logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/04/2017

Un autre monde est possible avec Jean-Luc Mélenchon

Le Club de Mediapart

Plus de deux-cents universitaires, chercheur·e·s et enseignant·e·s appellent à l'union autour de Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise, pour «un vote de raison».
 

Dans cette campagne présidentielle qui bouleverse tous les repères du jeu politique, il faut rappeler la portée majeure de ce scrutin qui déterminera pour la France mais aussi pour l’Europe les grands axes du cadre politique, économique et social des prochaines années. C’est donc avant tout sur des enjeux de politique publique, sur les programmes des candidat·e·s et sur leur capacité à les porter réellement qu’il convient de se déterminer. Notre engagement ne résulte nullement d’une adhésion inconditionnelle à la personne d’un·e candidat·e : il est avant tout raisonné et fondé sur des critères que nous jugeons décisifs.

Pour commencer, tout projet raisonnable d’émancipation doit aujourd’hui prendre pour point de départ la réalité du changement climatique et la nécessité d’une transition écologique qui implique une rupture radicale dans notre mode de production et de consommation. Il est évident que cette rupture ne pourra se faire dans le cadre néolibéral actuel et nécessitera une intervention publique massive, visant à convertir en profondeur notre modèle économique et environnemental. 

Le projet que nous soutiendrons doit simultanément engager une réelle transformation économique et sociale, en n’acceptant aucun compromis avec les forces dominantes de la finance et des grands lobbys industriels, et lutter pied à pied pour réduire fortement la pauvreté et les inégalités, restaurer les services publics et renforcer le pouvoir des salarié·e·s dans l’entreprise.

Ce projet doit aussi en finir avec les politiques désastreuses de l’enseignement et de la recherche, qui soumettent toujours plus l’École et l’Université au diktat du marché sous le prétexte fallacieux d’« autonomie », simple synonyme de mise en concurrence généralisée. Ces politiques n’ont fait que précariser les enseignant·e·s et chercheur·e·s, et reproduire les inégalités dans la jeunesse de notre pays. Il convient donc de leur redonner les conditions de travail et la liberté pédagogique nécessaires à l’accomplissement de leur mission.

Imposé contre la volonté des peuples français et néerlandais qui s’étaient clairement prononcés en 2005, le cadre actuel des traités européens est un carcan qui favorise les dividendes au détriment des salaires et empêche toute politique économique audacieuse de lutte contre le chômage de masse et la précarité. Engager un rapport de force sans état d’âme pour refonder le projet européen est une condition de sa survie et le moyen le plus sûr de donner un coup d’arrêt à la montée de l’extrême droite sur le continent. De même qu’une Sixième République élaborée par les citoyen·ne·s permettra de se doter d’institutions réellement démocratiques, les institutions de l’Europe doivent être refondées pour servir enfin les peuples, et non plus la finance et les pouvoirs économiques dominants. Ajoutons que le beau projet humaniste d’une Europe des peuples, aujourd’hui ruiné et déshonoré par le déficit démocratique de l’UE, les politiques d’austérité et le traitement honteux réservé aux réfugié·e·s, doit impérativement être réhabilité : par une politique généreuse d’accueil et de coopération avec les pays en développement et émergents, et par une lutte impitoyable contre toutes les discriminations racistes.

Enfin, une politique d’indépendance claire à l’écart des grandes puissances, quelles qu’elles soient, apparaît chaque jour plus nécessaire alors que la paix mondiale est en danger.

Des candidat·e·s en lice, seuls Jean-Luc Mélenchon et le programme L’Avenir en commun formulent des propositions qui répondent à ces différents objectifs et, plus encore, engagent une démarche collective cohérente susceptible de leur donner corps et de ne pas trahir une fois de plus les électeurs et les électrices. À quelques jours du premier tour, la dynamique d’union se trouve être désormais celle de la France insoumise : la candidature de Mélenchon est en passe de devenir la candidature unitaire de la gauche. La situation électorale indécise incite plus que jamais à un vote fondé sur l’adhésion à un projet, et non sur des calculs pseudo-rationnels voués à l’échec, comme on a pu le voir avec les primaires. Après des années d’indignation et de résistance face aux régressions sociales et démocratiques, ne passons pas à côté de l’opportunité inédite qui nous est offerte de mettre en œuvre un programme novateur qui concrétise l’essentiel des idées progressistes, qu’il s’agisse du partage des richesses, de l’écologie politique ou encore du féminisme. Elaboré en collaboration étroite avec des intellectuel·le·s critiques, ce programme qui en appelle à l’intelligence et à la solidarité des citoyen·ne·s apparaît comme le seul à même de remettre en cause, à court et surtout à long termes, la montée de l'extrême droite.

C’est pourquoi le 23 avril, pour nous, le vote de la raison,

ce sera Mélenchon.

PETITION : NE REPETEZ PAS LA TRAGEDIE DE CLINTON CONTRE TRUMP

 

 

Pétition pour Jean-Luc Mélenchon de Danny Glover, Noam Chomsky, Eve Ensler, Mark Ruffalo
de : Collectif Bellaciao
mercredi 19 avril 2017 - 22h44 - Signaler aux modérateurs

JPEG - 82.5 ko

A partager ! France : Ne répétez pas la tragédie de Clinton contre Trump !

Pétition de Danny Glover, Noam Chomsky, Eve Ensler, Mark Ruffalo

À livrer à la Société Civile Progressiste Française

Ne forcez pas les électeurs français à choisir entre le libéralisme de l’establishment et le populisme xénophobe de droite. Unissez-vous au premier tour de l’élection présidentielle derrière le candidat de gauche qui traduit le plus de soutien dans les sondages.

https://petitions.moveon.org/sign/f...

 

CONTEXTE DE LA PÉTITION

Au cours des dernières semaines, le candidat progressiste à la présidence française Jean-Luc Mélenchon est monté dans les sondages et est maintenant largement considéré comme un candidat sérieux aux élections présidentielles en France. Les sondages montrent également que, si Mélenchon était confronté au candidat de droite Marine LePen au deuxième tour des élections, il gagnerait dans une victoire écrasante.

Pendant ce temps, une petite proportion d’électeurs soutient toujours le candidat du Parti socialiste Benoit Hamon, bien qu’il soit en train de tomber à un seul chiffre dans les sondages.

Si le premier tour de l’élection présidentielle française a lieu dans cette description, il existe de fortes chances qu’en l’état au deuxième tour les électeurs français soient confrontés à un choix entre le libéralisme de l’établissement et le populisme xénophobe de droite. C’est le scénario qui a élu le président Trump aux États-Unis. Nous ne voulons pas la répétition de cette tragédie en France, avec de terribles conséquences mondiales. Ce ne serait pas une farce. Ce serait simplement une tragédie.

Nous demandons aux progressistes français de s’unir au premier tour pour garantir qu’un candidat progressiste passe au second tour, de sorte que les électeurs français n’aient pas à choisir entre le libéralisme d’entreprises et le populisme xénophobe de droite, et puissent choisir de mandater le candidat qui s’oppose à l’austérité, soutient les travailleurs français et possède la plus grande plateforme pro-environnementale de tous les principaux candidats.

Le résultat de ces élections n’est pas seulement critique pour la France ; c’est essentiel pour l’avenir de l’Europe et du monde. Avec un gouvernement vraiment progressiste, la France aura l’influence économique et politique nécessaire pour renverser l’austérité et l’agenda contre les travailleurs de l’Union Européenne et la remettre sur le chemin du progrès économique et social.

Rejoignez notre appel pour un mouvement progressiste uni contre le libéralisme corporatif et la xénophobie populiste dès le premier tour des élections de France, en signant notre pétition.

Avec notre solidarité,

Danny Glover, Noam Chomsky, Eve Ensler, Mark Ruffalo

https://petitions.moveon.org/sign/f...

Pamela Anderson appelle à voter Jean-Luc Mélenchon
de : Collectif Bellaciao
mercredi 19 avril 2017 - 21h24 -

Jean-Luc Mélenchon est-il l’homme qui peut sauver Julian Assange ?

Pamela Anderson pense ainsi.

Dans sa dernière publication sur son blog, l’amie proche d’Assange déclare :

"Mélenchon, défenseur de la cause animale, conscient des enjeux liés au réchauffement climatique et adepte de la justice pour tous a même mentionné la légion d’honneur. Mr Mélenchon président ! S’il vous plaît !"

Proche de Julian Assange, Pamela Anderson a en effet appelé à voter pour le candidat de la France insoumise après que celui-ci ait promis qu’il accorderait l’asile politique au fondateur de WikiLeaks en cas de victoire.

" There has even been mention of the Legion of Honor by Melenchon a fellow animal crusader, climate change champion and believer in Justice for all. How wonderful it would be to reunite Julian and his young family in France.

Mr Melenchon for President !

S’il vous plait "

http://www.pamelaandersonfoundation...

 Des intellectuels et artistes américains appellent à voter pour Mélenchon
jeudi 20 avril 2017 - 09h53 - Signaler aux modérateurs

 
JPEG - 273.2 ko

Des intellectuels et des artistes américains ont affiché leur soutien à Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise à l’élection présidentielle, en lançant une pétition en ligne.

Des intellectuels et artistes américains, dont le philosophe controversé Noam Chomsky ou le comédien Mark Ruffalo, ont lancé mercredi une pétition pour appeler les électeurs français à s’unir «  derrière le candidat de gauche le mieux placé dans les sondages  », Jean-Luc Mélenchon.

Cette pétition en anglais sur la plateforme MoveOn.org, titrée «  France  : s’il te plaît, ne réédite pas la tragédie Clinton vs Trump  », est portée également par le comédien Danny Glover ou la dramaturge Eve Ensler, auteure notamment des Monologues du vagin.

Les signataires notent qu’«  au cours des dernières semaines, le candidat progressiste Jean-Luc Mélenchon s’est élevé dans les sondages et est désormais perçu comme un concurrent sérieux à l’élection présidentielle en France  ».

Élection «  cruciale pour l’avenir de l’Europe et du monde  »

«  Les sondages montrent également qu’en cas de duel face à Marine Le Pen au second tour, il l’emporterait largement  », ajoutent-ils, appelant à garantir «  qu’un candidat progressiste soit présent au second tour, pour que les électeurs français n’aient pas à choisir  » entre le «  libéralisme corporatiste  » et le «  populisme xénophobe  », un «  scénario qui a abouti à l’élection du président Trump aux États-Unis  ».

«  L’issue de ces élections n’est pas seulement cruciale pour la France, elle est cruciale pour l’avenir de l’Europe et du monde  », affirment encore ces intellectuels et artistes.

Le candidat de la France insoumise les a remerciés sur Twitter  : «  Merci pour votre soutien  !/Thank you for your support  !  ».

http://www.ouest-france.fr/monde/et...

LA PLUS BELLE JOURNEE DE RECUPERATION POLITIQUE


"FILLON, LE PEN, MACRON annulent leurs meetings aujourd'hui par solidarité avec les policiers"

Voilà comment on parle à la T.V.

Ce qui laisse à penser que les autres candidats ne le sont pas

**

Elle mettait sa campagne en suspens

et là .. ALLOCUTION TELEVISEE...

LE PEN parle ... elle me donne la nausée !

"Les prêcheurs de haine doivent être expulsés !"entends-je.

Toi la première alors ! parce que de ce côté-là,

la France apaisée n'est pas avec toi.

Elle en appelle au réveil... Oui, Maréchal Pétain, nous voilà !

"ça lui permet de revenir à ses fondamentaux du FN...

ça lui permet de sortir de la sortie de l'Euro

qui ne fait pas l'unanimité au sein du FN ...

Elle profite du contexte, de l'émotion

Ce sera la plus belle journée de récupération politique

ce thème profite traditionnellement à la droite

favorise le Front National

On ne sait pas ce qui se passe dans la tête des électeurs

ça peut bouger des choses, on ne sait pas dans quel sens"

Gilles BORNSTEIN sur TV 104

 

 

Et maintenant c'est FILLON

Que du pain bénit pour eux

"vivre leur foi en paix"

"aider à faire le ménage contre l'intégrisme et l'obscurantisme"

"je placerai toutes mes forces au service

de la protection et de l'unité nationale"

"J'ai la carrure"

Et ta veste, elle fait du combien ?

*

 

 

**

FILLON et LE PEN .. DU PAREIL AU MEME

Ces deux manipulateurs, menteurs, fraudeurs

ne jouent que sur la peur, la naïveté, la méconnaissance

la faiblesse des électeurs

soyez forts ! votez la sérénité,

votez la paix

votez pour un programme

votez MELENCHON

 

La solidarité pour sortir de la peur

Il faut compter sur le peuple, sur son intelligence, son humour, sa dérision, sa finesse pour convaincre et entraîner. Car il faut convaincre et entraîner. Il faut sortir de la sinistrose, il faut sortir du déclinisme, il faut sortir de la peur qui est le seul nouveau lien social que la droite ait proposé au peuple pour se rassembler.

J’y reviens un instant : permettez-moi que je m’y attarde car cela concerne la morale, cela concerne la manière de vivre ensemble. Autrefois, le grand lien social étaient la solidarité, la fraternité et personne ne trouvait à y redire quand bien même était-il de droite. La cupidité était considérée comme une tare ; aujourd’hui elle est considérée comme le premier moteur de l’activité. Chacun est amené à développer son égoïsme personnel comme une affirmation de soi.

Et ce qui était autrefois le lien commun, qui fait notre vie quotidienne, c’est-à-dire l’amour, c’est-à-dire l’intérêt pour les autres sans lequel nous n’avons pas d’existence personnelle, ce lien était le lien de la société. Ils l’ont remplacé par un autre lien : la peur. […] La peur tout le temps. Nous, nous remettons au centre de commande, d’autres valeurs. Et ce sont elles qui, en fonctionnant, vont nous donner l’énergie de fonctionner autrement.

J. Luc MELENCHON

 

leur programme est sans ambition

sans humanisme

sans solidarité

sans intelligence

 la tragédie qui s'est jouée cette nuit

contre la police nationale

arrive à point

qui va les servir, espère-t-ils, à combler le vide

de leurs propositions pour un monde meilleur

et engranger la voix des faibles, des tièdes, des peureux

 

 CERTAINS JOURNALISTES SEMBLENT AVOIR FAIT LEUR CHOIX :

LE PEN/FILLON

ILS TROUVENT MAINTENANT QUE MACRON SERAIT UN PEU JEUNE POUR ASSURER LES FONCTIONS REGALIENNES


En France, les ministères régaliens sont la Défense, les Affaires étrangères, la Justice, les Finances et l'Intérieur.

 https://www.facebook.com/JLMelenchon/videos/1015529416321...

UN ATTENTAT : UNE EMOTION... DES ELECTIONS

 

Le soleil se lève, du fin fond de ma campagne de vacances. Il est là, juste au dessus de la mer... l'image est belle. Pour autant, le réveil est difficile, ce matin. Tout comme il a été difficile de s'endormir... Beaucoup de choses qui se bousculent. Beaucoup de sentiments. La tristesse, avant tout. La colère, aussi. Et puis... Et puis, pour moi, même si cela n'arrangera probablement rien, il me reste des mots à coucher sur cet écran...

Ce qui était tant redouté a finalement eu lieu. Un nouvel attentat. Une nouvelle fois, les forces de sécurité prises pour cible. Cette fois-ci, un policier lâchement abattu, par surprise, directement visé alors qu'il était dans son véhicule, en mission de sécurisation.... lâchement, oui. Comme toutes les attaques terroristes, en fait. Parce que cette lâcheté est précisément le signe de ralliement de ces hommes. Homme, ce qualificatif que j'ai tant de mal à conserver à l'endroit de ces barbares.

Karim Cheurfi, l'assaillant présumé (source L'Express) était déjà connu de la police. Et pour des faits non pas similaires, mais très voisins. Il avait déjà tenté, en 2001, d'assassiner un policier alors qu'il était en garde à vue en tentant de se saisir de son arme. Précisément, cette garde à vue, il l'avait faite après avoir tenté de renverser deux autres personnes, au volant d'une voiture volée, en ayant, là encore, usé d'une arme à feu en tirant sur une des deux personnes dans le véhicule, quelques heures auparavant. En 2005, il avait été condamné à 15 ans de réclusion, par la Cour d'Assise d'Appel. Il y a quelques semaines, il avait été interpellé, soupçonné de vouloir se procurer des armes, mais remis en liberté (l'on ne connait pas encore les circonstances exactes entourant cette affaire). Ce sont les faits. La suite de l'enquête nous en dira probablement plus.

Alors que deux policiers sont hospitalisés, il s'agit du 9ème  policier qui laisse sa vie depuis 2012. La 32ème compagnie de sécurisation de la Préfecture de Police de Paris est en deuil. La Police Nationale est en deuil.

Nous le savons. Tout le monde le sait. Les policiers, militaires, représentants de l'Etat, sont des cibles privilégiées, par le simple uniforme qu'ils portent. Les Champs-Elysées, un lieu symbolique. En liant ces deux circonstances, il y a de quoi médiatiser au plus fort cet acte terroriste. Il y a là, précisément la volonté de marquer, déstabiliser.

Cette information, nous l'avons apprise alors que nous étions, nombreux, devant notre télévision, à suivre le débat de l’élection présidentielle. En ces jours où nous nous disions justement que les intentions de vote n'avaient jamais été aussi incertaines.

C'est l'effet pervers de ce drame. La volonté des terroristes d'influer sur une campagne électorale. La volonté de faire monter, chez nous, la haine, la peur. Les terroristes sont nourris par le carburant qu'est la haine. Cette même haine dont se nourrissent certains politiques de leur coté.

Le seule chose que chaque citoyen peut faire, à son niveau: se rendre aux urnes dimanche. Simplement, même si la colère est là, un vote ne doit pas, me semble-t-il, être conduit par une émotion instantanée, encore moins s'agissant de la haine. Mais par une réflexion globale. Les français vont élire, dimanche, celui qui aura en charge, avec le Parlement, d'une politique globale en France. C'est à dire une politique de sécurité, certes, mais aussi économique, internationale, scolaire ...

Je n'ai pas vocation, dans ma position, à appeler à voter pour telle ou telle personne. Ni contre. Néanmoins, ce que chacun peut faire, à son niveau, c'est simplement montrer que la démocratie reste le rempart le plus solide face à la folie meurtrière, le terrorisme et le chaos recherchés.

Pour en revenir à cette tragédie, il conviendra ensuite aux instances élues, aux représentants des forces de l'ordre, de jeter un regard lucide sur ce qu'il s'est passé, d'analyser les faits et prendre, au besoin, les mesures nécessaires.

Ne nous laissons pas faire. Votons. Massivement. Le bulletin de vote demeure la première pierre de notre édifice démocratique.

 

A propos

Comme beaucoup de policiers, c’est la tenue, qui m’a formé. Officier de Police Judiciaire, j’exerce désormais ces prérogatives, qui me confèrent droits et devoirs, dans cette spécialité. Métier à la fois difficile et passionnant, j’aimerais, par ces écrits, éclairer les lecteurs sur ce qu’est le métier de policier, et les différentes facettes qui le composent. Décryptons, ensemble, l’actualité. Sereinement, et, pour ce qui me concerne, dans la limite de mon devoir de réserve. Voilà six années que j’écume la planète web pour parler, autrement, de mon métier. Egalement taulier associé sur 15cpp.fr D’aucuns nous disent alcooliques les jours pairs, tortionnaires les jours impairs…mais toujours fonctionnaires. Moi, je suis flic. Passionné. Et fier de mon métier

LA CFDT RENCONTRE MACRON...Pas surprise !

JPEG - 63.1 ko

 ILS SONT FAITS POUR S'ENTENDRE SUR LE DOS DES SALARIES CES DEUX-LA

*

*

Le leader d’En Marche ! et le patron du syndicat réformiste se sont déjà vus à plusieurs reprises pendant la campagne, mais l’entourage du candidat affirme qu’il ne s’agit pas d’un ralliement pour autant.

Leurs convergences ne datent pas d’hier. Alors qu’il bataillait au Parlement - et dans la rue - pour convaincre des bienfaits de sa très controversée « loi Macron » en 2014, le ministre de l’Économie de l’époque avait reçu un soutien appuyé de la CFDT. Trois ans plus tard, le locataire de Bercy est devenu candidat à la présidentielle, le syndicat réformiste a doublé la CGT auprès des salariés... Et Emmanuel Macron et Laurent Berger ont continué à se voir régulièrement.

Ainsi, comme l’a révélé CNews ce jeudi, les deux hommes doivent se retrouver dans l’après-midi au QG de campagne du leader d’En Marche !. « Ça fait longtemps qu’ils doivent se voir, mais la rencontre a été calée il y a peu », précise un proche du candidat. « Ils se voient principalement pour discuter et échanger sur la situation politique du pays, ainsi que pour partager leurs différentes remontées du terrain », précise l’entourage d’Emmanuel Macron. L’ex-secrétaire générale du syndicat, Nicole Notat, soutient Macron

Faut-il voir dans cette rencontre un soutien officiel du secrétaire général de la CFDT au favori des sondages, à moins de trois jours d’un premier tour plus incertain que jamais ? Non, à en croire l’un de ses conseillers. « Ils se sont déjà vu à plusieurs reprises pendant la campagne, mais l’état d’esprit global de ces rendez-vous n’est jamais au ralliement. Il y a eu des échanges avec Jean Pisani-Ferry pendant la réalisation du programme, mais ça ne va pas plus loin », assure-t-on.

« Nicole Notat, elle, est en revanche sortie du bois... », fait-on enfin observer avec insistance. Et pour cause, l’ancienne secrétaire générale de la CFDT a officialisé lundi son soutien à Emmanuel Macron. « J’appuie ainsi la démarche qu’il a engagée et les grands axes du projet qu’il porte. Ils correspondent aux défis européens, politiques, économiques, sociaux et écologiques que la France doit relever », a-t-elle expliqué dans une déclaration transmise à l’Agence France-Presse.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique