logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/01/2019

LOI ALIMENTATION = HAUSSE DES PRIX POUR LES CONSOMMATEURS

 

 LA LOI ALIMENTATION.. Pourquoi ?

https://www.consoglobe.com/loi-alimentation-cg

Au terme d’une semaine de débats à l’Assemblée nationale, la loi Alimentation rime avec déceptions. En effet, le texte présenté par le gouvernement a été amendé à la marge. Explications.

Les lobbys grands vainqueurs de la loi Alimentation

Si le texte était au départ plein de promesses, au final, la loi Alimentation accouche d’une souris. Et les lobbys en sortent grands gagnants.

« Le poids des industriels est là. Les intérêts privés l’ont emporté sur les enjeux de santé publique », dénonce auprès de Libération la responsable des campagnes de l’ONG Foodwatch France(1).

La déception est donc de taille du côté des associations et les élus.

Ainsi, l’eurodéputé (Europe Ecologie-les Verts) Yannick Jadot a lui aussi dénoncé, mardi 29 mai sur France Inter : « C’est le lobby de la malbouffe, le lobby de la souffrance animale, le lobby de l’industrie concentrationnaire qui a dicté la loi et gagné contre la société, contre la santé, contre l’environnement et contre tous les paysans. »

 

• Un «compromis» sur les prix agricoles

L'amendement est présenté par Stéphane Travert comme une «avancée significative». Les députés ont validé la proposition du rapporteur Jean-Baptiste Moreau (LREM) qui contraint les organisations interprofessionnelles agricoles à élaborer et à diffuser des indicateurs de prix. Ces derniers doivent servir de référence dans les négociations commerciales entre producteurs et distributeurs qui doivent débuter en novembre.

Le gouvernement estime en effet que c'est aux filières de prendre leurs responsabilités, par le biais de la négociation. Mais pour le chef de file du groupe LR, Christian Jacob, l'amendement ne va «absolument rien changer» car rien n'est prévu si l'interprofession n'élabore pas d'indicateur.

«Si l'État n'assume pas son rôle de régulateur dans une économie de marché, le déséquilibre dans le rapport de force risque de perdurer», a aussi déploré le socialiste Guillaume Garot.

«On demande aux paysans de se mettre d'accord avec l'industrie alimentaire et la grande distribution», mais «je ne fais pas confiance», a lancé l'Insoumis François Ruffin.

Dans un communiqué, la FNSEA a également estimé que «le compte n'y est malheureusement pas».

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

le panier de course des Français va flambler

La loi alimentation va être mise en place le 1er février. Elle aura un impact sur le pouvoir d'achat des Français : certains produits vont augmenter.

L'entrée en vigueur de la loi alimentation doit avoir lieu à la fin de cette semaine. À partir du 1er février, de nombreux produits de grande consommation vont flamber, selon les informations du Parisien, qui s'est procuré la liste des principales hausses déjà programmées par un grand distributeur. Eau minérale, pâtes, huile, café, soda, au total, plusieurs milliers de produits alimentaires sont concernés. Ainsi, la hausse devrait être de 8,4% pour un pot de pâte à tartiner, 8,1% pour du lait infantile en poudre, 6% pour 12 pots de yaourt nature. 

Le pouvoir d'achat ponctionné

D'un côté, les distributeurs doivent réduire leur marge sur les produits agricoles afin de garantir un meilleur revenu aux agriculteurs. En contrepartie, la grande distribution a désormais l'obligation de réaliser 10% de marge sur de nombreux articles. Le panier de la ménagère devrait augmenter de 7 % en moyenne, selon le ministère de l'Agriculture. Il y a quelques mois, Michel-Édouard Leclerc, patron des hypermarchés homonymes, évoquait une ponction d'un milliard d'euros sur le pouvoir d'achat. Un scénario noir pour les consommateurs en pleine crise des "gilets jaunes".

https://mobile.francetvinfo.fr/economie/budget/loi-alimentation-le-panier-de-course-des-francais-va-flamber_3167937.html 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Loi alimentation: ces produits dont le prix va flamber

Une mesure de la loi alimentation entre en vigueur le 1er février : pour les produits alimentaires, la hausse de 10 % du seuil de revente à perte va provoquer une hausse identique des prix des références des grandes marques.

La nuit prochaine, on ne change pas d'heure, on change de prix.

Le 1er février, les étiquettes des produits alimentaires auront enflé de quelques centimes, voire un euro.

Conséquence directe de la loi alimentation, les enseignes n'ont plus le droit de vendre à prix coûtant, le seuil de revente à perte est relevé de 10 %. Or, environ 20 % du chiffre d'affaires des distributeurs était jusqu'ici réalisé avec moins de 10 % de marge.

«L'effet inflationniste varierait entre 14 et 38 euros par an et par ménage», estime l'Autorité de la concurrence.

Chez Carrefour, la hausse de prix sera en moyenne de 35 centimes par produit. «Il y a environ 1 000 références qu'on vendait jusque-là avec des marges très faibles, entre 0 et 10 %, car ce sont les produits les plus bataillés», explique Élodie Perthuisot, directrice marketing et clients Carrefour.

Chez Intermarché, 5 % de l'assortiment affichera des hausses, ce qui correspondrait à une inflation de 0,8 % sur le panier de la ménagère en 2019. Annoncé comme le grand perdant de cette inflation,

Leclerc assure maîtriser la situation. «Environ 3000 produits auraient dû augmenter mais, au 1er février, on aura réussi à juguler l'essentiel de la hausse. Restent 1000 produits qui augmenteront de 3 %», assure Michel-Édouard Leclerc, président des Centres E. Leclerc.

Alors que l'application de la loi alimentation entraînera une hausse des prix de certains produits d'appel bien connus du grand public, les distributeurs rivalisent d'inventivité pour continuer à proposer d'importants rabais.

Des promotions ciblées, en prix barrés, personnalisées, des tombolas ou encore des cartes de fidélité qui deviennent de véritables cartes de crédit… Les supermarchés déploient des stratégies pour contourner les hausses de prix induites par l'application de la loi alimentation.

De fait, dès le 1er février, l'entrée en vigueur de la mesure sur le relèvement du seuil de revente à perte (SRP) fera automatiquement flamber les prix de certains produits d'appel comme le Nutella, le Coca-cola ou d'autres produits bien connus du grand public.

 -----------------------------------------------------------------------------------------

Loi alimentation : Michel-Édouard Leclerc compte "diminuer l'impact des hausses" de prix

Fermement opposé à loi alimentation, dont l'une des conséquences est l'augmentation du prix de nombreux produits d'appel au 1er février, Michel-Édouard Leclerc répond à France 3.

Les prix de nombreux produits alimentaires vendus par la grande distribution vont augmenter au 1er février, en conséquence de la loi alimentation. "Ce n'est pas la loi que je critique, parce que l'essentiel de la loi a pour but d'aider et de rémunérer mieux les agriculteurs. Et nous, Leclerc - même Intermarché, Lidl, etc - n'avons pas besoin d'augmenter nos prix et de taper nos consommateurs pour acheter mieux", explique Michel-Édouard Leclerc sur le plateau du 19/20. Il ajoute : "Si c'était pour aider l'agriculture, il n'y a pas de problème". Le nombre de produits concernés par l'augmentation des prix oscille "entre 2 000 et 3 500 articles dans un hypermarché", dit-il aussi, "si on appliquait [la loi] sans rien faire, sans [la] remettre en question".

 

"Diminuer l'impact de ces hausses"

"On nous demande, à l'heure des 'gilets jaunes' et des demandes sur le pouvoir d'achat, de remonter les prix, au moins jusqu'à 10%. Moi je trouve que c'est du délire. On vit une période assez dingue, je trouve", déclare encore le PDG de Leclerc.

Il ajoute que "avec tous les centres Leclerc, mais je vois bien la même chose chez les concurrents, on essaye de diminuer l'impact de ces hausses tout en étant légalistes. C'est-à-dire qu'on va donner des rabais en compensation, faire des remises, créditer les cartes de fidélité, baisser [les prix de] 4 600 articles de nos marques de distributeurs".

 

31/12/2018

LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME CELEBREE DANS 84 GARES

Capture DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME.JPG

Les gares célèbrent la Déclaration universelle des droits de l'Homme

Capture duh4.JPG

À l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, SNCF Gares & Connexions affiche dans 84 gares (dont celle de DAX) les 30 articles de ce texte fondateur,

 

Parce qu’elles accueillent chaque jour plus de 10 millions de personnes de tous horizons et de toutes conditions, les gares sont par essence des lieux privilégiés de vie, de partages, d’échanges et de connexions. C’est donc naturellement que SNCF Gares & Connexions a décidé d’accompagner le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui sera porté par le Palais de Chaillot.

Capture duh 4.JPG

 Appuyée par ses partenaires, Human Rights Watch, Amnesty International et la Fondation Lilian Thuram, la branche a décidé d’exposer la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dans son intégralité dans 84 gares. C’est l’artiste typographe Philippe Apeloig qui a été choisi pour mettre en scène in extenso les 30 articles de ce texte fondateur.

 

Connaissant l'intérêt que je porte à Philippe APELOIG, le fils de mon amie Ida, je reçois de la gare de DAX ce message de Catherine, venue fêter NOEL en famille

"Sommes à la gare de Dax et il y a une exposition sur les droits de l’homme et c’est Philippe Apeloig qui a fait les tableaux de l’exposition"

***

Le lendemain, Pascal qui passait par POUILLON

me fait part de la même exposition

Je me suis rendue sur place dimanche en compagnie de ma petite-fille Alicia

POUILLON APELOIG 002.JPG

2018-12-30 POUILLON APELOIG.jpg


 

ce sont les cinq élus d'opposition (de gauche) qui ont été à l'initiative

Je découvre leur site : "POUILLON UNE AUTRE VISION"

Capture POUILLON.JPG

DÉCLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN DE 1789 SUR LE MUR DE LA FONTAINE MUNICIPALE

A MÉDITER...

 

 


 

 

 

Déclaration universelle des droits de l'homme

Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au Palais de Chaillot (résolution 217 A (III)).
Pour commémorer son adoption, la Journée des droits de l'homme est célébrée chaque année le 10 décembre.
Ce document fondateur - traduit dans plus de 500 langues différentes - continue d’être, pour chacun d’entre nous, une source d’inspiration pour promouvoir l'exercice universel des droits de l'homme.

Préambule

 

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

L'Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

 
Lue sous cet angle de Philippe APELOIG,
infographiste, typographe, de renommée mondiale
la déclaration universelle des droits de l'homme, est bien agréable à contempler

 

Capture duh.JPG

Capture duh 2.JPG

 

Capture duh 3.JPG

 

 

 

Capture DUH APELOIG.JPG

 
 
06.01.05_ENFANTS_DE_PARIS_01 

 06.01.05_ENFANTS_DE_PARIS_5
 
 
 
 
70e
ANNIVERSAIRE
DE LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME
 
 
FONDATION LILIAN THURAM
 
Janvier 2018
On ne naît pas raciste, on le devient. Cette vérité est la pierre angulaire de la Fondation Education contre le racisme, pour l’égalité
Le racisme est une construction intellectuelle, politique et économique.
Nous devons prendre conscience que l’Histoire nous a conditionnés,
de génération en génération, à nous voir
d’abord comme des Noirs, des Blancs, des Maghrébins, des Asiatiques
... Nos différences deviennent des inégalités générées par des
mécanismes de domination qu’il est nécessaire de déconstruire.
N’est-il pas temps de nous considérer
avant tout comme des Êtres humains ?
Nos sociétés doivent intégrer l’idée pourtant simple que la couleur de la peau, le genre, la religion, la sexualité d’une personne ne détermine en rien son intelligence, la langue qu’elle parle, ses capacités physiques, sa nationalité, ce qu’elle aime ou déteste.
Chacun de nous est capable d’apprendre n’importe quoi, le pire comme le meilleur.
 
La question de l’inégalité des sexes est éminemment politique

 

Capture DUH ROOSEVELT.JPG

 

29/12/2018

DEMOCRATIE... DIRECTE... INDIRECTE... REPRESENTATIVE

 

 

 

06/12/2018

LA ROTONDE...pas seulement une brasserie parisienne de Montparnasse. Un groupe secret.

 Résultat de recherche d'images pour "la rotonde"

 Emmanuel Macron a choisi la célèbre brasserie parisienne pour fêter sa qualification dimanche soir. Un choix critiqué mais logique au regard de la longue histoire qui lie le candidat à l’établissement.
 
 
 
 
De juillet à novembre 2011, Macron a participé à un groupe secret, le club de la Rotonde, groupe de réflexion libéral qui va envoyer à Hollande tous les jours des notes pour qu’il établisse son programme économique. Ils réclament notamment « un véritable choc de compétivité »
 
 
 Le choix de Macron pour La Rotonde ne doit rien au hasard. Mais ne comptez pas sur la presse française pour vous l'apprendre ! C'est le principe de “la lettre volée” d'Edgar Poe : non seulement elle est tellement évidente que personne ne la voit, mais tout est mis en œuvre pour que vous regardiez ailleurs...
 
Un article de l'internet belge a le mérite de nous rappeler ce que la presse française tait soigneusement, à savoir la véritable raison du choix de La Rotonde pour la fête indécente du premier tour.
 
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/04/le-choix-de-macron-pour-la-rotonde-ne-doit-rien-au-hasard.html
 
Pour reprendre la métaphore de la lettre volée, non seulement “on” ne la voit pas, mais “on” tente de nous faire regarder ailleurs...
 
 
 
Le choix de Macron pour La Rotonde ne doit rien au hasard
27 avril 2017
 
Emmanuel-macron-et-jacques-attali-fetent-les-resultats-du-1er-tour-au-resturant-la-rotonde-a-paris-le-23-avril-2017_5867775
 
La presse égratigne Macron pour avoir fêté le 1er tour à La Rotonde, en faisant le parallèle avec le Fouquet’s de Nicolas Sarkozy : "En fêtant sa première place dans la mythique brasserie parisienne, dimanche soir, le candidat d’En marche ! a ravivé le souvenir du Fouquet’s de Nicolas Sarkozy."
 
Or, ce n'est pas le fond de problème. Le choix de Macron pour La Rotonde ne doit rien au hasard.
 
Macron a choisi La Rotonde pour bien montrer à ses soutiens qu'ils continueraient la politique de Hollande, celle qui a été définie et voulue par le "groupe des économistes dit de La Rotonde (nom de la brasserie à Montparnasse où ils planchaient pendant la campagne de François Hollande).".
 
D'ailleurs, un des premiers articles du Monde citant Emmanuel Macron précise en janvier 2012 :
 
"Un homme, enfin, a joué un rôle essentiel dans la mise en forme du programme présidentiel : il s'agit d'Emmanuel Macron. Ancien rapporteur de la commission Attali sur la libération de la croissance française, inspecteur général des finances et associé gérant chez Rothschild et Cie, il a coordonné l'activité du groupe d'économistes de La Rotonde de septembre à janvier, préparé l'agenda des séances de travail, recruté les jeunes - des inspecteurs des finances pour la plupart - qui ont travaillé avec le groupe et finalement rassemblé tous ces travaux pour les remettre à François Hollande."
 
Rédigé à 09:15 dans FR, France : Politique en France | Lien permanent
 
Ce groupe d'amis, auxquels sont rattachées des personnalités soucieuses de rester dans l'ombre pour ménager leur carrière - on n'est jamais trop prudent ! -, s'est baptisé La Rotonde, du nom de la brasserie du quartier de Montparnasse à Paris où ils aiment se retrouver. C'est avec certains d'entre eux que le candidat devait se préparer, mercredi 25 janvier, "par une séance de ping-pong", à son duel télévisé du jeudi 26 janvier avec Alain Juppé.
 
Vidéo intégrée

Fréquentée par François Hollande qui la choisira pour célèbrer sa victoire de la primaire de la gauche en 2011, la brasserie parisienne est surtout le repère de nombreux artistes. La Rotonde devient un haut lieu de la nuit parisienne dès les années 1910. Parmi ses clients célèbres de l’époque, Picasso, Chagall, Apollinaire ou encore Jean Cocteau.

Dimanche soir, Emmanuel Macron était lui aussi entouré d’une poignée de « people » : l’animateur Stéphane Bern, Line Renaud, les acteurs Pierre Arditi et François Berléand ou encore l’écrivain Erik Orsenna, qui le conseille de près depuis plusieurs années.

L’autre QG du candidat

Avant même le soir du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron était un habitué des lieux. Il s’y rend d’abord régulièrement quand il est banquier chez Rothschild puis y organise des repas avec les économistes chargés d’élaborer le programme économique de François Hollande, en 2012, rappelle Le Monde.

« En fait, il a choisi cet endroit parce que ses premières réunions informelles pour créer son mouvement En Marche ! s’étaient déroulées à la Rotonde », explique aussi Stéphane Bern au Figaro.

 

 

11/10/2018

QUAND LE RAMONEUR RIME AVEC PORTE-BONHEUR

2018-10-10 habas RAMONAGE.jpg

Après ça une bonne douche s'imposait

 

 

*****

Les ramoneurs sont nés, il y a plus de quatre cents ans.

Ils protègent les foyers contre le feu, ce qui leur vaut une popularité sans égale

et leur attache la réputation de porte-bonheur

petit_ramoneur

Dès le Moyen-Âge, semble-t-il, la Savoie a pratiqué l’émigration saisonnière pendant les mois d’hiver. Quand la rudesse du climat interdit toute activité à une population agricole, les hommes des villages se font colporteurs et se dirigent vers les pays rhénans - à partir de 1750 une prédilection pour la France, Paris et Lyon. Bien que pour le Français ramoneur signifie "Savoyard", leur recrutement se fait dans trois régions : la Maurienne, la Tarentaise et la vallée d’Aoste.

Au XIXe siècle, la tradition des petits ramoneurs savoyards amène certains enfants de Savoie à partir sur les routes de France pour aller ramoner les cheminées dans les villes, afin de fuir la pauvreté des familles nombreuses.

ramoneurs

 

Le petit ramoneur est devenu l'emblème joyeux et coquin
des Pays de Savoie.


Quand ils quittent leurs montagnes, ils emportent avec eux une petite marmotte pour se rappeler leur pays et ils la font danser pour gagner un peu plus d'argent.

 

marmotte

 

 

Au XIXe siècle, la tradition des petits ramoneurs savoyards amenait certains enfants de Savoie à partir sur les routes de France pour aller ramoner les cheminées dans les villes, afin de fuir la pauvreté des familles nombreuses. Le petit ramoneur est devenu l'emblème joyeux et coquin des Pays de Savoie.

Départ des petits ramoneurs

Le ramonage était mal payé, mais les parents des familles pauvres devaient accepter que leurs enfants fassent ce travail. Départ le jour de la Saint-Gras et retour l'année suivante, à la belle saison. Dès 6 ans, les enfants sillonnaient à pied les routes de France, avec le maître ramoneur qui les a enrôlés...

Ils ramonaient avec un hérisson, mais ils pouvaient aussi grimper à l'intérieur du conduit de cheminée pour la racler. En arrivant en haut, ils criaient « Haut en bas ! ». Une échelle de 2 mètres leur permettait d'accéder à l'ouverture en bas de la cheminée. La suie, récupérée dans des sacs, était revendue à des usines.

Le maître ramoneur imposait 14 heures de travail par jour toute la semaine. S'ils voulaient aller à la messe le dimanche, ils devaient en acheter ce droit à leur patron. Les maîtres ramoneurs étaient, la plupart du temps, d'anciens ramoneurs trop grands pour grimper dans les cheminées et se trouvaient responsables d'une équipe de 3 à 6 enfants, appelés « Farias ». Tous travaillaient pour un patron.

Petits ramoneurs savoyards

L'argent récolté, était récupéré intégralement par le maître ramoneur. Et souvent, il battait les enfants pour prendre aussi leurs pourboires. Il était chargé de fournir des vêtements neufs, de leur donner un logement, une paire de chaussures et le matériel de travail. Quand ils rentraient, en mai, le maître reversait aux familles une somme d'argent, équivalente au prix d'un veau.

Malheureusement, il arrivait que les petits ramoneurs meurent de froid ou la tête fracassée lors d'une chute. Fréquemment, ils contractaient des maladies respiratoires et devenaient allergiques ou aveugles à cause de la suie.

ramoneur - petit savoyard

Pour finir, les lois françaises de 1874 et de 1892, relatives à l'emploi des enfants, découragèrent les maîtres ramoneurs à employer tous ces pauvres enfants en bas âge et les obligèrent à changer leurs méthodes de travail.

Avec eux ont disparu ces migrations savoyardes, qui néanmoins survécurent quelques temps encore de l'autre côté des Alpes, chez nos voisins Piémontais.

 

 

 Dès le 16ème siècle, les particuliers se sont pris de passion pour les cheminées, il en fallait dans "toutes les pièces". Devant un tel engouement, leurs dimensions ont été revues à la baisse. Alors pendant plus de 100 ans, (avant que les outils de nettoyage ne soient inventés), ce sont les jeunes enfants (5/10 ans) qui grimpaient décrasser les "tuyaux".

Imaginez à quel point leurs conditions de travail pouvaient être pénibles et cruelles.


C'est donc pour rendre hommage à ces premiers "Spazzacamini" que les ramoneurs d'Europe se réunissent depuis des décénnies dans la Vallée Vigezzo et au Lac Majeur, Italie, berceau de leur profession. Pour leur rendre hommage et aussi pour célébrer les progrès réalisés.

Aussi un musée leur est dédié : instruments de travail, vêtements, des outils (brosses, râpes, balais), photographies et des publications sur un métier symbole de toute une époque.

 

 

 

Ramoneur, porte bonheur
La légende veut qu’en 1066, un ramoneur sauva la vie de Guillaume roi de Grande-Bretagne. Pour le remercier ce dernier l'invita au mariage de sa fille. Dans la foulée les ramoneurs se virent autorisés à porter le chapeau haut de forme, réservé à la royauté et à la noblesse. Octroyer le pouvoir de chasser les mauvais sorts d'un simple coup de balais, porter 13 boutons à sa veste (comme eux) devint même symbole de chance.

Forts de ce nouveau statut, il n'était pas rare de voir dans les rues le jour du nouvel an, des ramoneurs transportant des cochons (eux aussi porte-bonheur). Les personnes payaient une petite somme afin de tirer un poil du porc et de faire un vœu.

Aujourd'hui encore, cette superstition persiste et beaucoup de ramoneurs sont conviés à des mariages afin d'assurer aux époux tout le bonheur qu"ils espèrent.

https://www.aufeminin.com/deco-pro/ramoneurs-porte-bonheur-s

 https://hautesavoiephotos.com/ramoneur.htm

ramoneur

Besogne de gagne-misère plus que métier, itinérante et saisonnière, masculine, en groupe. Surnoms: le ramona, le ramonicha. Les petits ramoneurs itinérants, les commis des bougnats et les grâleurs de marrons étaient appelés également les "hirondelles d'hiver", parce que leur passage, au déclin de l'automne, annonçait l'imminence des froidures. Saison des ramonages: de Pâques à la Toussaint, quand l'âtre ne servait plus à chauffer les pièces à vivre. On sait qu'en Alsace, les cigognes se plaisent à coiffer de leur nid les souches de cheminée.
Les ramoneurs ne passaient dans les villages qu'après l'envol des cigogneaux.
Le maître portait un habit de drap noir orné d'une double rangée de gros boutons dorés. Il se coiffait d'un chapeau haut-de-forme. Le ramoneur finissait d'user des penailles qui lui laissaient une grande liberté de mouvement; il se coiffait d'un bonnet de laine, qu'il s'enfonçait jusqu'aux oreilles, et marchait pieds nus dans de méchants sabots. Protection de travail: les manchons et les genouillères de cuir.

Maladies professionnelles: l'arthrite des rotules. La quasi-totalité des cheminées étant basses, on ne pouvait les écouvillonner qu'en s'agenouillant. La tumeur dite "des ramoneurs". Ce cancer débute généralement par une affection du scrotum ou des testicules.

Outils: des cordes, une large raclette rectangulaire en fer, la brosse hérisson.

http://www.histoire-en-questions.fr/metiers/ramoneurs.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique