logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/11/2017

VARIAZIONI IN BLUE de Jacob de Haan interprété par la LYRE HABASSAISE

Jacob de Haan, né le à Heerenveen, est un compositeur de musique néerlandais.

 

Son répertoire comprend surtout des œuvres de musique pour orchestre d'harmonie, des compositions inspirées par la musique de film, mais aussi des arrangements de musique classique. Il compose aussi sous différents pseudonymes : Dizzy Stratford, Ron Sebregts ou Tony Jabovsky.

 

THE LITTLE CONCERT SUITE interprété par la LYRE HABASSAISE

Compositeur : Alfred REED

 Alfred Reed est né le 25 janvier 1921 sur l’île de Manhattan, à New York (Etats-Unis). Sa formation musicale commence alors qu’il a dix ans : il se met alors à étudier la trompette. Adolescent, il joue dans de petits groupes dans les hôtels des Catskill Mountains. Ses intérêts se sont ensuite déplacés de l’exécution vers l’arrangement et la composition.

En 1938, il commence à travailler à l’atelier de radio de New York comme compositeur et arrangeur, et comme sous-directeur. Il s’enrôle dans l’armée, et est affecté, pendant la Seconde guerre mondiale, au sein du 529th Army Air Corps Band. Durant ses trois ans et demi de service, il produit une centaine d’œuvres originales et d’arrangements pour orchestres à vents. Licencié, Alfred Reed entre à la Juilliard School of Music, où il étudie la composition dans la classe de Vittorio Giannini. En 1953, il devient chef de l’orchestre symphonique de l’université Baylor, et réussit une maîtrise en musique.

Son intérêt pour la musique à des fins pédagogiques l’a amené à exercer les fonctions d’éditeur chez Hansen entre 1955 et 1966. Il quitte ce poste pour devenir professeur de musique à l’université de Miami, où il enseigne jusqu’en 1993, moment où il prend sa retraite. Il continue de composer et d’intervenir en tant que chef invité dans de nombreux pays, notamment au Japon.

Il est décédé en 2005.

GAM GAM GAM KI ELEKH .... chanté par l'école de musique de HABAS

La canzone è una delle più famose della tradizione Yiddish.

 

cliquez

VIDEO MISE EN LIGNE SUR YOUTUBE

CONCERT STE CECILE LYRE HABASSAISE 055

 
La chanson est tiré d'un film italien Jona che visse nella balena dont la musique est composé,orchestré et dirigé par Ennio Morricone Film de Roberto Faenza
Le film est basé sur le roman de l'écrivain Jona Oberski, intitulé «Années d'enfance. Un enfant dans les camps." La bande sonore est guéri dall'insormontabile Ennio Morricone. La chanson en hébreu dans cette voie est tiré du psaume 23 au lieu de David, le texte et la traduction sont donnés ci-dessous

"Même si je suis allé dans les vallées les plus sombres de rien que j'ai peur parce que vous êtes à mes côtés.
Si vous êtes à mes côtés, votre bâton votre tige me donne la sécurité"
 

Récemment mis à jour87.jpg

Récemment mis à jour86.jpg

 

Récemment mis à jour85.jpg

 
 
 
paroles officielles ♪ Gam gam (da "Jona che visse nella balena") ♪ Enio Morricone
Gam gam gam ki elekh
be be ge tzalmavet
lo lo lo ira ra'
ki atta' imadi'

gam gam gam ki elekh
be be ge tzalmavet
lo lo lo ira ra'
ki atta' imadi'
shivtekha
umishantecha
hema
hema inaktamuni'
shivtekha
umishantecha
hema
hema inaktamuni'

Gam gam gam ki elekh
be be ge tzalmavet
lo lo lo ira ra'
ki atta' imadi'

gam gam gam ki elekh
be be ge tzalmavet
lo lo lo ira ra'
ki atta' imadi'

shivtekha
umishantecha
hema
hema inaktamuni'

shivtekha
umishantecha
hema
hema inaktamuni'

Gam gam gam ki elekh
be be ge tzalmavet
lo lo lo ira ra'
ki atta' imadi'

gam gam gam ki elekh
be be ge tzalmavet
lo lo lo ira ra'
ki atta' imadi'
shivtekha
umishantecha
hema
hema inaktamuni'

LA LYRE HABASSAISE INTERPRETE RABBI JACOB AU CONCERT DE LA SAINTE-CECILE

  1973
 
Musique du film de même titre (1973) de Gérard Oury
 
le compositeur est Vladimir COSMA.
 

 Les aventures de Rabbi Jacob

 Les Aventures de Rabbi Jacob est un film comique franco-italien sorti en 1973, réalisé par Gérard Oury, sur un scénario de celui-ci et Danièle Thompson, avec la collaboration du rabbin Josy Eisenberg, et de Roberto de Leonardis

Il est l’un des premiers films comiques à mettre en scène la communauté juive de France, entendant délivrer un message humaniste de tolérance envers toutes les communautés qui vivent ensemble dans la France du début des années 1970.

La rue des Rosiers, cœur du vieux quartier juif du Marais à Paris (le Pletzl), où ont lieu plusieurs scènes du film (notamment la danse hassidique), a été reconstituée dans la rue Jean-Jaurès à Saint-Denis4.

****
*

Une sortie mouvementée

La sortie du film fut programmée un an à l'avance et tomba malheureusement au même moment que la guerre du Kippour. Le caractère religieux du film provoqua plusieurs réactions inattendues et violentes. Georges Craven, célèbre publiciste, fut chargé de la promotion du film. Sa femme, Danièle Craven, imaginait que le film était politique, pro sémite et anti-arabe. Le jour de la sortie, elle détourna un avion et menaça de faire sauter l'appareil si le film n'était pas interdit. L'avion atterrit et la jeune femme fut abattue d'une balle en pleine tête. Sa mort fut qualifié de coup publicitaire et Gerard Oury reçut d'innombrables lettres d'insultes et de menaces : "Je ne changerai rien à ma vie, mais les jours qui suivirent je me promenai armé d'un pistolet" (G. Oury).

Un rabbin au scénario

Le co-scénariste du film, Josy Eisenberg, est lui-même Rabbin et producteur d'une émission télévisée religieuse "A Bible Ouverte".

Un tournage épique

Pour les besoins du tournage, le réalisateur a fait reconstruire l'ensemble du hall d'arrivée d'Orly et transposa la rue des rosiers dans un quartier tranquille de la région parisienne.
 
****
*

 Extrait du film rabbi jacob avec le moment mythique de ce film

UN PASO DOBLE interprété par la LYRE HABASSAISE / RAGON FALEZ

RAGON FALEZ (Pasodoble Flamenco) d'Emilio Cebrian Ruiz

Grand musicien, Emilio Cebrian Ruiz (1900-1943) collectionna les postes de chef d’orchestre, à Talaveira la Reina, à Jaén, à Tolède, sa ville natale. Il était également un fin compositeur de musiques traditionnelles espagnoles, pasodobles, hymnes et autres marches. Son plus grand chef d’œuvre demeure "Rafaelita González", mais le grand chef d’orchestre de l’orchestre municipal de Madrid lui suggéra de changer le nom de sa composition, ce qu’il fit aussitôt. Ainsi, par une simple mais efficace combinaison, un des plus célèbres pasodobles venait de renaître sous le nom de "Ragon Falez".

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique