logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2016

Toujours debout, toujours vivant. Il revient !

Je n'vous ai jamais oubliés
Et pour ceux à qui j'ai manqué
Vous les fidèles je reviens vous dire merci
Vous m'avez manqué vous aussi
Trop content de vous retrouver...

Afficher la suite
 
 
 
 
http://www.huffingtonpost.fr/france

MUSIQUE - Le Renaud nouveau est arrivé. Comme annoncé il y a quelques jours, le chanteur a dévoilé ce mardi 26 janvier une nouvelle chanson, "Toujours debout". C'est le premier extrait de son album attendu au "printemps". Retourné en studio l'an dernier pour la première fois depuis des années, il avait confirmé début janvier son retour avec un nouvel album et des concerts.

"Je ne bois plus une goutte d'alcool depuis 108 jours, je ne fume plus que maximum 15 cigarettes par jour au lieu de deux paquets et demi. Je pète la forme, j'ai fini mon disque", avait annoncé le chanteur de 63 ans. Dans sa nouvelle chanson "Toujours debout", il confirme qu'il a "toujours la banane" et règle ses comptes, s'en prenant aux "ragots" et "salades" de ceux qui l'ont "enterré".

Combatif, Renaud n'en oublie pas ses fans, délaissant ses détracteurs et autres "paparazzi" pour rendre hommage à "ceux à qui j'ai manqué, vous les fidèles" auxquels il revient dire "merci". "Vous m'avez manqué vous aussi", chante Renaud, "trop content" de retrouver son public et bien déterminé à "continuer". "Il n'est pas né ou mal barré le couillon qui voudra m'enterrer", lance l'auteur de "Laisse béton", qui prévoit de remonter sur scène en 2016.

Le nouvel album de Renaud devrait aussi contenir des chansons inspirées par les attentats ayant frappé la France en 2015, baptisées "J'ai embrassé un flic" et "Hyper Cacher", avait-il révélé dans plusieurs médias. Le chanteur au bandana rouge, ex-collaborateur de Charlie Hebdo, est d'ailleurs apparu le 7 janvier place de la République à Paris lors d'un rassemblement spontané en hommage aux victimes des attentats de janvier 2015.

https://www.facebook.com/RenaudOfficiel/photos_stream

Capture RENAUD FB.JPG

 SES FANS

renaud,chanteur,album

 

 

05/09/2015

CITOYEN DU MONDE... ALLAN BLECK

Allan Bleck

Poète - Auteur - Compositeur - Interprète
(Citoyen du monde)

cliquez pour entrer
Bienvenue sur mon site

Site optimisé pour du 1024 * 768

 

Pourquoi ai-je voulu ce site ?

Uniquement pour le plaisir d’offrir. L’art pour l’art et non pas pour l’art (gent). Une sorte de revanche sur cette vie où tout a un prix, où il faut payer pour tout et n’importe quoi.

Lorsque dans la nature, je contemple la beauté des arbres, la douceur des fleurs, lorsque j’écoute à en frémir le chant du ruisseau, quand je m’émerveille en regardant simplement au ciel passer les nuages, quand un homme me tend la main et m’offre son amitié, quand une femme me permet de trouver dans ses yeux la lueur qui troublera mon cœur, personne ne me dit… « Tu dois payer pour cela ».

Hors d’où vient l’inspiration du poète si ce n’est de tout ce qui nous entoure, que ce soit de la beauté ou de la laideur, que ce soit du grand bonheur ou de la misère humaine, d’où viennent ces mots qui disent les choses qui nous habitent ? Ne nous viennent-ils pas par le biais de cette osmose entre l’univers et nous ? Ils nous viennent comme ça, comme un cadeau. La poésie traverse notre esprit et se meut en longues phrases que l’encre déverse sur le papier. Il en est de même de la musique qui accompagne ces mots et font de l’ensemble une chanson. Elle naît comme cela, gratuitement... Devrions-nous payer pour cela ?

Quand vibrent les cordes de ma guitare, quand l’accordéon et le violoncelle de mes deux amis parfument de leurs notes l’aura qui nous entoure et que mon chant porté comme une barque sur l’océan de leur mélodie vogue vers vous… Devez-vous payer pour entendre cela ?

A une certaine époque je croyais, parce qu’on me l’avait enseigné ainsi, que nous étions différents les uns des autres et que cette différence était nocive. Je croyais que l’on devait se méfier de l’étranger, je croyais que chaque race pouvait nuire à l’autre, je croyais que j’étais propriétaire de mon pays, je croyais que la haine devait répondre à la haine, je croyais que la couleur de la peau faisait l’individu et je croyais que la politique et les religions étaient des refuges.
Mais je me suis rendu compte que ces refuges n’étaient qu’illusions et souvent prisons et que les hommes d’où qu’ils viennent avaient le même sourire que moi, les mêmes joies et les mêmes peines, que leur souffrance était identique à la mienne. Bref, qu’ils étaient comme mes frères. Alors, lorsque mes yeux se sont éclairés et que mon âme a appris à écouter, je suis devenu, et ce, depuis une quinzaine d’années, citoyen du monde, et je n’ai pas dû payer pour cela.
Je n’ai pas pour autant renoncé à l’amour que je porte à mon pays, à ma Bretagne ni à la totalité de mes croyances. Mon dieu s’appelle Dieu sans autre nom. Ici-bas, j’ai banni toutes les frontières et mon cœur s’est ouvert à tous mais, comme pour toutes ces richesses, je n’ai pas à eu à payer… Pourquoi devriez-vous donc payer pour ces quelques chansons ?
Je souhaite de toutes mes forces que lorsque vous les écouterez, elles vous feront un peu rêver en vous apportant quelques instants de bonheur et pour prolonger ce bonheur, si le cœur vous en dit, elles sont en téléchargement totalement gratuit.
Me voilà donc devenu comme un goéland aux ailes déployées, je suis parti vers vous, en voyage tout autour du monde. Par l’Internet, je survole la planète entière, offrant au passage à vos cœurs joyeux ou fatigués mon amitié et mes chansons ; j’en ai presque le vertige.
En échange si vous le désirez, j’ai noté quelques adresses d’associations caritatives pour lesquelles j’ai un fort penchant. Elles ne sont pas classées par ordre de préférence sauf peut-être pour la première « Afrikarité ». Les fondateurs et dirigeants seront certainement heureux de recevoir un don de votre part pour continuer à œuvrer pour le bien de l’humanité.
Bonne écoute sur mon site et surtout n’hésitez pas, si son contenu vous a plu, à diffuser très largement son adresse autant en métropole que vers de lointains pays francophones ou non. Dans le cas contraire, je suis à l’écoute de vos critiques.
Allan Bleck

 

 http://allanbleck.fr/

 

1. L'exilé »
2. Pierrot »
3. Entre deux guerres »
4. Petite ballade pour ma Bretagne »
5. Fleurette »
6. Si la mémoire te fait défaut »
7. Trois saisons sont passées »
8. La légende de Roland »
9. La fille du marché »
10. Il y a comme ici »
11. Pauvre Sophie »
12. La fille de la lande »
13. La colombe »
14. Les lilas sont fanés (à Cécilia) »
15. Jimmy »
16. L'hiver irlandais »
17. Qui pourrait bien me dire »
18. La ballade de Marianne »

 

l'exilé

 

 

 entre 2 guerres
podcast

 

 

IL A RENDU HOMMAGE A GERALD BLONCOURT.

Emotion garantie quand on connaît la vie de Gérald, ses combats.

les 2 sont en lien sur mon blog depuis longtemps... Toujours d'actualité!

 

 

il chante PIERROT. Et la lune dans tout ça ?

Issu d'un milieu modeste, Allan Bleck est né en 1949 en Bretagne.
Autodidacte, il a exercé tout au long de sa vie bon nombre de métiers.
Tout jeune à l’école il découvre Victor Hugo par le biais d’une récitation « demain dés l’aube » Il n’aura de cesse alors d’écrire.
Presque à la même époque, sur la vieille « TSF » familiale il entend Brel dans une de ses premières chansons « Il nous faut regarder ». Nous sommes en 1955. Allan à six ans mais il est émerveillé par ce chanteur. Plus tard, beaucoup plus tard il aura la chance de le rencontrer et sera subjugué par ce personnage.
Il dira par la suite, Victor Hugo m’a donné envie d’écrire et Jacques Brel celle de chanter.
La vie passe de boulots en boulots à travers tout l’hexagone et dans certains pays européens sans jamais se séparer de sa guitare et de ses carnets de textes. Il chante partout où il passe, fait quelques télés et radios avec des chanteurs comme Yves Duteil, Georges Chelon ou encore Marc Augeret. Dans les années 90, alors qu’il a écrit environ 500 chansons il décide de se consacrer uniquement à sa passion. Il devient alors citoyen du monde car il prend conscience de l’universalité des hommes. Il s’engage dans des associations caritatives pour lutter contre la misère.
Au cours de ses tournées, le public lui réclame des disques.
En 2006 Avec ses deux amis, Sébastien Delescluse (violoncelliste) et Patrice fessel (Accordéoniste et arrangeur) ils enregistrent l’album « Si la mémoire te fait défaut »
En autorisant le téléchargement gratuit de la totalité des chansons de son album sur son site, il espère que ses auditeurs feront un geste en envoyant des dons à certaines associations dont il fournit une liste non exhaustive.
Un peu rebelle, un peu anar, il chante l’amour, et s’insurge dans ses textes contre le racisme et la misère. Il aime aussi parler de sa Bretagne. Il chante partout en France et aime beaucoup se produire dans le Jura Suisse.
 
« La technologie avance mais la fraternité recule et parce que le monde régresse, il faut tendre la main aux hommes. Ce n’est ni par la politique, ni par la religion que nous rapprocherons les hommes Si nous voulons que ce monde vive, il faut retrouver une conscience universelle et écolo. Il y a tant de choses que nous pouvons encore sauver si nous devenons tous des citoyens du monde. - Allan Bleck juillet 2002. »
 
Agé aujourd’hui de 62 ans, dans sa maison de bois, il veut encore croire que demain, tout s’arrangera.
Nathalie Gauthier...

 

 

10/06/2015

JEAN FERRAT : UN EXEMPLE POUR TOUS


Servat : "Jean Ferrat est un exemple pour tous" par Europe1fr

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

 

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

 

UNIQUE

Un villageois d'ANTRAIGUES SUR VOLANE a dit :

"ce n'était pas un chanteur" mais "un homme qui chante"

 

jean ferrat,chanteur,jean servat,tv

23/01/2014

MORT de François DEGUELT

 

 

Une belle voix grave !

Auteur, compositeur et interprète né à Tarbes (Hautes-Pyrénées) en 1932, François Deguelt avait fait ses débuts à l'aube des années 1950 dans les cabarets de Montmartre à Paris, avant de se faire un nom et d'accompagner l'animateur Jean Nohain en tournée pour son émission "36 chandelles".

 

En 1965, il crée son plus grand succès "le ciel, le soleil et la mer", mélancolique ballade qui sera le tube de l'été. Parmi ses chansons les plus connues figurent aussi "Le bal de la marine", "Minuit, le vent, la nuit" ou "Paris, c'est trop loin de la mer".

Également présentateur à la radio et à la télévision, il a participé à deux reprises au concours Eurovision de la chanson pour la Principauté de Monaco, se classant à la troisième place en 1960 et à la deuxième en 1962.

12/12/2012

ILS NOUS POURRISSENT LA VIE

EN VOULANT NOUS LA SAUVER

*

*

Bastien, c'est pour toi... tu sais pourquoi ... biz

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique