logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/03/2015

PETITION : Mc DO DOIT PAYER SES IMPOTS

On vient de découvrir que la multinationale a fraudé les fiscs européens à hauteur d'un MILLIARD d'euros sur une période de cinq ans. Alors que les économies européennes ont du mal à se redresser après le renflouement des banques, les entreprises doivent plus que jamais mettre la main a la poche.

L'opinion publique n'a jamais été aussi claire: il est inacceptable que les grandes entreprises fassent de l'évasion fiscale. Utilisons cette pression pour forcer McDo à payer ses impôts.

Rejoignez le mouvement en signant ici: http://action.sumofus.org/fr/a/mcdo-evasion-fiscale-europ...

Un des plus gros employeurs du monde est connu pour ses salaires de misère, sa malbouffe et ses conditions de travail déplorables. Et maintenant, on découvre que c'est aussi un fraudeur taille XL.

Exigez que McDo paie ses impôts!

Signez la pétition et faites passer le mot : http://action.sumofus.org/fr/a/mcdo-evasion-fiscale-europe-fr/?sub=taf

Merci!

McDonald's a fraudé le fisc pour un montant d'un milliard d'euros sur les cinq dernières années.

Demandez à McDo de payer ses impôts partout en Europe.

Signer la pétition



Vous reprendrez bien un peu d'évasion fiscale avec votre burger? Non? Alors ne mangez plus chez McDonald’s! On vient de découvrir que la multinationale a fraudé les fiscs européens à hauteur d'un MILLIARD d'euros sur une période de cinq ans.

Alors que les économies européennes ont du mal à se redresser après le renflouement des banques, les entreprises doivent plus que jamais mettre la main à la poche.

L’opinion publique n’a jamais été aussi claire: il est inacceptable que les grandes entreprises fassent de l’évasion fiscale. Utilisons cette pression pour forcer McDo à payer ses impôts.

Exigez que McDo paie ses impôts!

Un des plus gros employeurs du monde est connu pour ses salaires de misère, sa malbouffe et ses conditions de travail déplorables. Et maintenant, on découvre que c’est aussi un fraudeur taille XL.

Le géant du fast-food a utilisé une série de manipulations comptables afin de payer le minimum d’impôts sur les sociétés dans les pays européens où il réalise des millions d'euros de bénéfices. Après avoir déplacé son QG européen du Royaume-Uni à la Suisse, pays connu pour ses bas impôts, McDo a rapatrié la totalité de ses bénéfices dans une minuscule filiale au Luxembourg. Entre 2009 et 2013, ce bureau du Luxembourg, qui emploie seulement 13 personnes, a enregistré un revenu de 3.7 milliards d’euros, en ne payant que 16 millions d’euros en impôts au total.

D’autres entreprises ont été pointées du doigt pour leur évasion fiscale, le plus récent exemple étant HSBC. Certaines, comme Starbucks, ont cédé à la pression publique. Le géant américain du café a commencé à payer l’impôt sur les sociétés après qu’une campagne ait exposé ses pratiques de fraude fiscale aux yeux de tous. Il est temps pour McDo de faire pareil.

Les burgers de McDo sont malsains, mais ses profits ne le sont pas. McDo fait 40% de ses bénéfices en Europe. La multinationale à un devoir vis-à-vis des pays européens, où elle fait tant de profits: celui de payer sa part d’impôt.

Demandez à McDo de payer l’impôt sur les sociétés dans tous les pays où le géant est implanté.

Merci pour tout ce que vous faites,
Fatah, Camille et l'équipe de SumOfUs

 

**********
Plus d'information: 

McDonald's, la grande évasion fiscale, France Info, 26 Février 2015
McDonald's accusé de grande évasion fiscale en Europe, Le Figaro, 26 Février 2015

 

 

 

Merci d'avoir demandé à McDonald's de payer le milliard d'euros d'impôts dû à l'Europe. Faites passer le mot à vos amis et à votre famille afin d’avoir un maximum de voix dans cette campagne.

Partagez cette pétition via Facebook et copiez/collez le courriel ci-dessous afin de mettre toutes les chances de notre côté et nous assurer que les banques françaises cessent d'affamer le monde.

 Cliquez et partagez sur Facebook.

Merci,
L’équipe SumOfUs.org


*****************************

28/02/2014

COUP DE GUEULE D'UNE RETRAITEE

110 000 cartes de voeux CGT renouvelant nos revendications envoyées au Président de la République c'est  un franc succès. J'ai signé des 2 mains, des deux pieds ... parce que tu peux me croire, la suppression de la 1/2 part des veuves (entre autres) par une loi du gouvernement SARKOSY en décembre 2008 me  reste en travers de la gorge.

Mes impôts ont fait un bon phénoménal de deux parts et demie (1/2 part pour invalidité auditive de James). Je suis passée à 1 part et pour ce qui me concerne dès ma déclaration de 2010. Cette année là avec le décès de James je ne m'en suis pas rendue compte. C'est en 2011 que çà a fait mal.   Pour la déclaration  des revenus de 2014 çà va faire mal à ceux qui avaient encore une part et demie parce que çà ne sera plus qu'une part.

Une augmentation étalée sur 4 ans, pour faire passer la pilule.  Déjà en 2013, beaucoup de veufs, veuves et divorcés en ont subi  le contrecoup en payant des impôts sur leurs revenus de 2013 alors qu'ils n'avaient jamais été imposés de par leur situation.

Même des copains de la CGT qui pourtant étaient au courant ont été estomaqués. Tant qu'on est pas concerné on ne prend pas la mesure de ce que çà implique. L'an prochain çà va encore en rajouter une louche. Ca veut dire le revenu fiscal augmenté.

Pour moi plus droit aux chèques vacances, plus droit à une aide pour travaux d'amélioration de l'habitat quels qu'ils soient,  même d'isolations, plus droit à tout ce qui est soumis à conditions de ressources, c'est à dire droit à rien . Je dépasse de quelques euros le plafond, augmentation de la taxe d'habitation dans la foulée bien sûr.

Je viens de faire des travaux d'isolation nécessaires au regard de ma facture de gaz,  changement des fenêtres et volets, isolations des combles avec laine de roche plus de 9 000 euros TTC pose comprise de travaux  alors je sais de quoi je parle ... positivons j'aurai droit à un crédit d'impôts si d'ici là ce n'est pas supprimé parce qu'à force de chercher à faire des économies et prendre les retraités pour des vaches à lait, çà pourrait se faire.

Il y a vraiment de quoi être "fachés" et de descendre dans la rue à la mi-Mars, bon sang actifs et retraités unis on est bien plus nombreux que les chauffeurs de taxis, les bonnets rouges ou de n'importe quelle couleur...quand faut y aller faut y aller avant de se faire tous plumer pour que les CAC 40 continuent à s'en mettre plein les poches. 

Voilà c'est mon coup de gueule de la journée. Imagine ce que j'aurais pu dire si j'avais été en forme (seulement un virus de passage qui me gratte la glotte et l'épiglotte, me brouille les neurones et me donne des yeux de lapin russe) et si j'avais été ce matin à ma réunion de bureau de section des retraités du Loiret ...

Imagine ma Miche comme j'aurais eu une grosse poussée d'adrénaline.
Je vais me manger un ou deux carrés de chocolat noir à 80% parce qu'à écrire tout ça j'en ai attrapé une petite suée. Faut que je me remette.
Bises à la maisonnée

ANNIE

 

 

03/12/2013

DEPUIS L'AN I - REVOLTES CONTRE IMPOTS ET TAXES EN TOUS GENRES...

An I , ROME

AUGUSTE prend de nouvelles dispositions en matière d'impôts directs. Le versement des primes de congé à ses vétérans nécessitait de nombreuses liquidités. Il a donc décidé de créer une nouvelle caisse des primes, alimentée par le produit de trois nouveaux impôts directs sur les citoyens : le vingtième sur les successions et le centième sur les opérations commerciales, puis sur les ventes ou affranchissements d'esclaves. Ces mesures rencontrent une vive réprobation, les citoyens contestant le montant des prélèvements jugés exorbitant.


GROGNE EN GAULE CONTRE LES IMPOTS

GAULE

Les dépenses militaires augmentent le déficit des finances publiques et Tibère décide la suppression des immunités fiscales dont jouissaient certaines cités gauloises, comme le peuple libre des Trévires ou le peuple ami et allié des Eduens. Cette mesure, annoncée comme provisoire et exceptionnelle, frappe la Gaule depuis plus de trois ans. Les tributs sont bien trop lourds, les dettes ne cessent de s'accroître et le mécontentement grandit. L'impôt foncier en Gaule est basé sur le recensement et l'établissement du cadastre datant du gouvernement d'Agrippa. .. Le propriétaire foncier déclare les proportions de bois, de prairies et de terres arables qui composent son domaine. La parcelle reste l'unité de mesure même si elle est par la suite morcellée. Le même régime s'applique aux parcelles des bourgs libres avec responsabilité collective de l'impôt. Ces tributs payés en espèces ou en nature sont perçus par les notables des cités, de petits fermiers ou des procurateurs.

L'augmentation subite du montant des impôts provoque un malaise croissant parmi la population gauloise.


MOINS D'IMPOTS POUR LES EDUENS


TREVES, fin juillet 311

Les Eduens écrasés d'impôts ont obtenu satisfaction. Ils envoient un rhéteur de la ville d'Autun auprès de Constantin pour exprimer leur contentement.


En effet, c'est une ville exsangue, à l'agriculture déclinante, lourdement taxée par les réformes fiscales de Dioclétien, qui tient à remercier le prince pour les dégrèvements fiscaux qu'il leur a accordés.
Dioclétien

... Constantin a donc décidé une remise de 7 000 capita, dégrèvement qui ne concerne que l'impôt foncier ainsi que la remise de tous les arriérés d'impôts, tant personnels que fonciers, touchant les cinq dernières années.


GREGOIRE DE TOURS CONTRE L'IMPOT

Tours, 588

"Cette ville n'a jamais eu à se plaindre d'aucun impôt" : Grégoire de TOURS défend le privilège de sa cité, dont il est l'évêque. Les percepteurs réclament à la population le paiement de l'impôt foncier, se fondant sur un cadastre prouvant qu'elle le payait auparavant. Faux ! répond Grégoire. Si des cadastres ont bien été dressés, au temps de Clotaire, ce dernier les brûla par égard pour Saint Martin. Ses successeurs n'ont jamais rien exigé.Les percepteurs affirmant détenir un rôle d'impôt, l'évêque subodore qu'une querelle entre les habitants en est à l'origine, et, dans ces conditions, laisse à Dieu le soin d'exercer sa justice. Le roi, sollicité, devait annoncer que la ville sainte ne sera pas imposée.


LA LIBERTE POUR 12 DENIERS PAR AN


File:Denier à la masse Philippe le Bel.jpg


LANGUEDOC, avril 1298

Philippe le BEL est toujours à la recherche d'argent frais. Il vient de vendre aux serfs de Toulouse et de Carcassonne leur affranchissement ainsi que la propriété des terres qu'ils cultivent, contre un impôt annuel de 12 deniers tournois. Ces mesures sont l'heureux dénouement d'une affaire d'exaction fiscale qui secouait la province depuis le début de l'année. De nombreuses plaintes avaient été adressées au roi concernant les méthodes malhonnêtes des deux commissaires chargés de procéder au recouvrement des droits dus par les serfs. Cette ordonnance vient à point pour calmer les esprits, tout en contribuant à renflouer les finances royales.


Le double denier tournois, appelé communément double tournois, est une ancienne monnaie d'une valeur de deux deniers tournois émise par les rois de France à partir de la fin du XIIIe siècle


LA GABELLE ETENDUE A TOUT LE ROYAUME

 

La gabelle est une taxe sur le sel ayant existé en France au Moyen-Age et à l'époque moderne. C'était alors l'une des aides ou taxe indirecte. Les gabelous se chargeaient de la récolte de la gabelle.

Le mot vient de l'ancien provençal gabela car à l'origine la gabelle désignait un impôt indirect, prélevé notamment sur des articles de la production industrielle ou agricole en France durant le Moyen Âge et l'Ancien Régime (gabelle des vins, des draps, du blé)



France, 16 mars 1341

Le sel financera la guerre. Les caisses du royaume sont vides. Philippe VI est à la recherche d'argent frais pour payer ses troupes et ses équipements. Aussi a-t-il décidé de généraliser la taxe sur le seul déjà en vigueur dans certaines provinces. La vente du sel devient ainsi un monopole royal sur tout le territoire...A chaque transaction, le roi percevra son pourcentage, la "gabelle". Les récalcitrants seront punis de prison et leurs biens confisqués.


DES AGENTS DU FISC TUES A MONTPELLIER

Montpellier, 25 octobre 1379

La haine pour les collecteurs d'impôts a atteint son point culminant : un seul des sept commissaires royaux a pu échapper à la foule. Les six autres, avec adjoints et serviteurs, ont été massacrés, puis leurs cadavres atrocement mutilés. Absent de la ville au moment de l'agression, le duc d'Anjou, lieutenant du roi sur les terres du Languedoc, est résolu à châtier les criminels comme il se doit.


LES ROUENNAIS EN REVOLTE CONTRE L'IMPOT


La Révolte de la Harelle est une révolte populaire survenue en Normandie, à Rouen, au XIVe siècle. C'est l'une des nombreuses révoltes, qui éclatent dans tout le royaume de France au cours de l'année 1382, comme celle des « Maillotins » à PARIS ou celle des « Tuchins » en LANGUEDOC, et voient le peuple se soulever pour protester (entre autres) contre l'oppression fiscale. Les collecteurs de taxes et les usuriers sont les principales victimes du soulèvement populaire.

Rouen, 24 février 1382

Toute la journée, ROUEN a été livrée à la violence et au pillage. Ce qui n'était au départ qu'un coup de colère du petit peuple rouennais a tourné à l'émeute sociale.

A l'origine, une nouvelle taxe sur la vente des marchandises.

En signe de protestation, ouvriers et marchands se sont dirigés alors sur l'hôtel de ville, appelant le reste de la population à les rejoindre. Très vite, ils se sont donné un chef, Jean le Gras, un bourgeois célèbre pour son embonpoint. Improvisé "roi de Rouen", il fut promené sur une charrette à travers toute la ville jusqu'à son trône, place du Vieux-Marché.

Là, il abolit tous les impôts et confirma les privilèges de la ville.

Mais, très vite, le climat allait changer. D'abord, on courut relâcher les prisonniers de l'officialité. Puis la foule s'en prit à tous les riches de la ville.


STRASBOURG CONTRE LES NOBLES


Pendant près de deux années, les deux partis, noblesse et ville, vont se dévaster mutuellement leurs propriétés, semant mort et misère à travers une grande partie de l'Alsace.

Strasbourg, 1420

Les nobles sont désormais minoritaires au conseil de la ville. Les bourgeois, artisans et commerçants, détiennent les deux tiers des sièges. Les nobles refusaient de payer leurs impôts tout en résidant dans la ville.

Le gouvernement s'en est indigné et les a menacés de bannissement. Ils ont alors demandé la destitution du maire. Les échevins ont riposté en réduisant le nombre de leurs sièges au conseil.


DES IMPOTS POUR FORTIFIER PERPIGNAN


Depuis plus de dix ans déjà, on construit une enceinte autour de l'ancien château des rois de Majorque. L'édification de ces fortifications devient ruineuse pour les habitants du Roussillon. Aussi Philippe II, roi de Sicile et d'Espagne, va faire porter la contribution aux travaux sur une partie de la Catalogne.

L'impôt vient d'être approuvé par les assemblées concernées. Ces bastions si coûteux suscitent aussi la grogne de la population et des querelles éclatent entre soldats et civils. Il est urgent de les achever.


Jean Siméon CHARDIN - Le château de cartes

1739 - Les taxes qui pèsent sur la fabrication des cartes à jouer sont en effet très lourdes et réduisent les bénéfices des cartiers.

Aussi ces derniers ont-ils organisé des ateliers clandestins de fabrication.

Le royaume est ainsi inondé de jeux "pirates". Les perquisitions et les arrestations ne sont pas parvenues jusqu'à présent endiguer le phénomène.



FRANCE, 2013
Le Président de la République et son gouvernement continuent de marcher sur les traces de SARKOZY et appliquent les directives de la Banque Mondiale, de l’Europe et du FMI sur les retraites.
Quel contraste entre les mesures prises par la Commune au bénéfice des travailleurs et ces mesures iniques qui vont priver des milliers de français du droit chèrement acquis d’une retraite à 60 ans avec une pension décente. Ces droits gagnés par des luttes (1936, 1945, 1968…) des travailleurs dignes descendants des Communards.
Quand les grandes sociétés françaises annoncent des profits en hausse tout en ne payant que très peu d’impôts.
Non content de cette injustice, ce gouvernement attaque le pouvoir d’achat des salariés par des impôts déguisés…TVA, etc.

Manifestation du Parti de Gauche, dimanche 1er décemnre, à Paris.


La France est en 1788. Le système de l’impôt est rejeté par tout le monde car tous savent qu’il protège les privilégiés fortunés. Pourtant, il n’y a pas d’alternative : sans impôt, il n’y a plus d’Etat. Il faut donc établir un impôt universel et juste. Et abolir les privilèges. Tous les efforts reposent sur la classe moyenne. Les très riches et les très grandes entreprises ne contribuent pas à la hauteur de leurs moyens. Au contraire, ils se servent à pleines mains. Voyez le cas de M. Varin (patron de PSA) !

18/12/2012

BON VENT !

MINABLE et LAMENTABLE !

Bon Vent Gégé !


On veut le taxer sur le patrimoine et il s'en va manger des frites dans le cornet, en Belgique !

**

 SUR CANAL AU GRAND JOURNAL CE SOIR, UN ACTIONNAIRE D'ATLANTICO

n'en pouvait plus de cet  "ENFER FISCAL" en FRANCE.

Pauvre, pauvre chou !

Même pas honte !

Au-dessus de 4 millions par mois, je prends tout, moi !

il t'en restera assez pour vivre décemment.

****

Et ceux qui n'ont pas même 800 €uros par mois pour ne pas crever,

ils font quoi ?

Ils s'exilent ou ils se suicident ?

*

L'huissier est à leur porte, on leur coupe l'électricité, ils ne se soignent pas, ils ne mangent pas à leur faim et j'en passe et des plus tristes.

*

QUELLE INDECENCE !

Et ces journaleux de salon, qui en rajoutent ! Beurk !

**

ça m'étonnerait qu'ils versent une larme, les intermittents du spectacle, à l'annonce tapageuse et récurrente de l'exil d'Obélix le gaulois, au demeurant bon comédien, qui a investi dans les vignes, dans la pierre, dans les hôtels,  à qui on "réserve" les rôles sur la place de Paris.

 

Allez, allez ! boycottez moi ça. Qu'ils perdent un peu de leur superbe

tous ces people qui filent à l'étranger avec notre fric.

Celui des CD, des places de cinéma, de théâtre, de concerts

achetés, payés en FRANCE.

C'est fort de café.

**

C'est bon, ce n'est pas ceux-là qui me font pleurer.

 



 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique