logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/04/2018

RUGBY : du 1er au 8 avril en demi-finale aller à CAPBRETON de nouveau


Dimanche 1 avril 2018

En Championnat territorial Promotion d'Honneur, Côte Basque Landes.

Habas  : 20  /  Capbreton-Hossegor : 14

 

En Championnat territorial Réserves Honneur, Côte Basque Landes.

Habas  : 7  /  Capbreton-Hossegor : 27

Equipe I

RUGBY CAPBRETON19.jpg

RUGBY CAPBRETON20.jpg

RUGBY CAPBRETON21.jpg

RUGBY CAPBRETON22.jpg

    Difficile mais stimulante victoire des ténors habassais qui s’imposent à domicile face à une bonne et accrocheuse formation capbretonnaise, à l’issue d’un match attractif et très correct. Menés d’entrée, ils se sont mobilisé pour refaire leur retard et prendre le contrôle du match, en inscrivant par Jérôme Hillotte et collectivement, 2 beaux essais, transformés qui récompensent leur combativité et leur esprit de solidarité. Place dimanche prochain, à la demi-finale aller du championnat contre le mème adversaire, à Capbreton.

Pour Habas : 2 essais de Jérome Hillotte (13e) et Collectif (72e) - 2 transformations et 1 but de pénalité de Fabien Vidaucoste (8e) – 1 but de pénalité de Clément Pouységu (27e)

Pour Capbreton-Hossegor : 1 essai de Maxime Périac (4e) et 3 buts de pénalité de Romain Leclerc (26e, 65e,70e)

Equipe II

RUGBY CAPBRETON35.jpg

RUGBY CAPBRETON36.jpg

RUGBY CAPBRETON37.jpg

RUGBY CAPBRETON30.jpg

RUGBY CAPBRETON33.jpg

    Lourde et impitoyable défaite des équipiers de la B, face à une excellente formation visiteuse, qui les a laminé, au terme d’un match, qu’ils ont subi sans velléité de réaction. Malgré un groupe hétérogène, formé d’anciens, de 2 juniors et de nombreux joueurs en phase de reprise, ils ont toutefois peaufiné leur cohésion et leurs automatismes, pour la réception de Montfort, samedi prochain, en 1/4 finale du Championnat Honneur des réserves

Pour Habas : 1 essai de Maxime Pinheiro (67e ), 1 transformation de Florian Laplace.

Pour Capbreton-Hossegor : 3 essais de Cazaban (23e, 75e) et Suhubiette (80e) – 2 transformations et 2 buts de pénalité de Mantet (27e, 45e)

Habas / Capbreton

Photos Equipe I

Photos Equipe II

***

U.S.H rugby

*

 

Dimanche 8 avril 2018

En 1/2 finale Aller

du championnat Territorial Côte Basque Landes de Promotion d'Honneur

L' équipe senior I de l'U S HABAS se déplace à CAPBRETON

Coup d'envoi à 15h30

Arbitre : M.  Gachard Guillaume du Comité Côte Basque Landes

Juge de touche 1 : M.  Etchebest Alain du Comité Côte Basque Landes

Juge de touche 2 : M. Le Gall Julien du Comité Côte Basque Landes

Représental Fédéral : M. Ducassou Michel du Comité Côte Basque Landes.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Dimanche 8 avril 2018

En championnat Territorial Teulière B - 1/8 de Finale Secteur Sud Ouest

Les cadets de l'Entente P H L rencontrent le Stade Bordelais - ASPTT

  à  Bordeaux (Stade Henri Lequesne)

 

 

05/04/2018

CORBIERE, RUFFIN ET LA GREVICULTURE

 

 
945Yayaya
 
Cagnotte de soutien aux cheminots qui se battent pour tous le bien de tous ! : https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/31978353/a8a95db7
 

 

Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

 
 
 
 
 
Francette JB
 
Le rail ne doit pas être soumis à la concurrence, ce serait la fin du Service public.
Pauline Delfau
 
Quel est le pays ou la SNCF marche le mieux ??? la Suisse ! 100% publique !!

 ***

 

N'en déplaise à Patrick COHEN, si le mot gréviculture

n'a pas été inventé par LE PEN

IL A ETE UTILISE PAR LUI ...comme par ATTAL de la LREM

(C'est ce qui a choqué Alexis CORBIERE)

UTILISE aussi par la CFDT, LA DROITE, etc..

 

*

Dans un conflit, les mots sont importants. Celui de Gabriel Attal, prononcé lundi sur France Inter, a fait son effet. Le porte-parole de la république en marche a appelé à sortir de la "gréviculture, où on annonce une grève avant même que des réformes soient annoncées." Il dénonce ce qu'il qualifie d'"opposition de principe, un conservatisme" en France.

Ce choix de terme qui lui a aussitôt été reproché par le député de la France insoumise Alexis Corbière: l'élu l'accuse de reprendre un terme "inventé et utilisé" par Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine.

***

Un mot effectivement utilisé en 1995 par l'ancien président du Front national.

*

Il n'a pas été inventé par LE PEN... Alexis CORBIERE avait certainement en tête cette affiche éloquente. Il a été utilisé par lui comme d'autres l'ont fait.

 

 En appelant la SNCF à sortir de la gréviculture, le porte-parole de LREM Gabriel Attal a suscité un débat historico-sémantique enflammé.

Sur Twitter, le député insoumis Alexis Corbière a dénoncé l'utilisation d'un mot inventé et utilisé par les Le Pen père et fille.

Gabriel Attal a répondu en assurant que le terme venait de la CFDT.
Et Alain Auffray, journaliste à Libération, s'est mêlé à la joute, affirmant lui que le terme « gréviculture » provenait plutôt du vocabulaire des patrons de la SNCF, de Louis Gallois à Guillaume Pepy.
Alors ?

« Gréviculture » est-il un mot utilisé par l'extrême droite, un syndicat réformiste, ou les patrons de la SNCF ? 

Le mot apparaît dans un ouvrage de... 1900

En réalité, le mot est bien plus ancien que ce que croient Gabriel Attal et Alexis Corbière. Comme le fait remarquer Ferocias, un usager de Twitter, le mot "gréviculture" apparaît déjà dans l'ouvrage  La Science sociale suivant la méthode de Frédéric Le Play

Le terme a du mal à passer auprès de certains élus. "Il a quelque chose d'odieux et de méprisant", estime la députée communiste Elsa Faucillon sur Franceinfo. Même Richard Ferrand, le patron des députés LaREM, prend ses distances: "Chacun parle avec ses mots (...) C'est une question de génération", dit-il sur Public Sénat.

 

Peut-on faire plus « vieux monde » dans la bouche d'un jeune parlementaire qui a longtemps promu les nouvelles méthodes d'Emmanuel Macron ? Rien n'est moins sûr, car cette critique d'une culture de la grève en France remonte... au début du XXe siècle. C'est dans un manuel de 1900 intitulé La Science sociale suivant la méthode de Frédéric Le Play que l'internaute Ferocias – un féru d'archives – a retrouvé les premières traces du mot.

Dans cet ouvrage, sous la direction du sociologue royaliste et contre-révolutionnaire Edmond Demolins, on lit alors : « On a même trouvé un mot pittoresque pour désigner cette profession malheureusement trop répandue de nos jours. On compte l'appeler désormais la gréviculture. »

 En mars de la même année, le quotidien anti-dreyfusard L'Univers apprécie ce « néologisme dont on peut dire, sincèrement, qu'[il n'est] pas mal trouvé ». Dans Le Figaro daté du 18 octobre 1902, le dessinateur Caran d'Ache – anti-dreyfusard notoire – esquisse un dessin intitulé « Gréviculture ».

C'est sur ce néologisme que presse nationaliste et journaux républicains s'écharperont des années durant. Déjà.

 

Ce mot, on le retrouve ainsi dans les prises de parole de divers syndicats et parlementaires. Dans un livre de 1906 titré Le Socialisme et les Jaunes, le député de Brest Pierre Biétry – fondateur de la Fédération nationale des Jaunes de France, un syndicat conservateur et ouvertement antisémite – moque les syndicats marxistes dirigés par « ces meneurs de la gréviculture [...], vivant du travail des autres ». Il faudra ensuite attendre plus de 60 ans pour que le terme ressurgisse dans les débats publics, sous la plume des jeunesses gaullistes qui dénonçaient « la gréviculture » dans leur bulletin citoyen. En 1979, c'est sur la tribune du congrès du Parti républicain que le résistant et ancien ministre de l'Intérieur Michel Poniatowski tance la « gréviculture ».

En mars 1999, la présidente d'alors de la SNCF Anne-Marie Idrac – et ex-secrétaire d'État aux Transports du gouvernement Juppé – dénonçait lors d'une conférence à Séville la « gréviculture » des syndicats qui avaient alors déposé 220 préavis de débrayage. Jean-Marie Le Pen n'avait donc rien inventé. Ni Gabriel Attal.

 

 

04/04/2018

CAISSE DE LUTTE PAYS BASQUE ET SUD LANDES POUR SOUTENIR LES CHEMINOTS

 
7 premières associations, partis politiques et syndicats du Pays Basque et du Sud Landes se sont unis pour lancer une caisse de lutte pour soutenir les cheminots grévistes, autour du texte et de l'idée ci-dessous.

Cette première liste d'associations compte bien s'élargir rapidement.

Adresse de la caisse de lutte : https://www.lepotcommun.fr/pot/e2gokcn4

Merci de faire tourner !

 

 

Défendons ensemble la SNCF publique ! Sud Landes / Pays basque

~ Organisé par : Collectif solidarité avec les cheminots (Pays Basque - Sud Landes)

 

Le Gouvernement a décidé d’engager un bras de fer dans le temps avec les cheminots. La qualité de nos transports alternatifs n’est pas seule en jeu. Si le rempart des cheminots cède, c’est une sérieuse brèche de plus dans le démantèlement de notre modèle social et la marchandisation de nos services publics pour en offrir la partie rentable au privé !

 

Après les autoroutes, les radars automatiques, Alstom, c’est la sécurité sociale, l’école, les services publics locaux qui seront mis en charpie. Pourtant, ces services sont à nous : ils nous appartiennent. Leur privatisation est un vol que l’on nous fait payer. Les prix de l’électricité qui ont bondi depuis le démantèlement d’EDF-GDF en est une flagrante illustration.

En pleine urgence climatique, et compte-tenu du coût économique et sanitaire des pollutions dues aux transports routiers, il est irresponsable de voir l’État se désengager et affaiblir le mode de transport le plus respectueux de l'environnement, le moins dangereux et potentiellement, le plus juste socialement. Le rail ne représente que 2% de l’énergie consommée par les transports et 1 % seulement des émissions de gaz à effet de serre.

 

Faisons de cette grève des cheminots celles de tous


Nous ne devons pas, nous ne pouvons pas laisser les cheminots seuls dans ce combat. En plus de nous joindre au mouvement, approvisionnons les grévistes.

Le gouvernement compte sur deux facteurs pour gagner son combat :

- la manipulation et la division de l’ « opinion publique », que nous comptons bien renverser collectivement
- l’assèchement des moyens financiers des grévistes, qui perdront une partie importante de leur salaire.

C’est sur ce point que nous pouvons participer au bras de fer !

Sur le modèle des jours de congés que l’on peut offrir à des collègues, donnons-leur l’équivalent d'une heure, d’une demi-journée ou d’un jour de salaire.

 

Premières organisations signataires : 

- Parti Communiste Français de Tarnos - Seignanx, 

- Bizi !

- CGT (Union Locale Boucau-Tarnos)

- LAB

- Groupe des élus socialistes de Tarnos

- Génération.s Pays Basque

- Mouvement des Jeunes communistes 64

 

Signez la pétition contre LA VENTE D'ARMES françaises AU YEMEN

Déjà plus de 77 000 voix réclament que les ventes d'armes françaises qui alimentent la guerre que dirige le régime saoudien au Yémen cessent. Pouvez-vous ajouter votre voix s'il vous plait?

Le roi d'Arabie saoudite sera en visite officielle à Paris lundi et mardi prochain et c'est donc le moment de pousser Emmanuel Macron à agir. Nous ne sommes pas seuls : 75% des Français partagent cette opinion* comme l'a révélé le récent sondage que nous avons commandé grâce aux dons de membres SumOfUs comme vous.

Votre voix - additionnée à toutes celles qui vont rejoindre cette campagne à la lecture de cette email - peut vraiment faire la différence CRECQ. Pouvez-vous aider à accentuer la mobilisation en signant cette pétition s'il vous plait? 

Signer la pétition

 

Courriel de campagne envoyé précédemment :



C'est un véritable carnage.

Un enfant meurt toutes les dix minutes au Yémen à cause d’une guerre aussi terrible qu'injuste qui enrichit l’industrie de l’armement. C’en est trop pour le gouvernement allemand qui vient de décider de ne plus participer à ce commerce morbide en déclarant l’arrêt des exportations d’armes dans cette région.


Et comment réagit la France dont l’industrie militaire se porte à merveille grâce aux commandes faramineuses des pétro-monarchies du Golf?

Rien. Silence radio. Au grand dam des milliers de victimes innocentes.

Qu’attend le président français pour suivre cet exemple ? Ce scandale commence à faire grand bruit en France et c'est donc le moment de pousser le président Macron à emboiter le pas de son homologue allemande!

Exigeons que le président Macron mette fin aux exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite plusieurs fois épinglée par les instances internationales. Le gouvernement à le pouvoir de mettre fin au massacre d'innocents au Yémen.

La guerre au Yémen représente peut-être «la pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale» selon les Nations-unies. Si le commerce des armes constitue un domaine hautement stratégique, non seulement, il terni terriblement l’image de la patrie des droits de l’homme mais en plus, il décime des milliers de vies humaines.

La monarchie saoudienne est l’un des principaux clients des industriels de l'armement français: elle leur a acheté près de 9 milliards (!!) d’armes entre 2010 et 2016. Le gouvernement justifie ses ventes d’armes au nom de la «lutte contre le terrorisme» dont l’Arabie serait partie prenante alors que celle-ci est hautement suspectée de faire le jeu des mouvements terroristes dans la course au leadership face à son ennemi juré : l’Iran.

La France a ratifié en 2014 un traité sur le commerce des armes qui prévoit qu’un Etat signataire ne peut pas autoriser une vente d’armes qui serait utilisée contre des civils. Or, l’arsenal militaire dont s’est dotée l’Arabie Saoudite ces dernières années a largement été dirigé contre les populations civiles du Yémen. Paris aurait dû sonner l’alarme et faire respecter les accords. Hélas, elle a fermé les yeux avec la bienveillance de François Hollande.

L'Allemagne n'est pas le seul pays à cesser ce commerce de la mort au Yémen: la Norvège, la Belgique et le Canada ont également gelé ces exportations. Il existe en réalité un mouvement mondial de désengagement que le gouvernement français ne peut plus ignorer.

Le Président Macron ne cesse pourtant de se présenter comme un humaniste: poussons-le à passer aux actes et à se distinguer de son prédécesseur en faisant cesser ce commerce macabre.

Dites à Macron de mettre fin à ce commerce honteux qui avilie la France et les Français.

Selon le journaliste spécialiste des questions de défense, Romain Mielcarek, cette situation pourrait changer car «les gouvernements et les industriels sont sensibles à l’opinion publique; les citoyens ont un rôle à jouer, ils peuvent faire évoluer les choses».

Les membres de SumOfUs ont déjà prouvé à plusieurs reprises que leur voix pouvait changer la donne. La mairie de Paris a cessé son partenariat avec le cimentier Lafarge accusé de financer les groupes terroristes en Syrie grâce à la mobilisation de plus de 41 000 membres de SumOfUs.

Continuons d’exercer notre pouvoir collectif pour que l’humain passe avant les intérêts voraces de l’industrie de l’armement français.

 Signer la pétition 

Merci pour tout ce que vous faites,

 

 

Macron doit suivre l’exemple de Merkel : faire cesser les exportations d’armes qui ravagent le Yémen et tue des civils sans défense. 

Dites à Macron de cesser d’enrichir l’industrie militaire française grâce au massacre d’enfants innocents.

 Signer la pétition 

 

LE MEDIA. Tous les programmes... LE SAVIEZ- VOUS ?

Vous êtes sur Le Média, le nouveau média indépendant des puissances industrielles et financières.

Fondé grâce au financement et à l’investissement bénévole de milliers de citoyens, appelés les Socios, il est en accès libre et s’adresse au monde francophone.

Engagé en faveur des causes sociales et écologiques, féministes et antiracistes, ouvertement progressiste et humaniste, le Média vous propose un regard différent par rapport à celui véhiculé par les médias dominants.

Au Média, nous disons qui nous sommes et d’où nous parlons.

Nous voulons être, avec vous, le premier média audiovisuel d'information sur internet.

 

Les programmes

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique