logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/12/2018

UN WEEK-END A HABAS BIEN ANIME

SOUS LE SIGNE  DU TELETHON

DONT LES POLEMIQUES *** à son sujet NE REMETTENT PAS EN CAUSE

LA GENEROSITE DES HABITANTS

 

****

 

 

SOUS LE SIGNE DE NOEL

NOEL HABAS SAMEDI 015.JPG

 

NOEL HABAS SAMEDI 019.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 020.JPG

GYM TEMPS DANSE DONNAIT LE TEMPO DES SAMEDI SOIR

SALLE DU FOYER MUNICIPAL

NOEL HABAS SAMEDI 018.JPG

 

2018-12-08 NOEL HABAS SAMEDI.jpg

 

NOEL HABAS SAMEDI 007.JPG

 

LES POMPIERS EXPOSAIENT LEURS BEAUX CAMIONS ROUGES FLAMBOYANTS

ET LES "DAMES"-POMPIERS LEURS SOURIRES RADIEUX

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI1.jpg

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI.jpg

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI2.jpg

LES ENFANTS S'AMUSAIENT COTE MANEGES ET FETE FORAINE

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI6.jpg

NOEL HABAS SAMEDI 021.JPG

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI7.jpg

Les balades en poneys des écuries ANKARIA à HABAS

attiraient les jeunes cavaliers

NOEL HABAS SAMEDI 026.JPG

 

 LES PROMENEURS ALLAIENT D'ETALAGE EN ETALAGE

TANT A L'EXTERIEUR QU'A L'INTERIEUR

NOEL HABAS SAMEDI 044.JPG

IL Y EN AVAIT POUR TOUS LES GOUTS

ALIMENTAIRES, VESTIMENTAIRES,

NOEL HABAS SAMEDI 077.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 015.JPG

DECORATIFS

 ON SE RECHAUFFAIT SALLE DU FOYER MUNICIPAL

LES CREATEURS exposaient leur talent, le fruit de leur imagination

NOEL HABAS SAMEDI 051.JPG

J'ai beaucoup aimé ces créations d'objets en bois flotté

de Séverine DECROIX

qui a sa page facebook  Créa'bois flotté 40

et qui habite HABAS

En attendant, j'ai demandé au Monsieur de prendre la pose

NOEL HABAS SAMEDI 049.JPG

OLE  !

NOEL HABAS SAMEDI 045.JPG

 LES VIGNES DE HABAS METTENT LE VIN DE CHALOSSE A L'HONNEUR

avec LE JEUNE HILLOTTE pour vous servir

NOEL HABAS SAMEDI 052.JPG

Josette et Josette

Sylvie et EMMA

ont décoré la salle pour éclairer les yeux des petits et grands

NOEL HABAS SAMEDI 046.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 048.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 053.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 055.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 047.JPG

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI5.jpg

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI4.jpg

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI8.jpg

 

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI9.jpg

 

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI10.jpg

 

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI11.jpg

Récemment mis à jour22.jpg

Récemment mis à jour23.jpg

Récemment mis à jour24.jpg

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI13.jpg

 

LA LYRE HABASSAISE ETAIT BIEN PRESENTE ET APPRECIEE

NOEL HABAS SAMEDI 076.JPG

2018-12-09 NOEL HABAS SAMEDI12.jpg

*****

*

LE PERE NOEL ARRIVE

IL MERITE BIEN LE BRAVE HOMME

UNE NOTE A LUI TOUT SEUL

 

**

Pascaline Wittkowski raconte être atteinte d’une "myopathie depuis une quarantaine d’années". "Quand j’ai vu le premier Téléthon, en 1987, (…) j’ai eu beaucoup d’espoir", déclare-t-elle. "Après quelques années, je me suis aperçue que finalement, tout ça c’est faux, il n’y a rien. C’est juste qu’on entretient cette illusion chez les gens, on entretient ce mensonge".

Que reproche cette patiente au Téléthon ? Son grief porte sur la façon dont les recherches sont menées, principalement à travers des expériences sur des animaux : "Tant de recherches et aucune guérison… Pourquoi ? Simplement parce que je ne suis pas un chien. Il faut arrêter de croire qu’on va trouver des médicaments pour les humains en prenant d’autres espèces animales (sic). Je n’ai pas demandé à ce que des animaux souffrent pour moi", explique-t-elle.

"Si vous voulez vraiment aider les malades, ne donnez plus au Téléthon"

En conséquence, Pascaline Wittowski lance un appel : "Il y a aujourd’hui des chercheurs qui sont engagés sur des méthodes efficaces, fiables, conformes au génome humain et qui commencent à obtenir des résultats. Pourquoi continuer à financer une recherche qui ne guérit pas ? Si vous voulez vraiment aider les malades, ne donnez plus au Téléthon et financez la recherche scientifique qui n’utilise pas les animaux."

 

*

La grande escroquerie du Téléthon Le professeur Testard (  pèe du premier bébé éprouvette) dénonce une "mystification"

Dernière citation pour la route, extraite de l’ouvrage de Testard, Le vélo, le mur et le citoyen : "Technoscience et mystification : le téléthon. Depuis bientôt deux décennies, deux jours de programme d’une télévision publique sont exclusivement réservés chaque année à une opération remarquablement orchestrée, à laquelle contribuent tous les autres médias : le Téléthon. Ainsi, des pathologies, certes dramatiques mais qui concernent fort heureusement assez peu de personnes (deux ou trois fois moins que la seule trisomie 21 par exemple), mobilisent davantage la population et recueillent infiniment plus d’argent que des maladies tout aussi terribles et cent ou mille fois plus fréquentes. On pourrait ne voir là que le succès mérité d’un lobbying efficace, et conseiller à toutes les victimes de toutes les maladies de s’organiser pour faire aussi bien. Ce serait omettre, par exemple, que :

- le potentiel caritatif n’est pas illimité. Ce que l’on donne aujourd’hui contre les myopathies, on ne le donnera pas demain contre le paludisme (2 millions de morts chaque année, presque tous en Afrique) ;

- presque la moitié des sommes recueillies (qui sont équivalentes au budget de fonctionnement annuel de toute la recherche médicale française) alimentent d’innombrables laboratoires dont elles influencent fortement les orientations. Ainsi, contribuer à la suprématie financière de l’Association française contre les myopathies (l’AFM, qui recueille et redistribue à sa guise les fonds collectés), c’est aussi et surtout empêcher les chercheurs (statutaires pour la plupart, et donc payés par l’État, mais aussi thésards et, surtout, post-doctorants vivant sur des financements de l’AFM, forcément fléchés) de contribuer à lutter contre d’autres pathologies, ou d’ouvrir de nouvelles pistes ;

- il ne suffit pas de disposer des moyens financiers pour guérir toutes les pathologies. Laisser croire à cette toute puissance de la médecine, comme le fait le Téléthon, c’est tromper les malades et leurs familles ;

- après vingt ans de promesses, la thérapie génique, ne semble plus être une stratégie compétente pour guérir la plupart des maladies génétiques ;

- lorsque des sommes aussi importantes sont recueillies, et induisent de telles conséquences, leur usage mériterait d’être décidé par un conseil scientifique et social qui ne soit pas inféodé à l’organisme qui les collecte.

Mais comment aussi ne pas s’interroger sur le contenu magique d’une opération où des gens, allumés par la foi scientifique, courent jusqu’à l’épuisement ou font nager leur chien dans la piscine municipale... pour "vaincre la myopathie" ? Au bout de la technoscience, pointent les oracles et les sacrifices de temps qu’on croyait révolus..."

don

 

 

 

 

En conclusion : ne donnez pas au Téléthon !

 

"C’est scandaleux. Le Téléthon rapporte chaque année autant que le budget de fonctionnement de l’Inserm tout entier.

Les gens croient qu’ils donnent de l’argent pour soigner. Or la thérapie génique n’est pas efficace. Si les gens savaient que leur argent va d’abord servir à financer des publications scientifiques, voire la prise de brevets par quelques entreprises, puis à éliminer des embryons présentant certains gènes déficients, ils changeraient d’avis.

Le professeur Marc Peschanski, l’un des artisans de cette thérapie génique, a déclaré qu’on fait fausse route. On progresse dans le diagnostic, mais pas pour guérir

 

07/12/2018

CE WEEK-END TELETHON A HABAS - PERE NOEL DIMANCHE

 

Capture TRAIL.JPG

TELETHON

Habas organise cette année le Téléthon les 8 et 9 décembre

Telethon-logo

Samedi 8 décembre à HABAS

TRAIL 5 et 10 km  (Inscription à 9H00 au foyer municipal 3 € - 5 KM / 5 € - 10 KM – Certificat médical obligatoire) - Dès 9H00 : Café, chocolat et vin chaud Parvis Eglise

* 10H00 : Départ du Trail au Foyer Municipal  (douches possibles au stade de rugby)

* 11H00 : Spectacleproposé par les élèves  de Gym Temps Danse au foyer municipal

* 12H30 : Apéritif et Grilladesau foyer municipal de Habas 

* 14H00 : Randonnée Cycliste(50 km) – Inscriptions à 13H30 au foyer municipal

* 14H30 : Marche de 10 km sur Habas– Inscriptions à 14H00 au foyer municipal

* 17H00 : Vente lanternes(2€) et Pop-Cornpar IMAGIN de Pouillon au foyer municipal

 * 18H00 : Lâcher de lanternessur la place des écoles

* 19H30 :Apéritif et Repas animés en Danses et en Chansons :Country et Danse en ligne avecl’Association Cote West Loisirs et Culture – Chants variétés de la Troupe « Bellizo » de Saint-Paul les Dax

 (Adultes 10€ et enfants 5 € cœurs de canards - frites / fromage / tartes / Café et vin)

 

 

Capture TELETHON 2.JPG

Dimanche 9 décembre à HABAS

* 9H00-18H00 : Marché de Noël au foyer municipal (nombreux artisans et créateurs)

* 10H00-12H00 :manège pour enfants, Balade à poneys et Calèche par les Ecuries Ankaria – Maquillage pour enfants – Atelier création d’objets de Noël – Exposition de camions de pompiers sur le parvis de l’Eglise

* 12H00 :Restauration sur place (produits locaux et du littoral)

* 14H30 :Spectacle de Noël

* 15H45 :Arrivée du Père Noël, balades en calèches et photos

* 18H00 :Tirage de la tombola

RENNES DU PERE NOEL

Avec la participation :

Des blés d’Or de Misson, De l’Association musicale et le 3e âge de Mimbaste, l’EPHAD La Chaumière Fleurie de Pouillon, L’Association Imagin cinéma de Pouillon, les élèves de l’école de Gaâs, les enfants et les bénévoles des ateliers de la Bibliothèque de Habas, les commerçants de Habas et alentours, toutes les associations Habassaises ainsi que le commune de Habas.                                                                         

        

Organisé par l’Union des Associations de Habas

 

Capture noel.JPG

26/11/2018

L'ECOLE DE MUSIQUE A FETE SAINTE-CECILE à HABAS : Le Chant et la Musique à l'honneur

 L'ORCHESTRE DE L'ECOLE DE MUSIQUE NOUS A OFFERT UNE BELLE SOIREE

sous la direction de Serge DUTOURNIER.

BRAVO AUX ELEVES, SANS OUBLIER LES PROFESSEURS DE L'ECOLE DE MUSIQUE.

 

 Et Maintenant par Gilbert Becaud

Et maintenant, que vais-je faire
De tout ce temps que sera ma vie
De tous ces gens qui m'indiffèrent
Maintenant que tu es partie

Toutes ces nuits, pourquoi, pour qui
Et ce matin qui revient pour rien...

NON, JE NE REGRETTE RIEN d'Edith PIAF

Non, rien de rien, non, je ne regrette rien
Ni le bien qu'on m'a fait, ni le mal
Tout ça m'est bien égal
Non, rien de rien, non, je ne regrette rien
C'est payé, balayé, oublié, je me fous du passé
Avec mes souvenirs j'ai allumé le feu
Mes chagrins, mes plaisirs
Je n'ai plus besoin d'eux
Balayé les amours avec leurs trémolos
Balayé pour toujours
Je repars à zéro
Non, rien

L'AIGLE NOIR DE BARBARA

 Un beau jour ou peut-être une nuit

Près d'un lac, je m'étais endormie
Quand soudain, semblant crever le ciel
Et venant de nulle part surgit un aigle noir
Lentement, les ailes déployées
Lentement, je le vis tournoyer
Près de moi dans un bruissement d'ailes
Comme tombé du ciel, l'oiseau vint se poser
Il avait des yeux couleur rubis
Et des plumes couleur de la nuit
À son front brillant de mille feux
L'oiseau roi couronné portait un diamant bleu
De son bec, il a touché ma joue
Dans ma main il a glissé son cou
C'est alors que je l'ai reconnu
Surgissant du passé, il m'était revenu...

LE GENTLEMAN CAMBRIOLEUR de Jacques DUTRONC

C'est le plus grand des voleurs
Oui mais c'est un gentleman
Il s'empare de vos valeurs
Sans vous menacer d'une arme
Quand il détrousse une femme
Il lui fait porter des fleurs
Gentleman cambrioleur

 

joli cadeau !

 

 

CHANTS par l'ECOLE DE MUSIQUE EN DEBUT DE SOIREE

 

PANAME

 

LA SEINE

 

17/11/2018

LE CHOEUR DU GAVE nous a fait passer une bonne soirée

JE VIENS DU SUD (M. SARDOU)

 

MEDLEY BRASSENS

 

 

 

LA BALLADE NORD IRLANDAISE (Renaud Séchan)

 ARAGON ET CASTILLE (B. Lapointe)

 XALBADORREN HERIOT ZEAN (Hitzak Musika)

LA MADELON (L. Bousquet)

 

 DE COLORES - chanson traditionnelle mexicaine

 

L'Association Culture et Loisirs de Habas organisait

une rencontre des chorales.

En seconde partie de soirée lors de la 30ème rencontre des chorales à HABAS... LECHOEUR DU GAVE de Saint-Cricq-du-Gave invité par la Chorale des ARRIGANS de Mouscardès

- Chef de Choeur : Mylène MENDEZ.

 

15/11/2018

LA CHORALE DES ARRIGANS DE MOUSCARDES à la 30ème rencontre des chorales à HABAS

  L'Association Culture et Loisirs de Habas organisait

une rencontre des chorales.

Samedi 10 novembre, la Chorale des ARRIGANS DE MOUSCARDES

accueillait au foyer municipal de HABAS une autre chorale

"LE CHOEUR DU GAVE" de SAINT-CRICQ-du-GAVE

et invitait les habassais à participer à cette rencontre en chansons.

 

2018-11-10 CHORALES.jpg

CHORALES 002.JPG

 

 

CHORALES 004.JPG

LA CHORALE DES ARRIGANS ARRIVE SUR SCENE

AVEC LE CHEF DE CHOEUR

Daniel GRATALON

CHORALES 006.JPG

CHORALES 007.JPG

CHORALES 008.JPG

CHORALES 010.JPG

CHORALES 012.JPG

CHORALES 014.JPG

PREMIERE PARTIE

CHORALES 015.JPG

CHANTEUSES ET CHANTEURS

interprètent 9 chansons

Au-delà des Cèdres

Le Tango Corse

Goizian Argi Hastian

Signore delle cime

La Puce et le Pianiste

La Mer

Julietta

Simon

Les Comédiens

 

 

Au-delà des Cèdres - traditionnel écossais

 

LE TANGO CORSE de G. PIRAULT

GOIZIAN AFGI HASTIAN - chant basque-

SIGNORE DELLE CIME de G. de Marzi

LA PUCE ET LE PIANISTE

 

LA MER de Charles Trenet

 

 JULIETTA de M. Maffrand

 

 Dors, petit ange,
Dors, ma belle,
La nuit se charge de tant de rêves,
Souffle chandelle,
Allume étoile,
Serre mon doigt et ferme tes yeux.

Tu as un papa,
Un papa de musique,
Marchand de chatouilles,
Un peu fou,
Il peut te peindre
Une maison bleue,
Ou poser la lune
Sur ton drap.

Que seras tu?
Princesse ou bergère?
Montagne ou vallée,
Le coeur devant,

D'où seras tu?
Comment sera ton ombre?
D'ici ou du monde?
En liberté...

 

SIMON de M. Maffrand

 

Connaissez-vous Simon, qui est sur d’autres chemins ?
C’est le seul qui sait parler aux moulins.
Connaissez-vous Simon, celui qui chante si bien ?
Moi, j’ai la voix comme lui, mais je ne sais pas chanter.
Quelquefois, je vais sur son arbre à lui,
D’où je vois que le monde ne tourne pas trop rond,
Et j’enlève ma honte prison,

Et je chante, libre, libre comme Simon.
Chante, chante…
Connaissez-vous Simon, qui a un autre soleil,
D’autres étoiles, un autre rêve ?
Connaissez-vous Simon, celui qui vole si bien ?
Moi j’ai des bras comme lui, et je ne sais pas voler.
Quelquefois, je vais dans son pays,
Là-bas, quelque part, au fond du ciel tout gris,
Et j’enlève ma chemise prison,
Et je vole, libre, libre comme Simon.
Vole, vole …
Connaissez-vous Simon, celui qui danse toujours,
Qui se fout de la mode et du mauvais temps ?

Connaissez-vous Simon, celui qui danse si bien ?
Moi j’ai des pieds comme lui, et je ne sais pas danser.
Quelquefois, il m’invite à son bal,
Là où on fait tous les jours Carnaval,
Et j’enlève mes chaussures prison,
Et je danse, libre, libre comme Simon.
Danse, danse…

 

 

 

 

 les deux chorales interprètent deux chants communs : L'ENCANTADA et HEGOAK

 

L'ENCANTADA (M. Maffrand/D. Gratalon)

L'encantada est l'une des chansons les plus célèbres du groupe béarnais Nadau. Devenu très populaire dans toute l'Occitanie et notamment au Béarn, elle est devenue une chanson traditionnelle.

Le groupe Nadau nait en 1973, avec la volonté de résister pour faire perdurer la culture occitane. Michel Maffrand alias Joan de Nadau dit Yan.

 Si leurs chansons ne sont pas dans l'air du temps, en revanche elles sont "dans le coeur des gens". A l'image de "L'encantada"

 

 

 

HEGOAK

 

 

Txoria Txori, plus connu sous le nom de « Hegoak » est un poème en langue basque écrit par Joxean Artze. Véritable ode à la liberté et à l’amour, le poème est chanté pour la première fois à la fin des années soixante par Mikel Laboa.

L’histoire de la chanson veut qu’un soir dans un restaurant de Donostia, Mikel est tombé amoureux de ce poème, imprimé illégalement sur des serviettes pour résister au régime franquiste qui interdisait d’utiliser le basque.

Le poème devient alors une chanson et est désormais le chant de tout un peuple et de sa culture.

Traduites, le paroles sont tristes, mais fortes et nous emportent :

Si je lui avais coupé les ailes
Il aurait été à moi
Il ne serait pas parti

Oui mais voilà,
Il n’aurait plus été un oiseau

Oui mais moi,
C’était l’oiseau que j’aimais

Ce titre incontournable des fêtes des villages du Sud-Ouest est à retrouver dans notre programmation sur Radio Sud-Ouest, dans les catégories : « chants basques » et « musiques traditionnelles ».

 

 

BRAVO A TOUTES ET TOUS

 

En béarnais... L'ENCANTADA

Patapim, Patapam,
Non sèi don ei sortida,
Non ma pas briga espiat,
E mèi pergut suu pic,
E la hami e la set.
Patapim, Patapam,
Non sèi çò qui marriba,
E shens nada pieitat,
Quen va lo son camin,
Que camina tot dret.
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei lEncantada,
Tà la véder passar,
Jo quem hiqui ací,
Tot matin a largueit,
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei l'Encantada,
Non hèi pas qui pensar
E la nueit e lo dia
E lo dia e la nueit.

refrain :
Jo tostemps quavi sabut
E díser non e díser adiu,
Jo jamei navi volut,
Jamei pregar òmi ni Diu,
Ara quei plegat lo jolh,
Dehens la gleisa capbaishat,
Tà mendicar çò qui voi,
Aledar au son costat.

De la tèrra o deu cèu,
Tau com la periclada,
E tot a capvirat,
Arren non serà mei,
Non jamei com avans,
Ni lo hred de la nèu,
Ni lo verd de la prada,
Ni lo cant dun mainat,
Ni lanar deu sorelh
Qui hè córrer los ans.
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei lEncantada,
E si nei pas tà uei,
Tà doman quei segur,
Que lanirèi parlar,
Non sèi pas lo son nom,
Tà jo quei lEncantada,
Doman queu diserèi,
Dinca ací quèi viscut
Sonque tà vencontrar.

 

Traduction

Patapim, Patapam,
Je ne sais d'où elle est sortie,
Elle ne ma même pas regardé,
Et j'ai perdu tout de suite
Et la faim et la soif.
Patapim, Patapam,
Je ne sais ce qui m'arrive,
Et sans aucune pitié,
Elle va son chemin,
Elle chemine tout droit,
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, cest l'Enchantée,
Pour la voir passer,
Moi, je me mets ici,
Tous les matins à la guetter,
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, cest l'Enchantée,
Je ne fais qu'y penser
Et la nuit et le jour
Et le jour et la nuit.

refrain :
Moi, toujours j'avais su,
Et dire non et dire adieu,
Moi, jamais je n'avais voulu,
Jamais prier homme ni Dieu,
Maintenant j'ai plié le genou,
Dans l'église, la tête baissée,
Pour mendier ce que je veux :
Respirer à côté d'elle.

De la terre ou du ciel,
Comme la foudre,
Et tout a chaviré,
Rien ne sera plus,
Non, jamais comme avant,
Ni le froid de la neige,
Ni le vert de la prairie,
Ni le chant d'un enfant,
Ni la marche du soleil
Qui fait courir les années.
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, c'est l'Enchantée,
Et si ce n'est pas aujourdhui,
Demain c'est sûr,
J'irai lui parler,
Je ne sais pas son nom,
Pour moi, c'est l'Enchantée,
Demain je lui dirai,
Je nai vécu jusqu'ici
Que pour vous rencontrer

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique