logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/10/2015

LETTRE DE CHARB AUX ESCROCS DE L'ISLAMOPHOBIE

A lire, à voir ou à écouter
Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes

« Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes », par Charb

mardi 6 octobre 2015
 

Ce livre1 a été terminé par Charb deux jours avant son assassinat le 7 janvier dernier au siège du journal Charlie Hebdo par des tueurs français de l’extrême droite islamiste liés à l’Etat islamique (EI).


Charb, dessinateur, journaliste et directeur de la publication de Charlie Hebdo à partir de 2009, signe avec cet ouvrage son premier essai et malheureusement le dernier. Le livre est intéressant aussi pour voir en quoi la ligne éditoriale promue par Charb depuis cette date est très différente de celle de son prédécesseur Philippe Val. Différence que les communautaristes de gauche feignent de ne pas voir, il a organisé un tournant anti-libéral par rapport à la ligne précédente.
La thèse de l’auteur est qu’il faut lutter contre tous les racismes y compris contre le racisme anti-musulman. Mais il estime qu’il faut critiquer l’utilisation du terme « islamophobie » qui est pour lui très dangereux : l’utilisation de ce terme « laisse entendre qu’il est plus grave de détester l’islam, c’est-à-dire un courant de pensée parfaitement critiquable, que les musulmans eux-mêmes. Or, si critiquer une religion n’est pas un délit, discriminer quelqu’un en raison de son appartenance religieuse l’est incontestablement. »


Il frappe fort en disant que l’utilisation « du mot  »islamophobie » contente à la fois les racistes, les islamistes radicaux, les politiques démagogiques et les journalistes fainéants ».

Le livre démarre sur une charge contre la parole raciste libérée par Sarkozy et son débat sur l’identité nationale. Il poursuit à propos des discriminations en notant par exemple que, pour obtenir une location d’appartement, elles touchent plus la visibilité d’arabe (qui peut-être chrétien, musulman ou athée !) que celle de musulman. Mais « l’anti-islamophobe criera à la discrimination religieuse au lieu de s’insurger contre le racisme ». Après un rappel du Code pénal, il fustige le fait que l’on ne parle pas assez des discriminations sociales. S’ensuit une critique des religions et donc aussi de l’islam. Avec l’idée que tous les courants de pensée sont critiquables.


Puis, vient une critique des journalistes et de la politique au service de « l’islamophobie », des élites qui infantilisent les musulmans au nom de la lutte contre « l’islamophobie ». Charb revient également sur l’affaire des caricatures de Mahomet. Partant d’une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), il montre l’écart entre le nombre de personnes se déclarant de religion musulmane (2,1 millions pour 11,5 millions se disant de religion catholique et 125.000 de religion juive) et les chiffres des journalistes et des politiques qui amalgament tous les Français et étrangers d’origine arabe comme étant de religion musulmane. Il écrit alors que « la foi ne se transmet heureusement pas par les gènes, comme aimeraient nous le faire croire les communautaristes et… l’extrême droite ». Il fustige les politiques qui « jouent contre la république en flattant le croyant supposé plutôt que le citoyen. ». Il reproche à François Hollande de se rendre ès qualités à la Grande Mosquée (et dans les autres édifices religieux des autres confessions) pour faire du clientélisme religieux. Il critique François Hollande qui honore les musulmans en tant que héros de la Grande Guerre « alors qu’ils sont avant tout des victimes. Devant eux, il y avait les balles allemandes, derrière eux, les baïonnettes françaises. »


Ensuite, il revient sur « les héros de la lutte contre « la prétendue islamophobie de Charlie Hebdo ». Puis explique que pour les communautaristes « Charlie Hebdo est devenu plus dangereux qu’Al Qaïda ». Ensuite, l’auteur montre que les catholiques jaloux de ne pas avoir pensé les premiers d’un concept aussi porteur tentent de développer le concept de cathophobie ! Il critique le journaliste Alain Gresh quand il fait l’amalgame entre les intégristes religieux et l’ensemble des croyants de ladite religion. Il critique Plantu qui réclame « une trêve des blasphèmes ». Il critique toutes les lois contre le blasphème, y compris celles concernant l’outrage au drapeau français (décret du 21 juillet 2010) et à l’hymne national (loi du 18 mars 2003), pour conclure que l’athéophobie comme critique de l’athéisme est un droit pour tous !

Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes
Ce livre est un bon support, facile à lire pour toute opération d’éducation populaire.

  1. 13,90 euros, 93 pages, paru chez Les Echappés []

25/01/2015

LA SEMAINE DE CHARB dans l'HUMA

Avant de me séparer de mon Huma-Dimanche de 2014, j'ai pris mes ciseaux.

IMG_20150125_0001.jpg

IMG_20150125_0002.jpg

IMG_20150125_0003.jpg

IMG_20150125_0004.jpg

IMG_20150125_0005.jpg

IMG_20150125_0006.jpg

IMG_20150125_0007.jpg

IMG_20150125_0008.jpg

IMG_20150125_0009.jpg

IMG_20150125_0010.jpg

IMG_20150125_0011.jpg

IMG_20150125_0012.jpg

IMG_20150125_0013.jpg

IMG_20150125_0014.jpg

IMG_20150125_0015.jpg

IMG_20150125_0016.jpg

IMG_20150125_0017.jpg

IMG_20150125_0018.jpg

IMG_20150125_0019.jpg

IMG_20150125_0020.jpg

IMG_20150125_0021.jpg

IMG_20150125_0022.jpg

IMG_20150125_0023.jpg

IMG_20150125_0024.jpg

IMG_20150125_0025.jpg

IMG_20150125_0026.jpg

IMG_20150125_0030.jpg

IMG_20150125_0027.jpg

Humanité du 22 au 28 janvier 2015


 

charb,caricaturiste,charlie hebdo,humanité dimanche,athées,melenchon

L'Humanité du 22 janvier 2015


Mélenchon : « Les athées en ont par-dessus la... par lepartidegauche

09/01/2015

on ne les a pas tellement défendus


Charb et ses confrères de Charlie Hebdo... par BFMTV

 

Il y a quelques jours je publiais une note sur le cinéaste le plus censuré, René VAUTIER, qui disait : une caméra plutôt qu'une mitraillette.

René Vautier, c’est l’homme à qui l’on doit la fin officielle de la censure politique au cinéma en France. Grâce à 33 jours de grève de la faim, en 1973. Il ne subira plus le harcèlement d’Etat (confiscation de bobines et prison pour Afrique 50, poursuite pour atteinte à la sûreté nationale avec Une nation l’Algérie en 1954, etc.), mais on continuera à taire son œuvre...

 

Les gars de Charlie Hebdo, c'étaient des crayons plutôt qu'une mitraillette et comme le dit si justement la compagne de CHARB : "On ne les a pas tellement défendus".

 

 

 

 

07/01/2015

ATTENTAT TERRORISTE CHEZ CHARLIE HEBDO

Victimes de la liberté d'expression

face au fanatisme religieux

Ils ont "vengé le prophète"

Eux, faisaient juste leur métier de journaliste humoristique

Tout le monde y passait ... avec leur talent, leurs crayons

et leurs gommes bien pacifiques

 View image on Twitter

Charb dans le Charlie Hebdo de la semaine.

"Ils sont tous morts",

a dit à l'AFP Patrick Pelloux, urgentiste et chroniqueur de l'hebdomadaire, d'une voix blanche.

"Je suis vivant mais Charb, Cabu, ils sont tous morts...", a-t-il répété, hébété par le drame

Héca­tombe à Char­lie Hebdo

Cabu, Charb, Tignous, Wolins­ki…

4 dessinateurs particulièrement visés et lâchement assassinés

Des hommes cagoulés ont attaqué le siège du journal Charlie Hebdo, à Paris, mercredi 7 janvier. Le bilan provisoire était de douze morts, en début d'après-midi. Deux policiers feraient partie des victimes, selon une source proche de l'enquête.

Le procureur fait également état de 15 à 20 blessés,

dont quatre "en urgence absolue".

Charb travaille pour de nombreux journaux, Charlie Hebdo – dont il est le directeur de la publication depuis mai 2009 et le départ de Philippe Val –, L'Écho des savanes, Télérama, Fluide glacial et L'Humanité. Ses dessins, agrémentés pour la plupart des dessins symboliques de Maurice et Patapon, le chien et le chat anticapitalistes, se caractérisent par leur esprit corrosif et leur irrévérence. On peut citer aussi Marcel Keuf, le flic dans Fluide glacial.

 Sa rubrique dans Charlie Hebdo est intitulée Charb n'aime pas les gens.

 Mensuellement, il signe une rubrique satirique appelée La fatwa de l'Ayatollah Charb dans la gazette de Fluide Glacial. En 2007 et 2008, il a participé également à l'émission télévisée T'empêches tout le monde de dormir de Marc-Olivier Fogiel sur M6 en tant que dessinateur de plateau jusqu'à l'arrêt de l'émission, en juin 2008.

 C’est un soutien de longue date du PCF, et du Front de gauche aux élections européennes de 2009 et aux élections régionales françaises de 2010.

 Charb meurt le 7 janvier 2015, assassiné lors de la fusillade au siège du journal Charlie Hebdo‎‎ à Paris.

j_aime_pas_les_fumeurs_charb_d04_i

 

 

Cabu, Charb, Tignous, Wolins­ki…: héca­tombe à Char­lie Hebdo

Jean Cabut, dit Cabu, est un caricaturiste, dessinateur de presse et auteur de bande dessinée français, né le 13 janvier 1938 à Châlons-en-Champagne (Marne) et mort le 7 janvier 2015 (à 76 ans) à Paris.

Créateur du personnage du Grand Duduche et participant aux équipes de journaux satiriques comme Hara-Kiri, Charlie Hebdo ou Le Canard Enchaîné, il collabore en outre à plusieurs émissions de télévisions aussi bien de débat - avec Droit de réponse - que pour enfant - avec Récré A2 - qu'il illustre en direc

le_canard_enchaine_n4558_050308_d02_i

 

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

 

Georges Wolinski, né le 28 juin 1934 à Tunis et mort le 7 janvier 2015 (à 80 ans) à Paris, est un dessinateur de presse français.

Il a collaboré au journal Hara-Kiri (versions mensuelle et hebdomadaire), ainsi qu'à Action, Paris-Presse, Charlie Hebdo, L'Humanité, Le Nouvel Observateur et enfin Paris Match. Il a également été rédacteur en chef de Charlie Mensuel.

Il est assassiné le 7 janvier 2015 lors de la fusillade au siège du journal Charlie Hebdo‎‎.

 

Né en 1957 à Paris, Bernard Verlhac, qui publie sous le pseudonyme de Tignous, est un dessinateur de presse français. Il dessine dans la presse depuis 1980. Après des débuts dans l’illustration et la bd, il publie en 1990 ses premiers dessins sur l’actualité dans L’idiot international et rejoint ensuite la rédaction de La Grosse Bertha. Tignous a beaucoup dessiné aussi pour L’événement du Jeudi. Depuis il collabore régulièrement à Charlie Hebdo, Marianne, Fluide Glacial, l’Express, VSD, Télérama et L'humanité!

 

 

Il semblerait que les tireurs les aient d'abord interrogés sur leur identité avant de les flinguer

C'est une tragédie, un acte abject

Jean Cabut (Cabu), Stéphane Charbonnier (Charb), comme Tignous et Wolinski, ont été assassinés par des terroristes ce 7 janvier 2015. Les assaillants étaient venus dans l'intention ferme de les tuer, rapporte une dessinatrice à l'Humanité.

 

[Mis à jour le 7 janvier à 14h43]

" Les terroristes étaient venus dans l'intention claire de les assassiner, affirme la dessinatrice Coco au journal l'Humanité. " Ils ont tiré sur Wolinski, Cabu... Ça a duré cinq minutes...

Je m'étais réfugiée sous un bureau... Ils parlaient parfaitement le français... Se revendiquaient d'Al Qaïda" explique-t-elle. Les premiers témoignages recueillis laissent à penser que les assassinats ont tourné au massacre. Des victimes ont été comptabilisées dans toutes les pièces.

 

IDENTITE D'UNE AUTRE VICTIME : Bernard MARIS
 

Bernard MARIS, né le 23 septembre 1946 à Toulouse (Haute-Garonne) et mort le 7 janvier 2015 à Paris, est un économiste, écrivain et journaliste français.

Il est assassiné lors de la fusillade au siège du journal Charlie Hebdo‎‎.


 

Bernard Maris

 

Economiste de renom, Bernard Maris enseigne à l'institut d'études européennes de l'université Paris-VIII. En décembre dernier, il a été nommé par le président du Sénat membre du Conseil général de la Banque de France. Auteur d'ouvrages de vulgarisation économiques à succès, il a publié entre autres chez Albin Michel: Ah Dieu! que la guerre économique est jolie et La Bourse ou la vie (avec Ph. Labarde) et Capitalisme et pulsion de mort (avec G. Dostaler). Il collabore régulièrement à de nombreux magazines ( «Oncle Bernard» de Charlie Hebdo), à I.Télé et France Inter.

Enfin, la consommation augmente!

La crise n'existe pas pour tout le monde. La consommation somptuaire et le parasitisme explosent.

Lire la suite

***

Concernant la zone euro, Bernard Maris s'exprime ainsi dans Charlie Hebdo, le 15 décembre 2010 :

« Moi-même, je pense qu'il y aura une nouvelle crise financière, que la zone euro éclatera, que l'Europe se balkanisera — elle est déjà balkanisée.

Mais un certain nombre d'événements surgis depuis dix ans n'étaient pas prévisibles : la méga-crise financière, qui pouvait vraiment la prévoir ? Les Twin Towers ? »

 

Patrick Pelloux, rescapé de l’attentat de Charlie Hebdo

Paris, le mercredi 7 janvier 2014 – Le docteur Patrick Pelloux, patron de l’Association des médecins urgentistes de France et collaborateur régulier de l’hebdomadaire Charlie Hebdo était présent ce matin lors de l’attentat perpétré au siège du journal et qui a causé la mort de douze personnes, dont plusieurs dessinateurs célèbres (Cabu, Wolinski, Charb et Tignous) . Selon Gérard Kierzeck, médecin urgentiste et chroniqueur pour Europe 1, Patrick Pelloux aurait participé à la prise en charge des blessés dans les minutes qui ont précédé l’arrivée des secours. Très éprouvé par cette tuerie, le praticien s’est rendu dans l’après-midi à l’Hôtel Dieu où une cellule psychologique a été mise en place pour accueillir les 34 rescapés.

A.H.

 

Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité : "Nous pleurons des confrères, des collègues, des amis, des camarades"

Mercredi, 7 Janvier, 2015
L'Humanité.fr
"L’ensemble du personnel de l’Humanité et moi-même, profondément révoltés et attristés, a déclaré le directeur de l'Humanité. Parmi les victimes de cet abject attentat contre l’équipe de Charlie Hebdo, quatre de nos amis ont perdu la vie : Georges Wolinski, Charb, Tignous et Cabu.
 
La violence barbare vient de frapper au cœur de Paris. En s’attaquant physiquement à un journal pour le détruire, c’est une part de liberté qu’on brûle. En massacrant, en tuant des journalistes, des salariés du journal, les policiers qui assuraient leur surveillance, les terroristes ont ciblé le fondement même de la République. 
 
L’ensemble du personnel de l’Humanité et moi-même, profondément révoltés et attristés, exprimons notre plus vive sympathie et notre totale solidarité aux victimes ainsi qu’à leurs familles et amis. 
Parmi les victimes de cet abject attentat contre l’équipe de Charlie Hebdo, quatre de nos amis ont perdu la vie : Georges Wolinski qui a participé à tant d’aventures avec les équipes et les lecteurs de l’Humanité, Charb qui nous a prêté son talent à de nombreuses reprises, Tignous qui illustrait de son ton mordant l’actualité de ces dernières années et Cabu, immense dessinateur unanimement reconnu.
Ils manqueront à notre journal.
Ils manqueront aux voix progressistes qui se battent partout contre l’obscurantisme et la folie meurtrière. Leur écriture, leurs dessins manqueront, car, quoiqu’on en pense, ils révélaient des faces parfois cachées des turpitudes de ce monde et de ses acteurs.
 
L’Humanité est en deuil. Nous pleurons des confrères, des collègues, des amis, des camarades. 
 
Nous appelons toutes les forces disponibles à se rassembler et à se mobiliser contre l’abject et pour la défense de la République.
 
Devant ce terrible drame, j’adresse mes condoléances et toute mon affection à leurs familles et amis dont de nombreux salariés de l’Humanité.
 

 Le fondateur du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, devant les locaux de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015 - Le fondateur du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, devant les locaux de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015 - AFP Kenzo Tribouillard

Le fondateur du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, devant les locaux de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015 - AFP Kenzo Tribouillard

Jean-Luc Mélenchon, Parti de Gauche: "Le nom des meurtriers est connu: lâches, assassins, tuent les sans défense. Le nôtre: chagrin et réplique républicaine. # CharlieHebdo "(tweet).

 *

*
Une attaque "sans précédent" contre la presse en France (RSF). L'attaque armée contre le journal Charlie est une attaque "sans précédent" contre la presse en France, a souligné Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.
 
"Une attaque barbare comme celle-là, c'est une affaire sans précédent", a déclaré sur la chaîne iTÉLÉ M. Deloire qui s'est rendu sur place dans le XIe arrondissement. "C'est des choses qu'on voit malheureusement dans des pays comme le Pakistan, la Somalie", a-t-il relevé.
 
"Il n'y a pas d'agression plus grande contre la liberté de la presse et contre toutes les libertés que de s'attaquer à un journal qui a simplement le tort d'exercer pleinement sa liberté d'expression", a ajouté Christophe Deloire.
 

 

 

 

15/09/2012

CHARB, rédacteur en chef d'un jour à l'Huma

Le dessinateur et directeur du journal satirique Charlie Hebdo a passé la journée à la rédaction, jeudi.

Qu'importe les plaintes et les menaces, le dessinateur de CHARLIE HEBDO n'assèche pas sa plume.

Il était jeudi l'invité de l'Humanité

CHARB connaît bien l'Huma. Le directeur y était venu l'an dernier avec toute son équipe pour y croquer l'actu à la veille de la Fête. Là, le dessinateur était seul hier invité de l'Humanité. Même s'il était accompagné de deux policiers chargés d'assurer sa sécurité, depuis qu'en novembre dernier un incendie d'origine criminelle a ravagé les locaux du journal satirique. Son site avait été piraté. "On n'a pas trouvé les incendiaires". "Charli HEBDO est une cible depuis 2006, quand le journal avait décidé de pubiler les caricatures de Mahomet... on n'assèche pas une plume comme ça. CHARB ne se retient pas, il entend continuer à faire chier le monde et tout ce qui l'énerve.... On n'oublie pas que, la semaine dernière, le dessinateur a été mis en examen avec Rémy Pflimlin, PDG de France Télévisions, par le tribunal de grande instance de Paris pour "complicité d'injure publique envers un particulier". Leur faute avoir respectivement dessiné et montré, dans l'émission de Laurent Ruquier sur France 2, une affiche de Charlie Hebdo parodiant la candidate du FN, Marine Le Pen. L'affiche, signée CHARB, représentait un "étron fumant" sur fond de drapeau français avec le commentaire : "Le Pen, la candidate qui vous ressemble"....

img080.jpg

img074.jpg

 

img076.jpg

img075.jpg

img081.jpg

img082.jpg

img077.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique