mail sur car@jlm2017.fr Attention, un car sera inséré dans le dispositif national uniquement si vous avez entrepris un sondage et que vous surs ou presque de remplir un car au départ de votre ville. Vous comprenez bien qu’un tel dispositif avec des cars non remplis représenterait des pertes considérables pour les comptes de campagne que chacun et chacune d’entre vous savent inenvisageables.

III. LES QUESTIONS LIÉES A L’INSCRIPTION.

  • Est-ce que je suis inscrit dans un car, je n’ai pas eu de confirmation ?

Si ton paiement a été validé par carte bancaire, tu es inscrit forcément.

Si c’est par chèque, tu le seras dès lors qu’on aura reçu ton chèque à l’adresse indiquée lors de la réservation.

Tout envoi de chèque sans réservation préalable sur le site ne donne pas lieu à une réservation.

Si le paiement en carte bancaire est refusé sur votre compte, envoyer un chèque ne suffit pas. Il faut procéder à une nouvelle commande et sélectionner « par chèque ».

Vous recevrez un mail quelques jours avant le départ confirmant votre réservation avec le lieu et l’horaire de prise en charge exacts.

  • Je me suis trompé de car. Je voulais réserver dans un autre. Comment faire ?

Tu dois envoyer un mail à car@jlm2017.fr avec :

  • Ton numéro de téléphone
  • Ton numéro de commande
  • La ville à partir de laquelle tu as réservé
  • La ville où tu voudrais réserver

Tu seras contacté-e par téléphone afin de procéder au changement de ta réservation.

  • Comment réserver ma place de car ?

Pour réserver votre place de car, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant pour retrouver la liste des cars : https://materiel.jlm2017.fr/categorie-produit/18-mars/car... ou bien sur ce lien pour retrouver la carte des villes desservies par les cars insoumis : https://campagne.jlm2017.fr/evenements/bastille/cars

Il faut que le paiement de votre place soit effectué pour qu’un siège vous soit réservé au sein d’un car insoumis.

Vous pourrez sélectionner le nombre de places que vous désirez.

Le paiement se réalise en cliquant sur « Ajouter au panier » puis « Voir le panier ».

Vous pouvez payer par chèque ou par carte bancaire.

 

 

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à la poser sur car@jlm2017.fr !

L’équipe des cars insoumis.

Je recevrai des informations sur la campagne de Jean-Luc Mélenchon

Si vous habitez à l'étranger, cliquez ici.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

13/03/2017

2. PRESIDENTIELLES : Programme de JL MELENCHON 7.8.9.10.11.12

Entre celle qui n'a pas d'autre programme qu'inciter à la haine
Macron le fourre-tout, ramasse miettes de droite, de gauche, du centre et du reste
Fillon le monarque de la droite en ruine
Hamon, le vainqueur de la primaire socialiste, qui a le cul entre deux chaises, la bride sur le cou

IL Y A MELENCHON ET SON PROGRAMME CHIFFRE

Nous proposons un programme, nous proposons une démarche, nous proposons un mouvement, la France insoumise, dans lequel tout le monde est appelé.

Je suis un candidat hors parti, mais je ne suis pas un candidat contre les partis, je suis moi-même membre d’un parti. Mais il faut que tout le monde puisse participer à cette campagne, apporter son intelligence, sa capacité individuelle sans être obligé, jamais, de se soumettre à telle ou telle règle ou bien d’adhérer à telle ou telle organisation partisane, c’est cela ce que nous cherchons à faire, et vous voyez notre force c’est là qu’elle est.

 

 

Récemment mis à jour50.jpg

 

 

15492543_306569526410334_4896065409867585893_n.jpg



La laïcité est attaquée de toutes parts et instrumentalisée par ses adversaires historiques, intégristes religieux et racistes qui veulent aussi en faire un prétexte pour flétrir les musulmans. La laïcité est la condition de la liberté de conscience de chacun, de l'égalité et de la fraternité entre tous les citoyens quelle que soit leur option philosophique ou spirituelle. Elle rend possible une action de l'État au service de l'intérêt général.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

● Étendre le bénéfice de l'application de la loi de 1905 à tout le territoire de la République (abroger le concordat d'Alsace-Moselle et les divers statuts spécifiques en vigueur dans les Outre-mer).

Garantir la liberté de conscience et l'égalité de toutes les options spirituelles devant la loi.

● Combattre tous les communautarismes et l'usage politique des religions.

Refuser les financements publics pour la construction des édifices religieux, des activités cultuelles et des établissements confessionnels.

Refuser de rencontrer d'État à État ceux qui obligent nos ministres femmes à porter des accoutrements contraires à la dignité républicaine.

Interdire la présence de ministres et de préfets aux cérémonies religieuses et refuser le titre de "chanoine de Latran" pour le président de la République.

 

 

 

15589805_309114756155811_4699825527074605163_n.jpg



Il n'y a pas de démocratie possible sans information libre et pluraliste. Nos médias sont bien malades : de l'argent, de la recherche du sensationnalisme et de la tyrannie du buzz.

La révolution citoyenne doit être menée sans faiblesse dans les médias !

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

Faire élire les présidents de France Télévisions et Radio France par le Parlement.

Adopter une loi anti-concentration des médias, protégeant le secteur des intérêts financiers, favorisant la transformation des médias en coopératives de salariés et de lecteurs / auditeurs / téléspectateurs et attribuer des fréquences aux médias locaux et associatifs.

Combattre la "sondocratie" : interdire les sondages dans les jours précédant les élections et adopter la proposition de loi sur les sondages votée à l'unanimité par le Sénat en 2011 et enterrée depuis.

Créer un "Conseil national des médias" à la place du Conseil supérieur de l'audiovisuel pour en faire un véritable contre-pouvoir citoyen garantissant le pluralisme des opinions et des supports, ainsi que la qualité de tous les médias.

Refonder les aides publiques à la presse pour les réserver aux médias d'information et mutualiser les outils de production (imprimeries, serveurs, distribution, etc.).

Protéger les sources et l'indépendance des rédactions à l'égard des pouvoirs économiques et politiques par le renforcement du statut juridique des rédactions et une charte déontologique dans la convention collective.

 

 

 

 

15665874_309117536155533_5717972578720513446_n.jpg



La République est un mot creux si elle ignore les conditions concrètes de la vie des gens. Elle ne peut qu'être sociale. Mais l'impératif écologique exige aussi davantage de la République et une République d'un genre nouveau. La changement climatique menace l'existence de la vie humaine sur la planète.

Tous semblables, nous sommes liés par un intérêts général humain : conserver la biosphère qui rend possible la vie humaine. Il est temps que la République soit écologiste.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

● Constitutionnaliser la règle verte : ne pas prélever sur la nature davantage que ce qu'elle peut reconstituer, ni produire plus que ce qu'elle peut supporter.

Protéger les biens communs : l'air, l'eau, l'alimentation, le vivant, la santé, l'énergie, la monnaie ne sont pas des marchandises. Ils doivent être gérés démocratiquement : le droit de propriété doit être soumis à l'intérêt général, la propriété commune protégée et les services publics développés.

● Constitutionnaliser et rendre effectifs les droits au travail et au logement.

Amnistier les syndicalistes et militants associatifs condamnés pour faits de luttes sociales, écologiques ou pour la défense des libertés, protéger les lanceurs d'alerte et investir les salariés d'une mission d'alerte sociale et environnementale.

 

16640734_339818336418786_4427111748502516375_n.jpg



Comme le disait Jean Jaurès, "la grande Révolution a rendu les Français rois dans la cité et les a laissés serfs dans l'entreprise".

Le contrat de travail étant le seul contrat de subordination dans notre pays, il est temps de faire rentrer la citoyenneté dans l'entreprise.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

● Accorder de nouveaux droits de contrôle aux comités d'entreprise sur les finances de leur entreprise.

● Instaurer le droit pour les salariés à un vote de défiance à l'égard des dirigeants d'entreprise ou des projets stratégiques.

Renforcer le pouvoir d'intervention des salariés contre les licenciements économiques par un droit de veto suspensif des comités d'entreprise.

 

 

 

15578499_309140632819890_7331133377759033059_n.jpg



La justice est rendue "au nom du peuple français". Mais trop souvent, le service public de la justice ne peut assumer cette lourde tâche. Les tribunaux sont en voie de "clochardisation", les moyens humains et financiers manquent pour assurer des délais raisonnables ; les justiciables, comme les professionnels de la justice, sont en droit d'exiger un effort sans précédent.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

● Garantir la protection judiciaire de la jeunesse, la justice des mineurs, la politique de prévention de la délinquance et les sanctions éducatives.

● Mettre fin à la paupérisation de la justice et de l'administration pénitentiaire.

▸ Mettre en oeuvre un plan de recrutement de personnels pour désengorger les tribunaux.
▸ Rénover et construire de nouveaux locaux pour les tribunaux.
▸ Recruter 2000 agents pénitentiaires pour les escortes des détenus.
▸ Mettre fin au tout-carcéral par des peines alternatives à la prison, rénover les prisons pour garantir la dignité humaine, assurer la socialisation des détenus.

● Remplacer les instructions ministérielles au Parquet par des lois d'orientation de la politique pénale, débattues et votées par le Parlement.

● Remplacer le Conseil supérieur de la magistrature par un Conseil supérieur de la justice désigné pour partie par les magistrats et le Parlement, devant lequel il sera responsable.

● Réformer le dualisme juridictionnel en supprimant la fonction juridictionnelle du Conseil d'État et en créant une juridiction suprême commune aux deux ordres de juridictions (fusionnant la Cour de cassation et la fonction juridictionnelle du Conseil d'État).

 

 

15621604_309173152816638_2091052366514660506_n.jpg



La sûreté est un des droits "naturels et imprescriptibles" de l'être humain, selon la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. Les odieux attentats commis en France en 2015 et 2016 interrogent : comment protéger la population de meurtres terroristes ? Comment garantir notre liberté dans ce contexte ?
 
En la matière, la surenchère sécuritaire ne protège pas, elle affaiblit et fait le jeu des assaillants. C'est une tout autre politique et une stratégie globale qui sont nécessaires pour vivre en paix.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

● Refuser la logique du choc des civilisations et de la "guerre intérieure", sortir des guerres déstabilisatrices et des alliances hypocrites avec les pétromonarchies du Golfe.

● Améliorer la prévention en engageant une stratégie politique pour renforcer les anticorps républicains et supprimer le terreau des communautarismes par plus de République, de laïcité, d'éducation, de justice sociale et d'implication citoyenne.

● Refuser la logique de l'exception pour réaffirmer l'État de droit.

▸ Permettre la sortie de l'état d'urgence à l'initiative du Parlement, état qui ne protège pas mieux.
▸ Faire l'évaluation des lois antiterroristes sécuritaires existantes.
▸ Arrêter progressivement les opérations "Sentinelle" pour confier la sécurité des lieux publics à la police.
▸ Garantir le contrôle par le juge judiciaire des opérations de lutte contre le terrorisme et augmenter les moyens de la justice antiterroriste pour garantir une lutte efficace, durable et respectueuse des droits et des libertés fondamentaux.

● Renforcer le renseignement territorial et humain en revenant sur la fusion de la Direction de la surveillance du territoire (DST) et des renseignements généraux (RG), en privilégiant l'infiltration par rapport au tout-technologique, en renforçant les moyens d'analyse des renseignements collectés, et imposer aux autorités chargées du renseignement de rendre compte devant une commission parlementaire permanente.

● Lutter contre l'embrigadement et soutenir les démarches de signalement par les proches et les programmes de prise en charge des personnes suspectées.

● Instaurer une peine de déchéance des droits civiques en cas de fraude fiscale ou d'activités illicites permettant le financement d'activités terroristes, punir les financements des trafics alimentant les réseaux terroristes et réquisitionner les entreprises qui collaborent avec les agresseurs.
 

TOUT LE PROGRAMME SERA PUBLIE

PERSONNE NE POURRA L'IGNORER

ON POURRA LE COMPARER AUX AUTRES DIVULGUES PAR LES MEDIAS COMPLAISANTS

pour Marine ou Emmanuel

Les médias ont voté

PAS NOUS !

Et on le fera en connaissance de cause

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique